Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Groupes, Relation et Non Violence
(Extraits)
Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

le 6 août 2005

Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

Nous considèrons que la non-violence est l’une des composantes de tout projet global d’écologie pratique, et particulièrelment dans les écovillages, dont les habitants sont amenés à se cotoyer et à coopérer ensemble sur de multiples aspects de leur vie.

Pour cela, la revue Passerelle Eco présente des techniques de non-violence, concernant la communication, la prise de décision, la gestion positive des conflits ...

Le texte ci après est un commentaire d’un classique de la non violence, par son auteur Marshall Rosenberg, extrait d’une émissioin radiophonique.

[...] Beaucoup de gens font un lien entre la non-violence et la violence physique alors qu’il existe d’autres formes de violence. Par exemple, les violences que les gens se font à eux-mêmes en se blâmant ou en se critiquant, ce qui entraîne de la dépression. Mais également, la violence infligée par les parents à leurs enfants lorsqu’ils utilisent la culpabilité et la honte afin d’avoir un impact sur eux. Et donc, de cette manière, nous sommes tous impliqués d’une façon ou d’une autre par la violence. [...]

La communication non violente est souvent présentée à l’aide de la méthode qui consiste à suivre les quatre étapes qui sont : observer une situation sans jugement, ressentir le sentiment que cela suscite en nous, identifier notre besoin, et formuler une demande concrète et négociable. Mais en fait, ce qui est dit est beaucoup moins important que l’intention qu’on y met. Parce que si l’intention est que l’autre fasse ce que l’on veut, il ne s’agit pas de communication non violente. [...]

L’intention, en fait, c’est très différent. Notre intention est de créer avec l’autre personne une certaine qualité d’énergie qui fera en sorte que les besoins des deux personnes seront satisfaits et que tout ce qu’elles se donneront mutuellement le sera fait de bon gré. [...]

"Quoi que vous fassiez, faites-le avec le désir de servir la vie. Servez les êtres humains avec compassion, et si votre but est de contribuer à leur bien-être et que vous faites cela de plein gré, cela rencontrera alors votre besoin de contribuer, et quand nous donnons de cette manière là, il devient très difficile et très subtil en fait, de dire qui donne et qui reçoit."

Marshall Rosenberg,

Extraits de l’interview de son fondateur, Marshall Rosenberg, réalisé lors de l’émission Dites-moi... (RTBF, 5 février 2004), retranscription par Daniel Raes

Les idées de Marshall Rosenberg sont développées dans son livre "Les mots sont des fenêtres".


7 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

13 messages

1 2 >

  • Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 10 mai 2011, par X

    La photo du flingue me choque, même si il a un noeud, ça reste un flingue

    • Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

      13 mai 2011, par JLuc (Passerelle Eco)

      La violence fait partie de ce monde où de nombreuses choses peuvent légitimement nous choquer. La communication non violente doit nous permettre de "faire avec" cette violence subie, rencontrée, perçue, mais sans y répondre par la violence, sans la multiplier, sans la reproduire.

  • Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 29 novembre 2007, par X

    Pour trouver un stage proposé par une personne certifiée du Centre de Communication NonViolente, rendez-vous au cnvc.org ou bien nvc-europe.org/france

    • Communication nonviolente pour les éco-villages

      14 mars 2010, par Louise

      Bonjour,

      Formatrice certifiée par le Centre de Communication Nonviolente (cnvc.org) je suis impliquée dans un éco-village dans l’Aude, à coté de Carcasssonne.

      Je suis ouverte et disposée à dialoguer avec toute peronne désireuse de mieux connaître la CNV au sein d’un éco-village ...

      Vous vouvez me contacter à louise.romain (at) wanadoo.fr

      Chaleureusement,

      Louise Romain
      Peace Factory

  • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 6 janvier 2007, par X

    Magnifique votre texte ; Je pense qu’il faut prier pour que chacunn arrive à cela car les hommes ne sont ni des anges, ni surtout des dieux, encore que la part du divin soit inscrite en chacun de nous...
    yves.

