Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
BioMasse et BioEnergie

le 18 janvier 2003

Le Carburant Tournesol

Mettez des Fleurs dans votre Moteur !

La revue Passerelle Eco s’intéresse depuis plusieurs années aux bio carburants, en tant qu’alternative écologique au pétrole, à mettre en place soi-même, localement. L’huile tournesol est particulièrement intéressante puisque la culture du tournesol nécessite beaucoup moins d’intrants (eau, engrais) que celle du colza et autres oléagineaux. L’article qui suit a été publié dans la revue n°11 de l’hiver 02-03.

Les membres de l’association Roule ma Fleur ont créé une presse à huile de tournesol ambulante. Cette presse se déplace tour à tour chez chaque membre, et produit à domicile de l’huile de tournesol qui sert comme carburant écolo pendant toute une année de déplacements.

Comment ça roule ?

Tous les moteurs diesels peuvent fonctionner avec cette huile comme carburant, mélangée ou non à du diesel. Pour rouler avec un mélange à plus de moitié d’huile, il faut apporter le véhicule au garagiste (prévoir une facture d’environ 500 euros) ou faire soi-même une petite modification.

Du grain au tourteau

La fabrication de l’huile se fait en trois étapes : à partir de 1500 kg de graines, la tritureuse extrait 500 litres d’huile et rejette des tourteaux. Ces tourteaux ne sont pas perdus puisqu’ils peuvent ensuite servir pour l’alimentation animale, ou pour la construction (à la manière de la paille ou du chanvre).
Ensuite cette huile est décantée, puis filtrée. Elle peut alors être utilisée.

L’association

Au début, Marie et d’autres personnes motivées par ce projet se sont posés la question suivante : « Est-ce qu’on achète une petite presse pour nous, ou bien on en parle autour de nous et on en prend une plus grosse avec tous les voisins qu’en ont envie ? »
C’est cette 2eme option qui a été choisie, et qui a conduit à la création de Roule Ma Fleur. Une quarantaine de personnes ont pris une part de 150€, et avec des prêts pour compléter, l’association a acquis un modèle de moyenne puissance, qui coûte un peu plus de 10000€. Enfin, un ami a offert sa remorque pour amener la presse chez les adhérents.

Cet automne, les premières triturations ont eu lieu, et des démonstrations lors de fêtes et réunions, comme la rencontre Relier sur le Larzac, ont permis de découvrir l’engin en marche. A l’heure actuelle, il faut encore mettre au point le moteur d’entraînement, qui initialement était mal adapté. C’est une question de quelques semaines.

GIF - 10.4 ko

C’est écologique !

Le carburant tournesol est très pertinent aujourd’hui avec l’impératif de réduire les gaz à effet de serre. En effet, le bilan CO2 de la production et de l’usage est à peu prés nul. Pourquoi ? La raison est simple : Tandis que le pétrole brûlé libère dans l’atmosphère du carbone qui a été stocké hors circuit depuis des millions d’année, au contraire, avec le tournesol, le gaz libéré était déjà dans l’atmosphère l’année précédente, la plante s’en est nourri pour grandir ! Il n’y a donc pas d’accroissement de la quantité de CO2 dans l’atmosphère. Par ailleurs, la combustion de l’huile de tournesol dégage moins de particules nocives que le diesel.

Une fleur pour décrocher du pétrole

Actuellement, la domination exercée par nos pays sur les pays producteurs de pétrole nous assure de l’essence bon marché, au prix d’un petit massacre en Irak de temps en temps, et de l’esclavage en Birmanie pour faire passer un oléoduc ... Dés lors, rouler avec « des fleurs dans son moteur » est une issue éthique qui permet de ne plus dépendre des grosses compagnies pétrolières, de leurs magouilles, de leur supertankers compétitifs avec marées noires complices.

A la place, le carburant tournesol propose un nouveau marché pour les agriculteurs. On peut rêver que chaque région ou village aie ses champs de tournesols et un circuit court pour relier l’agriculteur au conducteur : C’est ainsi qu’au cœur de l’écovillage de Zegg en Allemagne, on trouve une pompe alimentée par l’huile des champs voisins. Ah, le sourire de la crémière quand elle fait le plein à la pompe à huile !

