Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Habitat Groupé

le 11 avril 2014

Habitats groupés en locatif social

Ces habitats groupés et projets sont mis en avant dans le compte-rendu de la première rencontre des habitats groupés en locatif social de Juin 2012 organisée par le Réseau Eco Habitat Groupé.

Groupes existants

Les Crieurs, Villeneuve d’Ascq (59)

Philippe a conçu et partagé son habitat avec huit autres familles à partir de 1982. Le groupe pilote « les Crieurs » est parmi les premiers à avoir négocié avec une société HLM (la Société HLM de Lille et Environ). Pendant vingt ans, les habitants ont partagé 158 m² d’espaces communs : trois chambres d’amis, une laverie, une salle de jeu, un séjour communautaire ainsi qu’un labo photo et jardin. À partir de 1995, surgissent problèmes internes et financiers, liés en partie à la gestion des espaces communs. Cela conduit l’association d’habitants à se dissoudre en 2004. Certains locataires ont rejoint Anagram, un autre habitat groupé participatif en accession.

La Viorne, Villefontaine (38)

Entre 1979 et 1985, La Viorne est un habitat groupé entièrement en locatif social. Composé à l’origine de militants associatifs de la commune, ils expriment leur philosophie de vie à travers une charte qu’ils diffusent aux organismes HLM, les appelant au partenariat. Pluralis HLM permet aux 13 familles d’emménager en 1985. Elles partagent alors deux salles communes (50 m 2 , 15 m 2 ), terrasse et parking. En 2000, plusieurs habitants manifestent la volonté d’acheter leurs habitations : aujourd’hui 11 logements sur 13 leur ont été vendus, l’ensemble est géré en copropriété.

Les Naïfs, Meylan (38)

En 1978, la Mairie lance un appel aux projets d’habitat groupé autogéré dans la ZAC des Béalières : les Naïfs voient ainsi le jour en locatif, Pluralis HLM en est le propriétaire. Les 13 foyers partagent des jardins et 123 m 2 d’espaces communs dont la charge est intégrée aux loyers : « On a chacun nos appartements, du T3 au T6 mais ce sont des « T » théoriques car une surface minimum entre 12 et 15% est considérée comme une surface incluse dans les parties collectives ». Du fait de l’évolution des foyers et des besoins selon les âges, 7 personnes ont changé d’appartement et 17 nouvelles familles ont été accueillies.

Park en Denved, L annion (22)

Le groupe initial a participé à la conception de l’ensemble de dix maisons livrées en 1989. S’y ajoute une « maison commune » (buanderie, chambre d’amis et salon). En 2009 tout bascule, le bailleur HLM dénonce la convention établie sur le point du processus d’attribution (l’association des locataires avait la possibilité de présenter un nouveau ménage comme locataire). Puis le bailleur retransforme la maison commune en logement. Aujourd’hui la convivialité demeure mais l’association ne gère plus que la tondeuse...

Groupes en constitution

La Maison des Babayagas, Montreuil

« J’ai rêvé un lieu qui serait autre que rester dans son appartement à tout prix ou finir en maison de retraite » explique Thérèse Clerc, la fondatrice des Babayagas. Il s’agit d’un projet fondé sur cinq principes : l’autogestion, la solidarité, la citoyenneté, l’écologie et le féminisme. De- puis plus de dix ans les membres tentent de convaincre les institutions, négocient le foncier puis la conception de l’immeuble, cherchent des partenaires pour les aider à financer ce projet. Elles trouvent finalement le soutien de l’OPH Montreuillois. 25 logements sont prévus pour fin 2012 ainsi que jardin, cour, atelier, buanderie et locaux associatifs.

Le Praxinoscope, Montreuil (93)

Le groupe le Praxinoscope, la Ville de Montreuil et l’OPH Montreuillois travaillent en partenariat pour la réalisation d’un habitat social et participatif. L’opération, en construction passive, rassemblera 10 logements locatifs et 150 m2 d’espaces partagés d’une grande diversité dont un séjour, des bureaux mutualisés, un atelier, un local pour la coopérative de consommation et l’AMAP... La programmation et la conception du projet sont accompagnées par Archi Ethic autour de la recherche d’espaces adaptés et modulables en fonction de l’évolution des foyers.

