Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Agricultiver
Appel à soutien pour la Ferme du Petit Colibri

le 24 septembre 2007

Contact

ARTICLES

Appel à soutien pour la Ferme du Petit Colibri

La Mairie interdit les constructions plannifiées

Chers amis,

Vous suivez depuix 2 ans la création de la ferme écologique "Au Petit Colibri". Pour ceux qui la découvre, son projet est la concrétisation :

 d’une dimension locale et humaine de l’agriculture par la vente de proximité, une production adaptée aux besoins diversifiés des citoyens ;

 d’une dimension globale de l’écologie en créant un ensemble cohérent intégrant les dimensions purement agricoles (écologiques) avec celles du bâti et notamment de la gestion de l’eau, de l’énergie et du milieu sauvage.

L’état d’avancement actuelle est la commercialisation depuis août 2006 de fruits, légumes et oeufs par panier livrés à proximité ou sur la ferme. La production est encore compléter par des achats extérieurs. Les gros travaux d’aménagements et de plantations forestières et fruitières sont terminés. Nous devons passer à la construction des bâtiments pour permettre l’évolution vers une ferme productive et accueilir une nouvelle dimension... pédagogique.

Aujourd’hui le développement de la ferme est sérieusement compromis car les agriculteurs du conseil municipal de mon village ont décider d’empêcher de construire les bâtiments, essentiels à la poursuite du Colibri : ils viennent de classer les terres en zone naturelle, interdisant toute construction.

Cette page présente l’appel à soutien, et publie l’actualité de la situation dans les forums situés plus bas. Vous pouvez ainsi savoir comment participer pour le mieux au maintien de cette ferme biologique.

APPEL A SOUTIEN

Comme je l’écrivais plus haut, les agriculteurs du conseil municipal de mon village ont décider d’empêcher de construire les bâtiments, essentiels à la poursuite du Colibri : ils viennent de classer les terres en zone naturelle, interdisant toute construction.

Il s’agit officiellement pour eux de se réserver les terres dans le cas où il aurait besoin d’y déplacer leur future projet de station actuellement en bordure extérieure du colibri. Une excuse grossière mais "légale" selon Le Prefet. Ce vote sera définitivement adopté après l’enquête public qui aura lieu du 29 octobre au 30 novembre.

Je suis convaincu que nous pouvons tous ensemble montrer la légitimité du Colibri et faire changer d’avis la mairie. Sur le site de la ferme http://aupetitcolibri.free.fr je vous propose des possibilités d’actions pour venir en aide au Colibri. Vous trouverez notamment une lettre de soutien à signer et à me renvoyer :

Lettre de soutien au Petit Colibri
Pour s’en inspirer ou pour l’imprimer avant de l’envoyer signée à Richard Wallner.

Voici déjà 2 lettres de soutiens de Françoise Tuszka et du Dr Meunier :

Témoignages de Françosie Tyszka et du Dr Meunier

Je remercie chacun de l’aide qu’il pourra apporter au Colibri.

Adresse où envoyer votre lettre de soutien :

Richard Wallner
Ferme Au Petit Colibri
Chemin de l’évêché
16 570 Marsac

Actualisation au 4 décembre ... Evolution de l’enquête publique du PLU de Marsac

Ma troisième rencontre (vendredi 30 nov) avec la commissaire enquêtrice confirme l’intérêt réel qu’elle porte à la problématique du colibri par rapport à la station. Notre échange révèle que si il y a bien nécessité pour la commune de prévoir un espace pour sa station future, il n’y a pas eu pour autant réelle recherche de compromis pour respecter le colibri. Bien plus il apparaît assez vraisemblable que des solutions existent pour faire réellement cohabiter les deux projets sans difficulté pour la mairie. Pourtant celle-ci invoque (p75) une étude pour affirmer que « d’autres scénarios sur la localisation de la station se révéleraient plus coûteux ».

Le colibri est soutenu par une forte mobilisation citoyenne avec plus de 1300 lettres de soutien, le soutien de personnalités comme Pierre RABHI [1], Marie-Hélène AUBERT(député européenne), Yves BRION (conseiller régional), Patrick FONTANAUD (vice-président du conseil général), Jean-Marc GOVERNATORI (président du parti La France En Action), les VERTS de Charente, Claude BOURGUIGNON (expert agronome internationnal), Marc DUFUMIER (expert, enseignant-chercheur à AgroParisTech, rédacteur du volet agricole du pacte écologique de Nicolas Hulot), Michel LUCAS (commandeur du mérite agricole, maire exemplaire en IDF sur la sauvegarde des zones agricoles). Le colibri est aussi appuyé par l’importante association écologique CHARENTE NATURE, ayant déposé un avis « motivé » au commissaire. Il est également porté par la CHAMBRE D’AGRICULTURE, ayant affirmé dans son avis rendu au commissaire son opposition ferme au projet de PLU.

Appel à rassemblement le vendredi 7 décembre.

