Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Alimentation
Article publié dans le n°12 de Passerelle Eco
Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

le 2 décembre 2004

Contact

Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

autoproducthèque écolotonome...

Les conserves lactofermentées sont une solution pour de succulentes conserves, facile à réaliser, et qui en plus, développent les qualités nutritives des aliments au lieu de les atténuer comme les conserves classiques !

Peut-être êtes-vous un jour tombé sur une recette de choucroute : un gros récipient en grès ou un tonneau, une planche lestée d’une grosse pierre, une mousseline anti-insectes, des kilos de choux ... bref, vous aurez abandonné ! ?

Cet article a été initialement publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous !

Amis lecteurs, trices, salut !

Avec la méthode suivante vous allez pouvoir goûter facilement aux joies de la lacto-fermentation (pluriel rappelant qu’il n’y a pas que le chou dans la vie et le jardin...). Même et surtout les citadins !

JPEG - 32 ko

Il vous faut : des pots en verre, à couvercle vissé ou à joint de caoutchouc, des légumes frais, un couteau et une planche à découper, une râpe, du sel gris non raffiné, un pilon pour tasser, et des aromates si vous voulez.

Et c’est parti !

  1. laver les pots
  2. éplucher, laver, râper/couper les légumes en tout petits morceaux
  3. ébouillanter quelques secondes les pots et leurs couvercles
  4. remplir les pots avec les légumes en tassant au maximum pour chasser l’air
  5. verser par-dessus du sel, une cuillerée à soupe pour un bocal d’un litre
  6. ajouter de l’eau tiède ; laisser l’eau remplir les éventuels vides d’air, puis compléter juste pour couvrir les légumes. Si quelques morceaux flottent un peu, ce n’est pas grave
  7. fermer sans serrer les couvercles à fond ; laisser 2 à 3 jours à température ambiante (moins longtemps en été), à l’abri de la lumière, pour démarrer la fermentation
  8. puis bien serrer les couvercles, et mettre au frais pendant un mois minimum avant de pouvoir déguster
  9. à l’ouverture, vérifier à l’odeur que la fermentation s’est bien déroulée
  10. facultatif mais instructif : comparez aux produits du commerce...
GIF - 34.1 ko

Voilà, c’est tout simple.

Vous n’avez pas besoin de beaucoup de place. Vous pouvez étaler vos productions en fonction de vos envies et de votre disponibilité. Si un pot est raté - ce qui peut arriver avec des aliments vivants - vous perdrez peu de produit. Vous suivez le rythme...des légumes = surplus du jardin, produits de saison.

Chaque pot pourra être différent

Plein de mélanges à tester et de saveurs à découvrir... Par exemple je n’obtiens pas les mêmes saveurs et le même croquant quand j’utilise des variétés de choux différentes.

Vous bénéficierez d’une conserve vivante, jusqu’à l’hiver et plus, dont le goût évolue avec le temps. Elle contient des vitamines (non chauffée) et même d’autres que celles qui se trouvaient à l’origine dans le légume. Vous réutilisez intelligemment vos emballages. C’est plus écologique que de les acheter-jeter et même que de les collecter-recycler (coût énergétique)

JPEG - 34 ko

Quelques observations avant de vous quitter :

- Si vous n’avez pas d’eau de source, vous pourrez utilisez celle du robinet, ça marche quand même

- Pour vous lancer, un exemple de mélange ayant obtenu un franc succès : oignon, carotte, navet, topinambour

- Certains légumes font rapidement du jus quand on les tasse (oignon, navet..), d’autres non (carotte...). Avec les premiers vous mettrez donc beaucoup moins d’eau. Je vous conseille de panacher légumes juteux et légumes « secs »

- Mettez des épices ! Thym, laurier, genièvre...

