Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction > Chantier participatif en écoconstruction : solidaire, écologique, (...)
Stage : Construire sa maison écologique, c’est possible !
Chronique d'un Chantier Ecole en EcoConstruction : 6ème semaine

le 13 août 2006

Contact


Chronique d’un Chantier Ecole en EcoConstruction : 6ème semaine

Débuts de l’ossature bois... et fête de l’accordéon !


- Rappel : Nous aménagions en 2005 avec l’association et la revue Passerelle Eco, dans une maison en ruine dans le Morvan. Depuis, nous accueillons l’été un chantier convivial.

Cette année, le chantier est réouvert, avec un programme en écoconstruction varié, et de fortes envies éco-culturelles et conviviales en complément.

-  ! Notre prochain séjour participatif : Chantiers Participatifs du 20 Juillet au 6 Août 2014 - Suivez l'actualité des chantiers participatifs en France dans la revue Passerelle Eco.

Chronique du chantier 2006 :

Cette 6ème semaine, c’est le milieu du chantier. Nous sommes fatigués, et le week end n’a pas suffit à nous reposer pleinement. Le rythme du chantier a été adapté en conséquence : moins intensif sur le chantier, mais plus de participativité globalement. ça tombait bien : nous étions nombreux musiciens, et nous avons pu préparer musicalement la fête de l’accordéon du week end !

Cette semaine l’équipe de stagiaire était composée de Lucie, Christelle, Claude, Caroline, Laurent, Hélène et Guillaume. Caroline est couvreuse de profession, et Laurent et Guillaume sont bien intéressés par la profession de charpentier. Ils y avait donc une perspective professionnelle à leur participation au chantier.



- Rappel : Nous aménagions l’année dernière avec les locaux de l’association Passerelle Eco, dans une maison en ruine dans le Morvan. L’été dernier nous avons accueilli un premier chantier convivial avec la participation notamment des marcheurs pour la décroissance. Cette année, le chantier est réouvert, avec un programme en écoconstruction plus varié, et de fortes envies éco-culturelles et conviviales.
- pour participer, suivez ce lien vers toutes les infos sur ce chantier solidaire en éco-autoconstruction
JPEG - 14.9 ko
JPEG - 13.7 ko

Un chantier impliquant toute l’équipe a eu lieu le mardi : finir la 2ème couche d’enduit chanvre isolant dans la 1ere pièce et la 1ère couche dans la 2eme pièce... Cette fois encore, on utilise une chaux aérienne grise, ce qui est moins joli que blanc, mais comme ce n’est pas la couche de finition, ce n’est pas grave !

Pour le reste, il y a eu cette semaine beaucoup de "petits" chantiers plus ou moins autogérés pour 1, 2 ou 3 personnes, dont certains ont duré plusieurs jours :

JPEG - 18.7 ko
JPEG - 16.2 ko

- refaire les enduits extérieurs aux endroits les plus abimés

- refaire les chevrons pourris sur une partie du côté arrière de la maison

- refaire la coiffe du pignon au mortier de chaux (dont la précédente coiffe en mortier de copeaux ne tenait pas, pour cause de mauvais dosage et séchage)

- nettoyer la maison voisine, que nous louons désormais, ce qui sera particulièrement appréciée pour des invités cet hiver.

- boucher au mastic de vitrier les interstices entre les dormants et les cadres des fenêtres.

- préparer la pose d’enduit isolant au chanvre sur les bas de fenêtre, en y plantant des clous et vis.

- installer des demis chevrons au dessus des ouvertures pour arrêter l’isolant enduit chanvre.

JPEG - 22.9 ko
JPEG - 20.4 ko

- démonter la toiture côté sud-ouest (à côté des panneaux solaires photovoltaïques), pour aligner la panne sablière avec le reste de la façade de manière à ce que l’ossature bois de la future façade soit aussi dans l’alignement du reste de la maison. Cette toiture présentait une pente différente du reste du toit, et après concertation collective, il a finalement été décidé de garder la pente du toit principal. On reposera donc les chevrons de manière à obtenir cela. Cette délibération collective est un exemple de prise de décision commune avec les participants au chantier : ils participent aussi, dans une certaine mesure, à la conception et à la définition du projet, de même qu’à certains choix techniques, en fonction de leurs expériences et implications.

- aller chercher les bois, poteaux, pannes et chevrons de la future ossature bois et charpente de cette partie à construire

JPEG - 17.4 ko

- commencer à monter l’ossature bois. Là, c’était une découverte pour nous. Il a fallu faire preuve de pas mal d’imagination pour monter une structure stable et résistante dans l’espace et dans le temps... La situation était particulière : une façade effondrée (préallablement en pierre), devait être remontée en ossature bois et banchage. Elle devait s’appuyer d’un coté contre un mur de refend, de l’autre, former le coin et s’appuyer sur le pignon lui-même terminé en escalier (suite à l’effondrement de la façade). Au final on a conçu un assemblage avec contreventements, tige filetée, équerres et plaques de fixation, assemblages moisés, et pattes de scellement...