Des obstacles à la commercialisation

L’huile végétale brute devrait échapper à la TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers) puisque non issue du pétrole. N’empêche que les industriels voient ainsi une juteuse filière leur échapper et l’Etat une taxe en moins. Et alors qu’en Allemagne et en Belgique la filière huile brute est encouragée par l’état, en France, la société Valenergol qui en produisait et en commercialisait doit faire face à un procés (cf http://valenergol.free.fr/), actuellement porté devant la juridiction européenne.
Toutefois, rouler au tournesol n’est pas interdit, et Roule ma Fleur, qui ne commercialise pas d’huile, n’est pas menacée.

Conclusion

Marie conclue : « Le tournesol c’est une alternative au pétrole. Ce n’est pas la panacée universelle, mais ce qui est sur, c’est qu’il faut développer les alternatives au pétrole. » Pour vous, lecteur, il est encore possible de rentrer dans le projet si vous habitez la région de Florac ou si vous pouvez vous déplacer sur place pour faire le plein une fois par an.
Pour en savoir plus, commandez le livret « Rouler à l’huile de tournesol » éditée 6€ port compris par Roule Ma Fleur 48220 Fraissinet de Lozère - ou rendez-vous sur www.roulemafleur.org

L’association Passerelle Eco collecte et expérimente les savoirs de l’écologie pratique et des alternatives autonomisantes, tandis que la revue les met en forme et en diffuse les bonnes recettes, les contacts utiles pour avancer, et les annonces du Réseau Eco.

Cet article est paru dans le n°11 de Passerelle Eco, revue d’écologie pratique.

6 ans après la parution de cet article, les biocarburants sont devenus à la mode. Mais les cultures industrielles de plantes à huile apparaissent comme un remède pire que le mal : les surfaces disponibles ne sont pas assez grandes si on ne modifie pas nos modes de vie, et elles se font au détriment des cultures alimentaires. Reste la solution du filtrage des huiles usagées, accessibles à tous les bricoleurs... et à petite échelle.


45 votes

239 messages

  • > Le Carburant Tournesol

    Le 7 septembre 2005, par Nadine

    Bonjour,

    Ma première idée est d’aller récuperer l’huile de friture du "kebab" du coin et de faire des économies sur le carburant, tout seul dans mon coin.

    Ma seconde idée, est de coopérer à l’opération et d’apporter ma graine de tournesol à "roule ma fleur". Aussi j’aimerai savoir où se trouve cette huilerie ambulante.

    Ma troisième idée serait de développer ce concept en rhône-alpes. Quelles structures, démarches, obstacles, ...

    Réponses à la suite où par mel : du(point)bonnet(chez)laposte(point)net.

    Simplement par mesure anti-spam, j’ai mis du texte entre parenthèses, et il vous faudra mettre " 1610513 " avec les espaces en début de l’objet ou du sujet du mel.

    Merci.

    Nadine

  • > Le Carburant Tournesol

    Le 1er septembre 2005, par Guilie

    Bonjour, le carburant tournesol m’interesse vraiment, mais je ne vois nulle part si on peut l’utiliser dans un véhicule essence. Suis-je donc condanmée à polluer et engraisser encore et toujours ces industriels du pétrole avec ma petite supercinq qui roule au 98 ? merci de me souffler des solutions si vous en avez.

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 5 septembre 2005, par X

      Bonjour, pour l’essence , c’est pas le mème procédé, il faut faire fermenté des bétraves ou autre taupines en bourg pour obtenir un subtitu .c’est quand mème des procédés plus lourd...et plus difficilement réalisable dans son garage.

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 8 septembre 2005, par Bativelo

        Ce n’est pas mes taupinambours que je vous propose mais plutôt connaître le procédé pour pouvoir rouler avec (les modifications sur le moteur) merci à vous

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 6 septembre 2005, par Dominique

      Bonjour, avant d’incriminé comme la plupart des ignorants,les pétroliers, vous devriez vous poser la question, que fait l’état avec 82% de taxes sur un produit ou il n’a aucun investissement et frais de production et d’entretien. Une compagnie pétroliére à des site de production, des raffineries, paye le transport de ses produits et à du personnel et malgré tout cela, à l’image de Total fait des bénéfices ( 9 milliards d’euros en 2004). Que fait le gouvernement avec tout cet argent ???? Approximativement 400 millions d’euros/jour. A nous de développer d’autres énergies

      Salutations amicales. Dominique.

