Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Projets d’écohameaux, d’habitats participatifs, d’écovillages > EcoHameau de Verfeil (AutoConstructeurs de l’Economie Solidaire)
AES initie des écohameaux pour dynamiser la vie des campagnes
Projet d'EcoHameau d'auto-constructeurs à Verfeil sur Seye

le 7 octobre 2004

Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs à Verfeil sur Seye

selon François Plassard

Dans une commune rurale non loin de Toulouse commencent à se créer plusieurs éco-hameau dans une logique d’auto-construction. Les premières parcelles accueillent des maisons construites selon la norme HQE (Haute Qualité Environnementale), avec l’appui d’une entreprise locale d’insertion.

François Plassard a créé une association pour soutenir son idée : AES (Auto Eco Constructeurs), base d’un réseau d’entraide entre entrepreneurs d’auto-éco-hameaux...

Ecohameau de Verfeil, début 2010 : le conseil municipal soutient activement le projet

Par une délibération du 21 janvier 2010, le conseil municipal accorde la dérogation nécessaire pour le permis d’aménager.

En effet, un des éléments que nous devons présenter avec notre permis d’aménager est une délibération du conseil municipal nous accordant une dérogation nous permettant de construire sur un terrain qui n’est pas sur une zone déjà urbanisée. En effet, la commune de Verfeil n’ayant pas de PLU, cette dérogation est nécessaire.

Cette délibération, qui liste les motivations du conseil municipal (augmentation de la population active, création d’activités nouvelles,...) pour cette dérogation, a été adoptée lors du dernier conseil municipal du 21 janvier 2010 ( 7 voix pour, 1 contre , 3 refus de vote).

Cette délibération est donc une étape importante du cheminement administratif de notre projet. Nous en profitons pour remercier toute l’équipe municipale pour son soutien indéfectible, et en particulier, M. le Maire, M. Daniel Durand.

Actualité début 2009 : le projet de Verfeil sur Seye est en bonne voie.

En raison d’une contrariété juridico-bancaire, François Plassard et l’association AES se sont retirés du projet. Les futurs habitants ont entièrement pris le projet en main, ainsi que la SARL et la SARL EHD (EcoHameau Développement) qui bénéficie du permis de lotir.

La revue Passerelle Eco n°32 détaille le projet de Verfeil et explore la notion d’accompagnement de projets d’habitat groupé.

A Verfeil sur Seye 7 parcelles sont prises, et 4 sont encore disponibles, à prix coûtant maintenant.

Les nouveaux contacts sont :
 EcoHameau de Verfeil sur Seye (Tarn et Garonne) Stephan tel 05 63 68 08 19 mail : benboulalune@hotmail.com
 un site a été créé et devrait s’etoffer dans les mois qui viennent : http://verfeil-eco.over-blog.org

Donner plus de sens à la vie rurale : la démarche éco-hameau

Quand le désir des maires ruraux d’accueillir de façon maîtrisée des nouveaux habitants pour maintenir une mixité sociale... rejoint le désir de citadins d’auto-construire leur maison sur les principes du développement durable et de faire de la campagne un choix de vie familiale et professionnel

L’exode urbain est une réalité Entre 1990 et 1999, 186 000 personnes de la ville, dont 72 000 du milieu urbain de Midi-Pyrénées, sont venus habiter l’espace à dominante rurale de la région et compenser ainsi positivement un solde démographique naturel négatif. L’accueil « maîtrisé » est la préoccupation des maires ruraux qui sont conscients qu’un apport d’habitants et de revenus extérieurs participe au maintien de la qualité des services (école, commerces, services publics) et parfois même au renouvellement de la vie relationnelle de proximité.

Résultat d’une enquête auprès de 502 de maires ruraux : « Pour les maires, ces nouveaux arrivants apportent non seulement de la vie (76 %) mais aussi des compétences et des cultures nouvelles (24 %) ».

L’auto-éco-construction, un atout pour le développement durable et équitable ?

A l’occasion des deux forums de Midi-Pyrénées sur l’économie solidaire de 2001 et 2002 (Diagora à Labège : 2 000 personnes, 140 stands), s’est constitué un réseau de 110 personnes, de toutes provenances socioprofessionnelles, désireuses d’échanger leurs pratiques et leur savoir sur l’auto-éco-construction. Et s’est constitué l’association AES, les auto-éco-constructeurs de l’économie solidaire.

Si le logement participe pour 46 % de la dette énergétique [1] et pour 26% de l’effet de serre (changement climatique), pourquoi ne pas considérer l’auto-éco-construction comme une des voies du développement équitable et durable ?

Parce qu’avec les 14 principes de la démarche haute qualité environnementale (HQE) proposé par l’Ademe, l’auto-construction de bâtiments neufs permet d’envisager les problèmes en amont (solaire passif, isolation, exposition, matériaux locaux...) avec moins de contraintes sur les temps de main d’œuvre (la main d’œuvre est le critère de rentabilité décisif pour les chaînes industrialisées du bâtiment).

