Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Groupes, Relation et Non Violence
Lettre de la FÈVE n°9

le 25 avril 2014

Lettre de la FÈVE n°9

La FÈVE, Formation et Expérimentation au Vivre-Ensemble, est née d’une volonté de participer à la construction d’une société basée sur une culture de non-violence. En offrant à celles et ceux qui ont la volonté de s’investir dans des projets collectifs une expérience communautaire doublée d’une formation théorique approfondie sur le vivre-ensemble, la FÈVE souhaite contribuer à la réussite et à la multiplication de ces initiatives.

La nouvelle lettre d’informations de la Formation Expérimentation au Vivre Ensemble est arrivée, la voici. Elle comprend des nouvelles des 2 promotions actuelles de fêveurs, des nouvelles du réseau, des informations sur le Festifève et des témoignages de fêveurs.

Pour la quatrième année, la FÈVE continue de battre son plein, avec dix
fêveurs en première année remplis d’énergie et de curiosité. Les fêveurs de
deuxième année se retrouvent eux aussi régulièrement pour continuer leur
formation, et quatre d’entre eux sont restés une année de plus à l’Arche.
Le réseau de la FÈVE prend de plus en plus corps. Des projets naissent,
ponctuels ou permanents, et des liens se tissent avec de nombreux autres
mouvements alternatifs, écologistes, militants... C’est très visible dans les
environs de Saint-Antoine où plusieurs anciens fêveurs se sont installés.
Du côté de l’association FÈVE, c’est une grande joie de voir cette formation
porter ses fruits. Cependant la FÈVE est encore fragile, nous avons
des difficultés à trouver des financements et des participants... Chers amis,
n’hésitez pas à parler autour de vous de cette formation passionnante et
riche, il reste encore des places pour l’année prochaine !

Dans les rails de la première année

Le groupe de fêveurs de première année est assez diversifié dans les
expériences de vie (militantisme, éducation à l’environnement, Emmaüs,
CPE, squats, etc.) et la moyenne d’âge légèrement plus élevée que les promotions
précédentes. Toutefois, l’écart-type est important : de 22 à 38 ans.
Plusieurs avaient déjà une expérience dans la communication non-violente
et/ou dans la vie de groupe, mais d’autres sont dans la découverte. C’est
par ailleurs un groupe très attaché à une écoute en profondeur de chacun,
à ce que tous puissent s’exprimer.

Le contenu de la formation commence à se stabiliser. Les fêveurs ont
beaucoup apprécié les premières interventions (Pratique de l’écoute active,
Approche de la vie intérieure, Atelier d’expression, La place des émotions
dans les conflits, Fondements de la relation et La violence personnelle).

À venir au premier trimestre 2014 : Dynamique de groupe et exercice du
pouvoir, Introduction à la communication non-violente, La dynamique de
la confiance et l’éthique de la coopération, Résister et construire l’alternative...
tout un programme !

Les fêveurs reviennent tout juste de la visite du Viel Audon, un hameau
coopératif dans les gorges de l’Ardèche, que l’on visite pour la première
fois dans le cadre de la FÈVE : http://www.levielaudon.org/ Et à partir de
janvier, ils vont s’investir dans des « projets collectifs » comme l’an dernier.
Cette année ils seront mélangés avec les autres stagiaires de l’Arche, ce qui
va rendre la coopération encore plus intéressante.

S’appropriant le temps de groupe du mardi, les fêveurs ont beaucoup
utilisé les jeux coopératifs, les chants, le rappel... Noémie Capdevila, ancienne
fêveuse, a été invitée pour leur donner des pistes sur la facilitation
des réunions inspirée par la sociocratie, et dès janvier ce sera aux fêveurs
eux-mêmes d’animer leurs rencontres du mardi.

Une nouvelle étape : la deuxième année

Les onze fêveurs de deuxième année se sont retrouvés début décembre
pour leur second regroupement depuis la fin de cette intense première année.
Très contents de se revoir, ils ont l’envie de mettre en place des lieux
de rencontre de groupe pour garder la profondeur de relation qu’ils avaient
l’an dernier : un élément du tout nouveau Réseau FÈVE ?

Cette deuxième année est pour les fêveurs une étape très différente,
comme un nouveau départ, avec une confrontation entre ce qu’ils ont
vécu à la communauté et ce qu’ils vivent aujourd’hui.
Les tensions vécues en étant « les uns
sur les autres » l’an dernier sont relativisées.

Les deux dernières interventions (Auteur de sa
vie, acteur dans le monde avec Charo et Patrice
Sauvage et Objectifs et projets avec Éric Julien)
étant particulièrement axées sur les projets des
fêveurs, cela leur a permis de mettre en place des
étapes concrètes vers leur réalisation : comment
vont-ils prendre leur avenir en main ? Certains
n’hésitent pas à aller s’inspirer ailleurs pour compléter
leur formation, tandis que d’autres développent
dans d’autres lieux ce qu’ils ont appris avec
la FÈVE ; cette dynamique d’échange crée comme
une toile de savoirs. Plusieurs fêveurs conçoivent
leur projet très clairement et sont vraiment
au bord de la réalisation, il ne leur manque plus
qu’un coup de pouce, une occasion qui se présente...

Un réseau FÈVE naissant

En septembre dernier ont eu lieu les premières
« Rencontres du Réseau FÈVE » sur un week-end,
avec une trentaine d’anciens fêveurs et de personnes
proches. Outre la joie de se revoir et de
vivre ensemble (partages, ateliers créatifs, fête...),
ç’a été l’occasion de faire plusieurs pas concrets
vers le fonctionnement du Réseau : mise en place
de différents groupes de travail, de rencontres
régulières, d’événements... Ce réseau est très présent
à Saint-Antoine où plusieurs anciens fêveurs
se sont installés et tissent des liens avec le village,
la communauté, les nouveaux fêveurs (organisation
de « balades interFÈVE »)...

