Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Ecole Alternatives, pédagogie
éveil sensoriel et sensible
Accrobranche :

le 25 septembre 2003

Accrobranche

UNE ACTIVITE AUTOUR ET DANS LES ARBRES

L’accrobranche* permet de découvrir l’arbre urbain et le milieu forestier grâce à une palette d’activités alliant grimpe (en toute sécurité) dans les branches et animation au sol. Grâce à sa déontologie qui positionne l’arbre comme partenaire et non comme outil ou simple support, l’accrobranche s’intègre parmi les activités d’Education à l’Environnement. Cette activité n’intéresse pas seulement les animateurs « nature » ou les animateurs sportifs. Il existe un arbre à la dimension de chaque volonté, de chaque capacité physique…

En effet, la thématique « Arbre » peut intéresser les animateurs de différents niveaux (du BAFA au DEFA…) et dans le cadre de projet très différents :

 Ceux qui encadrent le jeune public (enfance et adolescence…) : Outre son intérêt ludique et sportif, l’accrobranche permet de développer son sens de l’équilibre ainsi que sa confiance en soi et envers les autres et de prendre conscience de sa responsabilité envers l’être végétal qui s’offre à nous. N’était-ce pas la mission de tout animateur de permettre l’épanouissement, l’autonomie et la responsabilisation des jeunes ?

 Ceux qui sont dans le domaine culturel : puisque la plupart des civilisations, disparues, actuelles, conquérantes, soumises, traditionnelles, modernes…ont un arbre dans leurs symboles spirituels, c’est donc que l’ARBRE fait partie du patrimoine culturel de l’Humanité. De même l’art, composante de la Culture montre que plusieurs disciplines artistiques (la photo, le théâtre, la danse ou la peinture…) se sont inspirées ou ont utilisé l’arbre (ou la forêt) comme source de création.

 Les animateurs sportifs trouveront leur compte dans la grimpe. Grimper un arbre de 40 mètres de haut sollicite les muscles (pour ceux qui ont le culte du corps, c’est recommandé…), stimule l’esprit de conquête et exalte les sensations de risque

 Ceux qui travaillent sur des projets d’insertion :

  • dans le cadre de chantiers-écoles (ex : rénovation d’un parc paysager), l’accrobranche permettra aux stagiaires d’investir dans toutes ses dimensions spatiales le projet d’aménagement dans lequel ils sont investis.
  • lors de stage de re-mobilisation dans la vie activ, l’accrobranche peut-être un outil de stimulation de la confiance en soi, de la volonté et des capacités de coopération…

 Bien-sûr ! les animateurs « nature » ceux qui œuvrent, entre autre, pour que le plaisir côtoie intimement l’éducation dans la perspective de sensibiliser au respect de la planète et de l’ensemble de ces habitants (minéraux, végétaux, animaux…)

 Les animateurs « curieux de nature », pour qui toute expérience nouvelle est bonne à vivre et qui sont prêts à faire quelques pas nécessaires vers les branches puis vers les cimes.

L’arbre possède plus d’un atout pour toute personne qui daigne le considérer. « Daigne » car notre rapport aux arbres est parfois trop indifférent au regard de ce qu’ils nous apportent et pourraient nous apporter tant dans le domaine professionnel que personnel. Côté développement personnel, c’est à chacun de découvrir ce que l’Arbre et/ou la forêt peut vous apporter. Son contact peut permettre de pointer des éléments (sensations, relations…) qui ont à voir avec l’Essentiel, c’est-à-dire une bonne relation avec nous-mêmes et donc avec les autres…

Quant à la grimpe, elle peut s’apparenter à de la méditation en mouvement pendant laquelle notre conscience doit être centrée sur notre respiration et notre corps, où l’esprit est dans le « Ici et Maintenant » : autant d’atouts pour que les soucis s’estompent momentanément. Quant au vertige, il s’apprivoise, il suffit simplement de se donner le temps et de choisir un arbre muni d’un feuillage dense de telle manière que la masse végétale cache de nos yeux le vide. Quoi qu’il en soit, l’accrobranche* est composée aussi d’animations situées au ras des pâquerettes ! ! !

3 Bonnes raisons pour ne pas assimiler l’accrobranche aux parcours aventure proposés dans les parcs-aventures

 L’accrobranche est porteuse d’un message éducatif relatif à la connaissance du milieu naturel au contraire des parcs-aventures qui s’impliquent uniquement dans une démarche sportive et ludique.

 L’accrobranche s’effectue à d’équipements légers constitués de cordes et d’échelles de cordes alors que les câbles et les plates-formes dominent dans les parcs-aventures. L’accrobranche est donc une activité nomade : (chaque arbre peut être déséquipé après l’animation) et ainsi s’oppose à la sédentarité des parcs-aventures (les équipements lourds ne permettent pas cette mobilité).

 L’évolution dans les branches (la grimpe) n’est qu’un prétexte pour avoir une approche sensorielle et sensible avec l’arbre.

par Isabeau Marqué (Trésorière de l’association des Accrobranchés* du Languedoc-Roussillon)

Photo : d’après une photo du site www.accrobranche.org

*Note : l’accrobranche est une marque déposée : cette appellation ne s’applique qu’à l’activité assurée par les associations qui ont signé la charte de déontologie (cf site internet « www.accrobranche .org »


21 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

20 messages


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Petite Maison au Calme pour Musicien (Recherche location dans le 07)

Projet : Je suis à la recherche d'une petite maison au calme au plus près de la nature. Cible : Auvergne Rhône-Alpes Demande : Je souhaite mon indépendance et ma liberté absolue mais je suis tout à fait (...)

Cherche Petit Nid pour Caravane Dès 1 Oct 21 (Habitat Léger dans le 91)

Projet : A partir du 1er octobre 2021, qui aurait un bout de parcelle pour ma petite Eriba Troll 4m70 x 2m. Retraité et autonome je ne prendrai que peux de place; 30 à 50 m². Offre : Retraité dans la (...)

Adeptes de « Vipassana » (Projets de Centre d’Activité dans le 38)

Projet : Projet en germination recherche adeptes de « vipassana » souhaitant diffuser cette pratique et son concept, dans une forêt de plus de trois hectares. Offre : Il y a une possibilité de dormir (...)

Recherche Location dans Ecovillage , ou Maison Autonome dans Village (Recherche location)

Projet : Bonjour contrairement à beaucoup je recherche plus une petite maison mais autonome dans un hameau ou petit village avec des personnes qui penchent vers l autonomie mais où chacun à son (...)

Le Chant du Crépuscule (Contacts dans le 46)

Projet : Je souhaiterai créer un jardin d'abondance en toutes saisons, mettre en relief des habitas en kerterre ou terre paille.. Sur une perpective de sobriété. Je suis convaincu qu'en écoutant son (...)