En Bretagne, on dénombre 5 000 maisons auto construites par an, et la qualité environnementale et esthétique des maisons auto-construites (souvent en système Castor) n’est plus à démontrer. Danger : un phénomène qui s’accélère ces dernières années : la montée spéculative des prix sur le foncier constructible et le bâti, tant à la ville qu’à la campagne. Après la sélection par l’accès à un travail vient donc se rajouter la sélection par l’accès à un logement, qui touche doublement les jeunes générations. Les causes en sont bien connues : l’arrivée d’habitants plus fortunés du Nord de l’Europe, attirés par le soleil du Sud, le retour des retraités à la campagne, qui s’accélère avec le papy-boom, la concurrence entre logements touristiques et logements permanents, les effets indirects de la nouvelle politique agricole commune (PAC).

Des partenaires solides

Comment imaginer demain une campagne riche d’une diversité sociale et culturelle, si seuls des étrangers et des retraités peuvent y accéder pour renouveler leur population ?

Comment réaliser le rêve de sa vie : auto-construire sa maison, s’il faut, à plus d’une heure de Toulouse, acheter un terrain à 31 000 euros avant de pouvoir poser la première pierre et au final bénéficier d’une maison saine dans un environnement sain et convivial pour moins de 100000€ ?

En mettant autour d’une table des maires ruraux, des auto-constructeurs, l’Afpa (qui s’est retiré par la suite, faut de financements suffisants, notamment régionnaux), une société HLM, l’association AES propose la démarche suivante :

 concevoir des hameaux, lieux de vie permanents à la campagne, en accord avec le développement équitable (mixité sociale) et durable (écobilan), réalisés en grande partie par des auto-constructeurs engagés dans une formation-action(Afpa) tant technique que l’intégration au milieu d’accueil.

 la construction de tels hameaux se veut être une démarche (un processus vivant) construite avec les communes d’accueil, adaptée à la singularité de chaque contexte et non une procédure de plus, plaquée de l’extérieur, ou une opération « hors sol ».

Quels habitants pour les éco-hameaux ?

 Des jeunes ménages (attirés souvent par la possibilité de l’école communale pour leurs jeunes enfants) qui délocalisent leurs activités professionnelles. Ils sont nombreux dans le réseau AES. 60 % des nouveaux arrivants en milieu rural midi-pyrénéens ont moins de 40 ans.

 Des jeunes ménages ou entrepreneurs ruraux ayant des compétences pouvant s’intégrer dans le tissu économique local (rôle donné à un groupe d’accueil pour les définir) ou désirant, après l’auto-construction, approfondir leur formation et leurs compétences dans une filière artisanale de l’écobâtir. Si « les jeunes tournent le dos au métier du bâtiment », entendons-nous dire partout, le détour par l’auto-construction qui fait sens, peut y suppléer avec succès en diffusant de nouvelles pratiques et en suscitant de nouvelles vocations d’artisans.

 Des préretraités ou des retraités prêts à s’investir dans la vie associative locale, intéressés par la formation-action à l’auto-éco-construction et l’effet de démonstration de leur éco-hameau relié en réseau avec d’autres éco-hameaux. En effet, de la qualité des éco-hameaux et de leur recherche appliquée en réseau, peuvent naître des activités d’accueil, d’éducation à la nature, de promotion des énergies renouvelables et du développement soutenable, de culture et de loisirs, tout à fait intéressantes pour le milieu rural d’accueil et les exploitations agricoles liées directement ou indirectement à la démarche (fourniture de matériaux de construction comme la taille, d’énergie de biomasse, de services, de produits fermiers).

Redynamiser les campagnes

Si les zones d’activité ont été des outils pour attirer des emplois $G dans une société à dominante industrielle [2], pourquoi ne pas rêver que la démarche de développement durable et équitable des éco-hameaux puisse demain devenir un outil pour attirer des habitants et des projets dans une société devenue à dominante d’information et de services ? Notre démarche se veut prospective : anticiper les obstacles du futur (sociaux et écologiques) pour agir au présent.

L’initiateur : François Plassard.

Auteur de « La vie rurale : enjeu écologique et de société » (Ed. Yves Michel, 2003), agroéconomiste, ancien agent de développement territorial et membre du comité consultatif de l’économie solidaire, actuellement initiateur en tant que chômeur de la démarche éco-hameau qui a reçu les Prix régional Midi-Pyrénées et national de l’innovation Balise 2003 ( France initiative) sur le thème du développement durable.

Appel aux Maires


 Vous êtes un maire rural, vous désirez attirer de la vie et des porteurs de projets nouveaux dans votre commune ou communauté de communes, mais la rareté de l’habitat locatif et la spéculation sur les prix fonciers vous en empêche.

 Vous êtes un acteur économique désireux de délocaliser votre activité à la campagne, vous avez des compétences qui peuvent s’exprimer à la campagne...

