Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Groupes, Relation et Non Violence
Apprendre à communiquer : quoi de plus essentiel ?

le 8 avril 2015

Contact

Apprendre à communiquer : quoi de plus essentiel ?

Groupe de pratique autogéré de CNV

Nous entendons souvent que l’espèce humaine se différencie des autres espèces par le mode de communication complexe qu’elle a su élaborer ; je n’ai surement pas besoin de vous convaincre que savoir communiquer nous est essentiel. Aussi aimerais-je partager sur la Communication Non Violente, une pratique qui a enrichi, et continue à enrichir ma vie, et sur les pistes simples et peu onéreuses à mettre en œuvre pour l’aborder.

Nous prenons de plus en plus conscience, à tous les niveaux, de l’importance des messages que nous émettons. Pourtant, dans nos familles, dans nos couples ou au travail, les messages que nous émettons ont souvent l’effet contraire de celui que nous recherchons.

Exemple :

tu n’éteins jamais la lumière (me dit mon compagnon, en colère)
Et je lui réponds en multiples justifications et autres bavardages qui noieront son message.
Et s’il l’avait formulé ainsi : « tu sais, quand je trouve la lumière allumée dans le salon, alors que tu n’y es pas, je m’inquiète de savoir si tu partages aussi mon besoin de prendre soin des ressources de la planète. Pourrais-tu penser à éteindre la lumière quand tu quittes une pièce ? »

La Communication Non Violente nous propose une posture et une technique afin de nourrir nos relations et parvenir à communiquer efficacement. Il est plus facile, en parlant cette langue, de trouver des issues constructives au conflit et même de prévenir la plupart des conflits. Parler la CNV c’est parler la Paix.

  • La posture c’est la focalisation sur l’intention de maintenir le lien avec l’autre humain avec qui nous sommes en contact. C’est le socle de toute la démarche qui nous invite à rester à l’écoute de nos besoins et prendre la responsabilité de nos émotions (déjà toute une révolution !). Avant l’échange avec l’autre, il y a donc la restauration du lien avec soi.
  • La technique consiste en la mise en lumière de ce qui se passe en nous : observer ce qui déclenche en nous une émotion et le décrire le plus objectivement possible, identifier quelle émotion est réveillée (principalement, selon Isabelle Filliozat colère, peur, tristesse, amour, joie, dégoût) ; savoir décrypter quel besoin satisfait ou insatisfait est à l’origine de cette émotion. Et apprendre à formuler une demande claire et précise (à 80% des demandes de lien)

Je ne peux finir cette micro présentation sans dire un mot du fondateur de la CNV : Docteur Marshall B Rosenberg, psychologue américain, né en 1934, élève de Carl Rogers. Il a aussi créé le centre international de la communication non violente et des associations dans tous les pays en sont nées qui essaiment la démarche. Les écrits de Marshall sont, pour moi, très inspirants. Dans les mots sont des fenêtres, il évoque une situation où il était invité à intervenir dans une assemblée réunissant Israéliens et Palestiniens. Dès qu’il se présente, un palestinien intervient de façon agressive à son encontre. L’exemple nous montre comment Marshall parvient à entrer en lien avec cette personne et sa colère (qui, en fait, était dirigée contre les Etats-Unis et non contre Marshall en particulier) à tel point qu’à la fin de la journée, ce même palestinien l’invitera à dîner chez lui !

Ça a peut-être l’air plutôt simple comme ça mais, pour moi, c’est une véritable aventure sur le chemin de la compréhension de soi et des autres. Pour en savoir plus sur le sujet et s’imprégner, on peut :

  • lire les nombreux ouvrages disponibles
    • Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), Marshall B Rosenberg
    • Pour ne plus vivre sur la planète taire, Jacques Salomé
    • Cessez d’être gentil, soyez vrais, Thomas d’Ansembourg
    • La Communication Non Violente au quotidien, MBR
    • Dénouer les conflits par la CNV, MBR
    • Etc.
  • Participer à des stages
    • Organisés par l’association française de la CNV ; 3 modules de base de 2 jours chacun (environ 200 euros/module)
    • J’ai vraiment apprécié l’expérience. Elle fut riche de prises de conscience. Annie Gosselin, la formatrice, avait su créer un cadre agréable et nous avait proposé des activités propices à la découverte. Je me suis sentie rassurée et inspirée par la présence de quelqu’un qui incarne la bienveillance. Si vous pouvez vous l’offrir, cela peut être une base solide et précieuse.
    • Stage CNV et Clown, à Cremps, animé par Pascale Faivre et Claude Broche, du 14 au 17 Juillet 2015 ; renseignements au 06 24 58 57 99
  • Participer à un groupe de pratique autogéré

Je voudrais vous encourager, même sans avoir suivi de formation (la formation peut donner confiance et envie), à démarrer et faire partie d’un groupe de pratique. Tous les membres de notre groupe sont satisfaits de la qualité de nos rencontres, de nos partages, de l’intimité qui se crée entre nous et du rayonnement que cela a sur nos vies.

