Chères lectrices et lecteurs de Passerelle Eco. Fidèles ou de passage, racontez-nous comment une annonce ou un article de la revue a changé votre vie de petite ou grande manière. Dites-nous comment Passerelle Eco vous accompagne, vous ravit, vous intéresse, vous inspire ; comme Passerelle Eco a contribué à votre écolieu, à votre projet, à votre action. Vos témoignages alimenteront un article à l’occasion des 20 ans de la revue. Contact

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques
Chauffage économe et écologique :
Se chauffer avec un poêle économique à sciure : Un poêle économique de conception artisanale et assez simple à réaliser avec un peu d'équipement, et qui chauffe la pièce en brûlant de la sciure.

le 3 mars 2007

Se chauffer avec un poêle économique à sciure

Réutilisation ou recyclage, en tout cas la récupération ça chauffe !

Chloë (de l’association Tout Autour de la Terre), utilise un poêle économique de conception artisanale et assez simple à réaliser avec un peu d’équipement...

Le carburant économique de ce poele : la sciure

Le carburant de ce poele se trouve gratuitement un peu partout : il s’agit de copeaux fins ou de sciure grossière que rejettent les scieries. En plus d’être économique (gratuit !), c’est donc une “valorisation énergétique” d’un déchet que ce poêle réalise... Mais comment faire pour alimenter un poële sans un système complexe comme les vis sans fin des alimentations automatiques des poêles à granulés ? Voici comment cela se présente...

Cet article a initialement été publié en janvier 2005 dans la revue Passerelle Eco n°17

Le poêle à sciure

Le poêle est un simple cylindre métallique assez épais (2,5mm) avec un fond fixe (soudé ou boulonné) et un couvercle amovible, percé en outre d’une ouverture en bas pour la ventilation. Dans le poêle de Chloé, on peut régler le flux d’air en faisant tourner un disque également percé de trous (voir photo). Enfin, en haut du poele, vient se brancher le tuyau d’évacuation des fumées.

Les cartouches de sciure et copeaux

Dans ce poële, Chloé met des cartouches de sciure. Il vous en faudra au moins 2, de manière à en disposer une nouvelle quand la précédente a fini de brûler. Une cartouche est un cylindre de métal un peu moins épais que le four, avec un fond fixe. Le diamètre extérieur d’une cartouche est juste inférieur de quelques centimètres au diamètre du poêle (45cm) . La hauteur est inférieur de quelques centimètres de celle du poele (environ 90cm). Ces cartouches ont également une ouverture circulaire de 5cm de diamètre sur le côté tout en bas, et une anse en haut, pour les insérer plus facilement à la verticale dans le poêle. Cette anse est une tige qui traverse et dépasse un peu, formant un ergot-guide à l’extérieur.

Il y a besoin de 2 tubes encore, de diamètre 5 cm environ : l’un est un peu plus long que la hauteur d’une cartouche, et l’autre est un peu plus long que son diamètre. Des tubes en plastiques conviennent très bien. Le tube horizontal est découpé d’un cercle en son milieu pour que le vertical puisse s’enficher dedans. Ces tubes sont mis en place dans la cartouche. Le plus petit traverse la cartouche au fond, depuis l’ouverture jusqu’au bord opposé. L’autre s’enfiche dedans, à la verticale, au centre. Une fois les tubes positionnés, on remplit la cartouche de la sciure ou des copeaux, et on tasse bien.

Le chargement du poele à sciure

Lorsque l’ancienne cartouche en cours a fini de brûler et qu’elle a été retirée du poele, Chloë charge dans le four la nouvelle, pleine, à la verticale.

L’ergot coulissant dans le guide vertical à l’intérieur du four (voir photo ci après) facilite la descente et le maintien au centre du four., de manière à ce que une fois bien positionné au fond du poele, l’ouverture ronde en bas de la cartouche soit en face de la petite porte ... en bas du poêle.

Puis Chloë enlève les 2 tubes, l’un par le dessus, l’autre par la petite porte en bas (ou bien elle les a enlevé avant déjà). Il reste alors un vide (cheminée) à l’ancien emplacement des tubes.

Il faut procéder avec attention : la sciure ne doit pas s’effondrer quand on enlève les tubes ! Cet espace resté vide fera cheminée, assurera l’alimentation du feu en oxygène et l’évacuation des fumées et gaz issus de la combustion. Pour qu’il n’y ait pas effondrement, les copeaux ne doivent pas être trop gros, et la sciure ne doit pas être trop fine... Et il faut bien tasser avant de retirer les tuyaux. Après quelques essais, vous trouverez ce qui convient le mieux à votre poêle...

Le feu

Chloë approche alors une allumette de l’ouverture en bas, et lance le feu. Pour bien brûler, la sciure ne doit pas être humide du tout.

Il y a 1/2 heure de préchauffe, puis 5h de feu fort pendant lesquelles on peut cuisiner sur le poële, puis 4 ou 5h de feu doux (là, une casserolle peut mijoter mais doucement). C’est d’abord le bas de la cartouche qui va brûler, remontant progressivement jusqu’à ne laisser plus qu’un très petit tas de cendre (signe que la combustion est bonne. !) Ce n’est pas un gros feu violent qui fait rougir le poêle mais c’est une bonne chaleur douce dans la maison.

Bien entendu, vous pouvez adapter et améliorer le système selon votre idée ...