 Vous êtes attiré par l’auto-construction de votre maison accompagnée d’une démarche collective de formation et d’entraide.

Une présentation de la démarche éco-hameau accompagnée d’une cassette vidéo qui la présente (émission FR3) peut être envoyée à tout maire qui en fait la demande.

Définition AES d’un eco hameau

« Un groupe de maisons (tout ou partie autoconstruites) avec un eco bilan exigeant (économie d’énergie et empreinte écologique) qui se donne des moyens mutualisés : entraide, formation, conseil... et des structures en commun ( constructions et espaces collectifs, gestion des ressources et des déchets) ».

Le Prix "Ma Petite Planète, Sarl", a été remis en 2003 à ce projet

Le Prix National Balise a été remis vendredi 19 décembre 2003 lors d’une manifestation festive à la Maison de la RATP. Cette année, les villes participantes proposaient des initiatives centrées sur le thème du développement durable...

Le jury, réuni sous la présidence de Bernard Brunhes (FIR), a décidé de récompenser pour le Prix National Balise l’initiative de François Plassard, "la démarche Eco-hameau", soutenue par la Balise de Toulouse. L’activité propose à des éco-constructeurs de l’économie solidaire de faciliter l’intégration des jeunes ménages en milieu rural... François Plassard a reçu un chèque de 3800 euros.

Les premiers écohameaux lancés !

Pour le premier éco-hameau, à 200 metres du beau village de Cazeneuve-Montaut (vue sur la chaîne des Pyrénées), commune rurale de 57 habitants, à dix minutes d’Aurignac où se trouvent tous les services, à une petite heure au sud de Toulouse.

D’autres écohameaux sont actuellement en cours de démarrage, et ont depuis ont acquis une vertaine autonomie vis à vis d’AES.

Juin 2006 : un nouvel écohameau démarre et cherche ses habitants

L’éco hameau de 10 maisons se monte dans les mois à venir, les terrains sont achetés et la démarche approuvée par les institutions.

Le prix de l’accession à la propriété s’approchera de la maison "borlo" terrain compris, c’est à dire 100000€.

Vous souhaitez faire acte de candidature, merci de rentrer en contact par message internet en vous présentant et en précisant si vous avez des projets professionnels susceptibles d’entrer en corrélation avec le lieu.


Notes

[1En l’an 2000, un Français consommait 47 % de plus d’énergie qu’un Italien, 10 % de plus qu’un Anglais, et 6,5 % de plus qu’un Allemand. (Dossier énergie Alternative économique, juin 2003.)

[2L’emploi industriel qui a globalement régressé au profit des emplois tertiaires (gains de productivité), a davantage régressé à la campagne que dans les zones urbaines dit l’Insee.

Mon expérience d’agent de développement m’a appris que pour attirer de l’économique à la campagne, la question du cadre de vie et de la qualité de l’habitat (qui correspond à l’imaginaire du migrant !) est prioritaire, vient ensuite la qualité de vie relationnelle (services et vie associative) pour permettre à la greffe de durer.

La démarche éco hameau accompagnée par la formation action répond de cette double recherche de qualité d’habitat et de vie relationnelle intégrée au milieu d’accueil.

Contact :

actu 2009 : voir les nouveaux contacts en haut de cet article.

anciens contacts :

 Sophie Rival - email : sophierival (at) yahoo.fr

 AES, 6 rue Saint-Aubin, 31000 Toulouse, 05 61 99 03 25 - email : aes1 (at) club.fr

Lire « La vie rurale : enjeu écologique et de société », François Plassard, Ed. Yves Michel (BP 3, 05300 Barret-sur-Méouge), 2003, 144 pages, 13 euros en librairies. Dans ce livre, après une relecture critique de l’histoire de l’agriculture industrielle qui a façonné nos campagnes, l’auteur nous donne à voir les expériences alternatives plus aptes à répondre au défi alimentaire. Les nouveaux équilibres villes/campagnes répondant aux nouveaux usages de nos temps de vie, l’auteur nous engage à explorer de nouvelles pistes dans le monde rural pour rendre tout un chacun co-responsable d’un « vivre ensemble » plus équitable et plus durable. Parmi ces propositions, la démarche éco-hameau.


15 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

47 messages

| 1 | 2 |

  • Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

    Le 2 mai 2007, par X

    Bonjour,

    je recherche du travail sur des chantiers écologiques. Auriez vous une liste d’entreprises ou de chantiers auxquels je pourrais adresser ma candidature ? Si oui, merci de me la communiquer ou de me dire par quels moyens je peux me la procurer.

    Téléphone : 06 84 25 01 36 ; courriel : jorg.graumann@free.fr

    Merci d’avance

    Jorg Graumann

  • MISE A JOUR - Article Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

    Le 11 novembre 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

    Cet article a été mis à jour le 11 Novembre 2006 avec François Plassar pour intégrer l’actualité.

