Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Etudes et Alternatives Ecologiques
Mémoire de Master d’Ethnologie

le 20 avril 2009

Réseaux éco-alternatifs & écovillages

Mon Initiation aux Eco-Alternatives

Je présenterai dans cette partie les réseaux éco-villageois qui se sont développés dans les années 90 à partir de quelques lieux à renommée internationale.

Nous verrons que si ces réseaux ont suscité de nombreuses aspirations, le modèle de l’éco-village rencontre des difficultés à se se multiplier en tant que modèle généralisé.

L’éco-village planétaire

En France, il n’existe pas aujourd’hui d’éco-village tel qu’on pourrait l’imaginer. Carapa est plutôt un "éco-hameau" au vu du nombre d’habitants (6 membres permanents), mais a joué un rôle actif pour développer le concept d’éco-village en France, en participant au R.F.E.V. (Réseau Français des Ecovillages) ainsi qu’au GEN (Global Ecovillage Network), le réseau mondial des écovillages.

Aux côtés des communautés de l’Arche, c’est le seul lieu français inscrit au GEN, alors que certains pays en comptent des dizaines (l’Allemagne, les Etats-Unis).

Le GEN regroupe des écovillages du monde entier : Findhorn en Ecosse, Christiana au Danemark, Auroville en Inde, Crystal Waters en Australie, "Call of the Condor" au Pérou, et de nombreux autres en Angleterre, Espagne, Italie, Suède, Hongrie, République Tchèque, Hollande, Finlande, Russie, Sénégal, Costa Rica, Nouvelle-Zélande, etc...

Fondation, Communauté et Ecovillage de Findhorn

L’éco-village le plus connu mondialement est Findhorn, en Ecosse. Fondé en 1962, le projet s’est étendu et diversifié en s’intégrant à la ville de Findhorn. L’écovillage en lui-même compte plus de 200 résidents et accueille environ 4000 visiteurs par ans venant de tous pays. Sont organisés quantités de stages de formation à des activités agricoles, artisanales, artistiques, spirituelles.

A Findhorn cohabitent le centre communautaire historique avec ses salles polyvalentes, ateliers, réfectoires, gîtes et bureaux ; des habitats groupés de type cohousing, un centre écovillageois conçu plus récemment et regroupant de belles maisons de type HQE ; un terrain qui accueuille les caravanes et mobilhome des permanents moins fortunés.

Auroville

Auroville en Inde est un autre éco-village à la renommée mondiale comptant plus de 1.500 habitants, originaires de 30 pays différents. S’étendant sur 320 hectares près de Pondichéry, Auroville emploi 4000 personnes des villages voisins et a le projet d’accueillir dans l’avenir jusqu’à 50 000 habitants. Ses fondateurs sont Sri Aurobindo, religieux et philosophe, et sa plus proche disciple Mirra, Mère.

Elle rêve d’un village n’appartenant à aucune nation ni aucun dogme, où l’homme se détachera du désir matérialiste pour développer la paix de son esprit et l’équilibre de son milieu, où "les relations humaines, habituellement fondées exclusivement sur la compétition et la lutte, deviendront des relations d’émulation, de collaboration et de réelle fraternité".

Si Auroville ne peut aujourd’hui prétendre à elle seule réaliser pleinement cette évolution cognitive de l’homme, elle constitue bien un rêve vivant pour des milliers d’individus à travers le monde, celui d’un village planétaire, lieu d’expérimentation culturelle, sociale et spirituelle.

Auroville et Findhorn constituent des références dans l’ampleur qu’ils ont donnée à un développement alternatif. Ils sont devenus des pôles de rencontres et d’échanges culturels pour les réseaux éco-alternatifs.

Vivre dans ces lieux pendant quelques temps constitue tous les ans pour des millions d’individus une expérience exceptionnelle, et marque souvent une étape importante dans un parcours d’initiation aux éco-alternatives.

Maisons faites dans des tonneaux de whisky recyclés Cantine à Findhorn Célébration d'un évènement écovillageois à Findhorn Petit chantier à Findhorn l'une des serres de Findhorn Epuration des eaux usées à Findhorn

PS : photos de Jean Luc Girard, Passerelle Eco, prises pendant l’écovillage training de Findhorn, 2002


9 votes
DOSSIER
Ecolieux, Ecovillages et Alternatives écologiques
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 ... À suivre ...

Je nourrissais une aspiration à la vie sauvage et à des pratiques proches de la nature, sans savoir que des concrétisations existaient. Je faisais alors des études de sociologie, sans savoir si j’allais continuer. Suite à un séjour à Carapa, j’ai rencontré un ethnologue qui m’a donné l’idée de lier mes 2 passions et de faire une étude sur les écovillages et les éco-alternatives ! C’est ce que j’ai fait...