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 15 septembre 2005, par pierre

      non, on ne peut pas l’utiliser dans un moteur à essence.

      seulement dans des moteurs diesel qui rappelont le au début marchaient avec des huiles végétales.

      Je ne sais pas par contre, si tu peut utiliser dans un moteur à essence du GNV (gaz naturel véhicule, gaz de ville, biogaz, méthane) ?

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 15 septembre 2005, par pierre

  • > Le Carburant Tournesol

    Le 31 août 2005, par david

    bonjour,je suis ecceuré de voir les gouvernants de nos pays avoir attendu 40ans pour enfin parler te s’interresser au carburan bio,bien sur ce sont ces fameuses taxees qui rapportent de l’or par contre ou va c’est argent ça c’est une autre question ???dire que le moteur a eau existe !ou est passé l’inventeur ??a plus,bye.

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 7 septembre 2005, par philippe

      A quand le jour ou tout les ouvriers et salariers auront assés de couilles pour bloquer les routes et les rues avec leur voiture. Un ou deux jours. Moi j’ attend ce jour, mais les Français sont des moutons

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 8 septembre 2005, par X

        d’accord avec toi moi je suis prèt !!!

        • > Le Carburant Tournesol

          Le 4 octobre 2005, par yohan

          salut !!! moi aussi j suis trop d accord avec vous !!! sa fai des année que j tien l meme discour que vous !! bloqué l pays pendant 2 jours au moin ca ferai "peu etre" reflechir nos gouvernemen !! le seul hic c quil faut pouvoir ne pas allé au travail pendan 2 jour et etre sur de retrouver sa place !!! c l argument que j enten le plus souven kan j emé cette idée !!! il faudrai pensé a organisé cette journée de blocage par example en soumettant l idée a plein d association ecologique, humanitaire et diferent collectif en tout genre ( son, prevension des risque,etc..) pour passer l message a plein d gens qui se sente concerné !!! kan pensé vous ?!! n est ce pas le moment de comencer a agir ?

        • > Le Carburant Tournesol

          Le 5 octobre 2005, par André Asselain

          je suis entierement d’accord avec toi De GAULLE a dit les Français sont des moutons il ne s’était pas tromper tout le monde va a l’abattoir mais personne ne bouge André

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 9 septembre 2005, par Toutoune

        depuis des mois, je dis à tout le monde que nous devrions rester chez nous pendant une semaine, ne pas aller bosser, ne rien faire....paralyser le pays quoi...Tout le monde est d’accord, mais comme tu dis nous sommes des moutons et personne ne le fera....En tous les cas, moi je suis partante pour le faire.....

        toutoune

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 12 septembre 2005, par francois prodeo

        salut moi suis de tout coeur avec vous pour une vrai manif et je pe entrainer quelques personnes mes on demarre sa comment ? suis du nord de la france lille je pense quand meme temps que les routiers sa pe etre un bon debut vive l ecologie et les economie

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 17 septembre 2005, par marx le pacifique

        ouais, vive la révolution ! euh, c’est quoi la revolution ?

        au niveau des changements, déja ça peut se faire dans le calme et concrétement.

        pas besoin de faire de l’idéologie, de gueuler et ensuite de ne rien faire de réel. ça il y en a plein qui le font et depuis trés longtemps. à part du vent.....

        fais ta petite huile de tournesol dans ton coin, met la dans ta voiture. fait du methane pour ta cuisine et tes chaudiéres. ou installe un chauffage à bois avec récupération.

        là ce sera du concret. si en même temps que toi d’autres se bougent et le font, là ça fera du changement, dans l’énergie. (il faut les laisser faire, pas la peine de leur donner des leçons, quand ils seront prets)

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 23 avril 2007, par P.Real

      Le moteur à eau existe, la preuve le père noël dans son costume coca-cola l’utilise tous les ans, hormis chez les pauvres bien sûr.

