] Eco-Compagnonage - A la découverte des écolieux - EcoNomades
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > EcoNomades
A la découverte des écolieux
Eco-Compagnonage : Chronique d'un tour d'écovillages : découvert de l'écologie pratique, les pratiques solidaires, jardinage, construction de son habitat, cuisine, plantes médicinales..

le 7 octobre 2010

Eco-Compagnonage

Lire Passerelle Eco est un prélude au changement vers d’autres modes de vie. L’économadisme permet ensuite la rencontre avec le terrain et ses habitants, et révèle la saveur du vivre-ensemble et des éco-savoirs.

Cet article a été publiée dans Revue Passerelle Eco N°13 Fin de l’an 03

Avec Delphine, nous aspirions à nous rapprocher de la vie rurale et à nous réapproprier notre vie. Aussi, nous sommes partis au printemps découvrir l’écologie pratique, les pratiques solidaires et toutes ces choses que l’on n’apprend pas à l’école et qui sont pourtant si précieuses : jardinage, construction de son habitat, cuisine, plantes médicinales, naturopathie, pratiques de éveloppement personnel… Lors de ce voyage ; un constat s’est imposé à nous : vivre « pauvre », sans avoir n travail mais en voyageant dans les écolieux et y « travaillant » contre nourriture (végétarienne), toit et parage en tous genres, est infiniment plus enrichissant que faire huit heures par jour pour un salaire.

Traction animale et moteur à l’huile de coude

Nous avons tout d’abord séjourné dans a communauté de Arche de la Borie Noble. Là, nous vons partagé un emps la vie des comagnons (planter des ignons, scier le bois de hauffage, repos commuautaires, accès à la bibliohèque et bien sûr la vie spirituelle e l’Arche…)

Ce fut formidable de voir là-bas toute une communauté appliquer la non violence dans tous les spects de la vie quotidienne. Voir les champs e blé cultivés à la traction animale donne une utre saveur au pain et voir tant de gens se hauffer tout l’hiver au bois sans utiliser ni trononneuse ni autre machine, cela peut changer e regard que l’on porte sur le progrès technique u siècle, soi-disant indispensable.

De la paille sur le jardin et sur le toit

Après cela nous avons passé quelque temps vec Chloé Dequecker et son projet Tout Autour e la Terre, dans ses jardins mulchés et sur le chantier du toit de sa maison en paille. Ce fut l’occasion de voir de près le fonctionnement d’un S.E.L. rural dynamique.

Ce furent de bons moments autour de la cuisine indienne, partagés aussi avec des WWOOFeuses californiennes. Le WWOOF est vraiment un réseau d’échanges extraordinaire. Passé la difficulté de l’adhésion (le siège est en Angleterre) vous avez la possibilité d’aider de nombreuses fermes bio (environ 250 en France) et communautés de type écovillage. Cela donne un sérieux coup de main à certains écolieux et permet aux voyageurs une première expérience de la vie rurale, ou un approfondissement de certains savoir-faire car on peut choisir les lieux en fonction de leurs activités (permaculture, bioconstruction, fromage, utilisation d’énergies renouvelables etc.). Ce sont aussi des échanges interculturels puisque c’est international. Pour y adhérer, outre une petite cotisation à l’association, il suffit d’être ferme Bio ou bien, pour les voyageurs, d’être bien disposés à l’égard du « travail » car il s’agit bien d’un échange, du moins en théorie car au final, c’est plus un partage…

Militance intergalactique

Début juin, nous nous sommes rendus à Evian pendant la tenue du G8, pour participer à l’aventure du Village Alternatif Intergalactique » à Anemasse. Dans ce grand espace autogéré, lieu d’échange des pratiques et de convergence des luttes, nous avons rencontré beaucoup de monde autour de la cuisine libertaire bio végétalienne, lors des actions de désobéissance civile ou bien pendant les nombreux débats et conférences. C’est aussi dans ce village que nous avons découvert la « famille Rainbow » que nous avons retrouvée plus tard dans les Pyrénées.

Ateliers et discussions

Puis nous sommes allés dans les Vosges passer deux semaines à Ecolonie, un joli écovillage hollandais en France, avant de redescendre dans le Jura à l’écovillage du Biolopin où s’est déroulée la rencontre des amis de Silence début Juillet. Cette semaine autogérée fût elle aussi très riche de partage au travers d’ateliers proposés par chacun : échanges de graines, de vidéos et aussi d’adresses, présentation des réseaux d’hébergements solidaires, jeûne, bois cordé, esperanto, visite de la fromagerie du Biolopin, fabrication de pain, art martial, communication non violente, autosuffisance… De tout cela, il est né des amitiés, mais aussi un projet de création d’écovillage par certains : une semaine bien remplie donc !

Biolopin

Dans une clairière, un Arc-en-ciel...

