Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Projets d’écohameaux, d’habitats participatifs, d’écovillages
Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

le 23 mai 2005

Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

Ecovillages ?... « encore une histoire pour les jeunes et les marginaux ! » Ou encore : « Aujourd’hui, la ruée vers les villages, « éco » ou pas, est-ce bien raisonnable ? N’y a-t-il pour échapper au désarroi et à la solitude de la vie urbaine, au gaspillage et à la pollution que l’alternative d’aller vivre à la campagne ? ... et si justement on se sentait l’âme très urbaine, et qu’on aimait beaucoup cette diversité sociale, cette profusion de propositions économiques et culturelles et cette émulation humaine et cette liberté que fournit la ville... et si en plus on savait qu’une ville, c’est bien plus durable et économique et écologique que des petites maisons individuelles éparpillées dans le paysage, qui génèrent des km/CO2 et autant de tuyaux d’acheminement d’énergie ou d’évacuation des déchets : Vivre autrement en ville, n’est-ce possible qu’en ayant beaucoup d’argent, en se faisant squatteur ou en se résignant à une vie contre ou sans Nature ? »

Et pourtant les villes pourraient être des lieux délicieux, écologiques, verdoyants. Ailleurs en Europe, il en existe déjà des éco-quartiers, des quartiers durables et même des écovillages urbains : il n’y a pas de modèle unique. Parfois l’initiative vient d’en-haut (municipalité ou bureaux d’architectes-urbanistes), parfois elle vient d’en-bas (mouvement d’habitants). L’idée est toujours de diminuer sensiblement les atteintes à l’environnement, de mener une vie plus économique, voire plus simple, de se reconnecter avec la biosphère et de constituer une communauté citoyenne active et soutenante pour les personnes.

Il faut savoir que le bassin lémanique (Lausanne-Genève-Thonon) est déjà en train de se transformer en une mégalopole de 1,5 millions d’habitants, et qu’il se prépare pour demain quelques chantiers pharaoniques, qui après-demain seront le cadre de vie pour plusieurs dizaines de milliers d’habitants pendant les 20 ans et plus à venir. Avant que nos urbanistes et autres architectes nous montrent une fois de plus qu’ils savent faire des barres et des tours aussi laides qu’invivables, nous qui ne sommes ni architectes ni urbanistes, ni rentières ni marginales, nous aimerions élaborer avec d’autres qui partagent nos aspirations, un projet de quartier respectueux de la nature et de la vie des humains : un quartier sans voitures, où l’énergie viendrait de ressources renouvelables, et qui assurerait lui-même l’épuration de ses eaux grises et brunes. Un quartier plein de verdure, avec des toits végétalisés et des balcons, qui récupéreraient l’eau de pluie pour l’arrosage et les chasses d’eau. (Ca existe ailleurs, et ça marche !) Un quartier où vivraient des gens de tous âges et de différentes cultures, c’est-à-dire et habiteraient et travailleraient. Pas une cité dortoir, pas un quartier d’affaires. Un quartier où la nature aurait sa place, où les personnes se rencontreraient parce qu’elles auraient des choses à gérer ensemble, à réaliser ensemble, à entretenir ensemble. Un endroit où les liens de voisinage et les réseaux de santé seraient garants d’un soutien aux personnes, et où les processus de bonne gouvernance seraient soutenus par des dispositifs de démocratie participative. Un lieu où on se déplacerait à pied et où les vieux feraient partie de la vie, sans qu’on ait besoin de les mettre au placard et prendre la voiture pour aller les voir quelque part à la campagne, loin des actifs .

Aujourd’hui, nous avons créé une association et voulons sortir de l’attitude de résignation impuissante : passer à l’action avec d’autres personnes de tous âges et tous milieux qui reconnaissent leurs aspirations dans ce texte, et devenir les représentants d’une demande citoyenne qui se pose comme interlocuteur face aux autorités municipales et aux milieux immobiliers pour créer des quartiers comme nous les rêvons.

Nous souhaitons rédiger ensemble une charte d’éco-quartier qui nous permette de donner corps à un projet de vie urbaine différente, d’aller voir les autorités des communes genevoises ou vaudoises qui s’apprêtent à accueillir des nouveaux quartiers ou à aménager des friches urbaines. En bref, devenir une force de proposition. Qui veut nous rejoindre pour donner corps à ce projet ?

- Association EcoAttitude
- email
- Camille BdH. - Clarence S.

- Ce projet a été proposé pour publication dans la revue Passerelle Eco n°19.
- Source Photo


8 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

15 messages

1 2 >

  • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

    Le 27 janvier 2014, par Andrée Debourbe

    Bonsoir,

    Habitant la Haute Savoie, je suis intéressée par un projet d’écovillage

    urbain, à condition bien sûr que ce soit en France et non en Suisse

    voisine. Ce serait l’occasion d’être logée à un prix correct, cela

    étant impossible actuellement dans la région.

    Je vous remercie de votre réponse. Andrée Debourbe

    andree.debourbe@laposte.net

  • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

    Le 12 août 2011, par X

    moi je veux c egalement mon intention et c le projet que je porte avec d autre depuis trois ans, nous sommes prets nous avons des reseaux, des modeles , des architectes, comment vous rzncontrer pour echanger ? Ps je vais porter ce projet a bruxekles en novembre.

  • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

    Le 8 juin 2011, par David

    Bonjour votre article à déjà 6 ans !!Ca fait des années & des années que je rêve de vivre où construire un écovillage plusieurs tentatives à la campagne:de la provence au canaries de la thailand à Mada...belle expériences mais non pérennes je suis découragé si votre projet porte quelques espoirs écrivez moi SVP Amicalement David

    • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

      9 juin 2011, par nicolas

      david, j’habite geneve et je discute volontier avec toi. je reve aussi d’habiter en eco-village et suis aussi un peu découragé. peut etre que ca nous fera du bien de rêver ensemble :-)

      nicolas

      • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

        5 juin 2016, par Sunshinemy

        Bonjour nicolas
        J’habite a coté de Genève en france voisine et je souhaiterai vivre autrement dans un eco village, un eco habitat... proche de la nature et des autres ! Est ce que votre rêves a pu prendre forme depuis ces années ? Si vous le souhaitez j’aimerai bien echanger avec vous a ce sujet.
        Emlyne

      • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

        8 juin 2016, par Coopérative MOUL2

        Bonjour,

        nous sommes un groupe d’amis qui voulions vivre ensemble, différemment. Nous avons créé une coopérative d’habitation. Ensemble, nous avons acheté un vieux moulin avec du terrain dans la campagne vaudoise (Suisse).

        Un de nos nombreux buts et de vivre mieux avec moins. Afin d’avoir des loyers le moins onéreux possible, nous essayons de faire le maximum en auto-construction.

        Pour plus d’infos consulter notre site :
        http://coopmoul2.wix.com/coopmoul2

        N’hésitez pas à nous contacter !

        Claudine

    • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

      5 décembre 2011, par Clo

      Salut,
      Nous sommes une petite équipe et avons créé une coopérative et avons acheté un vieux moulin. Notre but est de vivre de façon autonome tant sur le plan énergétique que sur le plan de l’alimentation. Si tu désires en savoir plus écris moi à nomadeclo@yahoo.fr

    • creation d’un ecolieux

      9 février 2013, par X

      Bonjour je m’appelle michel et vit egalement a geneve. Je suis a la recherche de personne motivé à vivre dans un ecovillage. peut tu me donner un mail pour que nous puissions echanger un peu plus a ce sujet ?

      Michel abcvou@gmail.com

  • Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

    Le 30 janvier 2009, par Emmanuel

    Bonjour,

    Le CNRS et l’EIG mettent en place un observatoire des écoquartiers.

    Pour plus d’informations, contactez emmanuel.dufrasnes@univ-savoie.fr

    Amicalement,

    Emmanuel

  • > Ecovillage urbain ou écoquartier dans le bassin lémanique ?

    Le 28 octobre 2006, par cedricia

    Bonjour,
    J’aimerais savoir ou en est ce projet d’écovillage ? Finie, en cours ?
    Où exactement ?
    Merci

1 2 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Hébergement contre Service (CoLocation dans le 48)

Projet : Logement contre service. (cuisine, un brin de ménage et veiller sur les animaux.) Chiens et chats dans la maison. Entre Aubrac, Margeride et Gevaudan.
Offre : Chambre dans petite maison (...)

Autonomie Énergétique (Permaculture dans le 15)

Projet : Prise de Terre élargi son domaine de compétence et vous propose une formation de 2 jours dédiée à l’autonomie énergétique : économies, solutions alternatives, bricolage, DIY. Alternant théorie et (...)

Débuter son Potager en Permaculture (Permaculture dans le 15)

Projet : Les derniers frimas de l’hiver sont derrière nous, les bourgeons éclatent et le soleil commence à réchauffer le sol. Le potager nous appelle de ses vœux, plein d’espoir pour cette nouvelle (...)

Concevoir sa Forêt Fruitière par le Greffage Sauvage (Permaculture dans le 15)

Projet : Nous vous invitons les 17 et 18 mars à 2 jours exceptionnels : une cession de formation sur la création de forêt-jardin couplée avec un stage de greffage orientée « sauvage » aura lieue à (...)

Loue T3 et Studio dans Peti Ecolieu (Recherche location dans le 35)

Projet : sur un terrain de 1000metre carré , harmonise en géobiologie, grande maison en bois de mélèze, organisée en 3appartements meubles,indépendants, je souhaite partager mon espace de vie avec des (...)

La Cité des Roches (Elargissement dans le 43)

Projet : Lieu de vie alternative où la yourte accueille l'humain, en harmonie avec la nature et en lien avec les arts.... Donner la possibilité à ceux qui le souhaitent, de vivre ensemble une vie (...)

Dévper un Habitat Groupé, Enfants IEF, en Pleine Nature (Elargissement dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour partager notre lieu de vie. Je suis maman au foyer avec 2 garçons Timéo 6 ans, Yanaël 4 ans. Mon projet a démarré il y a 5 ans (avec mon mari mais (...)

Colocation Saint Affrique ou à Proximité (CoLocation dans le 12)

Projet : Coline p'tite soixantaine, habituée au collectif, cherche une colocation en maison, maxi 3/4 occupants, une maison avec petit terrain ou grand jardin à partir de Mars/Avril, à Saint Affrique (...)

La Fontaine aux Loups (Contacts dans le 18)

Projet : Bonjour, Je vous présente mon lieu appelé la fontaine aux loups. C’est un espace de 3000m2, constitué d’un verger (pommier, poirier, cerisier) de haute tige ainsi que de petit fruits rouges (...)