Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité > Rencontre "Education Populaire, Eco Construction et Habitat (...)
CEN - Coopérative de la Nouvelle Education populaire

le 21 janvier 2009

Les maires ; l’écoconstruction, le social et la solidarité

Compte rendu de la rencontre-débat avec les élus

Cet article poursuit la publication des comptes rendus des rencontres de La CEN sur le thème "Education Populaire, EcoConstruction et Habitat Solidaire".

Ici, c’est la relation avec les élus et avec les autorités administratives qui est abordée, ainsi que le rôle qu’ils peuvent prendre pour favoriser des démarches écologiques et solidaires.

Elus présents :
  Odile Blanc à Bourg Les Valence (26)
  Fabien Puzenat à Lagorce (07)
  Pierre-Gilles Bellin à St Gonlay (35)
  Aucun maire n’était présent

Q : Les élus ont-ils des outils, des moyens d’échange entre eux et avec les citoyens pour parler des initiatives innovantes, écologiques, etc... ?

R Odile : Chaque lundi à Bourg Les Valence, les élus de la majorité municipale se réunissent entre eux. Il est possible d’y ajouter un point à l’ordre du jour. Des réunions publiques sont aussi organisées quand il y a un projet précis qui se met en place. Elles permettent au public de s’approprier le projet, de poser des questions, etc. Il y a également sur notre commune cinq structures sociales (des maisons de quartier, des centres socio-culturels, etc.) qui réunissent des groupes de réflexion et des commissions sur la citoyenneté ou sur l’environnement.

R Pierre-Gilles : Il y a une complexité entre la commune, la communauté de communes et ceux qui y ont des enjeux financiers comme le syndicat des eaux (Veolia). La superposition des tâches rend l’avancée des projets très complexe.

Q : Qui prend les décisions pour la construction d’HLM, leur conception et leur gestion ?

R Odile : On ne parle pas d’HLM dans ma commune mais d’habitats à mixité sociale. C’est la commune qui décide, ou le service de l’urbanisme s’il existe. La commune peut également déléguer à des aménageurs sociaux.

Q :Quelle implication avez-vous par rapport à la conception du Plan local d’Urbanisme ?

R Fabien : On peut intervenir. Sur notre commune, on s’est engagé à aider des exploitants agricoles à s’installer. Les projets écologiques autonomes que les citoyens proposent seraient bien moins chers que les solutions conventionnelles mais quand la majorité des élus appartiennent de près ou de loin à Veolia, ce n’est pas facile de les défendre !

R Pierre-Gilles : On a trop peu de budget pour avoir de la marge de manœuvre. On ne réfléchit pas assez à la manière de faire des économies. Le pouvoir d’achat des habitants ne permet pas qu’on augmente nos ressources. Pour économiser, on pourrait baisser le nombre d’emplois publics, ce qui n’est pas évident ! Les élus ne savent pas forcément gérer un budget ; ils devraient être formés ou guidés pour cela.

Q :Quelle marge de manœuvre avez-vous pour demander des aménagements écologiques dans les logements sociaux ?

R Odile : Les bailleurs sociaux nous répondent que c’est trop cher.

Q :Et pour encourager des toilettes sèches et des systèmes de phyto-épuration ?

R Pierre-Gilles : Les pressions de divers bords sont nombreuses mais on a les moyens que l’on se donne. Un maire pourrait encourager de tels aménagements même si cela va à l’encontre du préfet !

Q :Quelle est votre position face aux habitats nomades ou légers ?

R Fabien : Au cas par cas. J’ai besoin de savoir comment vous gérer vos déchets, le traitement de l’eau, etc. On a besoin de garde-fous. A Lagorce, on est prêt à encourager ce genre d’aménagements s’ils sont faits dans les règles de l’art. Si votre système de phyto est réalisé par une association experte comme Eau Vivante et que des tests prouvent la qualité des eaux rejetées, alors nous n’y verrons pas d’inconvénient.

