Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Accés au foncier
Accès au foncier agricole et épargne solidaire
Présentation de Terre de Liens

le 26 février 2014

Présentation de Terre de Liens

Terre de liens, une opportunité pour ceux qui veulent s’installer pour travailler la terre et pour ceux qui veulent les aider.

Créée en 2003, l’association Terre de liens se donne pour but de favoriser un accès collectif et solidaire au foncier et concourt à la création d’activités rurales écologiquement responsables et socialement solidaires.

En effet, il faut savoir qu’en 10 ans, le prix moyen d’un hectare de terre agricole au augmenté de près de 45% en 10 ans ! Chaque semaine, 200 fermes disparaissent pour en agrandir d’autres déjà plus grosses. Par ailleurs, chaque jour ce sont 160 hectares de terres agricoles qui perdent leur vocation agricole pour devenir autoroute, parking, zone industrielle ou lotissement. Il est urgent d’agir.

Lors de son appel public à l’épargne en 2008, la foncière a récolté 7,5 millions d’euros, montrant ainsi aussi la volonté de 3500 particuliers de préserver les terres destinées à la production et de les protéger des logiques spéculatives. Depuis, plusieurs nouveaux appels ont eu lieu et le capital ne cesse d’augmenter, permettant l’achat de nouvelles fermes, la libération de nouvelle terres agricoles.

Le réseau Terre de liens

Le réseau national de Terre de liens se décline dans 16 régions et d’autres sont en cours de structuration. L’objectif est d’être proche du terrain et des réalités locales avec des groupes régionaux et départementaux. La proximité est aussi offerte aux investisseurs qui peuvent acheter des actions « en France » mais aussi cibler une région ou même préciser que l’argent apporté doit être affecté à un projet précis. Pour les personnes qui ont un projet agricole, Terre de liens n’est pas seulement un financeur, c’est aussi un conseiller pour choisir les statuts les mieux adaptés à chaque projet. Bien sûr, Terre de liens peut aussi acheter une exploitation et la louer à des paysans qui s’engagent sur une charte environnementale. Ils peuvent alors se concentrer sur les cultures et les animaux, laissant le côté gestion du patrimoine à Terre de liens à qui ils paient un loyer. Ce partage permet aussi d’alléger les charges par rapport aux emprunts qu’il faudrait faire pour acquérir ces terres. Avec l’intermédiaire proposé par Terre de liens, les actionnaires peuvent plus facilement revendre leurs parts en cas de besoin et si la transmission des fermes est elle-aussi plus facile.

Plusieurs écolieux à dimension agricole présentés dans Passerelle Eco ont accédé au foncier grâce à Terre de Liens. Par exemple le Collectif Tifs et tondus présenté dans Passerelle Eco n°34, a finalement fait appel à Terre de Liens pour racheter la ferme de la Bourdinière. Quand ils ont acheté leur ferme, ils ont d’abord pensé à faire appel à tous mais la gestion d’une propriété à plusieurs dizaines de personnes est compliquée. Ils avaient donc accepté la proposition d’une personne qui a acheté 40 hectares pour leur louer et ils ont créé une SCI à quatre et emprunté pour l’achat des bâtiments et de quelques hectares de terre autour. Ils se retrouvaient alors avec 1700€ de remboursement mensuel qui pesaient lourd dans le budget du GAEC et qui ne correspondaient pas à leur souhait. « Nous étions devenus propriétaires par nécessité, sans l’avoir voulu. Or nous n’avions aucune envie de nous constituer un capital pour la retraite » explique Cédric « Cet aspect ’propriétaire’ complique les départs de membres du groupe, et l’accueil de nouveaux associés ». Terre de Liens a accepté de racheter la ferme, et depuis, le loyer est plus faible, il est payé à Terre de liens qui veille à la pérennité des terres agricoles par tous ses actionnaires, chacun des agriculteurs présents peut se consacrer à son travail, et il y a une plus grande mobilité au sein du collectif. Dans Passerelle Eco n°51, on voit aussi que ce n’est pas toujours aussi simple pour monter un projet avec Terres de Liens : pour garantir la pérennité des terres agricoles libérées du marché spéculatif, cette structure doit aussi assurer son équilibre financier...

Comment aider la démarche ?

En rejoignant les groupes locaux qui animent l’association Terre de liens, la font connaître et développent les projets agricoles qui pourront être soutenus. En achetant des actions à 100 € qui sont éligibles aux déductions d’impôts de 25% ou 75% (ISF).

En confiant votre exploitation à l’heure de la retraite, à Terre de liens pour qu’elle soit exploitée par des paysans respectueux de sa pérennité.

Pour en savoir plus : www.terredeliens.org


Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

En Salle Actuellement: Permaculture, la Voie de l'Autonomie (Convergences dans le 77)

Projet : Julien Lenoir, éducateur à l'environnement et moi-même, réalisatrice, avons alliés nos passions dans un documentaire où nous partons à la rencontre des personnes qui mettent en pratique la (...)

Eco Hameau 63 (Terre en Vue dans le 63)

Projet : Bonjour, Mon projet est de créé un lieu ou des personnes eco conscient peut vivre à bas coûts. Le hameau est situé à 1km de St.Gervais d'Auvergne. Sur un terrain de 1,2ha il y a 4 emplacements (...)

Cherche Colocaterre (Ecolieux existants dans le 974)

Projet : Je loue une case sur un terrain de 2000m2dans le cirque de Cilaos . Le terrain est planté ( bananes, goyaves, bibasse, pêche, abricot, raisin, café, mûrier, citron, bigarade) j'y vit avec (...)

Tourisme (Vacances dans le 61)

Offre : Je propose un hébergement type chambre  en Normandie entre la Suisse normande et la forêt des Andaines. Il y a un lit pour une ou deux personnes et éventuellement un lit d'appoint pour un ou (...)

Projet Naissant dans le Tregor (Graines d’Avenir dans le 22)

Projet : Bjr ! Ici Se Ko, cherchant à m’établir en oasis-ressource, Lieu à vocation d'accueil, de transmission par formations ou stages... Basée sur l’approche non-directive créatrice, l’agro-écologie, (...)

Dernier Appel: a Créer Mini-Collectif Vivre-Ensemble au Vert ! (CoLocation dans le 38)

Projet : Mon idée de départ est de constituer une colocation dans l'esprit du vivre-ensemble avec des temps collectifs tout en étant chacun très indépendant et autonome. Tout ça dans une ambiance (...)

Vend Propriété Rurale 260 m²-13Ha, Loin et Près de Tout (Elargissement dans le 34)

Projet : L’écolieu a 5 ans, nous avons bien expérimenté avec joie et remous, puis chacun a repris sa route - ma santé exige la vente je rêve qu'il vive Offre : Potentiel écolieu, agroécologie (...)

Pelerine de la Vie Cherche Oasis de Lumière (Graines d’Avenir)

Projet : Nomade pleine de talents cherche sens et ancrage et un lieu où être au service du Vivant. Participer à une oasis d'humanité et de biodiversité. Réaprendre le vivre ensemble et la coopération! (...)

Écolieu Cherche «Woofers» Dynamiques! (Ecolieux existants dans le 87)

Projet : éco-lieu sur 20 hectares de prés, bois, étangs, sources. Jardin collectif. Partiellement autonome en énergies. Scierie mobile. Très calme. Ambiance familiale. Offre : Partage du repas du midi, (...)
twitter

SUR LE WEB