Malgré la légitimité qu’apporte cette mobilisation, aucune proposition ou signe d’ouverture n’est apparu à ce jour. Bien plus Mr le maire a renforcé son opposition dans les articles de presse (CL et SO, disponibles sur le site du colibri(note2). Je rencontrerai la commissaire une dernière fois vendredi prochain. Ce sera la fin de l’enquête publique. VOUS POUVEZ VOUS AUSSI VENIR CONVAINCRE !!! Cette dernière permanence du commissaire, de 16h à 19h à la mairie de Marsac, peut être une réelle chance de convaincre les conseillers en leur montrant qu’il y a localement des personnes suffisamment motivées par le colibri pour prendre le temps de se déplacer, d’exprimer leur intérêt personnel et de marquer leur présence. C’est une occasion démocratique comme il y en a peu... d’intervenir en tant que citoyen auprès de nos élus et ainsi de "révéler" sa présence citoyenne. Venez échanger librement quelques minutes avec le commissaire et écrire sur le cahier de séance votre intérêt pour le colibri.

Nous avons ensemble besoin du colibri comme terre d’expérimentation, comme terre de graines d’avenir. Saisissons ensemble cette chance car la réussite du colibri ne peut être due qu’à moi, en témoigne la facilité avec laquelle le maire s’est opposé au colibri malgré mes efforts, les possibilités données par le code urbain et le code rural à l’existence légale de la ferme et les réelles solutions à la co-existance avec la station.

Merci à vous, merci pour le colibri, merci pour nous tous.

Richard Wallner

Actualité plus récente

Les points sur l’actualité de la défense de la Ferme du Petit Colibri sont régulièrement publiés plus bas sur cette page, du plus récent vers le plus ancien.

Notes

[1personnalité politique, écrivain, expert agronome international, fondateur de l’agroécologie, grand défendeur du droit des peuples à se nourrir eux-mêmes

Photo aérienne de la ferme du petit colibri Richard

Illustrations :

Richard Wallner, vu de prés, et la ferme du petit colibri, vue de haut !

Richard Photo aérienne de la ferme du petit colibri

7 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

10 messages

| 1 | 2 |

  • Appel à soutien pour la Ferme du Petit Colibri

    Le 15 octobre 2007, par X

    Nous pourrions rappeler à ces braves gens qui s’inquiètent de savoir "comment nourrir la planète si tout le monde faisait comme lui" (voir article de Sud-Ouest) :

    1) l’agriculture chimique actuelle ne nourrit pas la planète, loin de là

    2) la FAO a sorti cette année un rapport qui démontre que l’agriculture bio a la capacité de nourrir la planète

    tous mes encouragements

    Catherine (qui souhaiterait s’installer en bio mais n’y arrive pas - prix des terres...)

    P.S. sans doute que la step, qui serait inutile si on utilisait des toilettes sèches, et la zone naturelle, vont, elles, contribuer à nourrir la planète ?

    Voir en ligne : article de sud-ouest

| 1 | 2 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Vivre et Travailler sur notre Petite Ferme Bio (Elargissement dans le 71)

Projet : Entretien du potager, du verger, débroussaillage, soins aux animaux, cuisson du pain, traite et transformation du lait, accueil pédagogique sur notre petite ferme bio en plaine à 100km au (...)

Vente et Offre de Formations pour notre Nouvelle Tiny House! (Habitat Léger dans le 38)

Projet  : construction Tiny House de base ou sur mesure Propose  : 3 chantier formation pour 2 personnes à Mens pour 1) l'ossature 2) menuiseries et bardage 3) le coffre. Vend  : la tiny House (...)

Cherche HG à Crest (À l’abordage dans le 26)

Projet : Rejoindre un HG à Crest en location T4 avec mes 2 enfants de 10 et 14 ans Offre : loyer, compétences relationnelles

Conference et / ou Consultante (Agenda des Convergences dans le 11)

Projet : Enseignante chercheure écologue propose à titre honorifique conférence et conseil sur l'autonomie, l'énergie, l'eau, le bâti ou l'urbanisme, avec vente de livre. Demande : Frais de (...)

Atelier / Galerie / Jardin (Artisanat dans le 21)

>Loue: atelier habitat avec atelier galerie écolo de peinture et gravure/litho ♦  400m² + jardin + terrain non adjacent Demande : groupe pr projet écolo-artistique sur ce (...)

5 Hectares, Narbonne, Aude (Agricultiver dans le 11)

Propose  : 5 ha sans chimie depuis 20ans, HL possible ♦  À louer, vendre ou échanger contre terres bord mer ou PO Demande : ne faire que du bio.

Recherche Jeune Femme pour s'Installer à la Campagne (Rencontres amoureuses dans le 24)

H 34 ans cherche JF intéressée pour quitter la ville et s'installer à la campagne Offre : maison familiale, culture pour nourriture ♦ visite lieu

Recherche Moments Complices (Rencontres amoureuses dans le 16)

H 55a tendre, attentionné, sans enfants habitant écolieu >ch: F gentille, douce, posée aimant campagne et animaux pour moments de partages.

Cherche Terrain Agricole ou Non-Constructible (Dimension Agricole dans le 06)

Cherche : terrain agri ou non-constr 500 m2 à plusieurs ha ou vieille ferme ♦  eau, élec ♦ dept 06, 83 Offre : financt ♦ activités verger, ferme, légumes, miel, serre avec autres passionnés pro ou (...)