Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Ecole Alternatives, pédagogie
éveil sensoriel et sensible
Accrobranche

le 25 septembre 2003


Accrobranche

UNE ACTIVITE AUTOUR ET DANS LES ARBRES

L’accrobranche* permet de découvrir l’arbre urbain et le milieu forestier grâce à une palette d’activités alliant grimpe (en toute sécurité) dans les branches et animation au sol. Grâce à sa déontologie qui positionne l’arbre comme partenaire et non comme outil ou simple support, l’accrobranche s’intègre parmi les activités d’Education à l’Environnement. Cette activité n’intéresse pas seulement les animateurs « nature » ou les animateurs sportifs. Il existe un arbre à la dimension de chaque volonté, de chaque capacité physique…

En effet, la thématique « Arbre » peut intéresser les animateurs de différents niveaux (du BAFA au DEFA…) et dans le cadre de projet très différents :

- Ceux qui encadrent le jeune public (enfance et adolescence…) : Outre son intérêt ludique et sportif, l’accrobranche permet de développer son sens de l’équilibre ainsi que sa confiance en soi et envers les autres et de prendre conscience de sa responsabilité envers l’être végétal qui s’offre à nous. N’était-ce pas la mission de tout animateur de permettre l’épanouissement, l’autonomie et la responsabilisation des jeunes ?

- Ceux qui sont dans le domaine culturel : puisque la plupart des civilisations, disparues, actuelles, conquérantes, soumises, traditionnelles, modernes…ont un arbre dans leurs symboles spirituels, c’est donc que l’ARBRE fait partie du patrimoine culturel de l’Humanité. De même l’art, composante de la Culture montre que plusieurs disciplines artistiques (la photo, le théâtre, la danse ou la peinture…) se sont inspirées ou ont utilisé l’arbre (ou la forêt) comme source de création.

- Les animateurs sportifs trouveront leur compte dans la grimpe. Grimper un arbre de 40 mètres de haut sollicite les muscles (pour ceux qui ont le culte du corps, c’est recommandé…), stimule l’esprit de conquête et exalte les sensations de risque

- Ceux qui travaillent sur des projets d’insertion :

  • dans le cadre de chantiers-écoles (ex : rénovation d’un parc paysager), l’accrobranche permettra aux stagiaires d’investir dans toutes ses dimensions spatiales le projet d’aménagement dans lequel ils sont investis.
  • lors de stage de re-mobilisation dans la vie activ, l’accrobranche peut-être un outil de stimulation de la confiance en soi, de la volonté et des capacités de coopération…

- Bien-sûr ! les animateurs « nature » ceux qui œuvrent, entre autre, pour que le plaisir côtoie intimement l’éducation dans la perspective de sensibiliser au respect de la planète et de l’ensemble de ces habitants (minéraux, végétaux, animaux…)

- Les animateurs « curieux de nature », pour qui toute expérience nouvelle est bonne à vivre et qui sont prêts à faire quelques pas nécessaires vers les branches puis vers les cimes.

L’arbre possède plus d’un atout pour toute personne qui daigne le considérer. « Daigne » car notre rapport aux arbres est parfois trop indifférent au regard de ce qu’ils nous apportent et pourraient nous apporter tant dans le domaine professionnel que personnel. Côté développement personnel, c’est à chacun de découvrir ce que l’Arbre et/ou la forêt peut vous apporter. Son contact peut permettre de pointer des éléments (sensations, relations…) qui ont à voir avec l’Essentiel, c’est-à-dire une bonne relation avec nous-mêmes et donc avec les autres…

Quant à la grimpe, elle peut s’apparenter à de la méditation en mouvement pendant laquelle notre conscience doit être centrée sur notre respiration et notre corps, où l’esprit est dans le « Ici et Maintenant » : autant d’atouts pour que les soucis s’estompent momentanément. Quant au vertige, il s’apprivoise, il suffit simplement de se donner le temps et de choisir un arbre muni d’un feuillage dense de telle manière que la masse végétale cache de nos yeux le vide. Quoi qu’il en soit, l’accrobranche* est composée aussi d’animations situées au ras des pâquerettes ! ! !