    • MISE A JOUR - Article Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 2 mai 2007, par X

      Bonjour,

      je cherche du travail dans la construction, renovation écologique. Dans la région de Toulouse et ses environs.

      Possibilités création de jardins. Trilingue allemand, anglais, français. Téléphone : 06 84 25 01 36 maih@free.fr

  • Actualité Juin 2006 : le projet démarre, le Ecohameau cherche ses habitants

    Le 10 juin 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

    (Ajout au texte de l’article)

    L’éco hameau de 10 maisons se monte dans les mois à venir, les terrains sont achetés et la démarche approuvée par les institutions.

    Le prix de l’accession à la propriété s’approchera de la maison "borlo" terrain compris.

    Vous souhaitez faire acte de candidature, merci de rentrer en contact par message internet en vous présentant et en précisant si vous avez des projets professionnels susceptibles d’entrer en corrélation avec le lieu.

    Contact : ²²²Sophi Rivals - email : sophierival (at) yahoo.fr

    • > Actualité Juin 2006 : le projet démarre, le Ecohameau cherche ses habitants

      Le 26 juin 2006, par nicho

      bonjour je suis étudiant a toulouse, je termine une licence d’histoire et de sociologie economie. a partir d’octobre 2006 je vais a laguepie dans une entreprise de maçonnerie et travail de la pierre pour me former avec les compagnons du devoir, je suis très interéssé par toutes les alternatives possibles, d’ailleurs j’ai une camarade le licence eco solidaire qui veut monter un projet d’eco hameau, j’aimerai vraiment participer

      • > Actualité Juin 2006 : le projet démarre, le Ecohameau cherche ses habitants

        Le 1er juillet 2006, par mélanie

        salut a vous, je m’apelle mélanie , je suis trés serieusement interréssée pour participer a la recherche// construction d’un espace de vie qui dechire ,, et reste persuadée qu’à plusieurs on a plus de chances de soutenir une dynamique joyeuse et efficace.... Ou en etes vous ? Seriez vous interessés , toi et ta ou tes potes pour discuter un peu plus de tout ca ? J’ai plein a dire, à demander , à proposer, à soutenir...j’espere avoir des nouvelles un de ces quatres, forza xx

      • > Actualité Juin 2006 : le projet démarre, le Ecohameau cherche ses habitants

        Le 28 janvier 2007, par X

        nous contacter pour l’eco hameau de verfeil sur seye pres de laguepi en Tarn et Garonne à aes1@club.fr

        Nous recevons des candidatures jusque fin fevrier 2007 cordialement francois

    • > Actualité Octobre 2006 : un nouveau projet démarre, l’ Eco hameau cherche ses habitants

      Le 31 octobre 2006, par X

      Le nouvel éco hameau propose ses parcelles de 1000m2 à des candidats à l’auto-éco construction ayant des projets personnels/professionnels viables en milieu rural.

      L’éco hameau est 600m du village et à 1h30 au nord de Toulouse (desserte train). Merci de prendre contact par courriel ou courrier : une fiche d’information vous sera envoyée.

      sophierival@yahoo.fr et aes1@club.fr

      AES-les Eco hameaux 6, rue Saint Aubin 31000 Toulouse

      • > Actualité Octobre 2006 : un nouveau projet démarre, l’ Eco hameau cherche ses habitants

        Le 2 décembre 2006, par elise nicou

        Bonjour. élise nicou, 27 ans, de vendée. je suis intéressée par le principe écovillage. je suis militante pour l’environnement, j’aimerais vivre dans ce type de village, travailler dans une ferme bio... je veux des contacts, pouvez vous m’aider ? merci. elise.nicou@hotmail.fr

      • > Actualité Octobre 2006 : un nouveau projet démarre, l’ Eco hameau cherche ses habitants

        Le 3 mai 2007, par Simone

        bonjour , où en êtes vous de la creation d’un eco-hameau ? si c’est fait , avez vous connaissance d’un nouveau projet de ce type ? je serais interessée , mais pas tout de suite .... je vais avoir 55 ans en 2008 , alors peut être la retraite !

  • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

    Le 28 mai 2005, par roland BRIAND

    je suis maire de la commune de BOQUEHO 22170 notre conseil municipal a decide fin 2004 de lancer un projet de lieu de vie répondant au moins aux normes HQE ;notre souhait est que l’ensemble du projet : le choix du terrain ,l’aménagement de l’espace ,le cahier des charges de la construction etc ;soit construit avec les futurs habitants ! Comment entrer en contact avec ces derniers Roland BRIAND

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 28 mai 2005, par JLuc (Passerelle Eco)

      Bonjour,
      bravo pour votre décision ! Pour contacter des personnes intéressées par votre futur écolieu de vie, vous pourriez passer une annonce dans la revue Passerelle Eco, qui est faite pour cela et qui touche le public intéressé ! Peut-etre François Plassard, le porteur du projet exposé en haut de cette page vous répondra-il également.