Intervenant : Valence a investi des millions d’euros pour créer des boulevards bétonnés sans aucune vie. La ville aurait pu investir la même somme dans des projets intelligents. Le problème est que les femmes, les jeunes, les immigrés, les ouvriers, etc, ne sont pas à l’assemblée nationale ni aux conseils municipaux. Les décisions prises ne tiennent donc pas compte de leurs réalités. Les budgets participatifs sont intéressants comme à Porto Allegre. On pourrait par exemple réunir les gens d’un quartier et leur demander quelles seraient leurs priorités locales.

R Odile : J’ai proposé la démocratie participative à Bourg Les Valence et on m’a répondu qu’il n’y a pas assez d’habitants pour cela, alors que nous sommes 19 000 !

R Fabien : Si on veut que les élus agissent, il faut l’implication des citoyens. Allez demander un budget participatif à votre commune. Mobilisez vous. Regroupez vous. Pour poser des questions au conseil municipal, il faut les soumettre à l’avance. Si vous y allez nombreux, vous établirez un rapport de force.

R Pierre-Gilles : Le problème est que les élus n’arrivent pas au pouvoir par leurs compétences mais par leur capacité à éliminer les autres. Il est très difficile aujourd’hui pour certains élus de se positionner à l’encontre de la majorité de leurs collègues, des autres élus. Ce qu’il faut, c’est donc un changement institutionnel complet pour créer une démocratie authentique.


2 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Gpe Pr Eco-Habitat Participatif à Créer ou à Rejoindre (Graines d’Avenir)

Projet : Rejoindre un écolieu existant ou un groupe en constitution pour créer un écolieu dans les Cévennes, les Pyrénées, le Sud-Est de la France. J'ai 53 ans et souhaite vivre dans et de la nature, (...)

Paradis Végétalien, Solidaire et Décroissant (Elargissement dans le 61)

Offre : 2 options : Granges 150m2 à rénover + 800m2 (14000 euros) OU Granges 150m2 + batiment 100m2 + 1400m2 avec puits (35000 euros). Parcelle supplémentaire possible sans frais. Dans un endroit (...)

Partager mes Centres d'Interets (Contacts dans le 83)

Projet : Bonjour... Dame âgée de 56 ans je recherche des personnes pour partager mes centres d'intérêts... voire pourquoi pas... à terme... acheter un lieu de vie en commun... sur lequel 3, 4 ou (...)

Maison avec Terres (Vacances dans le 974)

Projet : Petite famille avec jeune enfant cherche pour quelques jours juillet ou aout un lieu de dépaysement endroit bucoilque calme nature entretien du lieu pendant absence possible (...)

Cours de Design en Permaculture aux Escuroux (Permaculture dans le 15)

Projet : La ferme vivrière des Escuroux vous accueille dans le sud du Cantal pour un cours de design en permaculture avec Prise de Terre, du 19 au 31 juillet. Offre : Une riche formation de 13 (...)

Maison, Terrains, Local Commercial, Dépendances (Ventes Immobilier dans le 57)

Projet : possibilité d’y vivre à plusieurs , place pour animaux , verger, jardin.... ateliers.... serres Offre : Je vends mon habitation en pierres et briques, avec grand local commercial donnant sur (...)

La Vallée (Habitat Participatif dans le 58)

Projet : Bonjour Je souhaite mettre à profit ce lieu, accueillir des amis qui veulent partager nos idéaux, teintée de bienveillance. Offre : C’est un hameau de 8000 m² situé dans la Nièvre. 4 grands (...)

Cherche Coloc dans le 34 ou le 12 (CoLocation dans le 11)

Projet : Bonjour j ai 50 ans j ai beaucoup travailler dans le milieu agricole je vis actuellement dans l aude je cherche une coloc ou une location Max 300e (avec apl)avec pour but l autonomie (...)

Chantier Participatif Rénovation Maison-- Enduit Terre Paille (Construction dans le 49)

Projet : Bonjour tout le monde, je lance un appel à la bonne Terre, à la tendre Paille, à la Main... Je suis en plein chantier pour faire l'isolation de ma maison en rénovation, que je fais (...)