Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Habitat Groupé
Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

le 23 novembre 2012

Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

recherche de partenaires

Depuis plusieurs mois, nous souhaitons développer un projet d’habitat collectif et agricole en permaculture dans la région du Gers. Nous cherchons parallèlement des partenaires et un terrain.

Nous avons repéré des propositions de vente dans tout le sud et le centre de la France, sur différents sites web (Safer, agences immobilières locales, recherches internet, alerte google, Terre de liens,…), effectué une sélection et visité quelques terrains en avril 2012.

Cet été, nous avons découvert un terrain agricole et une maison, « Bougneroques », situés à Gramont dans le Tarn et Garonne. Le lieu est magnifique et le potentiel, intéressant : 14 ha de bois, de prairies, de champs, deux sources, un puits (description et photos ci-dessous), une bâtisse de plus de 500 ans, saine, à rénover complètement. Nous avons signé une promesse d’achat pour 195 000 € (+ frais = 210 000). Le compromis de vente serait signé en septembre et l’acte définitif fin de l’année 2012. Très motivés, nous cherchons des partenaires pour réaliser ce projet.

Qui sommes-nous ?

- Marianne : 52 ans, professeur de français dans une école normale de Bruxelles.
- Eric : 49 ans, chargé de l’éducation permanente chez Etopia (centre de recherche d’ECOLO) et graphiste chez Métadesign (www.metadesign.be ). PDC en permaculture en septembre.
- 3 enfants qui ont bientôt quitté le nid :-)
- très impliqués tous les 2 dans la réflexion, l’action écologique et politique ainsi que dans les dynamiques collectives (entre autre au travers de la mise sur pied de Grez en Transition).
- convaincus qu’il faut radicalement changer de modèle de vie en allant vers plus de simplicité et de lien social.

Notre contexte

- dans 4-5 ans nous aurons fini de payer notre maison
- d’ici-là, nos enfants seront tous indépendants
- Eric a un petit capital à transformer
- capacité d’emprunt actuelle (nous souhaitons limiter le recours à l’emprunt car nous ne pouvons plus emprunter sur 20 ans) : 50 à 100 000 €
- nous projetons de louer notre maison en 2 fois (parties) > rentrées ±500 € à partir de fin 2012 / ±1000€ (en plus) à partir de notre départ, ce qui dégagerait à ce moment-là une petite possibilité d’emprunt.

Bougneroques en 2 mots

- projet collectif : 4, 5… "entités" (famille, couples, célibataire… peu importe) qui partagent un espace et une éthique de vie (simplicité - permaculture).
- 2 aspects : un habitat groupé et une exploitation en permaculture. Ces 2 aspects sont liés par le lieu. Il n’y aurait pas d’obligation d’être dans les 2 (quoique, le fait d’avoir au moins une participation dans les deux permet de comprendre et suivre les 2 dynamiques).

Mais les deux sont pensés simultanément (permalieu).

Dans l’état actuel de nos recherches, la structure juridique SCI pour le foncier et le bâti, en lien avec une société agricole coopérative (structure et fonctionnement à définir), semble rencontrer le mieux les besoins et contraintes d’un tel projet.

Bâtiments

- bâtiments cadastrés : Trois bâtiments sont au centre du lot et disposés autour d’une cour. Cette cour est fermée au N par le hangar en pierre, à l’O par la bâtisse en pierre, à l’E par une dénivellation de ± 3m. Elle est ouverte au S. D’après les mesures, elle semble bien ensoleillée même en hiver.

JPEG - 12.5 ko

- bâtisse en pierre de ± 19,6 x 12m orientée N-S. construite en 3 sections parallèles (±6/11m), sur 2 niveaux. Le côté E est enterré sur un étage. toit en pente légère. Le bâtiment est sain mais nécessite une rénovation complète de l’intérieur, le percement de quelques ouvertures dans les façades est et ouest. Puits et source côté N. Un volume en L (± 45m2 au sol) est rapporté dans l’angle NE. Sur 2 niveaux. Arrivées d’électricité et d’eau en façade.

JPEG - 23.2 ko

- hangar en pierre de 12,7 x 9,3 orienté E-O, ouvert au S, adossé au terrain à l’E avec un petit volume de 4 x 8,3 m adossé en continuité sur la dénivellation.

JPEG - 23.4 ko

- hangar métallique de 10 x 10m, ouvert à l’E et au N.

Terrain

Le terrain (13 ha 80) est en 2 parties séparées par une bande de bois (40 x 180m). ± 10 ha ont une DPU (Droits à paiement unique > Politique agricole commune en France - ± 200€/ha).