  • > Le Carburant Tournesol

    Le 29 août 2005, par Michel

    Bonjour, Je suis très interressé par le carburant obtenu par l’huile de tounesol ; sur votre site, vous indiquez 500 l d’huile à partir de 1500 Kg de graine. Mais quelle surface de terre faut-il cultiver pour obtenir cette récolte ? ou puis-je touver les informations sur les moyens de culture et sur quelle terre ?

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 31 août 2005, par Richard

      Allez consulter le site www.manicore.fr, la source d’infos indépassable sur les problèmes d’énergie et de réchauffement climatique. On y apprend que pour produire l’équivalent de notre consommation française actuelle en carburants il faudrait cultiver en tournesol (ou colza) une superficie égale à 4 fois celle de toute la France. Conclusion : les bio-carburants ne seront pas la panacée et ne pourront au mieux fournir qu’une part marginale des besoins en carburants, par ex. la part de l’agriculture, et encore. Pour couvrir 5% des besoins il faudrait consacrer 5*400%= 20% de la surpeficie de la France à la seule culture d’une plante HVB (tournesol, colza) ce qui paraît déjà largement utopiste ... Les ordres de grandeur, y’a que ça de vrai pour revenir les pieds sur terre !

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 12 septembre 2005, par paul

        ce n’est pas grave.

        par contre vers l’apparition du peak de la production pétroliére, c’est à dire le moment ou la production va décliner , entre 10 et 30 ans suivant les estimations, il vaudra mieux se rapprocher de la campagne et acheter quelques terrains. :-).

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 13 septembre 2005, par paul

        oui, personne n’a dit que ça remplacerait le pétrole. Mais ça peut être une aide pour des agriculteurs.

        1 : en reduisant leurs factures de carburants, car malgré le diesel détaxé (mazout) la facture s’alourdit.

        2 : en permettant de cultiver certaines friches et de les valoriser.

        Mais les biocarburants (HVB ou GNV-méthane) ne seront toujours que des sous-produits.

        Voir en ligne : http://biros.free.fr/orvert

        • > Le Carburant Tournesol

          Le 1er novembre 2005, par toto_85

          Bonjour, je suis agriculteur et je suis pour le développement des biocarburants pour l’avenir de la planète mais aussi afin de redonner de la valeur a des productions qui nous permettaient il n’y a pas si longtemps de la trésorerie.Le tournesol et le colza permettent d’extraire de l’HVB mais il y a d’autres céréales (blé, seigle, maïs ...)qui permettent d’obenir des dérivés de biocarburants. Le développement de technique permetterait, au dela de perdurer dans un développement durable, de redonner de la valeur et de nouveaux débouchés a des cultures aujourd’hui empoisonnées par les américains. L’enjeu est autant écologique a l’échelle planétaire qu’il est économqie a l’échelle européenne, sachant que l’agriculture française a le potentiel pour produire ces biocarburants et ses dérivés. Il ne manque que la volonté des "grands chefs"(qui ne comprenne rien de la situation) pour développer ces nouvelles énergies.

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 21 septembre 2005, par arcenciel2004

        Il est sûr que n’utiliser que le colza ou le tournesol n’est pas la panacée. Cependant, si l’on valorisait les voies d’eau au lieu des transports routiers, nous n’en serions pas là, las ! Par ailleurs, l’usage du méthane ou de tout autre gaz permettrait de rétablir l’équilibre, de donner du travail et de réduire la facture énergétique qui fait sombrer notre pays. J’encourage les lecteurs du forum à consulter le Code des Douanes et ses aberrations, art. 265 notamment. A-t-on oublié en France la transcription des textes européens quitte à alourdir notre facture fiscale ? Petite question, verbalisera-t-on un allemand au péage d’autoroute avec du carburant bio au même titre qu’un français ? Bon courage à tous face à la gabegie actuelle où l’on s’intéresse plus aux recettes fiscales qu’aux difficultés de nos concitoyens ...

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 13 mai 2006, par P.Real

        Bravo Richard. C’est si facile d’être réaliste même si on donne -à tort- l’impression de mettre les pieds dans le plat ou de cracher dans la soupe.