Après de nombreuses découvertes, voici le fruit de ces années de recherches.

Mon mémoire s’intitule "Une initiation à l’éco-alternative : expérimentations et constructions de réseaux, des éco-lieux de France au WWOOF de Nouvelle-Zélande".

Plus sobrement, je pourrai l’appeler : "Mon initiation aux éco-alternatives".

5 messages

  • Réseaux éco-alternatifs & écovillages

    Le 31 octobre 2013, par fourcade

    Bonjour,

    Je découvre votre article avec intérêt. Votre travail a été réalisé en 2002. Où en sont ces alternatives aujourd’hui ? En vous remerciant. Céline Fourcade

    • Visite ecolieu

      Le 30 juillet 2018, par Clément

      Bonjour, je voudrais savoir s’il y a des ecolieux qui accepte des visiteurs ? Merci et bonne journée !

      • Visite ecolieu

        Le 31 juillet 2018, par JLuc (Passerelle Eco)

        Les écolieux sont des lieux de vie. Donc pour leur rendre visite et les découvrir, préférez les moments de portes ouvertes, où les habitants s’organisent pour partager leur espace et accueillir les visiteurs. Il y en a régulièrement dans les plus grands écolieux ou dans les écolieux en cours d’installation, qui cherchent de nouveaux participants. Et sinon, profitez des stages ou des chantiers participatifs que ces écolieux proposent aussi. Vous trouvrez ces rendez vous dans la revue Passerelle Eco http://passerelleco.info/abonnements

  • Réseaux éco-alternatifs & écovillages

    Le 2 juin 2009, par Orphalese

    J’ai fait l’expérience de ce que vs appellez à tort l’écovillage d’Auroville( 3 mois) ; pour y avoir vécu et travailler gratuitement en tant que "guest" je puis vs assurer que c’est 1 SECTE intéressée principalement par le Veau d’Or !! Ils ne sont ni aimables , ni acceuillants , très "Happy Few" de Mère et Sri Aurobindo( Ce dernier n’a jamais fondé Auroville , n’en connaissait même pas l’existence !!!! Mère elle-même, avant de quitter son corps en 1973 a dit que c’était déjà un echec ! mais EVIDEMMENT il y a des gens merveilleux partout ; j’en ai recontré très peu là-bas..... Les "vieux" aurovilliens , les pionniers ceux qui ne mangeaient pas à leur faim ds les années 70 , ecoeurés de ce qu’est devenu leur Auro. se terrent ds leurs splendides villas..... Savez-vs qu’à partir du 1er Déc. les prix des guest houses sont doublés et aussi pour nous ceux qui ont travaillé pdt 3 mois sans rien ??? A bon entendeur , salut. Orphalese.

    • Réseaux éco-alternatifs & écovillages

      Le 14 octobre 2009, par olinda

      Bonjour,

      J’ ai lu votre article et moi qui pensais aller m’ installer dans un de ces écohameaux pour y travailler ! J’ espére qu’ ils ne sont pas tous affiliés à une ou des sectes.

      Mme LE ROUX

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Location Maison de Charme Bord de Mer (Ecolieux existant dans le 22)

Projet : Location meublé cocooning 2ch . Ferme bord de mer en Biodynamie, activités pour les enfants. Une solution pour rencontrer participer créer si vous le souhaitez dans un petit collectif. Dispo (...)

Cherche Maison à Louer ou Partager (Recherche CoLocation dans le 65)

Projet : Location ou colocation pour logement principal Demande : J'ai 48 ans, après plus de vingt ans passés au CH le Montaigu et au CH de Bagnères je reviens par mutation au Centre Hospitalier de (...)

Lieu en Pleine Nature (Recherche CoLocation dans le 66)

Projet : Couple cherche homme entre 35 et 65 ans aimant la nature et la simplicité pour micro communauté en pleine nature dans les montagnes, autour de Perpignan. Offre : Pied à terre avec possibilité (...)

Cherche Location (Recherche location)

Projet : Dame avec sa Minouche, recherche location campagne (hameau, lieu-dit) chauffage au bois et bout de jardin appréciés. Ancienne auxiliaire de vie, je peux aussi proposer mon aide si besoin. (...)

Chreferme Thérapeutique (Projets de Tiers Lieu et Centre d’Activité dans le 69)

Projet : bonjour, je suis Abdallah, psychothérapeute agréé ARS, écothérapeute, hortithérapeute..chevrier, fromager caprin...Nous avons le projet avec mon épouse de créer une ferme caprine avec (...)