Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Baluet
Charte des Habitants de la Ferme Autogérée

le 14 mai 2004

Contact

La Charte Balutine

écologie et relationnel, bâti et bétail, finances, et nomadisme.

En commplément à la présentation de Balluet parue dans la revue Passerelle Eco n°13, voici la charte de ce lieu agricole habité par un collectif autogéré.

Le cinq juillet de l’an deux milles un, dans la taverne communale du lieu dit Baluet, a commencé la première rédaction de la présente charte.

Environ une vingtaine de personnes ont participé à l’élaboration de cette charte et son aspect « non terminé » est voulu.

Nous avons en effet désiré présenter une charte qui ne ressemble pas à un code civil, pour favoriser le dialogue et parce que nous sommes conscients(tes) qu’un règlement trop strict bloque l’évolution d’un projet voulant tenir compte de chaque individu. Sa présentation est donc assez schématique, elle ne donne que les directions et les sujets sur lesquels nous voulons débattre et tenir compte dans la vie quotidienne du lieu.

Elle sera donc accompagnée de textes émanant de participants, de synthèses de compte-rendus de réunions, et reste ouverte à l’évolution.

Les principaux thèmes abordés sont :
 La définition et les objectifs généraux de Baluet.
 La gestion du potentiel balutin (gestion des terres et du bâti).
 les animaux à Baluet.
 Le nomadisme à Baluet.
 Suggestions.

1. La définition et les objectifs de Baluet.

« Baluet est un lieu de recherches et d’expérimentations individuelles et collectives tendant vers l’autonomie et le bien être de chacun chacune. »

Actuellement les terrains de recherches et d’expérimentations sont orientés sur :

L’écologie :
 L’énergie.
 L’agriculture.
 L’habitat.
 La consommation.

Le relationnel :
 La prise de décision :
 Le consensus, le respect de la différence, les temps de discussion, les débats pour que chacun(e) puisse argumenter ses choix.

La responsabilité de chacun chacune :

Il est important d’être clair(e) dans ses intentions lorsque l’intérêt collectif est concerné. Quel que soit son projet individuel, lorsque l’on utilise les espaces communs ou lorsque l’on désire utiliser un espace pour un usage personnel, on doit chercher la « transparence ». Il est important de s’engager à avoir son projet personnel même si celui-ci est étroitement lié au projet collectif.

La (non)spécialisation :

Attention de ne pas se rendre indispensable pour des taches concernant le collectif. La transmission lorsque l’abandon d’une tâche met le collectif dans l’embarra est importante et essayons de pas claquer la porte trop fort.

Par ce fait nous nous efforçons de favoriser l’apprentissage, l’entraide, le travail en commun, la lutte contre le sexisme, la confiance en soit...

Les rapports financiers :

Tous projets financiers sont à discuter au cas par cas (collectif comme individuel). Ceci afin d’éviter de rendre l’apprentissage payant et d’avoir des rapports marchants n’allant avec l’éthique du lieu.

2. La gestion du potentiel balutin :

 La gestion des terres :

Le principe part sur un compromis entre quatre phrases très connues :

 « La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent. » (chef Seattle)

 « La terre appartient celui et celle qui la travaille. »(Tolstoy)

 « La terre est une matière vivante. Un équilibre juste entre les humains et la terre est pour chacun(e) un rempart contre la folie. »

 « Aucun être, aucune organisation, ne devrait pourvoir posséder une partie de la terre. » ( Préambule, therminador juillet an (20)01 à Longomai )

Il en découle différents points :

 Conserver la biodiversité.
 Raisonner la gestion du travail sur le long terme.
 Rechercher une autonomie individuelle et collective.
 Prendre les décisions la concernant de façon collective et le plus équitablement possible.

  • pour que les enfants d’aujourd’hui et de demain puissent continuer à vivre sur les lieux que nous occupons.
  • pour ne pas à avoir à refaire le travail dans le moyen terme. (Par exemple ne pas labourer et abandonner le travail aux autres, chercher à faire des clôtures naturelles, entretenir les chemins, les pâtures. )
  • pour utiliser le mieux possible la surface dont on a l’usage.

Le bâti :

Les bâtiments déjà en place sont actuellement à l’usage collectif. Toutefois, il est possible après concertation que certains puissent servir pour un usage individuel.

3. Les animaux à Baluet :

Tous les animaux à Baluet sont sous la responsabilité d’au moins un individu.

Néanmoins des animaux peuvent être sous la responsabilité du collectif lorsqu’ils apportent un intérêt à tout le monde : la responsabilité avant de prendre de nouveaux animaux collectifs est discutée et partagée. A chacun chacune de respecter ses engagements ou de prévenir clairement et suffisamment à l’avance lorsqu’il ou elle désire un changement dans le partage des responsabilités.

