Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Groupes, Relation et Non Violence
(Extraits)
Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

le 6 août 2005

Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

Nous considèrons que la non-violence est l’une des composantes de tout projet global d’écologie pratique, et particulièrelment dans les écovillages, dont les habitants sont amenés à se cotoyer et à coopérer ensemble sur de multiples aspects de leur vie.

Pour cela, la revue Passerelle Eco présente des techniques de non-violence, concernant la communication, la prise de décision, la gestion positive des conflits ...

Le texte ci après est un commentaire d’un classique de la non violence, par son auteur Marshall Rosenberg, extrait d’une émissioin radiophonique.

[...] Beaucoup de gens font un lien entre la non-violence et la violence physique alors qu’il existe d’autres formes de violence. Par exemple, les violences que les gens se font à eux-mêmes en se blâmant ou en se critiquant, ce qui entraîne de la dépression. Mais également, la violence infligée par les parents à leurs enfants lorsqu’ils utilisent la culpabilité et la honte afin d’avoir un impact sur eux. Et donc, de cette manière, nous sommes tous impliqués d’une façon ou d’une autre par la violence. [...]

La communication non violente est souvent présentée à l’aide de la méthode qui consiste à suivre les quatre étapes qui sont : observer une situation sans jugement, ressentir le sentiment que cela suscite en nous, identifier notre besoin, et formuler une demande concrète et négociable. Mais en fait, ce qui est dit est beaucoup moins important que l’intention qu’on y met. Parce que si l’intention est que l’autre fasse ce que l’on veut, il ne s’agit pas de communication non violente. [...]

L’intention, en fait, c’est très différent. Notre intention est de créer avec l’autre personne une certaine qualité d’énergie qui fera en sorte que les besoins des deux personnes seront satisfaits et que tout ce qu’elles se donneront mutuellement le sera fait de bon gré. [...]

"Quoi que vous fassiez, faites-le avec le désir de servir la vie. Servez les êtres humains avec compassion, et si votre but est de contribuer à leur bien-être et que vous faites cela de plein gré, cela rencontrera alors votre besoin de contribuer, et quand nous donnons de cette manière là, il devient très difficile et très subtil en fait, de dire qui donne et qui reçoit."

Marshall Rosenberg,

Extraits de l’interview de son fondateur, Marshall Rosenberg, réalisé lors de l’émission Dites-moi... (RTBF, 5 février 2004), retranscription par Daniel Raes

Les idées de Marshall Rosenberg sont développées dans son livre "Les mots sont des fenêtres".


11 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

13 messages

| 1 | 2 |

  • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 31 août 2005, par Ntounda

    Ensemble nous allons bâtir un monde nouveau, une société où l’humanité toute entière va faire pévaloir le respect de l’autre par la cnv.

    Cela suppose aussi donner de l’ampathie pour soi et prendre l’engagement ferme d’aider l’autre à croitre. Ainsi nous allons de façon progresssive devenir des artisans de paix et d’amour vrai.

    Audrey

    • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

      Le 27 août 2006, par Remy Ndahigwa

      Je suis au Rwanda un pays qui comme vous le savez a connu des violences atroces qui probablement ont blessé la majorité des Rwandais.Jusqu’a maintenant les conséquences sont manifestes dans les coeurs blessés des Rwandais. C’est dans ce cadre que j’ai eu le courage de contribuer au remaniement de ce grand probleme que j’ai touvé le livre intitilé "les mots sont des fenetres".Je voudrai que le Rwanda puisse beneficier d’un tel atelier que j’éspère bien pourrais vraiment porter un grand soutien à reconcilier les rwandais et éviter contre les actes pareils.Pour ce je vous implore de nous aider comme vous le pourriez.Ainsi vous me dirai ce que vous pouvez faire pour nous. Je serrai tousjours en contact pour recevoir vos ajouts et commentaires je vous remercie beaucoup.

    • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

      Le 20 juillet 2007, par med fsjes Agadir

      Actuellement, je suis un étudiant en licence professionnelle en techniques de vente et fidélisation de la clientèle. C’est rarement qu’on trouve des étudiants qui savent l’utilité de la cnv.Jusqu’à présent, la majorité des familles utilisent ce concept au sein de leurs foyer pour qu’elles puissent entrainer leurs enfants à avoir cette methode qui repose en fait sur des beaux mots.Mais la question que je vais poser est la suivante:comment les enfants peuvent-ils réagir face à des parents qui se trouvent en situation d’agressivité tout au long de la vie ?

  • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

    Le 27 août 2005, par Michel

    C’est bien vrai : il faut essayer de fermer les yeux sur les défauts et mettre plutôt le doigt sur les qualités d’autrui. Le flatter, l’admirer, c’est l’encourager alors que lui faire des reproches et le traiter de con, c’est très négatif. Si on enseignait la psychologie aux gens, à positiver, à avoir du savoir-vivre et à parler poliement, on aurait une vraie société civilisée.

    • > Communication non violente : les mots sont des fenêtres...

      Le 10 février 2009, par X

      Cette attitude se développe au fil du temps, oui,apprendre la méthode CNV est un début, apres il faut pratiquer et transmettre à ses proches, voisins, collègues, chaque acte est important, les amis de Silence, l’arche de St Antoine, Oxxygène, les amis de Terre du ciel et nombreux lieux d’accueil pratique ses méthodes au jour le jour, et le vivre est vraiment un changement. bien à vous

| 1 | 2 |


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Co-Location Jeunes Retraites (Contacts dans le 67)

projet : projet lieu de vie developpement personnel et du groupe offre : couple de jeune retraite propose location ou co location d'une maison sud est bord de mer demande : personne (...)

Cherche Accueil (À l’abordage dans le 16)

Offre : Loyer ; du temps ------------------------- Demande : Souffrant de solitude, je souhaite être accueillie. Merci.

Partage d'un Lieu en Montagne (Ecolieux existants dans le 06)

Projet : bonjour on est un couple de retraité valide on peut accueillir une ou deux personnes dans une petite maison individuelle a coté de la notre ici c'est la décroissance volontaire et le (...)

Recherche Collectif (Graines d’Avenir dans le 34)

Projet : Nous recherchons des personnes qui souhaitent créer un éco-hameau situé en Occitanie (Tarn, Aveyron, H érault, Ariège) . Offre : Mon compagnon et moi exerçons une activité professionnelle qui (...)

Location (Recherche location dans le 11)

Projet : Colocation retraitées Offre : Loyer 800 € + entretien terrain ou jardin. Demande : Trois femmes jeunes retraitées recherchent pour Avril 2020 maison pour colocation. ♦  Quatre cinq chambres (...)

Vivre Seule à la Campagne N'est pas une Sinécure (Rencontres amoureuses dans le 34)

Projet : Jardinière 63 ans, vend ma propriété (34) Souh. rachat lieu de vie avec conjoint région PACA ou Corse pour autonomie affective et matérielle. Offre : Origine bretonne, BPA agricole. Aux de vie, (...)

Ermitage (Graines d’Avenir dans le 34)

Projet : Nous cherchons une forêt à louer ou acheter pour y établir un ermitage léger et accueillir des retraites dans la forêt. Offre : Douceur, une présence bienveillante, prières... Demande : Un espace (...)

Projet Recherche un Lieu en Montagne (Un Groupe Existe dans le 39)

Projet : écovillage Art-Terre : Création d'un lieu collectif en montagne proposant un accueil intergénérationnel avec des activités en lien avec la nature et les arts. Offre : Un projet solide avec (...)

Projet d'Éco-Lieu Habitat Collectif (À l’abordage dans le 12)

Projet : Création éco-lieu en Aveyron, près de Saint Affrique: – Mutualiser pour l’achat d’une propriété avec forêt, prairies, sources d’eau, rivière… – Développer un projet d’habitat écologique (...)
twitter

SUR LE WEB