Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Alimentation
Les gaz à effet de serre, là où on ne les attend pas
Alimentation et changement climatique :

le 13 juin 2006

Contact

Alimentation et changement climatique

Et l’agriculture bio ?

Pour réduire notre contribution à l’effet de serre, nous savons qu’il faut moins utiliser notre voiture, isoler notre maison, utiliser une machine à laver A+, éteindre les veilles, utiliser les énergies renouvelables, etc.

Tout cela est nécessaire, en effet, mais laisse de côté notre contribution la plus importante à l’effet de serre, à savoir le contenu de notre assiette.

Il y a en effet environ 2 fois et demie plus de gaz à effet de serre dans nos aliments que derrière le pot d’échappement de notre voiture !

On oublie en effet que l’effet de serre, ce n’est pas seulement le gaz carbonique, mais aussi d’autres gaz et en particulier le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O), qui sont responsables de près d’1/3 des émissions de gaz à effet de serre, toutes sources confondues. Or l’agriculture est de loin la première source de ces deux gaz.
 production de méthane par la fermentation des matières organiques et, plus encore, celle du tube digestif des ruminants,
 production de protoxyde d’azote par les émissions des sols cultivés.

Cultiver et manger bio permet-il de réduire cet impact ?

Incontestablement, puisque l’agriculture biologique consomme moins d’énergie que la conventionnelle et émet moins de protoxyde d’azote.

De plus, elle séquestre davantage de carbone dans le sol sous forme d’humus. Mais c’est sans doute en changeant nos habitudes alimentaires que nous pouvons contribuer le plus facilement et le plus rapidement à diminuer notre contribution à l’effet de serre.

Le changement prioritaire étant de réduire notre consommation de viande rouge et plus particulièrement de veau et d’agneau : manger 1kg d’agneau ou de veau contribue autant à l’effet de serre que parcourir 200 km avec une voiture moyenne !

Consommer des produits locaux et de saison permet également de réduire les émissions dues au transport par camion et par avion, ainsi qu’au chauffage des serres.

Bilan ?

Avec les données disponibles aujourd’hui, il est difficile de dire de combien le bilan des émissions de gaz à effet de serre pourrait diminuer avec une généralisation de l’agriculture biologique et une modification drastique de nos habitudes alimentaires.

Claude AUBERT, Co-fondateur de Terre Vivante

Source : Biopresse 113 Abiodoc


 Sources citées : "Biopresse 113 Abiodoc"

 voir aussi notre brochure l’empreinte écologique : son principe et son calcul


4 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche d'un Lieu de Séminaire pour 100 Personnes (Agenda des Convergences dans le 88)

Projet : Pour le compte d'une association nous souhaiterions trouver un lieu écologique qui fait de l'accueil pour des grands groupes (minimum 80 ) et qui propose une alimentation bio et (...)

Lieu qui Grandit (Elargissement dans le 66)

Projet : Lieu sec en pleine nature proche montagnes et mer (50 mn) 2ha : une partie boisée, sources. Actuellement 3 adultes. Lieu non raccordé non fumeur sans drogues sans dépendance à l’alcool (...)

Amour Inconditionnel (Rencontres amoureuses dans le 44)

Projet : Bonjour femme de 54 cherche son âme sœur pour partager sa vision de la vie à travers les balades dans la nature, la méditation, le jardinage et les chats, la lecture Offre : Et plus si (...)

Mise à Disposition Habitat et Terrain pour Culture (Ecovolontariat dans le 50)

>Cherche personne pour entretenir jardin et développer permaculture si possible et s'occuper de mes 3 chiens gentil et 2 chattes stérilisé +jeté un œil sur ma jument et les chèvres dans le pré à (...)

Co Création Vivante et Musicale (À l’abordage dans le 24)

Projet : Lieu de vie participative entre dignhumains, intergénérationnel, artistique et ouvert aux plus démunis Offre : Instit spécialisée à la retraite jouant du piano, de l'accordéon, de l'harmonica, (...)

Cherche Terrain (Vouloir Agricole dans le 81)

Projet : création d'un village autonome Demande : Recherche de terrain agricole. Secteur : 80km autour de Montauban. Taille minimum: 20 hectares

Accompagnement Electricien (Construction dans le 13)

Projet : En suivant un électricien sur les chantiers, je souhaite apprendre l'électricité nf c 15-100 car je travaille déjà sur la nf c14-100. Offre : En échange de ce que j'apprendrai sur le chantier, (...)

Recherche Terrain pour Projet Vivrier et Associatif (Vouloir Agricole dans le 22)

Projet : Créer (ou Rejoindre) un Lieu Ressource avec projet à dimension associative, sociale et agroécologique inscrite dans une dynamique locale - Agroforesterie, Cueillette au Jardin, PAM, (...)

Un Lieu ou Vivre… (Contacts dans le 56)

Projet : mettre en relation des personnes ayant des lieux qui pourraient convenir à les électro hyper sensibles, et les ehs eux-mêmes... Offre : ça peut être un partage, un investissement dans le (...)