Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction > Chantier participatif en écoconstruction : solidaire, écologique, (...)
Chronique d'un Chantier Solidaire en EcoConstruction : 9ème semaine

le 3 septembre 2006

Chronique d’un Chantier Solidaire en EcoConstruction : 9ème semaine


- Rappel : Nous aménagions en 2005 avec l’association et la revue Passerelle Eco, dans une maison en ruine dans le Morvan. Depuis, nous accueillons l’été un chantier convivial.

Cette année, le chantier est réouvert, avec un programme en écoconstruction varié, et de fortes envies éco-culturelles et conviviales en complément.

-  ! Notre prochain séjour participatif : Chantiers Participatifs du 20 Juillet au 6 Août 2014 - Suivez l'actualité des chantiers participatifs en France dans la revue Passerelle Eco.

Chronique du chantier 2006 :

Cette semaine est commencée avec Claude, architecte renommée du Marais, Corinne, artisan en tadelakh, toutes 2 anciennes élèves de l’école d’Avignon, avec Marcel, arrivé pendant le week end, avec Yvette qui reste en 2ème semaine, avec Raymond, cycliste et philosophe, avec Géraldine, qui va bientôt construire sa maison ossature bois dans le Vermont aux States, et avec Romain, notre voisin intéressé par l’écoconstruction, et qui vient régulièrement nous donner un coup de main.

  Banchage Terre Paille Chaux Chanvre Copeaux de bois !

On a commencé par faire le banchage. Le matériel utilisé était un gros composite à base de
- terre
- paille
- chaux,
comme on avait fait pour la précédente façade, auxquelles on a ajouté :
- les chutes de mortier de chanvre tombées au pied du mur pendant la pose de l’enduit isolant au chanvre, et récupérées depuis le début du chantier
- des copeaux de bois, qui nous restent encore pour l’isolation de plancher de la 2eme pièce.
C’était donc un gros mélange, avec le maximum d’isolant et le minimum de coûts.

Les coffrages montés la semaine précédente ont très bien tenu la charge du banchage et du tassage. Claude et Corinne ont été ravies de découvrir cette technique de construction rustique.

  Rencontre avec l’Action Mondiale des Peuples

Le lundi soir, ce sont une dizaine de personnes de l’AMP, Action Mondiale des Peuples , (ou Action Globale des Gens, ou pourrait aussi traduire !) qui se sont arrêtées à Corcelle. Ils allaient à Dijon pour la conclusion de l’AMP, et venaient de 10 jours de débats à Bellevue : Bellevue est une ferme habitée depuis un an par un collectif de 7 adultes et deux enfants, dans une recherche d’autonomie vis à vis du capitalisme et de l’État, à travers le choix d’une vie à la campagne, de l’autoproduction et de la non-spécialisaton.

Pendant l’AMP, les débats à Bellevue avaient portés sur des thèmes tels que l’autonomie en général envisagée sous le point de vue de l’autonomie matérielle, en matière de santé, d’éducation alternative (non scolarisation par exemple), et de communication non violente.

La soirée fut intense de discussion à 17 dans la petite maison, et le matin suivant, il y avait 3 nouveaux ouvriers sur la chantier pour découvrir la technique du lissage de la couche de finition de l’enduit chanvre : "c’est sensuel" fut l’avis général !!

  Tadelakh et couche de finition de l’enduit chanvre

Le midi Corine et Claude nous ont montré des échantillons de tadelakh, et présenté la technique délicate qui aboutit à un revêtement brillant et étanche comme un carrelage, avec une belle transparence. Malheureusement, les truelles qu’elles utilisent, importées du Japon, coûtent une centaine d’euros, ce qui n’est pas à la portée de l’autoconstructeur moyen.

On s’est quand même bien inspiré de la technique pour lisser la couche de finition de l’enduit isolant au chanvre et en faire une couche aussi lisse que possible, à la fois pour l’esthètique, ce qui se discute, et parceque si la surface est trop rugueuse, c’est un vrai piège à poussière.

Cette couche de finition est elle-même au chanvre, et ne contient presque pas de sable. C’est donc une couche isolante à part entière.

De leur côté, Claude et Corinne ont découvert qu’il est possible de préparer le café avec un porte filtre et un chiffon ad hoc. Puis elles sont reparties dans leur puissant 4x4 car elles avaient un chantier qui démarrait dans un château en Aveyron. Etonnant comme le chantier fait se rencontrer des personnes qui jamais sinon ne se rencontreraient !

Comme on devait rendre la bétonnière mercredi matin, on a préparé du mélange chaux chanvre en avance : la chaux aérienne réagi uniquement à l’air, et se conserve "fraiche" quand elle est à l’abri de l’air. La plupart des artisans témoignent même qu’elle est meilleure à utiliser quand elle a un peu reposé ainsi. On a donc rempli 5 poubelles avec le mélange, qu’on a utilisé le reste de la fin de la semaine. A la fin, on commençait à avoir vraiment le coup de main.

