Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Revue & Livres > Autres lectures
Mettre au monde et naissance libre
Passage de Vies de Joëlle Terrien

le 9 septembre 2010

Passage de Vies de Joëlle Terrien

20€, Editions L’Instant Présent, 2008

Sage-femme, quel beau métier ! Pourtant, celui-ci a bien changé depuis ses origines. De savoir-faire reposant sur l’expérience, l’art de la sage-femme s’est mué en pratique soumise à la science obstétricale et à ses techniques interventionnistes. Pour le meilleur comme pour le pire.

Dans ce livre, Joëlle Terrien nous invite à explorer l’histoire mais aussi le présent, pour tenter de comprendre le processus d’hyper-médicalisation de la naissance.

Le corps de la femme, passeur de vies

Mais si elle dénonce la « pathologisation » d’une compétence féminine fondamentale, Joëlle n’en renonce pas pour autant à la rigueur scientifique. A l’investigation historique et à l’analyse sociologique vient alors s’ajouter une réflexion sur la physiologie de la naissance, qui considère le corps vivant et en mouvement libre.

La genèse du placenta, l’hémodilution et l’anémie, le diabète gestationnel et le « gros bébé », la césarienne, la douleur, sont autant de thèmes démystifiés car abordés selon un point de vue qui considère la grossesse et l’enfantement comme normaux, c’est-à-dire ayant leurs propres normes.

Car le corps de la femme, qui est un « corps propre » et pas un « corps médical », a besoin de liberté de mouvement pour remplir au mieux son rôle de « passeur de vies ». Alors, dans un troisième registre littéraire, celui de la conteuse et de la poétesse, Joëlle nous invite dans l’intimité des femmes qu’elle a accompagnées, en nous livrant des récits de naissance sublimes et émouvants.

Des naissances « naturelles » ou physiologiques, des naissances libres ou autonomes, des naissances sauvages ou animales. Des naissances heureuses, le lieu important peu, au fond. C’est cette vision de la naissance respectée dans son processus que cultive et transmet Joelle Terrien. Son livre est une invitation à changer de point de vue sur le « passage de vies » que sont le corps de la femme et la mise au monde.

Mon point de vue de lectrice Caro

Ce livre est le témoignage d’une sage-femme à contre-courant, Joëlle Terrien, qui croit à la VIE, qui ose accompagner les naissances des petits d’hommes dans la confiance, sans montre, au sein des familles ou ailleurs, le lieu importe peu.

Nous explorons alors la pratique de cette femme, accompagnante des femmes qui savent, dont on respecte le corps et l’esprit. C’est aussi l’occasion de découvrir l’univers des sages-femmes à travers l’histoire et aujourd’hui en France. Un argumentaire détaillé fait apparaître les dysfonctionnements de notre « système » de naissance avec sa palette de médicalisations à outrance.

Merci Joëlle de nous permettre de croire à la naissance libre !

Plus de détails

Il existe de nombreux ouvrages sur la naissance respectée, l’accouchement à domicile, la préparation à la naissance en France et dans le monde. Plusieurs d’entre eux sont écrits pour préparer les parents, les accompagner à travers des exercices, des témoignages d’autres parents, des postures...

Le livre de Joëlle Terrien reflète plutôt la pensée, l’idée d’une sage-femme à contre-courant.

On découvre sa manière d’appréhender la maternité, la grossesse et la naissance qui respecte la mère, le petit d’homme, le père, acteurs principaux de ce passage de VIE. Des témoignages de naissances libres auxquelles a assisté Joëlle ponctuent l’ouvrage de manière touchante.

L’histoire du métier de sage-femme y est relatée chiffres à la clé avec son évolution, ses pratiques, ses conditions actuelles. Il y est donc question également des conséquences de la surmédicalisation de la grossesse et de la naissance qui entraîne bien souvent des complications.

Sa pensée est globale, elle parle de peur, de mort, de risques pour mieux apprendre à vivre avec et regarder la réalité en face. Et si vivre était « prendre des risques » ?

Enfin une sage-femme qui ose, à travers ses témoignages, faire preuve d’une grande écoute lors des accouchements auxquels elle est conviée, qu’ils soient à la maison, dans un gîte ou en structure car finalement le lieu importe peu. Elle nous montre, comment, malgré la connaissance médicale, il est très souvent efficace de « ne rien faire », de laisser celle qui sait dans son corps, œuvrer pour le Passage. Un accouchement « sans montre », dans la confiance, l’écoute et le ressenti de tout ce qui prouve que « tout va bien » pour la mère et l’enfant à naître. Ce genre d’attitude permet à la mère de rester le plus en phase avec elle-même, son ressenti et son bébé. La sage-femme sait se faire discrète si tout va bien et fixe son attention sur les signes d’avancement qui sont si nombreux quand on sait bien regarder « appétit, mouvement du corps, odeurs, respiration, plaintes... » et qui évitent les gestes intrusifs alors inutiles.