Unisson, Montreuil (93)

Le projet a démarré en septembre 2010, dans l’est de Paris. Un terrain a été identifié et négocié avec un propriétaire privé. Six logements y sont prévus ainsi que la construction de locaux d’activités en BBC (bâtiment basse consommation), assurant la mixité fonctionnelle et sociale. Les locaux communs sont composés d’une grande salle polyvalente, d’une chambre d’amis, de deux autres pièces dont une pour réserve ou stockage, d’un local à vélo, ainsi que d’un jardin partagé... avec compost ! Le chantier devrait s’achever à la fin du printemps 2013.

Groupe projet à Sceaux (92)

Ce groupe illustre les premiers pas de plusieurs explorations lancées à travers la France. Il veut mixer le statut d’accédant et le statut de locataire pour ouvrir le projet à tous les ménages, quels que soient leurs revenus. La répartition sera arrêtée selon le prix du foncier et l’intervention d’un bailleur social local. La Mairie de Sceaux a identifié un terrain en cours d’évaluation par les Domaines. La discussion est engagée afin d’ajuster la charge foncière concernant les logements locatifs.

Holométabole, Strasbourg (67)

« On est un groupe bébé rassemblé autour de la distribution de produits biologiques. Nous souhaitons lier nos activités associatives avec un habitat solidaire » explique Virginie Descoutures. C’est un projet d’habitat social et participatif rassemblant 10 logements locatifs, espaces partagés (90 m2) et locaux associatifs (60 m2). Appuyés par Archi Ethic, l’association a candidaté au second Appel à projets de la ville de Strasbourg et poursuit un partenariat avec une coopérative HLM.

Appuis

La Fondation de France

Patrice Cieutat intègre la rencontre en tant qu’observateur pour la Fondation de France, chargé de l’habitat. En lien avec le pôle Solidarité et Personnes âgées de la Fondation, des soutiens aux projets innovants d’habitat social sont apportés. Ainsi la mixité, le développement de la solidarité entre les groupes, l’ouverture sur le quartier et la contribution des habitats groupés aux activités locales sont des éléments qui intéressent particulièrement la Fondation de France.

www.fondationdefrance.org

Éco Habitat Groupé

L’association est issue du Mouvement MHGA fondé en 1977. Elle s’engage pour diffuser l’habitat groupé participatif sous toutes ses formes (accession à la propriété, locatif social, mixte) en tissant un réseau d’ampleur nationale. Éco Habitat Groupé est une composante de la Coordin’action Nationale de l’Habitat Participatif et porte un chantier de recueil d’expériences, dont celui des groupes en locatif social.

www.ecohabitatgroupe.fr

Archi Ethic

Thomas Huguen et Cécile-Anaïs Goua de Baix sont architectes au sein de la coopérative Archi Ethic. Ils accompagnent plusieurs projets d’habitat social et participatif : le Praxinoscope, Holométabole et le jeune projet Pétal’Urbain. Archi Ethic met en place des outils de participation active des habitants : ateliers de maîtrise d’usage pour une programmation et une conception collective du projet, médiation avec organismes HLM et collectivités, maîtrise d’œuvre opérationnelle du projet.

www.archi-ethic.fr

 voir aussi : Eco Habiter Autrement, c’est possible pour tous


5 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

7 messages

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

En Haute-Saône Pourquoi pas ? (Un Groupe Existe dans le 70)

Projet : Collectif interG, objectif coopérative habitants intégrée au village Production et atelier partagés, vie locale Co-habitation dans bâti ancien + habitat neuf mitoyen Basse Consommation (...)

Echange Coups de Main Travaux Agri contre Hébergement (Ecolieux existant dans le 66)

Projet : Accueil pers. de passage sur Ecolieu existant (avec 1 famille, 5 pers.), pour aménagement du lieu, aides aux travaux & à l'activité agri, inspir. Permaculture. Projet Dév. Solaire. Permanents (...)

Terrain, Habitat Léger Etc… (Recherche location dans le 39)

Projet : Hola à toutes/ tous, j'ai le souhait et l'envie profonde de me poser sur un terrain, en Nature, petite maisonnette ou pas M'Harmoniser et m'établir sur une Terre, un lieu , jardiner, (...)

Cherche Compagnie et Compagnons pour l'Été (Vacances dans le 10)

Projet : Pour le mois d'août et début septembre je propose de partager mes espaces géographiques et mentaux avec équipiers qui auraient besoin de se poser quelque part. Offre : Eau, électricité et (...)

Collectif des Apprenants Libres / Cultures de la Permanence (Terre en Vue dans le 32)

Projet : Collectif de actuellement 5 personnes âgées de 4 à 55 ans. Nous sommes en Phase de Création . Nous sommes en train d’acheter un Terrain de 55 hectares avec des Bâtiments et un Lac et plusieurs (...)