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs, réponse au maire

      Le 24 octobre 2006, par X

      Je découvre ce jour l’info net faite sur notre démarche eco hameau par passerelle eco. Comme c’est une reprise d’info papier sur les trois années écoulées avec un souci de résumer , il y a quelques faux sens (par exemple l’AFPA organisme de formation qui etait notre premier partenaire ne l’est plus depuis longtemps, la Région n’en a pas voulu)(OK, ça a été corrigé). Et c’est normal tout projet vivant évolue en permanence avec le temps et nous apprenons beaucoup des obstacles rencontrés.

      L’écobatir (notre réference est la charte de la maison ecologique) est en plein ébullition (stages, forum, expo etc)et c’est tant mieux... mais l’achopement pour le plus grand nombre qui ont des revenus moyens et/ou modetes c’est le prix de départ du foncier constructible ou du bati à rehabiliter. Or ce prix spéculatif monte toujours au risque chez nous dans le Sud de réduire le monde rural à la fonction unique de maison de retraite pour habitants du nord de l’Europe(meme s’ils sont sympatiques, nous sommes pour la biodiversité culturelle !).

      Notre initiative a pris sa source dans le proverbe paysan qui a impregné trente ans de ma vie en milieu rural : "le premier argent gagné est celui que l’on ne dépense pas" comme du constat que c’est la valorisation des différences qui fait l’échange. D’où notre principe eco hameau de mixité d’âge et mixité sociale.

      Notre démarche partenariale intégrée avec des maires ruraux se construit à plusieurs endroits avec bonheur mais malheureusement nos offres d’installation en milieu rural d’achat de terrain à batir et d’autoconstruction (à plusieurs)de sa maison accompagné par la formation sont dix fois inferieures à la demande d’installation que suscite le bouche à oreille.

      N’etant pas aidé par le monde institutionel nous avancons pas à pas au rythme de nos faibles moyens et de notre intelligence collective benevole pour l’instant(maires ruraux, architecte,urbaniste, artisan, geographe)enrichi de conseils de notaire, juriste..

      En tant que maire si vous m’envoyez votre mail je peux vous envoyer un dossier sur nous, mais nous evitons toute communication grand public car nous serions débordé de demandes impossible à gerer (benevolat) malgré toute notre bonne volonté. Nous pouvons si vous le souhaitez nous déplacer si vous sentez les acteurs institutionels de votre région ( asso des maires, communauté de communes, Pays..)pret à un transfert de savoir et pratique. Alors nous pourrons préparer cette premiere réunion par tel ensemble.

      Bien cordialement

      Francois Plassard PS : Dans mon livre "la vie rurale un enjeu écologique et de société" (Edt Yves Michel) vous trouverez quelques pages sur notre expérience qui a beaucoup évolué depuis sa parution fin 2003

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 31 mai 2007, par Gérard TEILLANT

      BONJOUR,

      J’ai un projet de maison passive bioclimatique et votre projet m’intéresse,ou en est votre projet ? Avez vous un réseau d’information que je pourrais consulter soit sur place ou sur un site internet ?

      Merci pour vos informations.

      Gérard TEILLANT

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 8 juillet 2007, par valérie

      Concrètement : quel est le prix d’une maison ? il y a t il du terrain ? comment procèder ?

  • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

    Le 11 octobre 2004, par Daniel D.

    Une liste de discussion-échange a été créée à l’usage des auto-éco-constructeurs sur Yahoogroupes.

    Vous pouvez nous y rejoindre :

    auto-eco-construction-subscribe@yahoogroupes.fr

    Merci de votre future participation .

    Daniel Delarasse (auto-eco-constructeur en Dordogne 24 )

    Voir en ligne : le site des jardins d’Archissi

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 26 janvier 2005, par Benedicte et Laurent Fayadat

      Merci pour cette information essentielle.

      Nous souhaitons également monter un projet d’éco-village dans le Vaucluse et je pense qu’il serait bon de mettre en commmun toutes les informations, dossiers ou plans de dossier à remettre en Mairie, afin de gagner du temps et de l’énergie...

      Il faut faire circuler les "trucs qui fonctionnent". Merci d’avance.

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 19 juin 2006, par Jumeau

        Bonjour Je suis interessé. micjumeau(Adanslerond)yahoo.fr

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 17 juillet 2006, par Tostaky

        Bonjour, Je suis sur Carpentras et j’ai étudié les cohousings aux Etats-Unis cette année. Un groupe de personne souhaite aujourd’hui creer une sorte d’écovillage qui adopterai le système de cohousing (covoisinage) et tout cela sous des yourt. Quel est votre projet sur le Vaucluse ? Et dans quelle ville ??? Cordialement Tostaky

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 19 juillet 2006, par Eric

        Bonjour

        Egalement interesse, technicien informatique sur Marseille, webmestre, passionnée par l’auto-construction et une gestion harmonieuse et economique de l’energie, autonomie energetique. Contruction bois et autres. Nous sommes un couples et un garçon de huits ans

        A bientot

        • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

          Le 11 novembre 2006, par X

          Bonjour, Moi même technicien multimedia et artiste installateur, je suis trés intéréssé par toute altérnative d’habitat. Nous sommes un couple un garçon de huit ans et une tite de 5 mois. aimerais échanger avec vous des info sur le milieu.. J’ai participé à trois rainbow, expériences inoubliables. louakad@orange.fr

          • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

            Le 28 janvier 2007, par X

            Je vous informe notre appel à candidature pour l’eco hameau de Verfeil sur seye (Tarn et Garonne) région Montauban.

