Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > PhytoEpuration et gestion écologique des eaux usées
Témoignage : la phytoépuration, ça marche !
Installation et fonctionnement d'une gestion écologique des eaux usées par phytoépuration

le 18 septembre 2005

Installation et fonctionnement d’une gestion écologique des eaux usées par phytoépuration

Bassins plantés de phragmites, lagunage et autres plantes épuratrices...

Christian Meltz, membre actif de l’association Eau Vivante, a mis en oeuvre une phytoépuration, solution écologique de gestion des eaux usées.

Il témoigne ici du fonctionnement de son installation.

Nous joignons également ci après un questionnaire d’évaluation des toilettes sèches, destiné à tous ceux qui ont installé ou qui utilisent des toilettes sèches.

Voici bientôt 18 mois que notre système d’épuration par les plantes est opérationnel, grâce à Anne et aux nombreux stagiaires qui nous ont aidés pour son installation. Après deux étés de fonctionnement, c’est le moment de faire un premier bilan.

Je vais commencer par un mea culpa : je fais partie de ces fichus méridionaux qui traînent les pieds pour faire les analyses en sortie du dernier bassin... Promis, c’est pour bientôt ! Mais pendant tout l’été, nous avons utilisé cette eau pour arroser le potager et tous nos légumes s’en trouvent très bien.

Les plantes ont été placées dans les bassins au printemps 2004 sauf pour le 2ème bassin du 1er niveau où les phragmites n’ont été plantés qu’en juillet... trop tard pour qu’ils résistent aux fortes chaleurs estivales du sud de la Haute-Garonne. J’ai donc recommencé la plantation ce printemps, en dédoublant les phragmites qui, en un an, avaient bien prospéré dans le 1er bassin ; il y en avait encore suffisamment pour commencer la plantation chez Janjak et Dakini, lors du stage de Gestion Ecologique de l’Eau qui s’est déroulé chez eux en mai dernier.

Notre système est constitué de 4 abreuvoirs en polyéthylène disposés sur 3 niveaux (les détails de l’installation sont visibles sur eauvivante31.free.fr ). Ces abreuvoirs sont équipés d’une sortie latérale près du fond. Au dernier bassin, au lieu de la boucher comme aux autres niveaux, j’y ai raccordé un tuyau qui amène par gravité l’eau épurée jusqu’au potager situé en contrebas. Et j’arrose avec cette eau tous les 4 ou 5 jours, afin qu’elle reste assez longtemps dans le système pour être bien épurée. Je vide ainsi presque complètement le dernier bassin horizontal, ce qui apporte de l’oxygène aux bactéries et ne semble pas gêner les plantations. Pendant les fortes chaleurs estivales (qui sont malheureusement de plus en plus sévères dans le sud-ouest), les plantes souffrent dans les bassins verticaux, particulièrement dans le bassin inactif du 1er niveau. Pour aider les plantes à supporter cette épreuve, j’ai bouché les bassins verticaux avec un tuyau de 10 cm de long, ce qui laisse suffisamment d’eau au fond des bassins pour que les plantes en profitent, tout en maintenant le haut des drains horizontaux hors de l’eau pour assurer la bonne aération du substrat. Après pas mal de réglages infructueux, j’ai provisoirement supprimé l’autosiphon : le principe est très bien mais le tuyau que j’avais utilisé pour raccorder la boîte de dérivation était trop rigide. En attendant d’en installer un autre, je surveille plus fréquemment les araignées de distribution.

Pendant l’été, nous n’avons pas été les seuls à apprécier les îlots de verdure du système au milieu de la prairie desséchée par le soleil : lézards et insectes sont nombreux autour des plantes, y compris les guêpes qui semblent priser particulièrement les rebords supérieurs des abreuvoirs pour y faire leur nids... Attention donc pendant le désherbage ou le nettoyage des araignées de distribution !

Depuis que notre système fonctionne, nous ne comptons plus les visiteurs, pour la plupart des autoconstructeurs qui partagent vite mon enthousiasme. Ils repartent avec des idées plein la tête et des plantes plein les bras, plantes que Pascale leur offre et qui poussent généreusement dans notre pépinière arrosée à l’eau de pluie ou recyclée. Certains ont depuis commencé la réalisation de leur propre système de phytoépuration, et nous gardons le contact pour les détails techniques... Une goutte d’eau qui fait boule de neige...

Christian Meltz christian.meltz@tiscali.fr

recherche :

Dans la revue

Impossible de trouver ce thème dans le descriptif des articles parus dans la revue.
Un conseil : cherchez par vous-même dans toute la liste et voyez les thèmes proches.