JPEG - 25.2 ko

Il y a aussi les animaux qui sont sous la responsabilité d’une seule personne parce qu’ils rentrent dans son projet individuel. Dans ce cas si la personne s’absente ou est dans l’impossibilité d’assumer, il est impératif qu’elle soit claire dans sa demande.

Dans certains cas ces animaux peuvent servir aussi des intérêts collectifs. A ce moment là le collectif s’engage à aider la personne à assumer les charges qu’engendrent ceux-ci.

Les animaux des personnes de passage ne doivent pas non plus poser de problèmes aux plus sédentaires. (Attention notamment aux chiens)

S’il apparaît qu’un animal est appamment maltraité ou que celui-ci pose des problèmes, le collectif peut intervenir pour aider à trouver des solutions.

4. Le nomadisme à Baluet :

Le nomadisme est souhaité à Baluet. En effet les nomades entretiennent et nourrissent les liens entre les différents lieux.

Une grosse difficulté est de définir la place des nomades sur la durée du projet.

Il est aussi très difficile de définir le moment où l’on on passe du statut « de passage » au statut « d’habitant ». Nous avons donc essayé de définir quelques points qui nous paraissaient important pour la bonne ambiance et la bonne marche des projets des plus sédentaires.

Ce sont de longues discussions et de nombreux comptes-rendus de réunion qu’il faudrait résumer. La tache est quasiment impossible puisque nous avons dit et écrit plein de choses qui par la suite se sont avérées difficiles à pratiquer.

Chaque cas est particulier et il est difficile de prévoir à l’avance.

Toujours est-il qu’il a été décidé que les habitants se réservaient la possibilité de choisir pour qu’une personne devienne ou non permanente sur le lieu et par conséquent prennent part pour les décisions estimées importantes.

La maison commune de Baluet tient donc de refuge aux nouveaux arrivants ou aux éternels « de passage ». Nous rêvons tous de trouver un fonctionnement clair qui rassureraient les personnes investies pour du long terme, et rendrait confortable la situation du nomade du nomade à Baluet.

Donc : à suivre.

5. Suggestions :


20 votes

2 messages

  • > La Charte Balutine

    Le 4 février 2005, par manue

    salut nous sommes vos voisins de lAude connaissons arnaud et mitra nous avons commence a monter des cabanes yourtes et teepees sur des terrains a nous et voulons faire des cultures de plantes medicinales nous avons du foncier mais parcontre le maire de notre commune nous veut pas et nous sommes aller au tribunal 4 foois je suis en train de prendre un statut agricole avez vous une idee de comment faire valoir nos droits manue et lamy et toute la joyeuse equipe de las hieros

    Voir en ligne : http://www.audeculture.com/shanti

  • > La Charte Balutine

    Le 17 mai 2004, par Martine

    êtes-vous toujours à accueillir de nouveaux permanents ? sommes en train de nous poser la question d’une intégration dans un écohameau existant ou du montage d’un projet de toutes pièces Merci d’avance de votre réponse Martine

Contact --- Mentions légales

ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Jardilien, Jardin Collectif Fait Appel à vos Dons (Lieu de Vie et d’Accueil dans le 13)

Offre : Jardilien, association qui existe depuis 20 ans, développe des pratiques à partir d’un jardin collectif : jardinage thérapeutique en faveur de personnes en situation de handicap, jardinage (...)

Séjour Jeûne Détox | 15 au 22 Octobre 2023 (Arts de Vie dans le 82)

Projet : Ce séjour s’adresse à des personnes en bonne santé, dont l’envie est de partager une expérience de dépassement de son formatage mental, de rééquilibrage alimentaire, de nettoyage de la sphère (...)

Instruction en Famille en Picardie (Education dans le 02)

Projet  : En parallèle à notre projet d'écolieu, nous cherchons des familles aux alentours en IEF pour rencontre, échanges et peut-être construire un projet.

Création d'un Collectif pour Projet d'Écovillage en Picardie (Graines d’Avenir dans le 02)

Projet : Nous souhaitons créer un collectif pour fonder un écolieu (en Picardie), permettant d’unir nos valeurs humaniste, écologique, éducative, économique, sociale, démocratique, solidaire… (...)

Garde Chat contre Logement (Vacances dans le 44)

Offre  : Logt 3 sem. en échange de bons soins à ma chatte Lounie 10 ans, gentille mais craintive, dans maison pierre 60m2, gd jardin, TS, hameau sympathique et calme. Recherche  : personne seule, (...)