Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Monnaie locales et lien social
Yin et Yang de la Monnaie :

le février 2000

Yin et Yang de la Monnaie

Commentaire de lecture

La monnaie peut être des coquillages, des pierres (comme dans le Ladakh), des pièces de métal ou du papier cacheté. Comme le sexe et la mort, la monnaie est devenue un tabou. Pourtant elle doit être démystifiée pour que nous puissions récupérer notre droit à la changer, pour qu’elle développe le type de société que nous voulons.

Bernard Lietaer a été gouverneur de la Banque de Belgique. Il est l’un des pères de l’Euro et stratège du Gaïa Trust qui finance le Global Ecovillage Network.

Le Mystère de la Monnaie
Bernard Lietaer definit la monnaie comme résultant d’un consensus conscient de la communauté d’utiliser un moyen d’échange. En le suivant à travers l’histoire, B. Lietaer trace l’origine du tabou de la monnaie dans la suppression progressive de l’archétype de la ’Grande Mère’, jusqu’à aboutir à notre société patriarcale.

 Les monnaies nationales conventionelles sont de type Yang (masculines) : leur émission est basée sur la hiérarchie, elles mènent à la centralisation, à l’accumulation par un petit nombre qui investissent dans des biens à court terme. Ces monnaies entretiennent leur rareté et créent la compétition.

 Les monnaies de type Yin (féminines) sont égalitaires et encouragent la coopération entre les utilisateurs. Elle ont un support local, elles sont disponibles en quantité et créent des investissements en biens à long terme. Elles ont existé typiquement sous forme d’économie de dons ou d’échanges de cadeaux (comme le Potlach), ou à notre époque sous la forme des SEL (Système d’échange local).[...]

Carl Gustav Jung : "Les chinois ont toujours reconnu les paradoxes et les polarités inhérentes au vivant. Les opposés s’équilibrent l’un l’autre - un signe de haute culture. L’unidimen-sionalité, bien qu’elle donne de l’élan, est une marque de barbarisme"

Le Futur de la Monnaie
 La population vieillit. Comment lever assez de taxes pour les personnes agées ?
 Les changements de climat exigent de résoudre favorablement les conflits entre une soutenabilité à long terme et les intérêts financiers.
 La révolution de l’information : comment procurer des moyens de subsistance à des milliards de personnes alors que les technologies provoquent le chomage ?
 L’instabilité monétaire. Les crashs répétés ne sont pas des accidents mais les signes d’une dislocation du système monétaire officiel.

Il faut donc développer des systèmes monétaires complémentaires. Depuis que Michael Linton en a créé un en 1984, des milliers ont vu le jour, sous des formes variées.

Les SELs organisent l’abondance, ils sont un support pour les communautés locales et pour les éco-villages, Un exemple très intéressant (parmi beaucoup d’autres) est l’exemple de Curitiba où une monnaie complémentaire a permis à une ville brésilienne de se développer rapidement en suivant une ligne écologique.

Bernard Lieater conclut  : "Une mutation post-industrielle est de toute façon à notre porte et je crois que le meilleur moyen de la gérer est de décentraliser et d’autoriser de manière consciente la créativité humaine à tous les niveaux.

Les trois vagues qui permettraient une abondance durable sont :
 les changements de valeurs,
 la technologie de l’information
 les monnaies complémentaires.

Bernard Lieater, Hildur Jackson et d'autres membres du GEN

Bernard Lieater, Hildur Jackson et d'autres membres du GEN Traduit par Chantal de Coorebyter pour Passerelle Eco d’après un article de Hildur Jackson paru dans le bulletin du GEN, et synthétisé par Jean Luc Girard. Version intégrale sur l’ancien site de Passerelle Eco. Montage image : JLG d’après les indications de Hildur Jackson.


4 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

5 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche 09 un Petit Terrain Chez Privé (Un Groupe Existe dans le 09)

Projet : Aux ariégeois 09 : Au nom de 3 jeunes de 22 ans en recherche d'un petit terrain. A des personnes partageuses qui leur vendraient un morceau de leur bien et deviendraient leurs voisins A (...)

Se Grouper pour Liberer un Lieu (Projets d’Habitats Participatifs dans le 12)

Projet : Se grouper dans le but d'acheter un lieu convivale basé sur l entraide transmission du savoir ,l art musique et l autonomie alimentaire, énergétique,l experimentation dans une région (...)

Jolie Sorcière pour Charmant Magicien (Rencontres amoureuses)

Projet : Si comme moi, du haut de la quarantaine, tu es en démarche pour te créer un petit royaume pour être autonome en énergie, en eau en fruits et légumes, que tu veux construire ta cabane au milieu (...)

Yourte en Recherche d'une Piste d'Atterissage (Graines d’Avenir)

Projet : Bonjour, Je suis en recherche d’un terrain avec du bâti cadastré pour y installer temporairement une yourte de 54m2. Je suis de nature débrouillarde et adaptable, ayant déjà vécu dans des (...)

Collectif Recherche Habitants dans une Ferme de 160 m² (Elargissement dans le 11)

Projet : Dans le cadre d'un projet collectif de type Oasis (Colibri) fondé sur des valeurs de démocratie éthique (permaculture sociale), le domaine « Le Chêne Doré » est un espace au vaste potentiel, en (...)