  • >non-violence efficace

    Le 23 novembre 2006, par X

    Les récentes manif anti-ogm et la réaction "je prends mon fusil" du paysan dont le silo de mais ogm a été attaqué me posent des problèmes ;

    je pense que la violence n’est pas vraiment efficace, pas à long terme ;

    j’aimerais mieux qu’un dialogue soit mis en place avec les paysans producteurs d’ogm ; qu’on puisse leur proposer d’autres solutions ;

    par exemple, une idée : des cigarettes sans tabac : produire un mélange de plantes 1)légales 2)ayant des effets non-toxiques sur la santé 3)non ogm (!) _ ; pour conserver les cotés sympa des cigarettes (le plaisir de téter, d’avoir du feu, le geste convivial, etc) mais sans effet toxique

    c’est une idée, mais pourquoi pas d’autres idées, pourquoi pas associer les paysans à une réflexion sur les alternatives à la culture d’ogm ?
    avec le choix de la non-violence

    amicalement

    françoise

  • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 28 août 2006, par Ndahigwa Remy

    Ilya quelques jours j’ai écrit un message auquel j’aimplorait quelqu’un qui pourrait me connecter avec celui qui pourrait me connecter à un responsable d’un atelier sur la communication non violente.
    J’aimerait bien aider mon pays à sortir des calamités.
    Voici mon adresse :
    Ndahigwa Rémy
    Université Nationale du Rwaqnda
    FAculté de Medecine
    Doctorat 2
    B.P.30 Butare
    Phone :+25008491514
    E mail :remixnd@yahoo.fr
    ou arandar3@hotmail.com
    Je vous remercie beaucoup.

    • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

      28 août 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

      Vous avez raison de laisser un message. Maintenant il faut attendre que quelqu’un puisse y répondre de manière favorable.

      En attendant, vous pouvez vous même mettre en oeuvre des ateliers, expérimenter, commencer avec vos proches et amis, puis étendre à des ateliers publics, ...

      Bonne chance.

1 2 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Nouveau Café Associatif (Arts Vivants dans le 12)

Projet : Nous sommes un petit collectif qui a créé une association culturelle, ayant pour objectif l'organisation d'événements autour d'un café associatif, volontairement en milieu rural et tout au (...)

Roulotte de Marché pour Création Activité (Emploi et Entreprise dans le 87)

Projet : Bonjour, Femme 58 ans cherche une personne pour développer activité sur marchés, festivals etc...Nourriture bio vegan et sans gluten. Autres propositions possibles.
Offre : Je dispose d'une (...)

En Attendant Terre de Providence , Cherche Lieu de Vie (À l’abordage dans le 26)

Projet : Ma petite femme et moi sommes des amoureux de la Vie volontaires qui n'attendons qu'une chose, c'est de pouvoir œuvrer;( 40 ans et 35 ans ) Nous nous contenterons de peu pourvu que la (...)

La Rêverie du Loupier Cherche ses Habitants-Partenaires (Elargissement dans le 89)

Projet : Une belle maison de 230m2, environ 140m2 de dépendance plus ou moins aménageables, 3,5 ha de terrain, 60 jeunes fruitiers, le tout à 1h15 de Paris, de la place pour 3 grandes yourtes. Aux (...)

Permaculture et Écovillages: Apprentissage Holistique (Permaculture)

Projet : À travers des exemples concrets et un riche partage d'expérience, nous cheminerons ensemble au sein de ce nouveau monde qui émerge.
Offre : Conférence théâtrale, discussions, forum... (...)

Permaculture et Écocommunautés (Permaculture)

Projet : les sociétés au service de l'Humain et de la Nature Dans un monde qui change de plus en plus rapidement et nous soumet à des défis intenses, qu’est-ce qui peut bien apporter de la stabilité et (...)

Dialogue avec la Nature (Permaculture)

Projet : Développer son intuition
Offre : Atelier communication authentique et écriture intuitive, suivi d'un dialogue avec un arbre.
Demande : inscriptions en ligne : (...)

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)