Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Monnaie locales et lien social
Attentions aux publicités trompeuses !
Choisir une banque ou un placement éthique, solidaire, écologique ou "développement durable" :

le 27 octobre 2007

Choisir une banque ou un placement éthique, solidaire, écologique ou "développement durable"

Non, l’esclavage n’est pas une pratique éthique et le pétrole n’est pas une énergie écologique

En guise de banque éthique et solidaire, on peut choisir La Nef. Mais si on ne le fait pas, que proposent les banques conventionnelles ?

Il existe nombre de placements présentés comme éthiques.

Le Codevi, dédié au développement industriel en est un bon exemple : il a été rebaptisé Livret Développement Durable. Et hop ! il n’en faut pas plus pour lancer une campagne de communication autour d’un changement d’éthique au profit du développement durable !

Du côté des placements boursiers, il en est de même. Il y a bien quelques agences de certification de l’éthique des placements, mais qu’en est il de leur indépendance, quand on sait que Total est parfois labellisé éthique, alors que cette entreprise emploie masse de maind’oeuvre en Birmanie, pays sous le contrôle des forces armées.

Evidemment, il est difficile de savoir si le gaz et le pétrole birmans vendus par Total sont à 20% ou à 80% issus du travail d’esclaves. Mais le simple fait de travailler au mépris des droits de l’homme dans un pays sous régime dictatorial devrait dissuader un gestionnaire de placements éthiques d’investir dans Total.

Comment s’y retrouver, plus globalement ?

Les Amis de la Terre en partenariat avec l’association de défense des consommateurs (CLCV) ont évalué les diverses banques et produits de placement dans un guide pratique intitulé "Environnement : comment choisir ma banque ?"

Ce guide vise à expliquer les impacts des activités de financement des banques et donne également un classement des principales banques françaises.

Les résultats sont assez désolants : les deux seules banques à obtenir une note supérieure à la moyenne sont des institutions alternatives :
 la NEF (institution de finance solidaire) et
 le Crédit Coopératif (banque au positionnement social).

A l’exception de la Banque Populaire dont la note s’approche de la moyenne, les autres banques (Caisses d’Epargne, Crédit Agricole-LCL, HSBC, BNP-Paribas, Société Générale, Crédit Mutuel-CIC) ont des résultats nettement insuffisants... ce qui n’est pas une surprise au vu du film ci dessus !!

Si votre banque est l’une quelconque de ces grandes banques, pouvez vous imaginer comment elle utilise l’argent que vous avez déposé sur votre compte courant ou épargne ?
— Au financement de projets rentables et "bétonnés" : spéculation, exploitation du tiers monde, pillage des ressources naturelles, ...
Pourtant, ce n’est pas faute de communiquer sur des placements éthiques...

En alternative à ces pratiques de désinformation flagrantes, il y a La Nef. Plus proche de nous et clairement lisible, La Nef présente chaque année à ses clients les comptes détaillés des investissements réalisés. Il s’agit souvent d’artisans, de fermes biologiques, de projets culturels ou sociaux qui bénéficient des prêts que cet établissement financier consent grâce à l’argent placé chez elle. On peut en consulter la liste détaillée, avec la description de l’activité ou de l’investissement financé : rien n’est inconnu. Chacun peut apprécier.

Quelle autre établissement financier que La Nef pourrait ainsi oser montrer à chacun de ses clients où va tout l’argent récolté ?

Si la NEF n’a pas le statut de banque, c’est tout de même un établissement financier. La NEF gère l’argent de ses sociétaires sur des comptes d’épargne.

Pour que ceux de ses sociétaires-clients qui le souhaitent puissent également utiliser un chéquier, la NEF s’est associée au Crédit Coopératif. Cependant, l’argent placé sur ces comptes-chèque n’est que partiellement utilisé pour des placements éthiques gérés par la NEF. Au contraire, l’argent placé sur les comptes d’épargne de La Nef est, lui, entièrement investi dans des placements éthiques et locaux...

Dans le cadre de ce partenariat, la NEF bénéficie aussi des guichets du Crédit Coopératif pour les opérations courantes des sociétaires. L’accueil n’y est pas toujours à la hauteur car les agents du crédit coop sont diversement motivés... C’est tout de même une facilité appréciable.

En conséquence, certaines personnes utilisent La NEF pour leurs placements d’épargne durable, et gardent un compte chèque courant dans une autre banque ou au Crédit Coopératif, pour les petites sommes.

 La Nef : une banque éthique aux investissements 100% transparents

 MISE À JOUR (2016) : Dans le document ci joint, les Amis de la Terre analysent les banques en fonction de la nature de leurs investissements dans les énergies fossiles ou autres activités néfastes pour le climat.


102 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

44 messages


Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Demande pour Construction Bois (Contacts dans le 86)

Projet : Je cherche une personne de métier qui pourrait construire un zome, écodome ou maison bois en A OSB comme celle d'E. Faure en Dordogne. (tutos en ligne) Je n'ai pas encore trouver le (...)

Changer de Vie (À l’abordage dans le 86)

Projet : F 59 ans souhaite rejoindre un petit collectif afin de travailler et vivre sur place, Dans magasin bio ou ferme fromagerie maraîcher permaculture pain . Possibilité d (...)

Cherche Stage BPREA (Agricultiver dans le 46)

Projet : Bonjour dans le cadre de ma reconversion et de ma formation BPREA en maraichage bio et agrotourisme, je recherche un stage auprès d'un-e maraîcher-e pratiquant le maraîchage en permaculture (...)

Repartage à Zéro (Graines d’Avenir dans le 11)

Projet : A un c'est bien le terrain A deux c'est mieux A trois le toit A quatre les plâtres A cinq le zinc A six galerie Médinacis A sept bal à musettes A vite... la suite s'invite A venir dans la (...)

Propriété pour Écolieu (Ventes Immobilier dans le 24)

Projet : Propriété isolée 17 ha (bois, prairies) 2 sources, corps de ferme (190 m2 + grenier) rénové en quasi totalité, dont 1 log indépendant, 1 cuisine avec four à pain, salon, chambre 2 granges (100 (...)