Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Ecole Alternatives, pédagogie
Pédagogie Walldorf - Steiner

le 27 mars 2013

Contact

Pédagogie Walldorf - Steiner

La première "école Steiner" a été créée il y a 85 ans, en 1919, pour les enfants d’une usine de cigarettes « Waldorf », école qui a du ferme à l’arrivée du 3e Reich.

Il y a près de 1000 écoles "Steiner Waldorf" dans le monde, surtout en Europe et aux USA, mais aussi en Afrique, en Amérique du Sud, avec une explosion dans l’Europe de l’Est. En Suède le Ministre de l’éducation est un ancien élève de l’école Steiner. En France on compte 8 ou 10 écoles, dont certaines sont sous contrat avec l’Education nationale. Les écoles Steiner vont du CP à la 1ère (sur 12 années). Une seule va jusqu’à la terminale en 12 ans.

Pourquoi cette école ?

Quand on envisage le futur de l’enfant on peut le considérer sous 2 angles :

- l’avenir (lié à l’espace) : la place qu’il aura dans le monde en tant que citoyen

- le devenir (lié au temps) qui fait référence aux impulsions que l’être humain porte en lui et qu’il pourra réaliser , mais qu’on connaît peu. Il s’agit de faire en sorte que l’on ne passe pas à côté de ce que l’enfant porte en lui.

On se rend compte actuellement qu’il y a une « crise du milieu de vie », malaise de ne pas se sentir à sa place là où on est. Cela engendre de la dépression si l’on ne peut pas se réorienter. Au terme de sa vie l’être humain va soit vers un sentiment d’intégrité, soit un sentiment de dépression (Erikson). Le taux de suicide en fin de vie est aussi important que chez les ados, mais il s’agit d’un « suicide passif ».

Pour Steiner toutes les matières peuvent contribuer à la quête du sens dont l’homme a besoin. Il base donc sa pédagogie sur l’observation du développement de l’enfant.

Prenons l’exemple de la colonne vertébrale.

A la naissance elle est droite et ne présente pas de courbure.

La 1ère courbure, la cervicale, se fait quand le bébé commence à lever la tête.

La 2e, dorsale, intervient quand il se tient assis et qu’il peut se tourner, joindre les deux mains et saisir les objets.

La 3e , la courbure lombaire, se fait quand il peut se tenir debout.

Cette évolution ne se fait pas toute seule : pour que le squelette devienne « humain » il faut que certaines conditions soient remplies, que les adultes l’entourent et soient attentifs. Cela nourrit le dynamisme interne de l’enfant, son désir de vivre.

Regardons les dessins des enfants.

A 4 ans, les cheminées suivent la pente du toit, les sapins celle des montagnes.

Si ne corrige pas l’enfant, il va petit à petit corriger de lui-même. Le processus dure environ 6 ans.

Si on présente un cercle à un enfant de 4 ans, il dira que c’est un soleil ou une roue (un objet). A 5 ans il dira c’est « comme » un soleil. A 6 ans, il pourra dire, c’est un cercle ou un rond (abstraction).

Quand l’enfant arrive à la verticalité il a une notion de l’espace qui part de lui-même (la droite, la gauche) ; c’est l’âge de la maturité d’apprentissage.

Dans les pays nordiques l’apprentissage commence seulement à 6 ou 7 ans. Dans les écoles Steiner, la première classe, 6 ans et demi correspond au CP.

Ce qui est important c’est de voir l’enfant dans sa globalité avec ses sentiments : la tête, le cœur, les mains.

L’éducation est fraternelle ; tous les enfants d’une même classe restent ensemble jusqu’à la 12e (= la 1ère en France).

Pendant 8 ans, période de la pré-adolescence comprise, les enfants sont avec le même professeur, sauf dans les écoles sous contrat. Cela donne un grand sentiment de sécurité.

Mais ce professeur n’est pas tout seul. Il y a aussi les profs d’Anglais, d’Allemand, de travaux manuels, de musique, puis un professeur de travaux du bois et un prof d’atelier (forge).

Dans le secondaire il y a une équipe de professeurs plus spécialisés et autant que possible encore en recherche dans leur domaine.

L’école a une direction collégiale.Les professeurs se réunissent très régulièrement et longtemps. Ils prennent les décisions pédagogiques et de gestion de façon collégiale. Cette expérience a une portée importante par rapport aux élèves.

Exemple d’apprentissage.

Pour la lettre M, on commence par raconter un conte où dans un pays lointain, dans la ville de Madras, il y a un Marajah. Et derrière la Montagne, il va chercher une Mandragore…

Le lendemain, on extrait la lettre (M) et on cherche tous les mots qui commencent par M, ainsi que tous les prénoms de la classe. On reste 2 à 3 jours sur chaque lettre (histoire, dessins…)

Il est nécessaire que tous participent.

Par exemple pour le calcul, celui qui est lent on lui donnera le rôle de vérificateur. A la question « comment peut-on faire 12 ? » on écrit tout ce que les enfants disent pour faire 12. Puis celui qui est lent et ne dit rien va vérifier (quand on vérifie on a le droit d’aller lentement). On garde ainsi la qualité des relations.

On utilise toutes les portes d’entrée (l’ouïe, la vue, le toucher…). Tous les enfants commencent par compter sur leurs doigts pour intérioriser l’apprentissage.

En neurologie on a découvert que la sensorialité fine et la motricité fine sont de même nature que pour l’apprentissage des maths.

Vers 9 ans se produit un changement important : recul, retrait des enfants qui ne veulent plus donner la main. Certains s’isolent avec des livres, manifestations d’être plus solitaires, plus intérieurs.

La relation à l’autorité change aussi ; il y a un recul par rapport au prof, de la contestation, une sorte de test.