Vous n’aurez qu’à vous munir, en plus de votre volonté, de deux ouvrages :

  • Les mots sont des fenêtres , Marshall rosenberg
  • Manuel de pratique de la Communication Non Violente, Lucy Leu

Une trentaine d’euros investis dans un apprentissage qui pourra durer aussi longtemps que les membres du groupe le souhaiteront. Pour notre groupe de Prayssac, nos sessions ont lieu sur le premier semestre de l’année, à raison de deux heures par semaine (pour 8 personnes).

Un format simple : travail individuel avec le livre entre les sessions ; déroulé des rencontres pré-établies par l’auteure (une session correspond à un chapitre du livre de Marshall) animé par un membre du groupe différent à chaque fois.

J’ai proposé de créer un groupe en envoyant un mail via le Poivron Rouge, association d’achat groupé. Lucy Leu suggère d’organiser une petite présentation avec des supports vidéos…

Une fois que vous avez créé le groupe, le manuel vous guide dans toutes les étapes de la constitution jusqu’à la mise en œuvre. Il faudra convenir de certaines règles, des horaires, de la durée, de la fréquence, du lieu et des animateurs. Notre groupe a pris le temps de bien discuter de sa constitution sur 3 sessions de deux heures chacune.

Les premiers chapitres de Lucy Leu (1eres sessions) sont explicatifs et nous invitent à observer nos réactions dans le quotidien et à émettre le souhait de les transformer. Rapidement viennent les pratiques du cercle d’empathie ou du jeu de rôles. Lors de ces moments, nous pouvons exprimer nos problématiques personnelles et recevoir une écoute bienveillante et nos paroles en miroir (par la reformulation). Ces moments sont, pour moi, une source de joie et de sécurité, un soutien précieux !

Et je clos cet article en vous invitant à écouter sur youtube Isabelle Padovani, de Communification, mais aussi Thomas d’Ansenbourg.

Je me sens heureuse d’avoir partagé cela avec vous. Si vous avez l’envie de créer un groupe et avez des questions ou besoin de soutien : emiliegalan -at- gmail.com ; je serais aussi ravie de savoir que mon article a fait naître des désirs et des initiatives.  :)


9 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • Apprendre à communiquer : quoi de plus essentiel ?

    Le 24 avril 2018, par Diane

    je vis en Martinique et pense utile de partager des cercles de parole pouvez vous m’aider ?

    • Apprendre à communiquer : quoi de plus essentiel ?

      25 avril 2018, par Galan

      Salut Diane, Je te suggère d’acheter les ouvrages indiqués dans l’article et de commencer a en parler autour de toi afin de réunir des personnes. Utilises les réseaux locaux. Il se trouve qu’en Novembre nous devrions animer un stage en Martinique avec Kaleidoscope. Peut -être pourrons nous nous rencontrer alors !


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Projet Écohameau (Terre en Vue dans le 73)

Projet : Projet ECOHAMEAU, Bonvillard, prox Albertville. Ecoles 5mn, commerces 15mn. Couple avec 2 enfants cherche co-acheteurs pour lieu vendu 320000 € Lieu: 3500 m2 constructibles avec 1 grange, (...)

Communauté Alternative Côte Atlantique (À l’abordage)

Projet : Bonjour, mon compagnon et moi aimerions à terme (co-)construire une maison autonome ET accessible (aux personnes à mobilité réduite) et vivre aussi indépendamment que possible. Nos (...)

Village Démocratique Intergenerationnel (Graines d’Avenir dans le 59)

Projet : Création d'un lieu de vie garantissant la liberté individuelle et le respect de chacun quelque soi son âge. Chacun son chez soi privé, et un lieu commun où développer tout projet porte par les (...)

Recherche Location ou co-Location (CoLocation dans le 12)

Projet : Je commence en septembre une formation pour devenir cueilleuse, transformatrice et productrice de plantes médicinales -un BPREA PPAM- au lycée agricole de Monteils (12200) , entre Najac et (...)

Loue Chambre Chez l'Habitant dans Maison et Jardin à Partager (CoLocation dans le 64)

Offre : Couple nouvellement installé dans le Béarn, propose chambre à louer dans maison et grand jardin à partager (arbres fruitiers, nichoirs et petit potager) à partir de septembre 2019. Recherchons (...)

Cherche Maison à Louer (CoLocation dans le 35)

Projet : Bonjour, 2 couples et 2 enfants recherchent maison 4 chambres à louer en ille et vilaine. colocation parents/enfants pour le côté solidarité, mutualisation, convivialité. Nous avons des (...)

Recherche Colocation Rurale en France (Recherche location dans le 26)

Projet : Retraitée 72 ans, recherche colocation à l’année si possible en campagne, de préférence dans un projet collectif et solidaire, j’anime des ateliers pour enfants et suis mobile et en très bonne (...)

Cherche Aide Dynamique et Motivée (Ecolieux existants dans le 87)

Projet : Sur 20 hectares de prés, bois, étangs, sources, Jardin collectif. Partiellement autonome en énergies Grande capacité d'autonomie. Ambiance familiale. Offre : Partage du repas du midi, (...)

Cherche Lieu de Vie pour Construire (À l’abordage dans le 26)

Projet : Je suis dans la démarche de m'installer dans la drome et pour ça je cherche un projet "collectif" ou un terrain où je peut construire une cabane en bois-terre-paille. J'ai 32 ans, je suis (...)