3 Bonnes raisons pour ne pas assimiler l’accrobranche aux parcours aventure proposés dans les parcs-aventures

- L’accrobranche est porteuse d’un message éducatif relatif à la connaissance du milieu naturel au contraire des parcs-aventures qui s’impliquent uniquement dans une démarche sportive et ludique.

- L’accrobranche s’effectue à d’équipements légers constitués de cordes et d’échelles de cordes alors que les câbles et les plates-formes dominent dans les parcs-aventures. L’accrobranche est donc une activité nomade : (chaque arbre peut être déséquipé après l’animation) et ainsi s’oppose à la sédentarité des parcs-aventures (les équipements lourds ne permettent pas cette mobilité).

- L’évolution dans les branches (la grimpe) n’est qu’un prétexte pour avoir une approche sensorielle et sensible avec l’arbre.

par Isabeau Marqué (Trésorière de l’association des Accrobranchés* du Languedoc-Roussillon)

Photo : d’après une photo du site www.accrobranche.org

*Note : l’accrobranche est une marque déposée : cette appellation ne s’applique qu’à l’activité assurée par les associations qui ont signé la charte de déontologie (cf site internet « www.accrobranche .org »


14 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

20 messages

1 2 >

  • Accrobranche

    Le 30 novembre 2011, par beraud aline

    c’est une activité qui n’est pas à la portée de tout le monde sur le plan physique et financier.
    c’est une marque déposée qui est utilisée par tout les parcs aventures qui sont mieux connus et plus attractifs

  • Accrobranche

    Le 30 août 2007, par Madforest

    Bonjour,
    Nous étudions la mise en place d’un parc accrobranche en Rhône Alpes et nous aurions aimé avoir une idée du budget pour un audit de mise en conformité des parcours, savoir si tout est ok niveau sécurité et normes AFNOR.
    J’imagine que ça doit dépendre de la taille du parc, mais si vous aviez des fourchettes de prix, ça nous aiderait beaucoup !
    Merci d’avance !

    • Accrobranche

      22 novembre 2010, par X

      Bonjour je me permet de venir vers vous car en aout 2007 vous aviez posté une question pour laquelle je n’ai pas de réponse:je vous site :
      Nous étudions la mise en place d’un parc accrobranche en Rhône Alpes et nous aurions aimé avoir une idée du budget pour un audit de mise en conformité des parcours, savoir si tout est ok niveau sécurité et normes AFNOR. J’imagine que ça doit dépendre de la taille du parc, mais si vous aviez des fourchettes de prix, ça nous aiderait beaucoup !
      Avez vous reçu des réponses et pouvez vous me les communiquer.
      Je vous remercie d’avance pour l’intérêt porté.
      Mr ZEN Olivier

      • Accrobranche

        7 novembre 2011, par Sam

        Tout le monde devrait soutenir ce genre de projets, actuellement Marseille met en place un projet d’aménagement d’un nouveau terrain dans les quartiers défavorisés, en collaboration avec les clubs locaux pour redonner aux jeunes le goût, bravo pour votre initiative.

  • > Accrobranche

    Le 31 octobre 2006, par PIETE JULIEN de VILLENEUVE LA GUYARD

    actuellement à la recherche d’un emploi d’éducateur sportif je me permet de vous solliciter pour une embauche .En effet je suis titulaire du BPJEEPS et du BAPAAT escalade et mes 7 années d’expériences(école multisports, école de basket, école d’escalade, sports séniors, atelier équilibre, handisport avec des trauma craniens,tutorat et divers taches administratives ...) m’ont permis d’acquérir une grande autonomie .Je me tiens entièrement à votre disposition pour un éventuel entretien .En vous saihatant bonne réception veuillez agréer mes salutations distingées.