L’enfant fait l’expérience d’être séparé du monde. Parfois il en souffre, parfois il en est content. Il perd sa confiance aveugle en l’adulte, mais il a besoin de la retrouver et toutes les contestations sont des tentatives pour se relier.

Vers 10 ans et demi se construit l’équilibre intérieur/extérieur.

La grammaire introduit les concepts de nom (objet, personne), verbe (action), adjectif (lien avec l’objet).

Le nom c’est la capacité de distanciation, de nommer ; le verbe c’est l’action, la qualité de la vie ; l’adjectif exprime un lien entre intérieur et extérieur.

Vers 10 ans et demi on introduit la conjugaison : présent, passé, avenir.

Apprendre à exprimer ce qui vit en nous est essentiel. Il s’agit de le favoriser pour les enfants. Les temps de l’indicatif ce ‘est pas seulement de la grammaire, mais ça a du sens ; ça dit quelque chose de notre rapport aux autres et au monde.

En Sciences naturelles, à 10 ans on travaille sur le monde des animaux (la zoologie), le monde des plantes (la botanique) et le monde des minéraux.

Les enfants font l’expérience de monter sur leur table, d’avancer jusqu’au bord en situation d’équilibre, de fixer un point sur le mur en faisant silence et en sentant ce qui se passe en eux. Le soir ils doivent écrire ce dont ils se rappellent.

A partir de là ils ont étudié l’aigle et sa vision plus large et plus perçante (8 fois celle de l’être humain), qui vit dans les hauteurs, hors pesanteur, avec une maîtrise de l’air incroyable. Pour les rongeurs on travaille à partir des incisives qui vont mordre.

Ces expériences sont des outils de connaissance de soi, mais aussi du monde. Pour tout cela ils écrivent et dessinent. La peinture et le dessin sont présents chaque semaine depuis le jardin d’enfant.

Un changement intervient vers 12 ans.

La croissance commence par les pieds, puis les jambes et les bras. C’est difficile pour les pré-ados d’habiter ce nouveau corps. Se produit aussi la calcification des parties qui ne l’étaient pas, ce qui nous lie plus fortement à la pesanteur, alors qu’on dirait que la croissance cherche à lui échapper.

A 12 ans, l’enfant cherche à rendre plus importante son influence sur le monde. Il commence à sentir qu’il a une destinée individuelle, et en même temps il ne sait pas qui il est.

En histoire on aborde la période des grandes découvertes, les expéditions pour contourner l’Afrique. C’est le passage pour le pré-ado du cabotage à la navigation en pleine mer. Il prend des risques, avec la confiance que l’adulte est quand même là pour accompagner son aventure.

L’enseignement se fait par périodes longues.

On restera sur l’anatomie sur 3 ou 4 semaines par exemple ; tous les matins ce sera le travail principal.

On utilise ainsi la force de ce qui est conscient et les forces de l’oubli. Ca favorise la concentration et la venue d’idées sur le thème. Ca aide l’enfant à rentrer dans la matière.

Puis on laisse cette matière et on la reprend par exemple 2 mois plus tard.

Pour la grammaire et les maths il y a une période par trimestre.


18 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Partenaire Associe (Troc et éco-monnaies dans le 77)

Projet : creation d'un atelier eco- participatif en ile de France ou bien departement limitrophe mise a disposition outillagage emplacement atelier de bricolage et mecanique d'entretien (...)

Habitat et Jardin Refuges à Auxiliaires (À l’abordage dans le 88)

Projet : Créer jardin écologique, potager-fruitier avec biotopes à auxiliaires (abeilles, syrphes, carabes, orvet, crapauds, musaraignes, mésanges, chouettes...), mis en refuge LPO ; vivre dans un (...)

Cherche Associé (Emploi et Entreprise dans le 34)

Projet : Bonjour, Je cherche un associé pour un organisme qui plante des arbres fruitiers partout pour la biodiversité et la nourriture gratuite. L’idée est de créer une startup internationale pour que (...)

Colibris Rencontre Action (Convergences dans le 34)

Projet : Bonjour à tous ! Rencontre des colibris de la région biterroise lundi 20 novembre 2017 au bar Le Trois Six 10, place des Trois Six, 34500 Béziers à 19h au menu: rencontre, plan d'action, (...)

Recherche Assistant Bricoleur dans Écocentre / Écolieu en Permaculture (Ecolieux existants dans le 71)

Projet : Depuis 2012, nous développons un écocentre/écolieu sur 3.5ha cultivé en permaculture et permettant l'autonomie alimentaire. Nous vendons des paniers de légumes. Nous recevons des écoles, des (...)

Recherche Foncier / Terrain Installation Permaculture (Dimension Agricole dans le 06)

Projet : Actuellement en formation BP REA. Je cherche du Foncier pour une installation future, courant 2018 maximum début 2019. Projet 100% nature, zero dechet, autonomie totale. Permaculture, (...)

Atelier et Logement (Elargissement dans le 26)

Offre : Parts à vendre dans une SCI (correspondant à un bâtiment et jardin) : Grange disponible (100m2 + 100m2 de cave). Potentiel d’habitation et d’espace de travail-atelier. Idéal pour apiculteur, (...)

Cherchons Volontaire Long Terme (Ecolieux existants dans le 46)

Projet : Florent et Emilie, parents de Amaya et partenaires de projet avons initié la construction d'un lieu permacole dans le Lot, au milieu de la forêt. Le projet consiste à créer un jardin forêt (...)

Eco Hameau (Graines d’Avenir dans le 21)

Projet : Eco hameau de Longecourt les Culêtre 21230 Six lots viabilisés (voirie, réseaux, assainissement, réserve d'eau pluviale) Le projet d'éco hameau de la commune de Longecourt les Culêtre est (...)