Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Ecole Alternatives, pédagogie
Education alternative : pédagogie Waldorf Steiner
L'école Coquelicot : une école différente

le 21 octobre 2005

L’école Coquelicot : une école différente

Vous avez dit "école différente" ?

Depuis septembre 2003, l’école Coquelicot est une réalité. Cette année, six familles pour 11 enfants de 4 à 7 ans et une enseignante à temps plein font vivre cette petite école rurale, posée entre Rennes et Châteaubriant.

Comme dans tout domaine de l’existence, la recherche d’un "mieux pédagogique", comme dans toutes les démarches alternatives, se traduit par une différenciation vis a vis du mouvement majoritaire. Et cela suscite certes des satisfations, mais aussi des difficultés !

En complément à la présentation de la création et des choix pédagogiques de cette école, parue dans le Passerelle Eco n°20 et dont suit un rappel en résumé, voici un petit texte sur la manière avec laquelle les parents et les enfants de l’école Coquelicot vivent cette ... "différence", par Frédéric, suivi d’un appel à participation.

Rappel : Présentation de l’école

- Nous proposons une école différente pour nos enfants.

Une école où le manuel, l’artistique et l’éducation à l’environnement ont toute leur place et soutiennent l’intérêt et la motivation pour les apprentissages de base.

Une école où le respect du rythme de chaque enfant va de pair avec le respect mutuel et celui des règles de vie commune.

Une école où le projet essentiel est l’épanouissement de chaque enfant dans ce qu’il a d’unique et de merveilleux.

Elle accueille actuellement des enfants de 3 ans à 7 ans.

- Coquelicot est une « école privée hors contrat » selon le titre de l’inspection académique, on nous laisse donc faire, mais notre liberté d’avoir une école qui nous plaise a un prix, et il est principalement assumé par les parents.

Nous adaptons le coût de la scolarité aux possibilités financières et au nombre d’enfants par famille, ainsi certains donnent plus en temps et moins en argent.

- Le courant pédagogique dans lequel nous nous retrouvons le mieux est celui de Rudolf Steiner, notre enseignante est en cours de formation dans cette pédagogie.

JPEG - 64.2 ko

Les attentes

Coquelicot pas plus qu’une autre école ne pourra répondre à toutes les attentes, même si elle s’efforcera bien sûr de les écouter et de les comprendre.

L’inquiétude

Notre école n ‘échappera pas à l’inquiétude des parents. Plus ils se sentent concernés par l’ éducation et l’avenir des enfants, plus ils s’ interrogent sur ce qui se passe derrière ces murs d’école toujours trop hermétiques !

La pression sociale

Notre société accentue toujours la pression à la réussite, dès la maternelle on veille aux acquisitions des enfants et j’entendais récemment que le soutien scolaire pendant les vacances fait son entrée au primaire, les enfants ne passant pas encore assez de temps à lire et à compter ...

L’intégration sociale

Nous ne voulons pas bien sûr déconnecter les enfants du monde où ils auront à vivre, mais l’essentiel n’est-il pas de développer la créativité, l’initiative, l’indépendance, le goût des autres, la joie de vivre ?

Heureux d’apprendre

Notre école a pour ambition d’apprendre aux enfants à être heureux dans l’acte et dans l’effort d’apprendre. Pour paraphraser ’’le petit prince’’_ :
- On apprend bien qu’avec le coeur, l’essentiel ne s’apprend pas avec les yeux. Pourrait-on demander à l’école de gonfler le coeur de nos enfants ?

Appel à participation

Pour s’enraciner notre école à besoin de grandir, et d’être entourée d’un groupe de soutien plus large. Nous sommes convaincus qu’une école ne concerne pas que des enfants et leurs parents, un mouvement plus large touchant aux questions d’éducation, de communication ou d’expression artistique peut rassembler et œuvrer dans le même sens. Si ce projet vous intéresse nous serions heureux de vous rencontrer.