Le FestiFÈVE

Le FestiFÈVE a eu lieu le week-end du 12 et 13 avril 2014, sous
une nouvelle formule plus festive, à la place du colloque des trois dernières années. (Voyez le programme).

Organisé par un groupe de quatre fêveurs de deuxième année, ainsi
qu’une ancienne fêveuse, un futur fêveur et une engagée, il vise à transmettre la joie du vivre-ensemble à travers des temps
de conférences, d’ateliers (communication non-violente, transformation
constructive des conflits, théâtre...), de temps spirituels, de deux soirées
festives... Et ce fut un grand succès !!

Bonus : témoignages

Bénédicte, en première année

Voilà 3 mois que je vis à la communauté de l’Arche et que je suis la formation FÈVE.

Grâce aux apports théoriques et à la richesse de la vie ici, je me trouve de plus en plus connectée aux autres et à moi-même.

En effet, les outils apportés en formation me permettent d’être plus consciente des émotions qui m’habitent. Je fais le lien avec mon histoire et dénoue au fur et à mesure mes conflits intérieurs. La vie communautaire me permet d’expérimenter au quotidien avec les autres.

Petit à petit je m’ancre et fais la paix avec moi-même. Je défais les conditionnements qui m’ont construite.

Le collectifs, les temps spirituels et la formation sont pour moi un bon équilibre pour avancer sur un chemin qui m’apporte de la liberté.

Ce chemin n’est pas tout les jours facile mais je trouve toujours à me nourrir pour avancer.

Je suis pleine de gratitude pour cette communauté qui me permet de vivre cette expérience, qui me soutient et m’accepte telle que je suis. Grace à cela j’avance en confiance.

Léo, en deuxième année

La formation FÈVE a été pour moi une formidable occasion d’aller à la rencontre de l’autre et de moi-même. La participation active à la vie communautaire pendant une année m’a beaucoup apporté pour envisager d’autres modes de vie, tout en privilégiant ce qu’il y a de plus précieux à mon sens : la relation humaine, le partage, le vivre et le faire ensemble.

C’est une aventure passionnante pour moi, bien que difficile à certains égards, qui aujourd’hui ne cesse de me rappeler à l’essentiel et tend à me donner une direction, un chemin. Alors ce n’est pas rien !

Je tiens à remercier la communauté de l’Arche pour m’avoir donné à vivre cette expérience forte, pleine de Joie et de Partage.

Prochaine session

Il est encore possible de s’inscrire pour participer à la session 2014-2015 de la FEVE.
Contactez la FEVE - Arche de Saint-Antoine.


2 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Lieu de Vie, Location ou Autre, Vallée de la Dordogne (À l’abordage dans le 24)

Projet : Bonjour, Je cherche à louer pour habiter dans un chouette cadre avec un jardin. Coups de pouce cuisine, conserves, jardinage, gardiennage, partage de ressources, possibles. Vallée de la (...)

Creation d'un Nouveau Collectif dans le Tarn, sur 39H Boisés! (Elargissement dans le 81)

Projet : Création d'une communauté qui visent à etre un laboratoire d’un village écologique, féministe, DIY et éclectique, et qu’il soit aussi une communauté résiliente, bienveillante et intentionnelle. (...)

Recherche en Location Lieu de Vie et de Création (Recherche location dans le 32)

Demande : Artiste des couleurs, en quête d’un lieu de vie agréable et de création calme et inspirant, je cherche en location un 3 pièces ou grand espace aménageable (idéalement avec un poêle à bois !) (...)

Recherche Lieu de Vie et de Création en Location (Recherche location dans le 32)

Demande : Artiste des couleurs, je cherche en location un lieu de vie agréable & de création calme et inspirant, 3 pièces ou grand espace aménageable (idéal.avec un poêle à bois) ds maison de village (...)

Cherche Maison ou Terrain dans Écolieu (Graines d’Avenir dans le 58)

Projet : Eric 62 ans. Retraité mais toujours actif en menuiserie-charpente-escaliers-écoconstruction Cherche : Dans écolieu existant, terrain petit budget OU location-vente OU bail emphytéotique pour (...)

Cherche à Rejoindre Écolieu (À l’abordage dans le 58)

Projet : Eric 62 ans. Retraité mais toujours actif en menuiserie-charpente-escaliers-écoconstruction, un peu sculpteur, un peu rêveur, non fumeur mais bon vivant, écolobio confirmé Cherche : petite (...)

Cherche Petite Maison dans Écolieu (Recherche location dans le 58)

Projet : Eric 62 ans. Retraité mais toujours actif en menuiserie-charpente-escaliers-écoconstruction, un peu sculpteur, un peu rêveur, non fumeur mais bon vivant, écolobio confirmé Cherche : petite (...)

Cherche Troc de Services contre Dons (Emploi et Entreprise dans le 35)

Projet : hola, Je cherche des humains voulant échanger leurs biens contre mes services en éco construction
Offre : Je cherche des personnes pour m'échanger leurs biens contre mes services en éco (...)

Rencontres et Coups de Pouce pour notre Installation à Réminiac (Ecolieux existants dans le 56)

Projet : Nous sommes Aurélie et Mehdi, en réflexion sur à la qualité de vie qu’on aspire avoir et au projet qui irait avec!
Offre : On a donc décidé de vivre en yourte que l'on va autoconstruire pour (...)
twitter

SUR LE WEB

281.089 ms