Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratique > AMAP
Suite à l’article paru dans Passerelle Eco n°13
AMAP - Approfondissements : L'AMAP représente une alternative économique réelle face au diktat des supermarchés, un pas vers l'autonomie.

le 17 juin 2004

Contact

AMAP - Approfondissements

Voici quelques approfondissements de l’article de passerelle eco n°13 sur les AMAP, qui résume assez bien le sujet.

 Dans un panier acheté dans une AMAP le prix des légumes est environ 15% moins cher que ceux achetés dans un supermarché et qui eux sont produits à l’aide de pesticides et engrais chimiques. L’AMAP met donc à la portée de personnes à faible revenus une nourriture saine et qui préserve l’environnement. Plusieurs AMAP réfléchissent actuellement à un système permettant de s’adresser aux plus démunis, ceux qui sont encore plus exclus du système.

 Dans un panier distribué dans une AMAP la règle est de tendre vers une douzaine de produits chaque semaine afin d’avoir la plus grande variété de produits. Ce fonctionnement implique un grand professionnalisme de la part du producteur qui doit "nourrir" plus de trente famille tout au long de l’année avec une qualité et une diversité égale.

 L’agriculteur s’engage aussi à la bio-diversité afin de retrouver des variétés locales de légumes oubliés. (il existe 800 variétés de courges, plus de 6000 variétés de tomates dans le monde). Seules quelques-unes sont mises sur le marché. Les normes sont imposés par la grande distribution. De cette manière les AMAP participent à la transmission d’un patrimoine agricole qui est menacé de disparition.

 Les AMAP instaurent un système direct producteur/ consommateur basé sur la qualité alimentaire, le respect de la nature, la biodiversité, le commerce local. Il n’y a aucun gaspillage, tous les légumes ramassés le matin sont distribués le soir. En grande distribution 40 % des légumes ne correspondant pas aux critères imposés sont détruits ! L’absence d’intermédiaire réduits le prix et permet aussi au producteur de vivre décemment ce qui est loin d’être le cas des producteurs qui vendent dans les circuits de grande distribution.

 Le rôle des consommateurs est réel. Il s’agit plus de partenaires qui participent aussi aux choix. Si l’AMAP est structuré en association, ce qui est le cas le plus souvent, chacun pourra intervenir sur des sujets importants tel l’embauche, les salaires quand l’AMAP se développe. Ainsi dans les AMAP un salaire correct et des conditions décentes de travail sont des critères importants.

On peut donc dire que l’AMAP représente une alternative économique réelle face au diktat des supermarchés, un pas vers l’autonomie.

NDLR : Nous avons placé dans la rubrique Alimentation ces quelques articles sur les AMAPs, extraits du dossier sur les groupement d’achat et de consommateurs ; cependant ces structures ne se limitent pas à des préoccupation consumméristes. Elles sont porteuses d’une vision plus globale, qui intègre les hommes autant que les aliments, l’agriculture, le transport et la commercialisation autant que la consommation... Et nous aurions aussi pu les mettre en rubrique Agricultiver ou Pratiques Ecologiques.


10 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

13 messages


Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Achat Terrain Constructible pour Zome. (Terre en Vue dans le 86)

Projet : Mon rêve : Je cherche à faire construire un zome et pour cela j'ai besoin d'un terrain constructible. Offre : J'accepte de ceder gratuitement un temps pour quelques jours 1 mois, 1 an ou (...)

Ame-Coeur (Rencontres amoureuses dans le 56)

Projet : 7e décennie entamée, je souhaite construire une relation saine et joyeuse compatible avec ma sensibilité d'artiste. Pas de bavardages interminables et stériles. Accords toltèques et CNV (...)

Activité de Traiteur à Développer dans un Tiers-Lieu (Lieux d’Activités dans le 26)

Projet : L’école buissonnière s’agrandit et souhaite héberger une activité de traiteur à vocation sociale (pour cantines, personnes âgées et isolées …) Le traiteur devra développer son activité sous un (...)

Terréaux (Terre en Vue dans le 10)

Le collectif offre une qualité de vie grâce à la mutualisation, la coopération et l'entraide qui diminuent nos besoins en termes de revenus et de consommation. >Nous: 4 adultes et 6 enfants 2 à 6 a, (...)

Mise à Disposition Petite Maison-Atelier contre Aide aux Travaux (Ecolieux existant dans le 66)

Projet : Sur notre Ecolieu, dans le Sud de la FRANCE (66), au soleil : échange mise à disposition d'une petite maison-atelier, au soleil, contre travaux Offre : Petite maison-atelier en pierres, pour (...)