Collecté par Jluc

Cet article est un extrait de la revue Passerelle Eco n°17.


101 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

42 messages

| 1 | 2 | 3 |

  • Se chauffer avec un poêle économique à sciure

    Le 30 septembre 2011, par Cristo77176

    bonjour, je viens de lire votre article sur le poêle a sciure à deux cuves , si vous pourriez m’en faire un croquis detaillé et me le faire parvenir par mail je vous en serais reconnaissant.Cela me permettrait de mieux en comprendre le fonctionnement pour le fabriquer. Merci à vous. Cordialement. peretti christophe

  • Se chauffer avec un poêle économique à sciure

    Le 18 janvier 2011, par nouchka

    j’ai oublié de laisser mon N° de téléphone nouchka 06 72 81 74 22

  • Se chauffer avec un poêle économique à sciure

    Le 18 janvier 2011, par nouchka

    bonjour, j’ai 72 ans, je recherche un poêle à sciure en fonte à récupération de chaleur, manufacturé, pour ma maison d’un volume de 980m3 (les 6 pièces ont de 50 à 100m2)

    Dans tous les ateliers, les préaux et les grands volumes, il y avait des poêles à sciure parce que ça chauffe très très bien. (il y en a encore !) c’est aussi très pratique, on le charge le matin de sciure humide pour 24 heures et ça fait très peu de cendres..... ....et recyclables !!!

    quel est le fabricant de ce type de poêle ? pourriez-vous m’informer. merci de me répondre, il fait froid !!! cordialement nouchka

    P.S. je ne veux pas d’un poêle à granulé. c’est pas économique du tout : le ventilation consomme beaucoup d’électricité et en plus elle bruyante et produit de la poussière

  • Se chauffer avec un poêle économique à sciure

    Le 4 octobre 2009, par Gege l'plombier

    Bonjour, je me souviens quand j’étais petit je remplissais les cartouches, je me suis même brulé le bras tellement ça chauffais. notre poêle à sciures n’utilisait pas deux tubes la cartouche était surélevé de 10 cm ou 15, il ni avait que la cheminé centrale que nous faisions avec un rondin de 6 ou 8 cm (c’est loin) pour l’allumer ma mère mettait du papier journal juste sous la cheminée et c’était partit pour des heures de chauffe (je ne sais plus combien mais il me semble me souvenir que nous faisions deux cartouches par jour. je compte bien en trouver un au pire en fabriquer un avec un serpentin pour chauffer soit l’eau sanitaire, soit en relève de chaudière ou pompe à chaleur ( je suis chauffagiste.)

  • Se chauffer avec un poêle économique à sciure

    Le 9 juin 2008, par X

    avec la sciure il y a un inconvenient : les puces de bois !!! des amis et moi avons eu la surprise de retrouver nos logis envahis de milliers de puces. jeannine

| 1 | 2 | 3 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Emploi dans l'Agriculture (Emploi et Entreprise dans le 25)

Demande : Bonjour Je suis à la recherche d'un emploi dans l'agriculture où dans le domaine de l'écologie développement durable en franche-comté si besoin contacter moi ! Je suis débutante mais (...)

Chauffage Central Novateur (Energie dans le 52)

Projet : Bonjour, Je rénove une ferme , et je voudrais récupérer une partie des calories de ma cuisinière à bois de 8 kW pour une installation d'eau chaude avec radiateurs . J'ai vu cela sur Arte il y (...)

Recherche 6ème Foyer (Elargissement dans le 29)

Projet : Nous faisons partie d'un écolieu situé dans le Finistère, Cap Sizun, à 3 km de la mer. Chacun dispose d'une maison et d'un espace extérieur privatif. Tout le reste est commun (espace (...)

Ecolieu en Lorraine (Ecolieux existant dans le 57)

Projet : Femme souhaite partager sur lieu de vie avec un homme motivé par tout ce qui touche au respect de la vie, de la permaculture, l’écologie, l’autonomie. Offre : J’ai une petite maison sur un (...)

Partage d'un Écolieu (Rencontres amoureuses dans le 57)

Projet : Femme souhaite partager sur lieu de vie avec un homme motivé par tout ce qui touche au respect de la vie, de la permaculture, l'écologie, l'autonomie. Offre : J'ai une petite maison sur un (...)

Havre de Paix Vegan (Ecolieux existant dans le 64)

Projet : Petite maison lumineuse de 64 m2, entourée de prairies, voisins discrets. Epicerie à 50 m, toutes commodités à 6 km, vie nomade (je pars souvent ;-)) pas de transport local, un chat libre, (...)

Recherche des Habitants Résidents ou des Wooffeurs (Ecolieux existant dans le 40)

Projet : Nous recherchons des nouveaux habitants chez nous ou des Woooffeurs dans tous les corps de métiers , sur Soustons , proche de l'océan ,très bien logé + nourris , 4 heures d'activité par (...)

Ouïr le Coq Chanter ! (Recherche location dans le 88)

Projet : Vu ma jeunesse née confinée chez des gueux, à 54 ans désire louer logement dans ferme et un coin pour créer potager-fruitier conforté par la naturaliste revue la Hulotte. Dans sauvage PNR ou (...)

Colocation à Quatre? (CoLocation dans le 49)

Projet : Nous sommes un couple de 64 ans et nous recherchons une location avec un jardin et une dépendance pour y installer un petit atelier. Notre budget étant modeste ,nous pensons proposer à un (...)