Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Terres Communes
Actualités des collectifs de Terres Communes :

le 7 octobre 2011

Actualités des collectifs de Terres Communes

Le point a été fait sur la situation des 3 collectifs constituant Terre Communes lors de l’Assemblée Générale du 12 Juin 2011.

Nous vous livrons donc ici une copie de la situation résumée
 du collectif FAR (Ferme Autogérée de la Roya)
 de Caracoles de Suc
 de la Cravirola à la Ferme du Maquis

Ferme Autogérée de la Roya

Le collectif s’est agrandi progressivement depuis plus d’un an maintenant, avec des arrivées et des départs. Ainsi, Maïté est partie à l’automne 2010 et Jean-Nicolas partira en septembre 2011. Les membres ne sont pas forcement dans une perspective de long terme mais pour l’instant le collectif tourne autour de 6-8 personnes. Cela a nécessité d’envisager un développement de l’activité pour assurer la pérennité du groupe.

Ces activités ont été choisi pour permettre de renforcer l’autonomie alimentaire de la ferme et de diversifier les ventes. La Far a donc maintenant 2 vaches qui fournissent la ferme en lait frais et en beurre, et permettront de vendre aussi un peu de fromage de vache ; 130 poules ont aussi permis de commencer la vente d’œufs sur les marchés. Un peu de maraichage de légumes de conserve(pommes de terre, poireau principalement) devrait permettre à terme de vendre à l’automne des légumes.

Cette diversification a aussi pour but d’accompagner les changements d’organisation sur le troupeau : le but est de ne plus faire qu’un lot de brebis ne produisant pas de lait l’été, afin de réduire la charge de travail et de permettre à l’ensemble des brebis de profiter de l’alpage à Coro.

Le gros pic de travail au printemps est toujours mal géré et empêche de mener sereinement des travaux, il provoque souvent des tensions, accentuées cette année par l’annonce du départ de Jean-Nicolas.

La santé financière est toujours tendue...mais ça passe, de gros surcoûts sont engendrés par l’augmentation des fourrages et céréales, à cause de la sécheresse notamment. Le nouveau marché de Nice Libération est un grand succès, qui est arrivé en même temps que le passage en bio en mai (AB). Ce label et la mise aux normes de la fromagerie devraient permettre de développer de la vente indirecte en épiceries pour écouler les surplus d’hiver dus au regroupement du troupeau.

Le chantier de la bergerie devra être fini cet hiver.

Caracoles de Suc

Après un hiver clément, qui n’a pas empêché la disparition de nos quatre ruches et un printemps chaud, qui a vu la naissance d’une tripotée de chevrettes et chevreaux, toutes les activités « habituelles » sont en cours. Nous y avons ajouté notre participation à un magasin de producteur dans la vallée. La sécheresse, pose quelques problèmes pour le foin, les céréales et ne permet pas d’envisager le remplissage de la citerne contre les risques d’incendie, qui est en construction… La stabilité du collectif est toujours mise à l’épreuve avec les départs, qui étaient prévus, de Jerôme et Yannick et celui non prévu de Charlie … Au delà des réflexions que cela induit, ça tiraille un peu en terme de charge d’activités… mais il y a Mathieu pour quelques temps et toujours beaucoup de « passagers ». Ca ira, ça ira …

La Cravirola du Maquis

Cette année, beaucoup de temps à été consacré à la pérennisation de l’entreprise, notamment en améliorant les infrastructures, les outils et la gestion administrative. Il y a d’abord eu diverses actions, concentrées sur les plus gros postes, pour rationaliser la production. Tout d’abord, davantage de soins ont été apportés au cheptel , avec la réfection en bergerie pour la répartition des différents troupeaux, la réfection du quai de traite, et l’enterrement des abreuvoirs pour éviter le gel. En fromagerie, le temps de travail a été divisé par deux avec quelques investissements et travaux pour maîtriser l’atmosphère, et faciliter le lavage et le moulage. Un grand atelier fonctionnel a été aménagé dans la poussinière, ou l’on y trouve l’atelier mécanique, plomberie, électricité, menuiserie, et peinture...pour le bonheur des bricoleurs avertis !

Au niveau du camping, nous avons terminé les travaux pour la conformité incendie.

Aussi, nous avons considérablement amélioré la chauffe du four à pain, grâce à l’installation d’une petite trappe. Enfin, ce qui se voit peut-être le moins au premier abord, c’est tout le chantier de reprise de gestion de nos trois structures. Grâce à de la formation, la mise en réseau, l’appropriation collective de nos outils, et la répartition des tâches, nous avons collectivisé ce gros poste et amélioré son fonctionnement. Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour simplifier et rationaliser cette tâche, mais nous ne lâcherons pas !

Aussi, suite aux événements houleux de l’an passé, le collectif a continué son marathon de discussions-débats tout au long de l’année sur les thèmes qui nous étaient chers, comme la propriété, l’autogestion, ou la répartition des rôles...ce qui nous a rassuré sur les objectifs politiques et humains de notre projet.

Enfin, pour bien commencer l’été, nous avons eu le plaisir d’accueillir un rassemblement organisé par le collectif « convergence des luttes » au début de ce mois de juin. Ce fut la mise en commun de différents moyens de luttes et diverses expériences, l’occasion d’élargir un réseau et de faire de belles rencontres...on est repartant pour d’autres expériences de ce type !


5 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.


Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Demande pour Construction Bois (Contacts dans le 86)

Projet : Je cherche une personne de métier qui pourrait construire un zome, écodome ou maison bois en A OSB comme celle d'E. Faure en Dordogne. (tutos en ligne) Je n'ai pas encore trouver le (...)

Changer de Vie (À l’abordage dans le 86)

Projet : F 59 ans souhaite rejoindre un petit collectif afin de travailler et vivre sur place, Dans magasin bio ou ferme fromagerie maraîcher permaculture pain . Possibilité d (...)

Cherche Stage BPREA (Agricultiver dans le 46)

Projet : Bonjour dans le cadre de ma reconversion et de ma formation BPREA en maraichage bio et agrotourisme, je recherche un stage auprès d'un-e maraîcher-e pratiquant le maraîchage en permaculture (...)

Repartage à Zéro (Graines d’Avenir dans le 11)

Projet : A un c'est bien le terrain A deux c'est mieux A trois le toit A quatre les plâtres A cinq le zinc A six galerie Médinacis A sept bal à musettes A vite... la suite s'invite A venir dans la (...)

Propriété pour Écolieu (Ventes Immobilier dans le 24)

Projet : Propriété isolée 17 ha (bois, prairies) 2 sources, corps de ferme (190 m2 + grenier) rénové en quasi totalité, dont 1 log indépendant, 1 cuisine avec four à pain, salon, chambre 2 granges (100 (...)