Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratique > AMAP > Chronique d’une Nouvelle Paysanne et d’une AMAP
Une AMAP à Bordeaux, Gironde ...

le 31 mai 2006

Chroniques d’une Nouvelle Paysanne - printemps 2006

7ème épisode...

L’AMAP c’est pas tous les jours facile : voir les revues Passerelle éco depuis le n°17 pour le début de mes aventures maraîchères !

Février 2006 : Tout va bien au jardin

Les fèves et les petits pois poussent ; l’aillet est magnifique ; les carottes pointent leur nez ; les salades sont prometteuses ; il y a de la roquette partout ! La jardinière est en forme et pleine d’espoir, d’enthousiasme et de courage, sereine même pour l’année à venir, forte d’une première année d’expérience.

Pas d’attaque, comme l’an dernier, d’oiseaux qui dévorent tout ; je pense que c’est en grande partie du au fait que le terrain n’est pas nu (les oiseaux adorent venir gratter dans de grandes étendues de terre fraîchement retournée ...)

Un nouveau terrain, plus grand, est prévu ainsi que l’embauche d’un deuxième salarié en avril.

Un chantier collectif a réuni pas moins de 36 personnes en comptant les enfants. Adéliens et selistes confondus. Cette année, la plupart des adéliens se sentent vraiment responsables du jardin et beaucoup s’impliquent ; c’est un vrai bonheur pour moi cette convivialité, cette solidarité autour de notre production de légumes et c’est vraiment ce que je souhaitais, que chacun se réapproprie sa nourriture..

Début avril 2006 : Des bonnes et des mauvaises nouvelles

D’abord les mauvaises :

Le nouveau terrain n’est toujours pas prêt...

Toujours personne en vue pour le deuxième emploi...

Les bonnes nouvelles :

La nouvelle terre est très bien pour le maraîchage et il y aurait une couche d’argile imperméable dessous qui ferait que le sol resterait humide même l’été ! :-)) Je me décarcasse un max les méninges pour voir ce que je peux semer sur les autres terrains (que l’on doit rendre fin juin) en attendant le nouveau, et pour qu’il y ait le moins de creux possible dans la production entre les deux...Il y aura quand même un retard avec les haricots verts, les carottes et les blettes.

Début mai : après bien des péripéties, le nouveau terrain est enfin prêt

Le montage de la nouvelle serre (20mX4,50m) s’est effectuée dans une bonne ambiance avec une quinzaine de personnes et elle a même été baptisée au champagne ! Cela a représenté environ 70heures de travail sur 2 jours.

En plus de ma petite expérience dans ce domaine, les compétences des uns et des autres et la mise en commun de nos capacités a été très riche. Vive l’intelligence collective !

J’ai décidé de faire de la culture en buttes sur ce terrain car il est très hydromorphe (il retient l’eau) et risque l’inondation à la moindre pluie un peu forte, ceci malgré les fossés creusés tout autour. C’est aussi un bon moyen pour que les nombreux visiteurs marchent bien dans les allées et non sur les planches cultivées.

De plus je souhaite pailler un maximum : cela permet une culture économique en eau, moins de désherbage et apporte de l"humus. En plus de la paille bio achetée, nous récupérons les tontes des adhérents et ramassons l’herbe fauchée sur le terrain alentour.

Nous avons donc commencé à faire les buttes (il y en a environ 100 à faire, soit un peu plus d’une par adhérent de Terre d’ADELES ) et au fur et à mesure nous repiquons et paillons les premiers plants qui n’en peuvent plus d’être dans leurs barquettes et godets (il y en a bien 2 000 qui sont prêts ) ...

Nous n’avons pas encore l’eau !... Heureusement il pleut parfois un peu, le temps n’est pas aussi chaud que l’an dernier ; de plus l’eau sous le paillage à tendance à remonter par capillarité sur ce terrain , ce qui sauve nos cultures !

Fin mai

Enfin un autre salarié probable ! Toujours pas d’eau...