Actualité :

L’école Coquelicot est devenue l’école Capucine et a déménagé de Soulvache vers Rennes, à Vern sur Seiche. Voyez la page d’actualité sur l’école Steiner Waldorf "Les Capucines" prés de Rennes, en Juillet 2009


11 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

10 messages

  • L’école Coquelicot : une école différente

    Le 25 janvier 2016, par Léopoldine

    Bonjour,

    Je souhaiterai un jour enseigner dans une école telle que celle-ci. J’ai un Bac L mais n’ai pas fait d’études, comment puis-je accéder à un tel statut sans passer par les bancs de l’université ? Il me semble illogique de me battre "contre" l’école institutionnelle et de pour ça, devoir repartir dans un cursus scolaire.
    Merci de me donner des pistes afin de suivre ma voie,
    Belle route à vous !
    Léopoldine

    • L’école Coquelicot : une école différente

      27 janvier 2016, par Bélinda

      Bonjour,

      Je vous conseille de contacter directement la Fédération :

      Emilie De Freitas
      Déléguée coordinatrice
      Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France
      36 rue Gassendi
      75014 Paris
      FRANCE
      T. 00 33 1 43 22 24 51
      F. 00 33 1 43 22 14 29
      emilie.defreitas@steiner-waldorf.org
      www.steiner-waldorf.org

      Elle pourra vous renseigner sur les formations en cours auxquelles vous pouvez accéder.
      Merci de votre intérêt pour notre engagement pédagogique et bonne continuation à vous !

      Cordialement,

      Pour l’école les Capucines :
      Bélinda Cateau

  • L’école Coquelicot : une école différente

    Le 26 mai 2010, par Mélodie

    Bonjour, je viens de terminer une licence d’économie et gestion et je rêve de devenir professeur des écoles depuis de nombreuses années (pourquoi s’être lancée dans l’économie me direz-vous... bonne question !) et ce qui m’intéresse le plus est justement d’enseigner dans le cadre d’une pédagogie "parallèle". Je me demande donc quelle est la formation des enseignants de votre école. Sont-ils passés par l’IUFM ou par d’autres formations ? Merci par avance pour votre réponse.

    Mélodie

  • L’école Coquelicot : une école différente

    Le 16 février 2008, par mavie2

    bonjour
    je suis enseignante et j ai tjrs exercé ou plutot j ai laissé exercer les enfants et ma pedagogie s adaptait à ce que je recevais comme intuition de la part des enfants. inutile de vs dire que je posais question ... n etant pas ds le moule et pourtant les enfants evoluaient encore plus vite que ceux qui, les pauvres, se retrouvaient coincés ds les lignes de cahier !
    bon courage. vs avez bien raison !
    faisons des enfants, les hommes et femmes de demain.
    ça m aurait plus de parler avec vs au tel . avez vs des besoins d enseignants

  • L’école Coquelicot : une école différente

    Le 19 mai 2007, par céline

    Bonjour !
    Je suis enthousiasmée de voir que des enfants peuvent bénéficier d’une alternative "scolaire", mais à quel prix ? Il y a vraiment besoins de soutiens à ce niveau. Je m’appelle Céline et j’habite dans le sud aveyron. J’ai obtenu un BTSA en Animation Nature en 2005, et depuis je travail dans une petite école de campagne. J’interviens un peu sur le collège mais la plupart de mon temps ce concentre sur le primaire. A la base je ne suis qu’une assistante d’éducation, mais mes rapports avec les deux institutrices ont fait que j’ai pu goûter de plus près à l’éducation. Effectivement, je m’occupe la plupart du temps des 8 élèves du niveau CP. Il faut dire qu’il n’y a rien de compliqué maintenant, tout ce passe sur des manuels ! Il est vrai que pour les institutrices qui ont 30 élèves sur 3 niveaux ça facilite la tâche. Elles n’ont pas le temps de préparer tous les supports pédagogiques, d’être à l’écoute des enfants, de les accompagner, de les stimuler, de respecter leur rythme,....Tout est préssé ; il faut finir le programme ! Je remarque des enfants qui font la tête quand ils viennent à l’école, qui ont peur que la maîtresse cri encore car ils ont oublié un cahier, qui se sentent persécuté dans l’apprentissage à la lecture, qui, à force qu’on leur dise qu’ils sont nuls ou trop lent ou fénéant, le croit ! Mais ils n’ont que six ans ces enfants ! On les presses déjà, pas le temps de se découvrir, de s’épanouir...Entre huit et neuf heures d’école par jour et le soir peu de temps avec ses parents, dodo ! Le rythme de notre système scolaire n’est, je pense, pas adapter au rythme des enfants. Qui doit s’adapter à qui ? On devrait notament favoriser certaines activités le matin, puisque l’on sait que l’enfant y est beaucoup plus attentif, et laisser l’après-midi aux activitées manuelles, artistiques, sportives...Enfin tout un tas de choses qui ne vont pas ( le manque de temps pour l’apprentissage de la lecture, qui est l’ouverture à la culture. Je vois des enfants de CM2 qui ne savent pas lire !!). J’aime énormément les enfants, et à l’école je suis un point de repère important pour eux. Je leur apporte douceur, écoute, soutien, confiance, sans jamais une phrase méchante comme on l’entend : "pourquoi tu es toujours méchant". En contre parti, ce que les enfants m’apporte est un immense cadeaux ! Ils me donnent l’énergie au quotidient, l’amour, le partage, la joie, et il me redonne un peu de ses yeux d’enfants avec lesquels ils voient la vie ; Quel bonheur ! Du coup pour moi mon contrat de travail se termine en décembre et je me pose beaucoup de question. Je ne veux pas en rester là. Je suis en train de m’inscrire en licence de l’éducation par correspondance. Je ne sais pas si j’essaierais de passer le concours d’instit, tout dépend de ce dont j’ai besoins pour aboutir à un projet satisfaisant à mes yeux. Je voudrais effectivement dans l’idéal créer une école alternative. Mais j’ai aussi penser à une crêche "alternative", un jardin nature, un endroit pour acceuillir les enfants non scolarisés (ceux qui ne vont pas en maternelle par exemple). Je ne sais pas ce que j’ai le droit de faire, ce que cela nécessite en qualification, le statut... Je ne pense pas être ralliée à un type de pédagogie précis pour l’instant.
    Voilà, je vous est fait partager un peu de tout mon blabla et j’espère ne pas trop ennuier. Si à l’occasion il y avait possibilité d’échanger des informations et de vous découvrir un peu plus ce serai avec grand plaisir et ça me permettrais d’avancer. Je vous souhaite que du bonheur avec ces enfants, bonne continuation.

