Passerelle eco
Actu : Passerelle Éco 84, la revue de l'été, est parue !
Commandez-la Abonnez-vous

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Juridique > L’association 1901 à statut collégial
Asso 1901

le 17 avril 2003

Contact

L’association 1901 à statut collégial

Elargir le processus démocratique

Paru dans Passerelle Eco n°6

Témoignage : Au SEL de Clérmont Ferrand, nous n’avons à ce jour pas connu de dysfonctionnement majeur : nous pouvons très facilement nous passer de président et prendre des décisions collectivement.

Elargir le processus démocratique pour augmenter l’implication des participants dans la structure a toujours été un souci dans le SEL(1) de Clermont-Ferrand

Nous avons adopté depuis bientôt deux ans des statuts pour piloter l’association sur un mode collectif, c’est à dire que tous les volontaires élus au conseil d’administration lors de l’assemblée générale, se retrouvent statutairement coresponsables de l’association. La préfecture, après quelques hésitations, a accepté d’enregistrer ces statuts dans le cadre de la loi de 1901 en sacrifiant son formulaire pré-imprimé qui réclamait le nom du président, secrétaire et trésorier.

Le SEL de Clermont est donc dirigé par un collectif de 17 personnes, dont tous les noms sont déposés pour un an avec les statuts. Les réunions ont lieu à date fixe, les derniers samedis du mois, et nous invitons tous les membres de l’asso qui s’intéressent à son fonctionnement à y assister et à donner leur avis.

Printemps 2001

S’il y a des décisions à prendre, nous recherchons un consensus par la discussion, ne passant au vote qu’en cas de litige. Pour assouplir le fonctionnement, les votes ont lieu immédiatement avec les membres du C.A. présents, sans quorum. Comme les dates sont connues par tous très longtemps à l’avance, il n’est pas nécessaire de prévenir tout le monde à chaque fois. Nous mandatons des personnes pour des activités comme la trésorerie en francs, par ex. Le secrétariat est partagé entre plusieurs membres qui ne font pas tous partie du collectif et il y a des fonctions importantes pour le SEL qui sont occupées par des personnes extérieures au collectif, sans problème.

Bien sûr, ce type de fonctionnement ne protège pas des démagogues et autres rhéteurs à fort capital social et/ou culturel, qui font passer leurs idées en force, en dominant symboliquement leurs opposants, et si l’association devient un enjeu de pouvoir pour des raisons obscures dont les humains sont coutumiers, le collectif peut se transformer en champ de bataille.

Les règles sont nécessaires pour structurer, construire des espaces et permettre au groupe de se repérer, mais ce n’est pas la forme que se donne une asso qui va la protèger complètement de la pathologie de ses membres ; seul le niveau de conscience du groupe est protecteur2, mais le mode collectif accroît le sens des responsabilités de ceux qui ont envie de s’impliquer ; le fonctionnement en est un peu plus lourd car il y a plus de discussions et il faut apprendre à faire confiance et respecter les initiatives des autres ; mais il faut aussi apprendre à se faire confiance en prenant ses responsabilités par rapport au groupe : tout ne peut pas être validé en amont donc il est nécessaire que le collectif accorde une certaine autonomie à ses membres, avec une marge de manouvre limitée et une certaine tolérance pour les faux pas, sinon le groupe risque de s’auto-stériliser en s’interdisant mutuellement des initiatives.

Le collectif est un mode de pilotage associatif qui ne fonctionne qu’avec le dialogue qui permet d’apprendre à mieux écouter et à accepter des compromis. L’expérimentation de cette pratique politique (au sens 1er du terme), avec ses limites et les réajustements que cela impose, offre un terrain d’entraînement à la démocratie participative qui conduit à la maturité politique. Renouer avec la légitimité et les capacités d’un processus plus démocratique devrait apprendre à résister aux prises de pouvoir des "grands conducteurs".

Pascale Delille - SEL de Clermont - Printemps 2001


39 votes

5 messages

  • Elargir le processus démocratique

    Le 17 janvier 2016, par X

    bonjour

    C’est article a été écrit en 2001. Quels ont été les grandes difficultés et obstacles rencontrées depuis 15 ans, les pièges à éviter. Est ce le modèle a tenu la route ?

    Cordialement

    • Elargir le processus démocratique

      Le 17 janvier 2016, par JLuc

      Oui, le modèle tient bien la route ! En 2001, les associations collégiales étaient exceptionnelles, des pionnières confrontées à l’incompréhension des administratifs et à l’incompétence des soi-disant experts juridiques, et à l’inertie des 2. Maintenant, ces formes de fonctionnement sont intégrées dans les logiciels administratifs, au sens propre et figuré. Des centaines d’associations collégiales ont été créées. C’est encore peu au regard de l’ensemble des associations, mais c’est bien assez pour témoigner de la pérénité de cette forme. Voyez les exemples de statuts dans cette rubrique.

  • Elargir le processus démocratique

    Le 7 novembre 2015, par Alain Nicol

    J’aimerais savoir si une brochure,un livre, un site répertorie les différentes alternatives de modes de prises de décision ou de gouvernances innovantes ou encore de gestion de le prise de paroles , etc. La formule "président, secrétaire, trésorier" est fortement remise en cause par beaucoup d’entre nous mais que mettre à la place qui donne à chacun la possibilité de s’impliquer et de s’épanouir ?

  • > Elargir le processus démocratique

    Le 23 avril 2006, par nicole Le blond

     pouvez-vous me dire si votre "association collective"fonctionne toujours aussi bien en 2006. Merci

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cohabitation en Échange de Temps de Travail (Offres de CoHabitation dans le 23)

Projet : En cours d'installation sur petite ferme laitière chèvres. Il y a de nombreux travaux pour rénover, installer et créer la structure. Les terres sont assez morcelées et nécessitent de (...)

Cherche de Nouvelles Recrues (Élargissement dans le 11)

Projet : Production/transformation vivrière, écotourisme, accueil du public, organisation d'évènements et d'ateliers thématiques. Création d’un sentier d’interprétation du patrimoine et d’une épicerie (...)

Maison de Maître en Haute Saône (Ventes Immobilier dans le 70)

Offre : Vend maison de 1826 ♦  300m2 habitables, grange 105m2, terrain arborisé et verger 4882m2 ♦  En pierre sur 2 étages, 8 chambres, cuisine, salle de bain, chauffage central, fours à bois et 4 (...)

Parcelles Viabilisées dans un Écolotissement (Écolieux existants dans le 64)

Projet : Nous vendons des parcelles viabilisées dans un écolieu à PAU entre ville et campagne. La vidéo sur le site « écopernic » présente bien . Chacun sera propriétaire de son lot et aura en copropriété (...)

Praticien Massotherapeute (Arts de Vie dans le 34)

Projet : recherche une masseuse bien être thérapeutique , watsu Offre : ,hydropraticien diplômé page facebook: kaifa sebra propose à une collaboratrice un partenariat pour massage en cabinet en (...)