A LIRE AUSSI :

Dans la Revue Passerelle Eco

Les revues Passerelle Eco ont abordé le thème de la phytoépurations, sous des angles théoriques pour commencer, puis de manière pratiques pour aider à leur mise en place de bonne manière, et enfin par des exemples concrets de réalisation.

La revue Passerelle Eco n°16 a publié les bases théorique pour une bonne gestion écologique des eaux usées :
 Contextes et principes de la phytoépuration
 Eléments de dimensionnement.
 Nécessité des toilettes sèches
La revue Passerelle Eco n°26 présente en détail 2 installations économiques réalisées par des autoconstructeurs, avec shémas et indications pratiques pour récupérer les matériaux.
 La phyto de Louis
 La phyto de la ferme du Collet
La revue Passerelle Eco n°18 présente les aspects les plus techniques de l’installation, de la création et mise en place des différents composants, de l’anatomie des bassins, ainsi que quelques associations ressources. Vous pouvez commander un lot de 5 anciens n° au prix de 20€ à l’ordre de :


Passerelle Eco,
Corcelle
71190 La Chapelle sous Uchon



ou 20€ par carte bancaire (Indiquez votre choix d’anciens numéros "lot phyto" dans la zone de saisie pendant le paiement.)

Dans Passerelle Eco n°28 nous présentons simplement la manière, pendant l’hiver, de protéger du gel les bassins pour éviter leur explosion ... et pour protéger leurs habitants les poissons ! La revue Passerelle Eco n°30 présente les plantes les plus adaptées au coeur d’une phytoépuration et leur plantation : Rôle indirect des plantes, choix des espèces et conseils de plantation.

8 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

1 message

  • > Lettre de Eau Vivante de Septembre 05

    Le 17 février 2007, par Henriette

    bonjour,j’ai une systeme de phytoepuration depuis 3 ans.C’est très beau,le plupart du temps ça sens la menthe,des fois ça pu,par exemple en hiver.Cet hiver pour la prémière fois,les plantes on presque disparue.Comment vous les entretenez ,les plantes ?Les taillez vous ?merci pour des conseils et vos experiences,Henriette


Contact                    
ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Location Maison dans Nature Preservee (Recherche location dans le 15)

Projet : Je souhaite me rapprocher de la région Auvergne, où par la suite, j'envisage d'y réaliser un projet rural, écologique et humain qui me tient à cœur. Demande : Région Auvergne.Cherche location (...)

Location ou Vente à Terme (Graines d’Avenir dans le 06)

Projet : Bonjour, Je suis un homme de 48 ans, d'origine Portugaise, né en france. Je souhaite louer ou vente a therme d'un chalet,mobilhome ou autre mais sain. Je peux mettre mes services de bon (...)

Envie de Créer une École Montessori dans un Écolieu (À l’abordage)

Projet : Bonjour, Nous sommes un couple avec deux enfants. Je suis éducatrice Montessori 6-12 ans (AMI). Avec 3 ans d'expérience en création de classe et assistance de direction. Mon compagnon se (...)

Roman: les Fantômes du Futur (Publications dans le 71)

Projet : Je viens de publier un roman d'anticipation : Les Fantômes du Futur" sur la survie en éco-lieu en période d'effondrement ( et d'autres aspects) et je souhaite le faire connaître. L'histoire (...)

Camping Auprès d'Habitat Groupé / Écovillage (Habitat Léger)

Projet : Nous sommes 2 grands et 2 petits et nous remontons depuis le Portugal jusqu'à la Belgique durant la semaine du 20 juillet au 25 juillet. Nous passons par la: Normandie, Nantes, Tours, (...)

Divers Chantiers cet Été en Ardèche (Construction dans le 07)

Projet : Plusieurs chantiers seront envisagés en fonction du nombre de personnes disponibles : Réfection d'un abreuvoir ancien Rénovation d'une toiture Terrassement et nivellement en vue de (...)

Camp d'Été pour des Vacances en Pleine Nature (Ecolieux existants dans le 12)

Projet : Créer un camp d'été pour des journées et des activités en pleine nature avec des enfants, à l'image des "écoles dans la forêt". Offre : Un bout de notre grand terrain sur le Causse Noir à 25min de (...)

Villefranche de Panat. Met a Disposition Terrain 4 H (Elargissement dans le 12)

Projet : " recherche partenariat pour développement ferme vivrière écologique" Déjà réalisé : circuits d'eau ( le terrain est alimenté par 4 sources ), chemins, clôtures pour élevages ovins, porcins ,ou (...)

Cherchons Familles pour HG et IEF (Graines d’Avenir dans le 43)

Projet : Nous, famille avec 2 enfants (6/8 ans), depuis quelques années avec animaux, jardin, changeons de lieu et avons envie d'être plus nombreux pour faire avancer projets et envies... vivre à (...)