            _Soit dix lots disponible de 800 m2 à construire + jardin en annexe de 300 m2 + 1,8 ha de terrain agricole en commun + 100 h de formation en commun avec architecte pour déposer ensemble les permis de construire, le tout pour 36000 euros sur terrain viabilisé.

            _Une halle commune servira de premier chantier ecole collectif

            _Verfeil sur seye est un joli village Bastide à une heure trente au nord de Toulouse dans le Bas Quercy, joli paysage vallonné pres des gorges de l’Aveyron et de Saint Antonin Noble Val (micro climat)

            _Un groupe local de 9 personnes (associatifs locaux) est chargé de collecter les candidatures pour respecter notre principe " mixité d’âge" et mixité de provenance.

            _L’eco hameau est versant sud à 600 metres du village ( où il a 12 associations), il est le résultat d’une longue concertation avec la DDE, le CAUE, le Pays et la commune Notre pari est que les maisons bioclimatiques pertiellement auto eco construites ne dépasseront pas le montant de 100 000 euros terrain compris.

            _La convivialité de l’eco hameau se construira en marchant avec possibilité d’un accompagnement formation pour la réalisation avec une asso locale bien experimentée dans les metiers du bati.

            _Si vous etes interessé contactez aes1@club.fr ou sophie au 0567701971, les candidatures seront closes fin fevrier 2007 pour Verfeil sur Seye mais nous avons d’autres projets en maturation, le foncier c’est toujours long à maitriser.

            Bien cordialement francois plassard

            • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

              Le 18 février 2007, par marianne agraz

              suis intéressée par ce type deprojet mais de préférence plus prés de Toulouse quels autres projets ? sinon je ferai peut-etre acte de canditature pour celui-ci merci

            • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

              Le 13 mai 2007, par ozarts

              bonjour nous sommes à la recherche d’un lieu pour mettre en place à la fois notre projet professionnel et notre vie familiale. Nous sommes un couple avec 2 enfants et souhaitons nous loger dans le cadre d’un eco hameau ou tout type de projet qui s’en rapproche. Nous gerons une association qui developpe des activites artistiques aupres de tous les publics. Nous souhaitons poursuivre ce projet dans un lieu qui permette de mettre en place des ateliers, concerts, expo etc. Notre preference ira vers des projets à proximite d"une grande ville nous sommes interessés par tout contact avec toutes personnes interessées par une collaboration ou pouvant nous conseiller

              • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

                Le 13 mai 2007, par X

                Sur le projet de l’eco hameau de Verfeil sur seye dans le Pays Midi Quercy à une heure quinze au nord de Toulouse et proche de Montauban, Cordes, Saint Antonin Noble Val, la vie culturelle et associative est dynamique. Verfeil sur seye ( 324 habitants, 12 asso) à un festival culturel " décrocher la lune " qui chaque été a du succès et ses initiateurs nous ont exprimé directement leur interet à l’implantation d’un eco hameau à 600 metres du village. Si vous êtes intéressé , il faut faire vite car deux rencontres avec un groupe local d’accueil de 9 personnes déjà le mois dernier vont nous faire clore prochainement les candidatures. Vous pouvez telecharger une video de 3 minutes de FR3 info régionale sur notre demarche eco hameau sur http://barncas.free.fr/EcoHameau et en envoyant un mail à aes1@club.fr , par retour vous aurez tous les renseignements sur cet habitat groupé de dix maisons que nous appellons Eco Hameau qui allie des objectifs écologiques ( maisons bioclimatiques, logique de hameau économe en espace), des mutualisations de moyens (conseils,échanges, formation notamment pour ceux qui veulent partiellement auto construire) et un désir de créer du lien social dans un territoire de proximité vivant et accueillant. L’ensemble est de 3ha versant plein sud gérés en commun entre habitants au travers d’une ASL (association syndicale libre) et les parties privatisées sont de 800 m2. Nous esperons que la plus part des maisons ne dépasseront pas 100 000€ terrain compris, mais cela dépend du projet personnel de chacun et du temps disponible à l’auto construction. Bien cordialement francois Plassard pour l’equipe AES les auto eco constructeurs de l’économie solidaire initiatrice du projet en lien avec les institutions locales. aes1@club.fr 0561990325

                • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

                  Le 27 mai 2007, par Escudero Jocelyne

                  Bonjour,

                  Je suis à la recherche de contacts concernant la région du Lot du côté de Figeac , à savoir s’il y a des auto-constructeurs avec qui entrer en contact et ou éco hameau ou éco village en projet ou existant.