JPEG - 39.8 ko

- partie de 3 ha : champs en départ de crête, en pente vers le NE, planté en tournesol (non bio).
- partie de 11 ha : vallonné (orientation NO), 2 à 3 ha de bois (chênes, hêtres…), 2ha de prairie, ± 7 ha de champs en céréales. Les bâtiments sont au milieu du lot avec un chemin d’accès (200m) depuis une petite voirie communale. Un petit ruisseau traverse le lot au milieu dans l’axe SE-NO et on a trouvé 3 sources (dont un puits près du bâtiment). Il y a une belle diversité.
- La petite bande de bois serait à vendre pour 3-4 000 euros.

Projet

Tout ce qui suit est à discuter car l’idée est de construire collectivement.

1. Habitat groupé

- Structure juridique (foncier + bâtiment) : société coopérative immobilière (SCI) qui permette l’entrée et le départ des habitants (et les successions…).. Nous veillons à avoir des conseils expérimentés pour anticiper toutes les situations. A cet égard, le notaire de Lavit nous semble fiable et attentif à toutes les parties. On pourrait s’inspirer des expériences des Amanins, des Choux lentset autres…

- Principes

  • A priori, il semble intéressant de prévoir un nombre suffisant de parts afin de pouvoir accueillir des habitants par après.
  • Respect du principe un « homme », une voix ; mode de décision/gestion participatifs
  • Chacun disposerait d’au moins un logement privatif (module) qui lui permette de mener sa vie (logement, cuisine, sdb, détente, jardin) et préserve son intimité
  • seraient en commun les espaces plus techniques, caves, cellier, atelier, buanderie, équipement type chaudière (si nécessaire), solaire… grande pièce (pour réunions, fêtes… ), l’un ou l’autre gîte (module) pour accueil d’amis, woofers (et/ou qui sont loués pendant les vacances), jardin… et des espaces récréatifs/festifs/méditatifs ;-)…
  • a priori, rechercher la diversité dans les habitants pour pérenniser le projet (éviter de transformer le projet en maison de retraite dans 15 ans !)
  • matériaux et techniques écologiques : chaudière, apports solaires, épuration par lagunage (si autorisé), toilettes sèches… Y compris dans les parties professionnelles : par exemple, caves ventilées naturellement dans une conserverie, séchoir solaire…
  • si possible, concevoir l’habitat de manière modulaire pour permettre à chacun d’augmenter/diminuer son espace privatif (en fonction des besoins actuels et futurs, par exemple).

2. Société agricole coopérative domiciliée sur le terrain

- La société agricole a un bail de fermage (pérennité des activités) sur les terres agricoles qu’elle loue à la SCI. Il semblerait qu’il faille au moins un coopérateur remplissant les conditions d’accès à la profession. Le fait d’en être coopérateur n’implique pas d’y être actifs. Cela peut donner accès à un prix favorable sur la production par ex. Le rôle de chacun pouvant selon son choix, se limiter à faciliter l’accès à la terre, fournir une main d’œuvre ponctuelle… ou à s’impliquer plus dans la production.
- Tout travail effectué pour la société agricole est rétribué (c’est un projet professionnel). Les modalités sont à définir. On pourrait recourir dans certains cas à un fonctionnement comme celui des SEL (Système d’échange local : une heure = une heure, quelle que soit la compétence), ce qui permet de valoriser ce temps par la suite en échange d’autres services… Idem pour la gestion administrative de la société agricole et de la SCI et la possibilité d’évaluer le temps passé à la réalisation du projet commun.
- Il sera important de trouver l’équilibre entre l’autonomie des projets et le fonctionnement collectif. De même, envisager comment régler des problèmes de concurrence éventuelle entre des projets similaires.
- Recherche de complémentarité quand c’est possible.
- Diversité de la production (petit élevage, arboriculture, ruchers, horticulture et maraîchage…)

3. Autres activités

- Développer d’autres activités sur le site : yoga, taichi… accueil agritourisme (gîte, table d’hôtes…), formations, stages…

Termes du compromis de vente et de l’acte d’achat
- prix d’achat 195 000 € + frais 13 700 € (environ, infos du notaire, réglementés)
- possibilité de substitution d’acquéreur pour passer de Eric et Marianne à la SCI, entre le compromis et l’acte
- permis de construire : fenêtres, velux dans les toits, construction dans la grange en pierre, + constructions provisoires (en paille, bois etc.)
- conditions suspensives : diagnostic termites/plomb/amiante (en cours), financement (obtention du/des prêt/s), non préemption de la Safer, obtention du permis de construire, pas de fermage, de baux à ferme, renonciation au droit de préférence sur la parcelle 16 (le propriétaire a contacté l’agriculteur concerné et il lui a déclaré qu’il ne se porterait pas acquéreur)
- terres avec les dpu
- 7 jours pour se rétracter, si nécessaire

Eléments pour construire le scénario…

Selon les partenaires, les possibilités financières, les plannings et les projets, le scénario peut être tout à fait différent.