La sage-femme peut guider légèrement par des gestes ou la parole que ce soit pour l’expulsion ou la délivrance. Le temps est respecté. Le temps d’ouvrir le Passage, de caresser une dernière fois son bébé de l’intérieur...

A la question comment se permettre une telle liberté d’action ? Joëlle répond ainsi « si l’école nous a appris les risques rares, nous obligeant à contraindre TOUTES les mères afin d’en sauver peut être une, il me semble tout aussi important d’apporter au plus grand nombre le confort qu’une seule a pu décrire ».

On y parle aussi de pères, de leur place respectée, de leurs peurs des risques, de leur difficultés face à la douleur et de la nécessité de leur permettre de vivre leur accouchement.

Ce livre porte la réflexion de la place de la femme dans la société, et de la femme enceinte ou qui accouche dans une société patriarcale.

Les annexes dont celle sur la préparation homéopathique du placenta nous permettent d’aller plus loin dans cette approche naturelle et respectueuse de la naissance.

Pour toutes celles et tous ceux qui ont envie de lire ce qu’une femme a permis et vécu tout bas, dans le respect de la VIE. Merci Joëlle pour ce bel ouvrage ! Un hymne à la vie dans toutes ses couleurs.

20€, Éditions L’Instant présent 2008, ISBN : 978-2-916032-10-8


- Pour lire d’autres articles en lien avec la naissance dans Passerelle Eco.
- Pour acheter en ligne "Passage de vies".


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Ferme Paysanne sur le Plateau Ardéchois, Nous Produisons des . . . (Elargissement dans le 07)

Projet : Ferme paysanne sur le plateau Ardéchois, nous produisons des fromages de brebis, des agneaux, des légumes et des plantes aromatiques pour nous alimenter nous, les alentours et l' auberge/ (...)

Troc Maison Ecohameau contre Appart Paris Qq Jours par Mois (Troc et éco-monnaies dans le 24)

Projet : Bonjour! Je souhaite échanger ma maison dans un écohameau contre un appartement sur Paris entre 5 et 8 jours par mois. Ma maison est toute en paille et bois, fait plus de 100 m2, avec 3 (...)

CCP en Dordogne Avril 2018 avec Karine Mery (Permaculture dans le 24)

Projet : Cours de Conception en Permaculture, du vendredi 13 avril au Dimanche 22 avril 2018 10 jours de Permaculture en Dordogne au Buisson de Cadouin avec Karine Mery, diplômée de l'UPP, Anne (...)

Cherche Terrain (Graines d’Avenir)

Demande : Bonjour. Je cherche un terrain à acheter ou à louer pour y poser un habitat alternatif mobile et autonome à partir de l'été prochain aux alentours soit d Avignon, soit d Aix en provence. (...)

A Louer ou Coloquer Fermette 63 (Ecolieux existants dans le 63)

Offre : A louer ou coloquer partie fermette soit maison 150 m2 tout confort (2 ch, mezza, séjour, cuisine, etc) . Mitoyen maison propriétaire (moi, homme 62 ans, retraité chef d'entreprise (...)

Cherche (un P'Tit Bout de) Terre (Agricultiver dans le 29)

Projet : Installation en culture de PPAM
Demande : Bonjour, Nouvelle arrivante à Douarnenez je cherche à louer/troquer/... Un bout de terrain, sur une culture déjà lancée ou sur un bout de terrain chez (...)

Cherche Maison ou Ferme avec Prairie (Recherche location)

Projet : Bonjour, Je suis une femme de 51 ans artisan maitre-verrier, Meilleur Ouvrier de France (création et restauration de vitraux d'art) et thérapeute aussi en parallèle (avec différents outils : (...)

Recherche Partenaire Associe (Troc et éco-monnaies dans le 77)

Projet : creation d'un atelier eco- participatif en ile de France ou bien departement limitrophe mise a disposition outillagage emplacement atelier de bricolage et mecanique d'entretien (...)

Habitat et Jardin Refuges à Auxiliaires (À l’abordage dans le 88)

Projet : Créer jardin écologique, potager-fruitier avec biotopes à auxiliaires (abeilles, syrphes, carabes, orvet, crapauds, musaraignes, mésanges, chouettes...), mis en refuge LPO ; vivre dans un (...)