Peu de temps après, s’est déroulée la rencontre annuelle européenne Rainbow, comme annoncé dans le précédent Passerelle Eco (du 20 juillet au 20 Août). Là encore, autogestion et partages en tous genres notamment avec des ateliers, mais aussi rencontres internationales pendant les repas où tout le monde est réuni en cercle dans ce cadre fabuleux à 1800 m d’altitude en pleine nature. Et puis des soirées mémorables autour des feux, à chanter des chants indiens ou à jouer de je ne sais quel instrument de musique (il y en avait tellement !). Et puis comme pour tout espace autogéré, la participation même à la vie du lieu est un enrichissement. Que l’on aide à la cuisine, à l’accueil des nouveaux arrivants ou ailleurs, on reçoit toujours plus que ce que l’on donne : veut-on aider à aménager le lieu et voilà que l’on apprend à monter une Yourte.

Et puis… Enfin, nous avons été au rassemblement du Larzac, l’occasion de revoir des gens rencontrés ailleurs, et d’en rencontrer d’autres... Puis nous reprendrons peut-être la route des écolieux, cette fois dans un pays voisin. Et il y aura aussi le Forum Social Européen à Paris en novembre. Sur le chemin d’une autre façon de vivre, nous ne nous sentons plus seuls, nous y avons trouvé le bonheur, dans la simplicité et l’incertitude (où serons-nous dans trois mois ?) et nous savons que nos expériences « de jeunesse » se révélerons précieuses dans notre vie de demain..

Notre vie, c’est ce que l’on en fait… Fab

Cet article a été publiée dans Revue Passerelle Eco N°13 Fin de l’an 03


13 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • Eco-Compagnonage

    Le 18 octobre 2010, par Minilie

    J’ai qu’une question. Quelqu’un vit-il cela avec deux enfants dont l’un, enfant d’un autre père que celui qui constitue la famille avec laquelle je rêve de tout ça. Je vous demande ça très sérieusement car j’ai peur de ... devoir lacher les rêves de toute une famille pour ma fille. Nous souhaiterions voyager d’éco-lieu en éco-lieu, nous sommes nomades sans frontière mais interdit de sortie du territoire pour l’un d’entre nous. Mon premier enfant, qui n’est pas que le mien. Une bataille pour une non scolarisation à 4 ans ! qui coute à notre famille 1500E !!! Si tu rencontres dans tes rencontres un cas similaire au notre qui a pu survivre, donne nos coordonnées, s’il te plait.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Propose Habitat Léger dans Verger (21) (Habitat Léger dans le 21)

Offre : Mise à disposition d'un verger (1100m²) pour poser un habitat léger provisoirement ou pas, avec vue sur les Hauts Monts de l'Auxois, à côté d'une praireie (moutons); lieu propice à la rêverie, à (...)

Propose Accompagnement de Projets d'Ecolieux (Arts de Vie dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose un accompagnement de projets d'écolieux, accueil à La Guette. Renseignements par (...)

Divers Chantiers Participatifs (Construction dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose divers chantiers participatifs d'avril à fin septembre. Renseignements par (...)

Fête de la Tendresse (Agenda des Convergences dans le 35)

projet : autogérée et participation libre. chez alexis robert à l'écolieu de la guette à paimpont, en forêt de brocéliande.

Celtival du Vivant (Agenda des Convergences dans le 35)

Projet : Celtival du Vivant, autogéré et participation libre. Les Anciens et fidèles seront là pour accueillir les nouveaux dans l'esprit d'accueil, d'échange, de rencontre et de partage si apprécié de (...)

Accueillir notre Spectacle Baïkal cet Été 2021 (Arts Vivants dans le 22)

Projet : Nous aimerions proposer cet été, notre spectacle Baïkal en voyage artistique à travers la France, nous souhaitons conjuguer art et développement durable pour ce dernier. Baïkal est un voyage (...)

Ch Personnes pour Creer Habit Groupé avec Activités (Projets d’Habitats Participatifs dans le 66)

Projet : création d'un regroupement d habitat avec des activités variées ( bien être , développement personnel, culture , jardin, etc selon le lieu et les personnes présentes) Merci de vos (...)

Ô Abject Théo où est ma Place ? (À l’abordage dans le 88)

Projet : Né en 66 et immergé dans milieu paysan jusqu’à 21 ans, ayant vu le génocide de la nature, étudié l’écologie scientifique, je porte un projet pour écolieu sans déni de dépendance à faune-flore. En (...)

Propose Yourte et HL sur Écolieu Partagé (Ecolieux existant dans le 22)

Projet : Ecolieu Ds un gd hameau, 5mn gare de Guingamp (22), vue sur vallée : une maison, un chalet, une yourte et une caravane sur un terrain de 3000m2 constructibles. Le lieu de vie (de 4 ans à (...)