    • L’école Coquelicot : une école différente

      8 août 2007, par Play & Learn

      Mademoiselle,

      Je sais pas si dans votre coin les besoins de crèches se font sentir autant que sur la région parisienne maintenant dépourvus d’aides à venir de la CAF afin de répartir les inégalités sur le térritoire, mais si vous pensez vouloir travailler avec de jeunes enfants en crèche ça peut m’intéresser car je cherche à creer des crèches inter entreprises pour les PME’s. Pourquoi inter entreprises ? Premièrement pour être sûre de remplir un crèche, ensuite par ce que la ou il y’a des femmes qui travaillent, genre sur des zones avec un tissue économique dense, tel des ZAC et ou les loyers sont pas chers et l’accès facile la garde des enfants en bas âge engendre un côut en absences etc pour les patrons.Ca risque d’intéresser un maire qui aurait des raisons d’attirer des entreprises à venir sur sa commune à condition d’avoir une préstation de service qui font la différence pour le choix d’implentation de PME’s sans les moyens à elles seules de se fournir un tel service. Donc notre concept pédagogique se base sur les méthodes alternatives bilingue. Nous serions conventioné CAF dabord pour survivre et en dehors des 35 heures nous pourrions rester ouvert tard sur une amplitude horraire de 11 heures par jour. Nous avons pas encore prospécté votre région mais si vous pensez que nous pouvons cibler une crèche dans votre région et que vous seriez intéressé d’ici une ans à nous rejoindre alors parlons en si vous ettes d’accord. Les régles sont changeantes et il y’a un flou artistique vis à vis de la petite enfance malgrès certaines réglementations de base qui sécurisent un minimum cette activitéé. Sur ce à bien tôt peut être
      Cordialement,

      Emmanuel Vaganey

    • ton évolution par rapport à l’école

      24 septembre 2009, par nathalie

      Bonjour

      ton message est vieux et j’aimerais savoir où tu en es dans ta vie. Quels ont été tes choix, ton orientation ... J’ai une fille de 21 mois et je m’intéresse à l’éducation ... je sens que j’ai qq chose à faire dans ce domaine et pour moi pour le moment il est hors de question qu’elle aille à l’école "normale". je réfléchis à créer une école ... créer un lieu de vie aux multiples facettes. au plaisir de discuter j’espère.
      nathalie 06 62 70 76 97

      • ton évolution par rapport à l’école

        13 août 2012, par sandrine

        Bonjour,

        Je suis comme toi intéressée par le projet de créer une école différente. J’ai une fille de 23 mois et moi non plus je n’ai pas très envie de la mettre à l’école "normale" ! J’aimerais savoir où tu en es dans ton projet et échanger des idées.
        Au plaisir.
        Sandrine.