      • > Le Carburant Tournesol

        Le 23 avril 2007, par P.Real

        Richard de t’entendre parler d’ordre de grandeur ça me plaît. En fait c’est une déclaration d’amour, surtout lorsque tu cites Jancovici qui a participé à l’étude DIREME ADEME sur les agrocarburants que j’ai cité plusieurs fois. Petite info, ça démarche n’a rien d’exceptionnelle même s’il en a la maîtrise. Evaluer un gisement se fait toujours selon la même approche méthodologique. Ainsi les ouvrages des énergéticiens sont structurés de la même façon ce qui est extrêment pratique lorsque l’on effectue des recherches.

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 3 septembre 2005, par gege

      bojour pour cela 1 HA vous suffit

  • > Le Carburant Tournesol

    Le 29 août 2005, par Ratsé

    Bonjour,

    Je suis un opérateur économique et un chercheur Malagasy (Malgache) qui recherche un plus pour l’économie de mon pays.

    La meilleure solution actuellement pour y participer c’est de produire du bio-carburant avec du tournesol, du jatropha, de la canne à sucre et d’autres.

    Nous avons déjà des pépinières sur certains produits mais cherchons à faire aussi du tournesol.

    Merci, de nous orienter dans nos recherches.

    Salutations,

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 13 septembre 2005, par paul

      à voir un site suisse francophone : http://www.oliomobile.org/

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 25 septembre 2005, par X

      ayant séjourné a mada tout a un bon souvenir la solution la plus interessante semble etre l’utilisation d’huile vegetale,veuillez me contacter pour + info

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 7 décembre 2005, par X

      Bonjour, Je suis étudiante en journalisme en France et j’aimerais beaucoup vous contacter pour en discuter. Est-ce que vous pouvez m’écrire sur mon mail : aurelietogo@hotmail.com. Merci ! Aurélie

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 11 janvier 2007, par chakouakou

      ok je suis pret a vous aider seulement si vous me contacter par email chakouakou@yahoo.fr

    • > Le Carburant Tournesol

      Le 29 juin 2008, par Huchoc

      je suis originaire de la sava Madagascar, region producteur de vanille, le jatropha est utilise comme tuteur de cette orchidee, les graines de jatropha sont donc des sous produits de ces plantations, depuis que j’ai investi ds une presse, je suis devenu producteur d’huile de Jatropha destinees aux moteur diesel depuis quelques mois, avis a tous ceux qui sont dans la region et qui veulent promouvoir le HVP.

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Participation au Lieu en Chambre ou Tente en Mode Woofing (Ecolieux existant dans le 22)

Projet : Lieu d’habitation partagé. Etat d’esprit permacole. Bienveillance et fonctionnement souple. Amour du vivant. 3 adultes 30 – 43 ans et 2 enfants 7 – 10 Maison colocation, yourte, petit chalet. (...)

Bénévoles Festival Rencontre au Cœur du Sacré (Ecovolontariat dans le 56)

Projet : Le Festival Rencontre au Cœur du Sacré aura lieu du 13 au 16 juillet 2023. Offre : Nous offrons la nourriture pendant le bénévolat et le pass pour les 4 jours du festival. Demande : Pour la (...)

Cohabitation avec une Personne Végé et Créative (Offres de CoHabitation dans le 30)

Projet : H VG sportif, artiste, social, désire créer un verger perma potager, recyclage eau de pluie, art, bien être Offre : hébgt dans belle maison avec terrain, proche Vigan Demande : aide (...)

Coloc dans Collectif Cherche son Nouvel Habitant ! (Offres de CoLocation dans le 09)

Nous  : 11 personnes. 3 logts dont 1 coloc de 7 chb. Projet  : Aller vers l'autonomie globale et le bien vivre ensemble sur 8 ha de forêt, prairie, potager, verger, poules canards, hangars, dôme (...)

Rencontre 🙂 (Rencontres amoureuses)

Projet : Bonjour, je dépose une petite annonce car j’aimerai trouver une compagne. Je suis quelqu’un qui apprécie particulièrement la nature. J’aime m’y balader et y faire de la photographie. Souvent, le (...)