Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité > Porto Alegre 2003
Portrait : Madeleine et l'Economie Solidaire

le 25 janvier 2003

Contact


Portrait : Madeleine et l’Economie Solidaire

Le soir pointant, je vais assister à la fin de la journée de préparation des ateliers Economie Solidaire. Une cinquantaine de personnes de réseaux du monde entier sont représentés, qui souvent se connaissent pour avoir déjà travaillé ensemble lors des précédents rassemblements : à Porto Alegre l’année dernière, à Florence pour le Forum Social Européen de Novembre 02, ou auparavant à Dakar, Lima ou au Québec.

JPEG - 28.8 ko

Le Forum n’a pas encore commencé, mais c’est demain, et la grande interrogation pratique aujourd’hui, c’est que les dates et lieux où auront lieu les ateliers et conférences ne sont pas encore connus ! Cela dépend du bon vouloir du comité central d’organisation brésilien qui communiquera demain ses choix (en fait ce sera 2 jours après !), mais en attendant, c’est impossible de communiquer sur le programme de ces ateliers. On se demande si le fait que Lula soit arrivé au pouvoir y est pour quelquechose à ce retard d’organisation : de nombreux militants auparavant investis dans la préparation du FSM se trouvent désormais engagés au côté du nouveau gouvernement. Ou bien alors est-ce à cause de l’opposition de la région, suite aux récentes élections. Une autre raison possible, c’est que le FSM est globalement dans une attitude contestatrice et de lutte contre le système capitaliste, et que les mouvements d’économie solidaire, qui développent des initiatives constructives, peinent parfois à se faire accepter car on leur reproche de coopérer avec le système.

Serait-ce la vieille mésentente entre réformistes et révolutionnaires ?

Madeleine Hersent, animatrice du chantier " Femmes et Economie Solidaire", explique " L’économie solidaire est une alternative véritablement porteuse de changement social et politique. Comme on a conclu lors des dernières rencontres de Québec, c’est le choix de résister et construire. Nous ne voulons pas attendre le grand soir. Nous concevons la construction d’alternatives ici et maintenant, tant au niveau local que global. Et vraiment, chacune des milliers d’initiatives relevant de l’économie solidaire est locale et adaptée aux problématiques du milieu dans lequel elle opère. De ce fait, elles ont toutes des particularismes très marqués, ce qui explique les difficultés rencontrées pour les fédérer ".

JPEG - 29.9 ko

Madeleine, par exemple, accompagne des initiatives de femmes immigrées en France. Un monsieur prend la parole et explique qu’en 25 ans, il a créé 150 entreprises qui emploient des jeunes exclus. Selon lui, bien que ces entreprises fonctionnent complètement immergées dans le marché concurrentiel capitaliste, ce sont des entreprises solidaires, et il aimerait discuter avec d’autres personnes des méthodologies adaptées à leur essor.

Dans ce grand mouvement informel de l’économie solidaire, on peut aussi compter les SELs, les entreprises coopératives, certaines banques éthiques et les écovillages du monde entier...

Pot le soir

Le soir, les participants de l’Alliance 21 pour un Monde Responsable et Solidaire se réunissent pour un pot sympathique. Je m’y rend, car l’association Passerelle Eco participe sur internet à 2 chantiers appelés « Monnaie Sociale » et « Economie Solidaire ».

Je rencontre entre autre Héolisa Primavera, qui a multiplié les réseaux d’échanges en Argentine, et dont Passerelle Eco a publié un article dans le passé. Son expérience est vraiment exceptionnelle puisque grâce à sa pédagogie, les réseaux d’échanges se sont multipliés au point de devenir une part importante de l’économie argentine ... en état de choc financier, et dans un pressant besoin d’alternatives. C’est vraiment intéressant de rencontrer les diverses personnes présentes, chacun étant investi de manière approfondie sur un chantier passionnant, dans son domaine.

Nous sommes nombreux à ne pas adopter la vision d’une société conforme à la "pensée unique", et à construire un autre monde.
C’est possible !


Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Echo Hameau de la ServantieProjet : L'Echo-Hameau de la Servantie se développe sur 10 ha de terrain comprenant des parcelles constructibles, des parcelles collectives (maison commune, atelier, rucher), des bois, un jardin (...)
  • cherchons maracher(ère)à 600m, ferme biologique de 13 ha
    Cherche : pour 2015 un-e jeune, ou couple, maraîcher-e pour reprendre la production de légumes sur 80 ares, inscrite dans un ensemble agricole céréales, (...)
  • Prêt de Yourte pour jardin botaniqueProjet : 22 ans, en oct je m'installe avec mon amoureux Théo et une amie, Anaïs sur un petit bout de terre entre un chêne centenaire et de jeunes néfliers, prêté par mes parents ♦  jardin (...)
  • recherche terres pour projet agro eco environementProjet : polyculture élevage lamas, alpagas. En biodynamie depuis 5 ans, cultive les pam et réalise des sirops de fleurs sauvages. le projet d'une ferme pédagogique s'étoffe de plus en plus sur (...)
  • Projet : restauration d'une ancienne grange avec des matériaux sains et de récup à 20 minutes de marche du village de Roure. Elle est déjà habitable ♦  permaculture, cueillette et transformation (...)
twitter

SUR LE WEB