Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > En Europe et dans le Monde
Lettre aux amis victime du typhon
Auroville : "Se préparer aux catastrophes"

le 5 décembre 2013

Contact

DOSSIERS

Auroville : "Se préparer aux catastrophes"

Réflexions d’une écovillageoise, suite au typhon qui a récemment ravagé les Philippines.

Chers amis,

Nous vous souhaitons courage et persévérance pour cette période difficile dans les Philippines. J’aimerais que le GEN [1] et Gaia Education [2] mettent en place des programmes autour de ce problème spécifique.

Quand j’ai lu les témoignages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à notre tsunami qui a dévasté beaucoup de villages côtiers en Inde du sud et au Sri Lanka en 2004. Auroville a mis en place une équipe de sauvetage de réaction rapide et a passé presqu’une année à travailler sur l’assistance d’urgence. La chose la plus pénible est la perte de vies et le traumatisme psychologique pour ceux qui survivent et qui repensent à ceux qui n’ont pas eu cette chance. Je n’oublierai jamais que pendant que nous traînions des débris vers des camions qui nous attendaient, de nombreux autochtones restaient assis paralysés à pleurer la perte d’être chers. Le processus de guérison est souvent long et difficile.

La communauté d’Auroville a été touchée par un cyclone inhabituellement puissant il y a deux ans et il a détruit plus de 30 pour cent des 3 millions d’arbres que nous avions plantés depuis le début d’Auroville. Les arbres se sont écrasés dans tous les sens et les toits ont été détruits, mais le miracle est que, comme protégés par une présence divine, personne n’a été blessé. Si l’on en juge par Auroville, Orrissa et Tuva, nos communautés ont été jusqu’à présent épargnées en termes de pertes de vies humaines face à la multiplication des catastrophes environnementales.

Mes amis du Groenland m’ont écrit que deux semaines plus tôt, ils ont eu des vents violents à Nuuk, la capitale, avec d’énormes vagues qui ont coulé plus de 40 bateaux et arraché beaucoup de toits de maisons. La presse n’en a quasiment pas parlé, mais le phénomène des vents violents et des mers agitées continuera à s’intensifier dans tous les coins du globe ; et nous, écovillages et écovillageois, devrions faire partie des équipes de prévention et de réaction.

PNG - 525.1 ko

Les écovillages peuvent être des centres d’apprentissage sur la façon de construire des structures résistant aux ouragans, des jardins couverts qui résistent au vent et à la pluie, des mesures de prévention et d’hygiène en ce qui concerne l’eau, des centres de soutien psychologique pour aider les victimes à faire le deuil, etc.

Nous devrions créer une liste de gens et de ressources qui peuvent se rendre rapidement sur place lorsque de tels événements se produisent.

Je me souvient de ces images stimulantes de Damanhuriens partant assister les Kosovars, il y a plus d’une décennie de ça.

A Auroville, nous avons beaucoup de jeunes étudiants touristes qui voyagent en Inde. Quand ils ont entendu parler du tsunami, ils ont laissé tomber leur programme de visites touristiques et foncé en se portant volontaires pour nous aider. Ils nous ont bien rendu service.

Nous allons vers des moments difficiles. Les battements de cœur de la Terre Mère peuvent être plus clairement entendus maintenant. Elle nous supplie de changer notre façon d’être.

Un aspect positif est le fait que Le Monde vient de faire un article consacré à Tamara, ses habitants et l’attention qu’ils portent aux nouvelles énergies. Il y a donc des gens qui sont prêts à écouter.

Nous pouvons être un vrai exemple. Travaillons aussi, pour être proactifs face à l’inattendu.

Je vous envoie mon amour.

Marti
Auroville

Notes

[1Global Ecovillage Network, le Réseau des Écovillages, http://gen.ecovillage.org/

 Traduction par Passerelle Eco
 Image de L.Vivian.Richard sous licence CC-By 2.0 (Creative Common Attribution 2.0), recadrée par nos soins


4 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Homme Seul, 60 Ans, Cherche à Louer Maison ou Ferme en co-Locat (CoLocation dans le 38)

Demande : Homme seul, 60 ans, je cherche à louer une maison ou ferme en co-location dans le 38 et partager les frais en 2. Est-ce que ça peut t'intéresser? Je cherche de préférence de partager avec (...)

Recherche Personnes pour Écolieu Rural (Elargissement dans le 46)

Projet : Projet : Habitat groupé écologique de 25 maisons, dont 17 sont construites ou en cours, entourées de 7 ha de terres. Il reste des parcelles disponibles. Projet intergénérationnel monté en (...)

Recherche un Projet d'Eco-Lieu Déja Avancé à Intégrer (Terre en Vue dans le 11)

Projet : nous sommes un couple, retraités mais actifs prêts pour participer a un projet d'eco-lieu nous aimons vivre en campagne, cultiver un jardin, nos centres d'intérêts: tout ce qui concerne la (...)

Woofing (Ecovolontariat dans le 71)

Projet : Bonjour! Je cherche un lieu , de type hameau ou écovillage, afin de me ressourcer quelques temps. Sans hypocrisie, ni profit.
Offre : Offre services, travaux, bricolage, jardinage,coupe de (...)

Homme 60 Ans Souhaite Rencontrer une Femme Tendre (Contacts dans le 38)

Demande : Homme 60 ans esprit très ouvert, souhaite rencontrer une femme tendre, bienveillante, âge indifférent, ayant maison même ancienne à la campagne, possibilités d'aide pour la rénover, l'agrandir (...)

Homme 60 Ans Souhaite Rencontrer une Femme Tendre (Contacts dans le 38)

Demande : Homme 60 ans esprit très ouvert, souhaite rencontrer une femme tendre, bienveillante, âge indifférent, ayant maison même ancienne à la campagne, possibilités d'aide pour la rénover, l'agrandir (...)

Assistante de Vie en Milieu Agricole (Contacts)

Projet : bonjour j aimerais pouvoir travailler en tant d assistante de vie dans une ferme ou le travail pourrait être aussi bien auprès d une personne âgée que m occuper d animaux chèvres poules ou (...)

Co-Créer un Séjour ou un Stage en Développement Personnel (Contacts dans le 26)

Projet : J'aime l'idée de complémentarité et co-création, ainsi j'aimerai pouvoir proposer un séjour avec différentes approches.Tout est possible, et à nous de rêver ensemble! Quels sont les dons que (...)

Famille Recherche Ecolieu pour Grandir Heureux (À l’abordage dans le 30)

Projet : terre fertile pour faire pousser nos envies et nos deux p'tites fleurs (de 8 et 3 ans) où des enfants gambadent déjà..Nos envies, faire pousser des poules, des abeilles, des légumes, des (...)
210.462 ms