  • Libérons la grimpe d’arbre !

    Le 24 février 2006, par Thiébaut

    Quelle différence entre grimpe d’arbre, accrobranche®, tree climbing, escalad’arbre... ? Vu la multiplication des termes, il y a de quoi devenir chèvre (le comble pour un singe) !

    Afin de libérer la grimpe d’arbre pour celles et ceux qui souhaitent partager leurs découvertes sans attrapper la migraine, voici le résumé de l’article que j’ai rédigé sur le site libre la grimpe d’arbre à cette adresse : Libérons la grimpe d’arbre !

    La grimpe d’arbre désigne toutes les pratiques qui consistent à grimper dans les arbres. L’équivalent international est tree climbing. Distinguons deux approches différentes :


    • La grimpe libre concerne toutes les personnes comme vous et moi qui partent avec ou sans leur corde pour grimper là où ils en ont envie, juste pour le plaisir, avec comme état d’esprit ne pas blesser les arbres.
    • La grimpe professionnelle est pratiquée par des personnes dont c’est le métier, c’est à dire qui en ont fait une activité rémunératrice. C’est dans cette catégorie que l’on trouve la grimpe encadrée dans les arbres (GEA), initiée à la fin des années 1980 par des grimpeurs arboristes : c’est une activité destinée au public et encadrée par des professionnels qualifiés. A l’intérieur de cette “branche”, la grimpe encadrée, une appellation très utilisée doit être éclairée :

      • L’Accrobranche® ne désigne qu’un style bien précis de grimpe encadrée dans les arbres. Mais ce terme est utilisé abusivement pour définir toute activité se déroulant dans les arbres. Or, il s’agit d’une marque déposée par l’association Les Accrobranchés®. La marque accrobranche® n’est donc pas un terme générique. Ainsi, il ne faufrait pas dire accrobranche® mais grimpe d’arbre.



    Cela complète une remarque que j’avais déjà lancée sur ce forum un peu plus bas il y a quelques mois.

    J’espère que ça aidera tout le monde à y voir plus clair.

    Bonne grimpe d’arbre !

    Voir en ligne : Libérons la grimpe d’arbre des marques déposées

  • > Accrobranche

    Le 22 décembre 2005, par X

    La photo du petit garçon qui s’accroche à sa branche a été prise pendant une animation d’accrobranche dans le parc des Coquibus à Evry (Essonne 91). Cette journée d’animation a été encadrée par Les ACCRO-Branchés Paris Ile de France. Pour tout connaître sur les activités de cette association en région parisienne, vous pouvez consulter le site http://www.accrobranche.net

    Voir en ligne : Tout sur l’activité Accrobranche à Paris et en Ile de france

1 2 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • pour la création d’une recyclerie à CasteljalouxProjet : Recherche personnes très engagées dans le domaine de l'écologie et ultra-motivées pour s'associer au projet de création d'une recyclerie à Casteljaloux (47). Cette structure, ce lieu, qui (...)
  • Florence 48 ans, prête pour l’aventure créatrice eProjet : accueil touristique dans dômes en terre intégrés au paysage, si possible forêt de feuillus. Animations nature ludiques, artistiques et créatives. Permaculture avec transformation si (...)
  • Cherche petite maison ou bergerie avec terrainProjet : louer bâti du terrain pour y poser ma caravane. Installer mon atelier d'édition et de reliure en mettant en place un mode de vie écologique proche de l'autonomie.
    Cherche : petite maison (...)
  • projet de mitoyenneté en bioclimatiqueProjet : Mitoyenneté en bioclimatique, partage de valeurs humaines et écologiques. Construction en cours habitat à énergie positive pour budget modeste. Assainissement phytosanitaire et TS (...)
  • Accueil bricoleur voyageur à la RéunionEchange : accueil hiver Ile de la Réunion contre aide finition travaux divers, menuiserie, enduits à la chaux, citerne Demande: personne motivée sympa et (...)