] La permaculture : une logique du vivant - Extrait de Passerelle Eco n 9 - Solaria
Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > En Europe et dans le Monde > Solaria
Extrait de Passerelle Eco n°9
La permaculture : une logique du vivant : la permaculture : exemple.

le 21 mars 2003

La permaculture : une logique du vivant

Le terrain ne fait que 2 hectares. Quand le groupe est arrivé, les terrasses de 2 à 3 mètres de large étaient redevenues sauvages.

Fortunato nous guide sur les terrasses de Solaria :
"Pour l’instant, on s’est surtout concentré sur la production de légumes au jardin. Il a fallu débroussailler toutes les terrasses, qui, abandonnées, étaient envahies par la jungle. C’est souvent comme ça que commence l’installation sur un nouveau lieu !"

Au milieu des vestiges de jardins envahis par la jungle, une centaine de cerisiers, poiriers, et autres fruitiers a ainsi été dégagée !

Une logique du vivant

Sur certaines terrasses, d’anciennes vignes portent de nouvelles grappes. Le sol entre les pieds a été rendu stérile à force de traitements au cuivre répétés depuis 50 ans. " On va régénérer ce sol pendant 2 ou 3 ans, avec du mulch et des plantes qui enrichissent la terre. Pendant ce temps, on laissera grimper les vignes au lieu de les tailler pour les maintenir basses comme c’est l’habitude dans la région. Loin du sol, elles sont mieux protégées de l’humidité, et quand la terre sera régénérée, on pourra faire pousser des légumes et des plantes grimpantes au dessous. " La permaculture procède ainsi souvent par associations de plantes. La photo montre les buttes souvent caractéristiques.

Plus loin : un carré de patates mélangées à d’autres plantes. Le sol est couvert par un mulch épais de carton et de paille. Sous un tel couvert, les patates ne s’enfoncent pas sous la terre, mais poussent en surface. Pour les récolter, il suffit de soulever le carton et de les ramasser. En fait, lors de ma visite, les patates étaient malades. La variété s’avérait non adaptée. "L’année prochaine, on plantera plusieurs espèces différentes pour voir laquelle résiste et s’adapte le mieux." . Il y a tout un biotope à reconstituer et développer.

Il reste encore quelques belles terrasses, qui seront consacrées aux céréales permanentes : ces plantations gardent d’une année sur l’autre une variété fixe de céréales à cycle long. Sur ce même terrain, on associe chaque année des espèces différentes de plantes complémentaires. A terme, le terrain devrait pourvoir à la nourriture de 8 personnes, plus les stagiaires lorsqu’il y en a. Des échanges complèteront le menu local.


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

3 messages

  • > La permaculture : une logique du vivant

    Le 31 octobre 2004, par mimi

    Bonjour, Où se situe Solaria ? C’est génial de faire revivre ce lieu !

  • > La permaculture : une logique du vivant

    Le 2 décembre 2003, par Sissi membres d'ONGs de Développement communautaire

    La lecture de ces quelques lignes fait rêver. On a bien l’impression d’être en face d’une situation idyllique ! Mais je pense que la situation réelle du terrain devait être bien plus difficile à vivre. Quelle était la composition du groupe de volontaires (?) , leurs profils, qui y a oeuvré ? Peut-on parler ici de la mise en place d’une approche qui pourrait être reproduite sur d’autres sites se trouvant dans un état d’abondant + ou - similaire ? de quels moyens financiers et de quelles types de connaissances théoriques devraient disposer des personnes souhaitant reproduire cette expérience ? Merci.

    • > La permaculture : une logique du vivant

      Le 2 décembre 2003, par JLuc (Passerelle Eco)

      En réponse à ces questions :
       Je ne crois pas que cela décrive une situation idyllique, mais la recherche d’une coopération avec la nature, ce qui peut y faire penser ... mais il est bien indiqué qu’il y a un gros travail pour y parvenir, surtout vu l’état initial !
       Les jardiniers ont des parcours divers (voir les autres articles de cette rubrique qui présente Solaria).
       Cette approche peut bien sur être reproduite. Elle s’appelle la permaculture.
       Il y a quelques livres sur le sujet, et plusieurs écovillages ou autres organisations font de la formation en Europe (Permaculture Academy aux UK, Solaria en Italie) JLuc


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Propose Habitat Léger dans Verger (21) (Habitat Léger dans le 21)

Offre : Mise à disposition d'un verger (1100m²) pour poser un habitat léger provisoirement ou pas, avec vue sur les Hauts Monts de l'Auxois, à côté d'une praireie (moutons); lieu propice à la rêverie, à (...)

Propose Accompagnement de Projets d'Ecolieux (Arts de Vie dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose un accompagnement de projets d'écolieux, accueil à La Guette. Renseignements par (...)

Divers Chantiers Participatifs (Construction dans le 35)

Projet : Alexis ROBERT, de l'écolieu de La Guette à Paimpont, en forêt de Brocéliande propose divers chantiers participatifs d'avril à fin septembre. Renseignements par (...)

Fête de la Tendresse (Agenda des Convergences dans le 35)

projet : autogérée et participation libre. chez alexis robert à l'écolieu de la guette à paimpont, en forêt de brocéliande.

Celtival du Vivant (Agenda des Convergences dans le 35)

Projet : Celtival du Vivant, autogéré et participation libre. Les Anciens et fidèles seront là pour accueillir les nouveaux dans l'esprit d'accueil, d'échange, de rencontre et de partage si apprécié de (...)

Accueillir notre Spectacle Baïkal cet Été 2021 (Arts Vivants dans le 22)

Projet : Nous aimerions proposer cet été, notre spectacle Baïkal en voyage artistique à travers la France, nous souhaitons conjuguer art et développement durable pour ce dernier. Baïkal est un voyage (...)

Ch Personnes pour Creer Habit Groupé avec Activités (Projets d’Habitats Participatifs dans le 66)

Projet : création d'un regroupement d habitat avec des activités variées ( bien être , développement personnel, culture , jardin, etc selon le lieu et les personnes présentes) Merci de vos (...)

Ô Abject Théo où est ma Place ? (À l’abordage dans le 88)

Projet : Né en 66 et immergé dans milieu paysan jusqu’à 21 ans, ayant vu le génocide de la nature, étudié l’écologie scientifique, je porte un projet pour écolieu sans déni de dépendance à faune-flore. En (...)

Propose Yourte et HL sur Écolieu Partagé (Ecolieux existant dans le 22)

Projet : Ecolieu Ds un gd hameau, 5mn gare de Guingamp (22), vue sur vallée : une maison, un chalet, une yourte et une caravane sur un terrain de 3000m2 constructibles. Le lieu de vie (de 4 ans à (...)