Je travaille encore plus d’heures que l’an dernier, mais physiquement je tiens beaucoup mieux le coup ! J’ai un copain, surnommé Albert ou « le poulet », qui me suit partout sur le terrain : un magnifique faisan !

Sinon, le travail en équipe, l’entraide et la solidarité permet la réalisation d’actions assez incroyable ! Un convoi de bidons d’eau et un chantier collectif qui a rassemblé suffisamment de monde a permis d’arroser plus de 1 000m2 de culture (38 buttes sont faites) à l’aide de bouteilles et d’arrosoirs ! Et de sauver ainsi les cultures du Jardin d’ADELES. Je signale que le paillage et l’arrosage à la bouteille à l’avantage d’économiser énormément l’eau et permet de mesurer la dose pour chaque plant au quart de verre près !

Nous participons à la semaine du développement durable qui a lieu du 29 mai au 4 juin 2006

Le développement durable au Jardin d’ADELES, c’est :

- Une production bio : pas d’intrant de pesticides ni d’engrais de synthèse.

- Une production locale : peu de transport des légumes (production à 5km du lieu de la distribution, dans le quartier où habite la plupart des abonnés-paniers).

- Une production peu consommatrice en eau : culture en buttes paillées, projet de cultures avec BRF (Bois Raméal Fragmenté).

- Une production peu consommatrice d’énergie : légumes de saison et pas d’outils à moteur.

- Une production sans déchet ni gaspillage : recyclage intégral des tontes, débroussaillage et reste de légumes ; de plus, toute la production est vendue d’avance avec le système AMAP et il n’y a donc aucune perte.

- Préservation de la biodiversité : production de légumes anciens, oubliés ou méconnus.

- Une production conviviale : les abonnés-paniers participent aux cultures et récoltes.

- Une consommation solidaire : solidarité avec les producteurs, solidarité avec un projet de paniers selidaires.

 voir les revues Passerelle éco depuis le n°17 pour le début de mes aventures maraîchères !


2 votes

1 message

  • > Chroniques d’une Nouvelle Paysanne - printemps 2006

    Le 10 juillet 2006, par Nicole

    Je recherche une formation de culture en buttes, classique ou par bénévolat, de préférence dans les départements proche du var. Je voudrais pouvoir me lancer dans mon jardin et y réussir afin de pouvoir attirer d’autres personnes à cette forme de culture. Rapidement puisque c’est encore la bonne période. Merci de votre aide et de votre réponse directement sur mon adresse : nicole.chelli@aliceadsl.fr

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche de Logement sur Bagnères de Bigorre (Recherche location dans le 65)

Demande : Après plus de vingt ans passés dans les Hautes Pyrénées, je reviens par mutation au Centre Hospitalier de Bagnères de Bigorre en avril et cherche à me loger en location dans une maison à (...)

Cheminer Ensemble (Rencontres amoureuses dans le 05)

Projet : Jeune retraitée, 64 ans, amoureuse de la nature et habitant les Alpes du sud, j’aimerais rencontrer un homme ouvert, curieux intellectuellement, pour tisser une relation sereine basée sur (...)

Stage : Oser Transformer sa Vie (Arts de Vie dans le 38)

Projet : Avec Guillaume Gardette Ce stage est un espace privilégié pour : Accueillir son désir de changement, laisser de la place aux rêves et aux élans du cœur Dialoguer avec ses peurs, affirmer ses (...)

Cherche Écolieu pour Habitation et Création Résidence Artistes (Graines d’Avenir)

Projet : Souhaite rejoindre collectif existant dans un écolieu pour vivre et créer une résidence d'artistes Offre : Formée à vie en collectif, permaculture, métiers artistiques du théâtre, création (...)

Recherche Associé⋅e⋅s pour Achat (Fermes dans le 95)

Projet : Bonjour, je recherche des personnes susceptibles d'etre interessées par l'achat d'une ferme ou d'un lieu à developper et dans la recherche d'une autonomie.La bonne humeur,le partage et la (...)