  • > L’école Coquelicot : une école différente

    Le 1er février 2006, par Hélène

    Bonjour,

    Je trouve votre initiative d’école différente tres riche, il est certain que des enfants évoluant dans un cadre "autre" que celui d’une institution qui se casse la figure dans tous les sens du terme, trouveront un gout plus savoureux à la vie.Leur epanouissement leur imagination en seront gratifiés, et ils deviendront pus sensibles et tolérants que la plupart ;

    Je m’apelle Hélène et traville à 24 ans dans le secretariat d’un lycée professionnel(CAE), cette année je dois m’engager dans "ma" branche professionnelle afin d’obtenir un véritable métier d’ici peu.

    Je m’interesse beaucoup à l’environnement, et à une forme alternative de mener ma vie en accord avec une certaine idéologie. (maison quasi autonome : energies renouvellabes par exemple)
    Quand au moyen de gagner ma vie, j’hésite entre une "ferme à petite production de produits bio" une " ferme éducative" ou bien en lien avec le social , l’humanitaire... quelque chose comme ca . Comme vous pouvez le voir je suis tres indécise.

    Je ne sais pas si je peux vous apporter de l’aide dans votre belle entreprise, Qui sais ?
    J’habite dans les Hautes pyrénées et serais tres heureuse de pouvoir vous visiter si l’occasion s’en présente.
    En vous souhaitant bonne chance, du courage.
    Au revoir.

    • > L’école Coquelicot : une école différente

      23 mars 2008, par X

      Bonjour ! Votre message datant de 2006, je ne sais pas si je serais lu. Je dois bientôt m’installer dans les hautes pyrénées (retour à la nature). J’envisage une école alternative pour mon bout’chou, ou à défaut l’école à la maison. Nous envisageons de monter un projet, c’est pourquoi j’aurais aimé savoir où vous en étiez de votre côté, vous êtes vous décidé pour une branche en particulier...espérant être lu. Merci. caroline


ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Habitants-Collaborateurs (Un Groupe Existe dans le 88)

Projet : Vosges, isolée a 600 m d' altitude Ferme vosgienne à louer avec activité d'accueil en collaboration avec une Ferme Équestre Nous cherchons une famille ou couple qui seraient désireux (...)

Un Habitat Partagé, Ça Vous Tente? (Dimension Agricole dans le 37)

Projet : Habitat partagé en Indre et Loire aux environs d'Azay Le Rideau. Cherchons un terrain entre 5 et 10 ha pour nous installer collectivement en agriculture bio avec les techniques à la (...)

Achat d'une Petite Parcelle ou Bail Amphithéotique (CoLocation dans le 35)

Demande : Je voudrais acheter à un proprietaire une petite parcelle à la campagne ou près de la mer 1/2hectare pour y faire mon jardin et construire ma habitat léger (bretagne est ou sud-ouest de la (...)

Le Broglio Cherche des Associés (Elargissement dans le 12)

Projet : Recruter des associés et construire les parties privées d'un ensemble pour développer notre collectif. Nous mangeons ensemble, une réunion quotidienne avec méditation. Intégrés dans les (...)

Recherche Hébergement Temporaire (CoLocation dans le 35)

Projet : Bonjour a tous' En CDD de 2 mois en Biocoop, je suis à la recherche d'un lieu d'hébergement provisoire autour de dinan (40 km). J'apprécie faire de nouvelles rencontres, cuisiner et (...)

Eco-Constructeur, Travailleur Occasionnel du Bâtiment (Construction dans le 24)

Projet : TECHNICIEN BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION OUVRIER POLYVALENT ECO-BATISSEUR CHANTIERS ECOCONSTRUCTION Statut possible : Travailleur Occasionnel du Bâtiment Expériences : Construction Bois, Second (...)

Verger Permaculturel et Haies Fruitières (Permaculture dans le 49)

Projet : Permaculteurs amateurs ou professionnels, ce stage vous permettra d’apprendre à concevoir, entretenir et faire fructifier votre verger, votre jardin-forêt ou vos haies fruitières (...)

Rencontrez vos Besoins Fondamentaux, Guérir vos Blessures Interieures (Arts de Vie dans le 49)

Projet : Une immersion dans notre chrysalide pour observer le magnifique papillon qui en sort quand on accueille la chenille sans la juger ! Vous passerez 3 jours dans un contexte de (...)

Maison Deux Gites et Piscine sur 3100 m² (Ventes Immobilier dans le 24)

Offre : Au calme mais non isolé en bout de hameau a 2km de tous commerces :une maison 128m2 3ch, 3sdb et deux gîtes 50m2 chacun 2ch sur 3100m2 fertile et bien exposé: S et W, face à la clairière. (...)
twitter

SUR LE WEB