  Accouchement naturel et accompagnement à la naissance

Fleur, Tim, Abdoulaimé et Léon sont venus mercredi soir dîner avec nous. Fleur s’occupe de La Grande Ourse, une association d’accompagnement à la naissance et à la périnatalité, et nous a parlé de son travail. C’est avec elle que Caroline s’est préparée à son accouchement. L’intervention de Fleur a été passionnante.

Voici juste une citation approximative : "Les femmes qui à l’hôpital subissent un monitoring permanent (le suivi informatisé du rythme cardiaque du bébé dans le ventre de sa mère) ont un taux de césarienne bien plus important que les autres"... Il y a sur ce site aussi plusieurs textes sur l’accouchement et la naissance...

Jeudi midi, Yvette est partie. Malgré tous nos efforts il y avait un désaccord irréductible.

  et enfin...

Jeudi et vendredi, alors que le beau temps enfin présent ne cessait de nous réjouir, il a été possible de finir la chaux préparée à l’avance pour la couche de finition.

Vendredi soir, Caroline et Géraldine sont allées à la réunion de commande du groupement d’achat en produits bios [1].

Ici, localement, la terre n’est pas propice au maraîchage. Les agriculteurs font de l’élevage de vaches à viande, et il n’y a qu’un maraîcher à 30 km à la ronde, il ne peut subvenir à tous nos besoins en alimentation. Donc les céréales et tout se qui se garde vient d’un grossiste bio par l’intermédiaire d’un groupement d’achat.

Voilà, maintenant, on est paré pour continuer à accuillir les groupes en septembre et préparer de bons repas !!

Autre travaux et activités :
- 2eme travée solive d’isolation en copeaux de bois sous le plancher
- commencer à monter un cadre pour des fenêtres temporaires à l’accueil, contre les courant d’air ...
- faire les confitures de sureau, en y incluant les confitures de la semaine dernière qui n’avaient pas été assez cuites ni fermées assez tôt et qui fermentaient !
- nettoyer les tapis et couvertures de protection du plancher contre la chaux...

Notes

[1] Le groupement d’achat bio est un complément à l’AMAP pour tout ce qui ne se trouve pas localement. Plusieurs numéros de la revue Passerelle Eco ont consacré des articles à la description de méthodes de création et de fonctionnement de groupements d’achats. Notamment le n°13 sur les AMAPs et groupements de consommateurs pour un approvisionnement BIO de qualité et pour le maintien d’une agriculture paysanne : caractéristiques et modes de lancement et le n°16 et le n°17 sur BioSEL

Moment de pédagogie avant le banchage La paille est le principal constituant du banchage vue au dessus du banchage La table est mise pour l'AMP La chaux aérienne se conserve à l'abri de l'air Raymond revient des mûres Couche de finition de l'enduit chanvre. On lisse à la (...) Couche de finition de l'enduit chanvre. On lisse à la (...) Des amis de Raymond, en tandem et vélo.

Pour participer

Il est encore possible de participer la semaine du 10 septembre.

A partir du 15 on est presque complet car on accueille un groupe déjà constitué sur le chantier.

Pour bien avancer sur les travaux plus pointus qui restent, on aurait besoin de personnes habiles de leur mains pour travailler le bois :
- menuiserie pour assembler des cadres (dormants) pour les portes ou fenêtres (fixes ou ouvrantes)
- fabrication d’un long meuble combiné cuisine-salle-de-bain pour la pièce de vie.

Sinon, les autres travaux porteront sur :
- couche de chanvre d’isolation et de finition
- isolation toiture (à confirmer : en laine de mouton).

Voir :

-  ! Notre prochain séjour participatif : Chantiers Participatifs du 20 Juillet au 6 Août 2014 - Suivez l'actualité des chantiers participatifs en France dans la revue Passerelle Eco.


Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • construire chambre dans une maison paille/terre Demande : Cherche homme avec experience du charpentier pour construir un deuxieme chambre dans maison paille/terre avec toit en herbes. Qn professionnel au lieu pour donner conseils mais doit (...)
  • recherche d’une maison Demande : Couple artistes, marcheurs, adeptes de simplicité et de solidarité, cherche à louer durablement une maison à proximité d'une petite ville ou d'un village dynamique. Maison de village, de (...)
  • Création d’un habitat partagéProjet : Création d'un habitat partagé à Fécamp
    Demande : Sommes 4 foyers et cherchons 3 ou 4 autres foyers, de préférence avec des enfants, en vue de diversifier nos participants pour un projet (...)
  • terrain et logement en échange de coups de mainProjet : Développer maraichage, verger, camping à la ferme, autour de mon petit élevage de canards gras... 4.5 ha pour tout ça. Construire une écoquille été 2015, assainissement par filtres (...)
  • Pomponette et compagnieProjet : C'est une petite caravane paysanne menée pas Nicolas et Mireille. Nous voyageons avec nos 2 vaches attelées, nos 2 ânes bâtés, nos 2 poules, nos quelques brebis et notre chien. Sur notre (...)