Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité > Porto Alegre 2003
Découverte des lieux du FSM

le 23 janvier 2003

Découverte des lieux du FSM

22 Janvier, Porto Alegre

Nous arrivons après une nuit passée dans un "executive bus". Avec l’air conditionné et des sièges très confortables, le trajet coûte 45 reals pour 6 heures de route. Les transports publics sont décidément accessibles. Le seul problème, c’est que vu l’état de la route, et peut être parce que nous sommes en hauteur et à l’arrière, j’ai eu l’impression pendant tout le trajet que le bus était en chute libre et sur le point de se fracasser au sol ! C’est étonnant de parvenir à s’endormir dans de telles conditions de suspens ...

L’hôtel auquel nous atterrissons est soi disant une pension familiale. Nous tentons de faire comprendre que la chambre que nous voulons occuper a été déjà réservée par un syndicat universitaire. Après quelques instants de baragouinage espanioglish, nous pénétrons notre nouvel abris. C’est tout petit, la porte ferme à peine, il n’y a ni ventilateur ni air conditionné, et la fenêtre donne sur le bruyant boulevard ... Hmmm, on verra bien si on reste ...

Il est 10h30. Nous sortons. La pension dîte familiale est l’annexe d’un magasin qui se révèle être une armurerie, certainement familiale elle aussi. On y vend des cartouches, et des fusils à viseur laser. Nous demandons notre chemin, prenons le bus et traversons la ville.

la ville

JPEG - 33.2 ko

Ma première étape sera le PUC "Pole Universitaire Catholique" je crois bien. ( au passage : ici la religiosité ne se cache pas, les églises ont des vitrines de verre, derière lesquelles la messe s’exhibe !)

Au PUC je jette un oeil à la salle de presse où se pressent pour l’instant juste une centaine d’ordinateurs équipés avec Linux (vive l’alternative logicielle !) à la disposition des media... savoure un café expresso en compagnie d’une étudiante autochtone en Droit, et prend à nouveau le bus car rien n’a commencé ici encore. Un service de bus spéciaux a été instauré sur une boucle qui relie les différents lieux où se déroulent le forum social, chacun étant séparé d’environ 20 minutes de route. Comme pour tous les bus, le trajet coûte 1,5 real. Je conclue finalement de mes différentes expériences de consommateur que la vie est ici 2 à 3 fois moins chère qu’en France, du moins en ce qui concerne les produits et services de première (et 2ème) nécessité. Ce rapport est-il en proportion directe de l’exploitation de nos pays riches sur le Brésil ? Mes notions d’économie politique peinent à m’amener à la réponse. J’ai vu ici des personnes gagner leur vie, ou survivre en tout cas, en vendant des brosses à dents ou des briquets dans la rue. Un peu comme ces vendeurs à la sauvette qui font voler des oiseaux de plastique en bas de la tour Eifel. Des fourmis noires au pied du tamanoir.

Il fait chaud et humide. L’arrêt du bus me sort de ma torpeur méditative. Nous sommes arrivés au stade Gigantinho.

Le stade Gigantinho

JPEG - 22.3 ko

C’est là que se concentrent la plus grande quantité de stands militants. Beaucoup de librairies. Carlos Fraga s’occupe du stand de la fondation Perseu Abramo. Il exhibe l’édition portugaise du Monde Diplomatique, dont il est très fier. Sur la photo, il pose devant le poster électoral de Lula, le nouveau président du Brésil : " Lula représente l’espoir pour les brésiliens. Il a été élu démocratiquement, il est légitime. C’est un ancien ouvrier métallurgiste et il a eu 2 doigts coupés lors de son travail à l’usine. C’est le premier président représentant de la classe ouvrière. Il a le support de toute l’Amérique Latine pour laquelle il est un leader naturel. "

JPEG - 30.6 ko

Au cours de cette journée, je réalise 2 interviews reportage : avec le GFEN, mouvement pour une éducation nouvelle, et avec l’économie solidaire et les monaies sociales

Minuit approche.

Une averse se déchaîne et rafraîchit l’atmosphère.
Le buffet se disperse doucement.


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Petit Chalet pour l'Hiver (Ecolieux existants dans le 12)

Projet : Je ne souhaite pas faire paraître l'annonce dans la revue.
Offre : Je ne souhaite pas faire paraître l'annonce dans la revue.
Demande : Je ne souhaite pas faire paraître l'annonce dans la (...)

Co-Création Minimaliste (Elargissement dans le 44)

Projet : Créer un lieu de maraîchage permaculturel à partir de mars 2019
Offre : Terre. Serre. Outils. Savoir. Partage des recettes. Possibilité d'installer un habitat léger et d'acquérir la moitié (...)

Partager un Potager (Rencontres amoureuses dans le 03)

Projet : Cherche ma moitié pour bâtir un habitat mobile et projet ecovillage
Offre : Mon temps et mes mains pour faire naître des légumes
Demande : Une grande (...)

Culture Maraîchère (Elargissement dans le 31)

Projet : Création d'une micro ferme à l'étude sur la commune de Mane 31 ou alentours. Des habitants, une association de permaculture et jardins partagés, une communauté de communes toute neuve et (...)

A la Recherche d'un Eco-Lieu Existant (ou au Point de se Réaliser) (Dimension Agricole dans le 75)

Projet : Jadis nomade j'apprécie les ECO-lieux. AINSI, je cherche une site sans : pollution, ondes WIFI, antennes, Linky.., ET sans fumeurs/vapoteurs invétérés, -un certain mode hygiéniste (ex : ni (...)

Une Opportunité pour Ceux Qui Cherchent à Vivre Alternativement. (Autres Terres)

Projet : L'idée est d'établir une communauté autonome en pratiquant la permaculture. Le projet démarrant à l'automne 2019 en Arménie. L’objectif actuel est de rassembler des personnes partageant les (...)

Chantier Participatif Terre-Paille Près de Toul (54) (Construction dans le 54)

Projet : Pour remplir de terre-paille les murs et plafonds de ma future maison de 65m². Réalisation des coffrages, préparation de l'argile pour le trempage de la paille, bourrage de la-dite paille (...)

Co Achat Terrain Constructible (Construction dans le 05)

Projet : Eco construction paille sur terrain en copropriété
Offre : Hautes Alpes à 15 kms à l'ouest de Gap, Recherche co-acheteur sensible à l'écologie pour partager l'achat d'un beau terrain (...)

Cherche Terre et Vie en Collectif (Graines d’Avenir dans le 40)

Projet : F52 ans, scientifique reconvertie dans l'artisanat d'art et les soins par les plantes, je cherche une terre pour mes plantes médicinales à habiter légèrement. L'idéal serait en collectif - à (...)
twitter

SUR LE WEB