- Encore un truc : je mets la même quantité de sel, mais en trois fois, au fur et à mesure que je remplis le pot : dès le début, le jus sort mieux des légumes, ce qui évite les bulles d’air au fond du pot, là où l’eau a plus de mal à descendre

- Vous aurez certainement du jus qui s’écoulera de certains pots pendant la fermentation, surtout si vous n’avez pas de cave et que vous les stockez dans un placard pas trop chaud comme je le fais. Pas de panique, c’est normal. Prévoyez juste un plateau pour le recueillir et éviter les taches. Nettoyez de temps en temps l’extérieur du pot avec une éponge pour éviter les moisissures

- Enfin, ne consommez pas trop de lacto-fermentations. C’est un aliment assez acide et qui contient du sel. Il ne faut donc pas en abuser. Considérez-le comme un complément alimentaire stimulant l’appareil digestif. Une cuillerée à soupe de temps à autre dans votre salade suffit pour la transformer complètement aux niveaux gustatifs et nutritionnels.

Je vous souhaite de bonnes fermentations et vous dis à bientôt pour de nouvelles auto-productions autonomisantes.

Alternativement, Gilles

Les ilustrations sont de Mattt Konture, également auteur de nombreuses illustrations publiées dans la revue, et de la bande dessinée écologique et pédagogique Galopu Sauve la Terre dont nous avons publié plusieurs pages en couverture du n°16 et des 3 numéros suivants de la revue Passerelle Eco.

Cet article sur les conserves lactofermentées a été initialement publié dans Passerelle Eco n°12


306 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

93 messages

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >

  • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

    Le 29 septembre, par guy

    bonjour ;l’on trouve très facilement des méthodes pour lacto-fermenter ,mais,je ne trouve pas d’explications pour les cuisiner ;par exemple ,comment faire pour les haricots verts ? sortis du bocal c’est bien sur immengeable et si je les cuits ,je perds le bénéfices des vitamines ,enzymes etc... salutations

    • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

      1er octobre, par JLuc (Passerelle Eco)

      Il n’y a pas de problème à les manger crus et c’est ainsi très bon !
      Comme c’est un peu fort, ne le prenez pas en ingrédient principal d’un repas, mais servez vous en comme accompagnement dans une salade ou un autre plat, même chaud, plus classique.
      Enfin c’est à chacun d’essayer, expérimenter, et trouver ses recettes favorites.

  • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

    Le 18 avril, par Bill Imbi

    Bonjour,
    Je découvre le site Passerelle éco, mais les fermentations ça fait un an que j’en fait, et c’est exactement comme décrit : moyen simple, rapide, éco-nomique et éco-logique de faire des conserves pleines de santé car non chauffées. Comme dit aussi, ne pas abuser car très salé. Moi je ne sale presque rien, donc ça compense.
    Petit truc : je récupère mes bocaux achetés, mais pour les couvercles, s’ils sont trop usés, il faut les renouveler car ils ne sont plus assez hermétiques. Et bien j’en ai trouvé à vendre sur le net. Juste les couvercles, c’est aussi éco-logique et éco-nomique.
    Sinon moi au lieu de remplir en ajoutant du sel, je laisse macérer 24h max dans un saladier couvert à température ambiante les légumes et le sel, et quand je rempli, le sel est dissous et les légumes ont dégorgés.
    Mais tout le reste c’est pareil.

  • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

    Le 12 février, par Lili

    Bonjour ! J’habite en nouvelle Calédonie, nous venons de subir de fortes rafales de vent qui on fait tomber le plus gros papayer de mon jardin... J’ai de ce fait cherché une méthode de conservation pour mes papayes vertes, et je suis tombé sur un article de l’INRA qui signale des essais réussis en lacto fermentation, mais ne donne que très peu de détails sur la marche à suivre, surtout pour la conservation longue durée... J’ai donc consulté des dizaines de sites traitant du sujet, et partout le processus est le même : laisser deux trois jours à température ambiante,et ensuite mettre au frais, avec des ordres de température de 12-15°... Le problème c que chez nous il fait constamment 25-30°, et que le but de la manoeuvre est de pouvoir conserver mes pots hors frigo. Puis-je tenter le coup dans ces conditions de température on est-ce voué à l’échec ??? Merci d’avance pour votre réponse !!!

    • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

      7 juillet, par Soileh

      Il y a les frigos à l’ancienne : trou dans la terre,dans un cours d’eau, cellier aéré, cave, linge mouillé dans les courants d’air, etc. Suffit d’être créatif ! Je vis depuis 15 ans sans frigo et me porte très bien !

  • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

    Le 13 janvier, par KINECHRIS

    BONJOUR ET MERCI POUR LA RECETTE
    MA QUESTION EST CE QUE LES LEGUMES LACTO FERMENTES PEUVENT ETRE DESHYDRATES ?

    • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

      17 janvier, par JLG (Passerelle Eco)

      Probablement, car il y a toujours un moyen de tuer, déssécher et réduire en poudre ce qui est vivant... mais cela leur ferait perdre une bonne part de leur intérêt gustatif et nutritionnel.

  • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

    Le 6 janvier, par X

    Durée de conservation une fois le bocal Ouvert ?

    • Lactofermentation : une recette simple et efficace de Conserves LactoFermentées

      18 avril, par Bill Imbi

      Selon les légumes et leur mode de fabrication, plusieurs jours voir semaines mais AU FRIGO !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Partenaire Associe (Troc et éco-monnaies dans le 77)

Projet : creation d'un atelier eco- participatif en ile de France ou bien departement limitrophe mise a disposition outillagage emplacement atelier de bricolage et mecanique d'entretien (...)

Habitat et Jardin Refuges à Auxiliaires (À l’abordage dans le 88)

Projet : Créer jardin écologique, potager-fruitier avec biotopes à auxiliaires (abeilles, syrphes, carabes, orvet, crapauds, musaraignes, mésanges, chouettes...), mis en refuge LPO ; vivre dans un (...)

Cherche Associé (Emploi et Entreprise dans le 34)

Projet : Bonjour, Je cherche un associé pour un organisme qui plante des arbres fruitiers partout pour la biodiversité et la nourriture gratuite. L’idée est de créer une startup internationale pour que (...)

Colibris Rencontre Action (Convergences dans le 34)

Projet : Bonjour à tous ! Rencontre des colibris de la région biterroise lundi 20 novembre 2017 au bar Le Trois Six 10, place des Trois Six, 34500 Béziers à 19h au menu: rencontre, plan d'action, (...)

Recherche Assistant Bricoleur dans Écocentre / Écolieu en Permaculture (Ecolieux existants dans le 71)

Projet : Depuis 2012, nous développons un écocentre/écolieu sur 3.5ha cultivé en permaculture et permettant l'autonomie alimentaire. Nous vendons des paniers de légumes. Nous recevons des écoles, des (...)

Recherche Foncier / Terrain Installation Permaculture (Dimension Agricole dans le 06)

Projet : Actuellement en formation BP REA. Je cherche du Foncier pour une installation future, courant 2018 maximum début 2019. Projet 100% nature, zero dechet, autonomie totale. Permaculture, (...)

Atelier et Logement (Elargissement dans le 26)

Offre : Parts à vendre dans une SCI (correspondant à un bâtiment et jardin) : Grange disponible (100m2 + 100m2 de cave). Potentiel d’habitation et d’espace de travail-atelier. Idéal pour apiculteur, (...)

Cherchons Volontaire Long Terme (Ecolieux existants dans le 46)

Projet : Florent et Emilie, parents de Amaya et partenaires de projet avons initié la construction d'un lieu permacole dans le Lot, au milieu de la forêt. Le projet consiste à créer un jardin forêt (...)

Eco Hameau (Graines d’Avenir dans le 21)

Projet : Eco hameau de Longecourt les Culêtre 21230 Six lots viabilisés (voirie, réseaux, assainissement, réserve d'eau pluviale) Le projet d'éco hameau de la commune de Longecourt les Culêtre est (...)