                  Je suis preneuse de toute info pourvant faire avancer mon projet d’installation dans ce secteur de Figeac. contact : jocelyne.escudero@free.fr

            • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

              Le 21 juin 2007, par tistou

              Sensibilisé aux valeurs écologiques et à l’habitat et d’autre part, désireux de m’installer dans le Sud, je me suis intéressé à votre projet d’Ecohameau.

              Délégué commercial, un petit détour m’a permis de visiter Verfeil sur Seye ; le site est très joli, village calme et bien situé.Une promenade à travers le village (assez mal entretenu) m’a fait rencontrer des habitants fort sympathiques qui m’ont signalé une forte opposition à l’écohameau, soi-disant pour cause financière et environnementale. Qu’en est-il exactement ? D’autre part, côté vie pratique, il n’y a plus d’école , pas de pharmacie et le médecin serait à environ 12 kms ; le petit commerce boulanger multi services est cher et je l’ai testé. Auriez-vous d’autres endroits à me proposer ? Je vous remercie.

            • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

              Le 28 septembre 2007, par Patrice et Loli Gaulin

              Nous sommes deux (âge 55 ans), extrêmement intéressés par ce projet d’éco-auto- construction à Verfeil. Nous souhaiterions pouvoir venir en discuter avec vous, vers fin octobre, avant de certainement nous y "inscrire". Très cordialement,

              Patrice et Loli.

            • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

              Le 7 octobre 2008, par ANNE MARIE

              Bonjour, Nous sommes dans la perspective dela CREATION d’un éco-hameau sur l’ariège. Sur 22 hectare : bois, source, prairie, lac. De quoi rêver et créer un lieu de vie autonome et écologique pour au moins 16 familles (1 hectare chacune). Tout cela en « imposant » une écologie belle, qui respecte la tradition et se fond dans l’architecture des petites Pyrénées. Bien sur la conception serait cadrée et les propositions architecturale conçues par un architecte familier du millieu ecologique et auto construction . Une sorte de catalogue permettrait le choix mais pas n’importe lequel. Des terrains abordable : 400000 euros/1 hectare et des maisons 100 000 euros maximum.AVEC : Exposition optimale , matériaux écologique, Eau de pluie, électricité solaire, chauffage d’appoint bois, parcelle de forêt attribuée et éco-réglementée, éco potager commun et ou individuel ….) Une charte, bien sur et des responsabilités établies en amont pour chacun des éco villageois. Ensemble on peut faire de ce projet une réalité en respectant le porte monnaie, l’environnement et l’humain. Cela prendra certainement du temps mais nous sommes d’ores et déjà dans un mouvement d’un ouvrage eco-éthique-humaniste .C’’est le temps de l’ingéniosité, non ? Peut-être avez-vous des infos précieuses à me confier ou alors peut-être connaissez- vous des personnes qui seraient disposer à clarifier ce parcours. En ce moment je glane des infos telles que : structure juridique , démarches DDE ...Je pense avoir déja trouvé la perle rare en terme d’architecte . MERCI A VOUS !!

        • Site Web chantier participatif

          Le 16 novembre 2006, par Pascal

          Je viens de créer un petit site web plus généraliste qui n’attend que de nouveaux rédacteurs et qui veux traiter de tout ce qui va dans le sens de l’autonomie. Tant au niveau construction qu’au niveau agriculture, cuisine, informatique...

          Je serais heureux de pouvoir lire quelques commentaires et suciter quelques motivations,

          Durablement,

          Pascal

          http://eco-hameau.infos.st

          Voir en ligne : L’autonomie pour tous

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 7 mai 2007, par Martine

        Dans quelle ville du Vaucluse souhaitez-vous créer un éco-hameau ? Nous sommes un couple avec un ado de 15 ans et surtout très intéressés par un projet comme celui-là. Merci.

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 20 juillet 2007, par X

        je suis aussi dans le Vaucluse, à Grambois, où certains s’interessent à ce projet. Comment vous joindre ? Merci

      • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

        Le 9 août 2007, par Martin Henriquez

        Bonjour,

        J’ai trouvé votre adresse sur le site des projets d’ecoHameau - autoconstructeurs.

        Votre projet d’ecovillage dans le Vaucluse, progresse-t-il ?

        Prière de me donner des informations.

        Salutations fraternelles,

        Martin Henriquez martin.henriquez@free.fr 0147407212

    • Un musée du parchemin dans le développement durable en autoconstruction.