Par exemple
- tous les partenaires ne s’installent probablement pas en même temps, du coup aménagement, démarrage du/des projet/s agricole/s, s’échelonnent ou se regroupent…
- dans un premier temps, on se « limite » à acheter le terrain et les bâtiments ; on met le terrain en exploitation (reconversion bio des terres)
- dans les bâtiments, on peut imaginer que 4 « unités » s’installent : trois dans le bâtiment, càd, par exemple, 2 habitats de ±110m² chacun (55 au rez + 55 à l’étage) et un autre de 120 (60 au rez, 60 à l’étage) + une habitation de ±120m² (2 niveaux de 50m² + volume de ± 20m²) sous la grange en pierre, et de garder une surface abritée de ± 35 m² en face des communs techniques. D’autres répartitions sont possibles : par exemple, tout le rez en installation professionnelle et l’étage en habitat + un ou des habitats à construire ailleurs.
- Commun technique dans le petit bâtiment en L, sur 2 niveaux (à l’étage, une chambre d’hôte, d’amis etc ).
- Construction d’habitats provisoires (cabane en bois, en paille…, correctement équipées) qui pourraient être loués en gîte ou autre plus tard. Nous intégrerons cette possibilité dans le permis de construire qui doit être joint au compromis de vente (nécessaire pour percer des fenêtres) et dont l’obtention fera partie des clauses suspensives de l’achat.
- le hangar métallique pourrait servir d’atelier et de stockage du matériel. NB il est probable qu’une partie du matériel agricole soit cédé avec le terrain - sauf le tracteur et la R4 :-/
- une formule « time-sharing » sur un module pour les personnes qui ne s’impliqueraient que financièrement dans le projet
- …

Contrainte Dès qu’une « unité » ou le commun s’installe dans le bâtiment, il faut au minimum démonter le toit et le remonter + l’isoler, prévoir l’installation de l’eau courante, percer les fenêtres…

Financement
- achat : 210 000 €
- rénovation bâtiments, habitats jusqu’aux volumes fermés, estimation 200 000 €
- l’aménagement intérieur restant au choix (et à la charge) de chacun.
- une partie du financement pourrait être emprunté par la SCI
- la mise de fonds de départ (réalisée en parts) pourrait être variable et un équilibrage des parts se ferait progressivement (voir Choux Lents / Les Amanins)
- du financement pourrait venir de personnes qui ne souhaitent pas habiter et lancer un projet professionnel mais avoir un accès au terrain (pour les vacances, pour plus tard, pour si jamais…)
- mobiliser un ou des mécènes prêteurs pour une partie : remboursés progressivement
- selon les projets, il existe des aides : à l’installation (SAFER…) / pour certaines productions, d’autres activités (transformation, conservation, agri-tourisme…), conversion en bio…

Timing

09/2012 : signature du compromis
fin 2012 : signature de l’acte et transfert de propriété

Actualité 2013

En raison de difficultés avec les banques et avec la SAFER, le projet n’a pas pu aboutir sur ce terrain. Les porteurs du projet continuent leurs recherches.

Eric Luyckx et Marianne Lambrechts


10 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

6 messages

  • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

    Le 28 juillet 2016, par Sido, Thémis et Mila

    bonjour
    je suis une maman solo avec une grande fille de 17 ans et demi en train de passer son bac à Albi (mais veut bien changer d’établissement si nécessaire) et une petite de 3 ans et demi ; Je cherche à me "fondre" dans un collectif comme le vôtre mais de façon peut-être provisoire car j’ai un projet au portugal d’ici 1 an minimum ; Je n’ai pas les moyens de faire de vrais travaux mais si vous aviez un espace avec 2ou3 chambres je suis preneuse, je vous garanti la partie allocations familiales qui est très intéressante et qui pourrait aider à financer votre projet ; Pour ce qui est de la participation au projet de permaculture je suis très très intéressée depuis toujours et une écolo d’aussi loin que je me souvienne mais j’en ai marre de louer des apparts et de vivre chacun chez soi. Mes enfants sont magnifiques dans tous les sens du terme et nous sommes des musiciennes et très sensibles à la nature et à la beauté ainsi qu’à la VRAIE solidarité ; je pars 1 mois au portugal mais je suis prête à déménager à mon retour pour la rentrée idéalement !merci et bien à vous ; Sido

  • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

    Le 11 janvier 2014, par millet

    Bonjour
    Voila ,J ai un fils de 17 Ans qui est en terminal S avec un bon niveau scolaire (14 de moyenne) il veut faire de la permaculture et faire des habitations comme votre projet,mais voila pour son orientation il est perdu car il voulais se diriger sur un Btsa production horticol,mais apriorie c’est pas le bon cursuce, auriez vous la réponse Merci
    Ps il est trés impliqué sur l"ecologie et sur la sérinitée ,la prise de conciense,comment faire pour avoir des terres agricole en partant de rien
    Merci

    • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

      12 janvier 2014, par JLuc (Passerelle Eco)

      La permaculture et l’écoconstruction sont de très vastes domaines d’activité dans lesquels les métiers qui interviennent sont innombrables. La permaculture peut inspirer des carrières d’agriculture, mais aussi de paysagiste, de designer, de conseil et d’architecte, par exemple. Pour l’éco-construction, il y a tous les métiers classiques du bâtiment, mais aussi le génie thermique, l’architecture encore et plein d’autres sûrement.

      Si vous voulez une année de mûrissement et de découverte des alternatives, et puisque la sérénité lui parle, il pourrait aussi, ou plus tard, s’inscrire à la FEVE, formation au vivre ensemble et à la non violence : http://www.feve-nv.com ou faire le compagnonage du réseau REPAS www.reseaurepas.free.fr

  • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

    Le 4 novembre 2013, par Marie Monique

    Bonjour,
    Je m’interesse depuis peu à l’habitat groupé.

    Où en est arrivé votre projet ?

    A bientôt
    Cordialement,
    Marie Monique

    • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

      4 novembre 2013, par Eric

      le projet a malheureusement capoté (une combinaison de la préemption par la SAFER, et de l’incompréhension des banques). bref, nous cherchons des alternatives… comme ecolectif.fr par exemple
      bonne chance ...

  • Projet Bougneroques / Gramont - Tarn et Garonne

    Le 19 mai 2013, par ADELSBACH JOELLE

    Bonjour
    En recherche d’un vivre "autrement", je suis très interessée par votre projet.
    Une amie est elle aussi en recherche.
    Pouvez-vous nous en dire + ?
    A bientôt
    Joëlle


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Graine de Projet Recherche Sol Fertile pour Germer et s'Épanouir! (Graines d’Avenir dans le 40)

Projet : Couple de trentenaires actifs et passionnés, artisan et médecin homéopathe, nous souhaitons créer un eco lieu pour vivre en autonomie avec permaculture et verger, pour partager et échanger, (...)

Cherche Lieu et / ou Personnes pour Projet (Graines d’Avenir dans le 56)

Projet : Parent et son enfant majeur cherchent soit: - éco-lieu existant ou mettre en place lieu de vie, de partage à plusieurs: Projet avec des valeurs morales (respect, écoute, paix! etc...) (...)

Recherche Écolieu ou Colocation (À l’abordage)

Offre : Je peux offrir une présence (nuit et jour), une aide aux repas végétariens, aux courses, au jardinage, etc.
Demande : Bonjour Je suis à la recherche d'un écolieu existant où il serait possible (...)

Graine de Projet Recherche Sol Fertile pour Germer et s'Épanouir! (Ventes Immobilier dans le 40)

Projet : Couple de trentenaires actifs et passionnés, artisan et médecin homéopathe, nous souhaitons créer un eco lieu pour vivre en autonomie avec permaculture et verger, pour partager et échanger, (...)

A la Recherche d'un Ecolieu-Ecovillage pour Vous Rejoindre (À l’abordage dans le 48)

Projet : Bonjour, je souhaiterais rejoindre un site existant Ecolieu-Ecovillage du côté de la région Languedoc-Roussillon vers la Lozère mais je serais à l'écoute de toute proposition. Merci (...)

Chantiers Participatifs à la Ferme de Chenèvre (Ecolieux existants dans le 39)

Projet : La ferme de Chenèvre est une oasis de vie créée en 2016 dans le Jura. La raison d'être du lieu ? Redonner vie à une ancienne ferme traditionnelle sous la forme d’un éco-lieu convivial, ouvert (...)

Recherche Personne de Toute Génération et de Tout Corps de Métier (Dimension Agricole)

Projet : Bonjours nous recherchons personne de toute génération et de tout corps de métier pour créer un lieux collectif agricole autonome alimentaire et énergétique au maximum et développer tout les (...)

Fermette Chambres d Hotes (Emploi et Entreprise dans le 10)

Projet : recherche fermette pour accueil en chambres d hotes et production de produits du terroir location vente location gerance

Recherche Écolieux (Graines d’Avenir dans le 14)

Projet : je cherche un écolieu, homme 46 ans, menuisier sans emploi, "vivre en autosuffisance vivre de peu mais vivre mieux", je lis actuellement ce livre, voilà ce que recherche. Je cultive mon (...)