JPEG - 12.6 ko

A la fin de la semaine, les poteaux (parties verticales de l’ossature bois) étaient en place. Pour la suite, ce sera la semaine prochaine ! Il y a eu aussi un gros effort pour casser un bloc de ciment au marteau et au burin. Nous n’avons pas achevé ce travail, mais un volontaire de la semaine prochaine devrait nous apporter un marteau burineur électrique qui nous facilitera grandement cette tâche...

Côté ambiance, cette semaine a été très féminine et musicale. Et oui, pour la première fois, il y avait plus de femme que d’hommes (cf l’équipe féminine sur la photo ci dessus) ! Cela n’a pas nuit à la qualité du rythme spécifique de cette semaine, bien au contraire !!!

JPEG - 21 ko

Les instruments étaient : un saxophone, 2 bombardes (instruments à vents de petites dimensions mais de puissance sonore tonitruante ! le violon, l’accordéon, une flûte traversière, ...) et de nombreux morceaux ou chansonnettes du Morvan, de Bretagne, yiddish, ou du folklore contemporain (musiques de films, de séries, comptines, ...). Cette musicalité s’est terminée, le week end venu, par l’apothéose d’une participation active à la fête de l’accordéon.

Que les cuisiniers soient hommes ou femmes, la cuisine collective a aussi été particulièrement délicate et goûtée... avec plusieurs type de cuisine aux orties notamment, et plusieurs soirées crêpes ou galettes de sarrazin aussi, l’une des participante étant allergique au gluten (eh oui, les allergies sont de plus en plus répandues. En cause : la pollution, les petits pots pour bébé, les variétés modernes de blés traffiqués, ...?).

En fin de semaine, le cercle de parole a été particulièrement intense. Il y avait quelques tensions à mettre à plat au profit de la compréhension et de la confiance, et beaucoup d’émotion dans l’air à partager avant le départ.

JPEG - 23 ko

N’oublions pas Zoé et Mélusine : les 2 chèvres que Romain, notre voisin, nous a laissé en garde pendant ses vacances. Il faut les traire le matin et le soir, et Caroline fait du fromage de chèvre avec le lait. Miam ! Grosse ambiance lorsque Mélusine a arraché son collier : il a fallu organiser un guet apen avec tout le groupe et plonger comme au rugby pour l’attraper et éviter qu’elle ne courre au jardin !

JPEG - 24.9 ko
JPEG - 18.8 ko

Au jardin, pendant ce temps, la verdure est opulente. Certaines patates ont été arrachées, pas les topinambour encore. Les haricots ont été cueillis. Les tomates cerises sont bien mures, et certaines grosses ont bien commencé à rougir aussi, mais beaucoup sont encore vertes ! Il faut dire que depuis 2 semaines, le soleil se dispute avec la pluie ...

- pour voir la présentation de ce chantier écosolidaire, suivez ce lien vers toutes les infos sur ce chantier solidaire en éco-autoconstruction
- découvrir la chronique de la 7eme semaine du chantier solidaire en écoconstruction


Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

1 message

  • Chronique d’un Chantier Ecole en EcoConstruction : 6ème semaine

    14 juin 2010Â 20:42 , par hamid

    bravo le prochaine chantier contacte moi juste pour le plaisire chapeux


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Créer notre équipeProjet : Création d'une ferme collective en permaculture
    Demande : Couple 49 et 54 ans. Après une trentaine d'années passée à perdre notre vie en essayant de la gagner, nous avons décidé de tout (...)
  • Echange de service de gardiennage (34)Demande : Échanges de service de présence pour la sécurité de votre propriété contre un logement pour étudiant en BTS alternance entrant au cfai de Baillargues dans l'Hérault, et devant se loger (...)
  • aide dans votre fermeProjet : Femme, 31, cherche pour 2 à 3 mois pendant l'hiver, lieu où son aide sera bienvenue.
    Offre : Pratique avec chèvres et brébis, transformation du lait, débroussaillage, préparation de bois (...)
  • cherche equipier(e)sProjet : ferme paysanne vivriere de montagne, avec 2 adultes a bout de souffle, 3 enfants instruit en famille et l'arche de noé (chevres, vaches, brebis, poules, abeille, chien de troupeau...) (...)
  • rencontré une passionnée d’élevageDemande : homme 54ans célibataire physique agréable passionné de nature et d'animaux souhaiterais rencontré agricultrice ou personne ayant les memes passions pour projets et vie (...)