      Le 17 mai 2007, par X

      Bonjour,

      Tout d’abord , pour savoir qui nous sommes , vous pouvez aller voir sur notre site : www.museeduparchemin.com Nous voulons recommencer mais en reconstruisant le bâtiment du musée en bio. L’aménagement devrait être fait dans le souci du bon fonctionnement du musée mais aussi dans un sens éducatif et pédagogique pour accueillir du public (pas d’étage ) . Nous sommes chassés par la mairie de Duras (47) et actuellement en procès contre elle. Nous avons été chassés à cause de nos idées et parce que le local que nous louions à la mairie n’était pas aux normes. Comme notre musée existe depuis 16 ans en 47, nous voudrions recommencer dans un lieu proche. Cela fait 16 ans que nous cherchons à faire reconnaitre le matériau : le parchemin comme écologique ( travaillé sans machine et uniquement avec de la chaux et de la craie ).Le fait que nous possédons le seul musée sur ce matériau de toute l’europe a suscité chez les officiels de la jalousie mais surtout une admirable aptitude à se servir de notre capabilité et de notre naïveté. Nous pensons ( nous nous trompons peutêtre mais...) que depuis 16 ans , il arrive de l’argent pour notre musée depuis l’Europe mais qu’il est détourné. C’est dire que nous cherchons une implantation qui nous permette de recevoir ces fonds pour travailler comme un musée -service public, par exemple dans la lutte contre l’illettrisme ; grâce à notre méthode de calligraphie. Nous avons 55ans et, sans argent, nous sommes arrivés à bâtir la maison que nous voulons revendre, et un musée de 300M2. Nous cherchons désormais à travailler dans un milieu solidaire, et avec un but de développement humain avant tout. En tout cas , la 1ere chose est de nous dégager de l’influence de ces officiels qui ne pensent qu’à la rentabilité, et qui n’hésitent pas à vous bouffer quand vous ne rentrez plus dans leurs visées. Nous savons que nous possédons une longue expérience professionnelle dans la pédagogie adulte et enfant , et dans l’artisanat ainsi que dans la conservation de techniques histoiriques séduisantes et utiles pour le présent. Espérant une réponse. Nous vous adressons nos salutations parcheminières.

    • > Projet d’EcoHameau d’auto-constructeurs

      Le 8 novembre 2007, par X

      Nous sommes très intéressés mais auto veut-il dire que nous devons le faire seul de nos propres mains ?

| 1 | 2 |


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherchons un Village (À l’abordage dans le 81)

Projet : Nous sommes un couple de retraités, autonomes financièrement. Nous rentrons de 11 ans passés loin de la France. Nous cherchons où habiter. Nous aurions envie d’un village, pas trop isolé et (...)

Jeunes Cherchent Avenir (À l’abordage dans le 17)

Projet : Bonjour, j'ai 21 ans et mon copain 22. nous cherchons à intégrer durablement une ferme, un écolieu...). Nous avons quelques connaissances que nous ne demandons qu'à approfondir. Offre : Nous (...)

Huiles Essentielles (Agricultiver dans le 10)

Projet : Bonjour Je propose des huiles essentielles naturelles dont les vertus sont aujourd hui reconnues pour le corps et l'esprit Offre : Des huiles essentielles de qualité et bienfaitrices (...)

Initiation à la Fabrication de Pain au Levain Cuit au Feu de Bois (Arts de Vie dans le 07)

projet : pédagogie, transmission, solidarité sur le temps d'un weekend,le fournil des buis vous propose cette initiation : comment fabriquer un bon pain bio au levain. de la pétrie à la cuisson, (...)

Groupe Cherche Hébergement (CoLocation dans le 67)

Projet : Trouver 4 couchages Offre : Bonne humeur et chants Demande : Groupe polyphonique (4 personnes) cherche hébergement une nuit à Strasbourg dans le cadre d'un déplacement en (...)

Création ou Rejoindre un Collectif (Graines d’Avenir)

Projet : Je m'appelle Morgane, j'ai 29 ans, je suis AMP et je recherche soit un collectif/écolieu où je pourrais m'établir soit des personnes qui ont envie de construire un collectif autonome et (...)

Projet Collectif Ferme Rangarnaud (Elargissement dans le 86)

Projet : Une ferme collective en agroécologie: intergénérationnelle, multiactivité, décroissante, artistique développer notre autonomie alimentaire et énergétique (permaculture, Négawatt) Offre : 7 ha de (...)

Renouveau dans ma Vie (Rencontres amoureuses)

Demande : Je suis une femme de 56 ans et je souhaite retrouver un compagnon après un long "travail" sur moi-même. Je souhaite une rencontre avec un homme entre 50 et 60 ans. Une personne équilibrée (...)

Découvrir et Construire sa Légende de Vie (Arts de Vie dans le 71)

Projet : Stage Résilience en Bourgogne. 4 jours pour transformer sa vie. C'est ce que nous appelons "Créer sa légende de Vie". " Offre : 4 jours pour reprendre son souffle, dépasser ses émotions et se (...)