Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

Derniers articles

Nos Livres et revues

Derniers articles

Réseau éco

20 ans d'écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.

Derniers articles

Thématiques

Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...

Derniers rendez-vous

Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...

Derniers articles

Pratique

- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Biomasse et Energies
Extrait du N°9

le 1er mai 2003

Biogaz fermier : la méthanisation agricole, c’est possible !

Cet article a été publié dans la revue Passerelle Eco n°9

"Je suis agriculteur bio, j’ai un élevage, une centaine de vaches. On a toujours été en Bio. Elles produisent beaucoup de fumier ! En 1980, après le 2ème choc pétrolier, l’état m’a proposé des subventions pour méthaniser ce fumier : 45% du coût de l’installation...

GIF - 32.9 ko

Alors j’ai lancé le chantier. J’ai construit 5 cuves pour méthaniser le fumier. Chacune est en béton armé, et a un volume de 20 m3. J’ai conçu moi-même un système d’étanchéïté intégrale sans un seul joint en caoutchouc. En plus des cuves, ya le gazomètre : une cloche de métal de 25m3, ouverte en bas, qui flotte dans de l’eau en emprisonnant le gaz produit et qui régule ainsi la pression. J’ai aussi acheté un compresseur pour mettre le gaz sous pression et m’en servir dans mon véhicule, que j’ai fait adapter. Tout cela a coûté 150000F qui devaient être financés à 45% par la subvention.

Puis j’ai voulu rouler avec. Y’avait largement assez de gaz produit. J’aurais même pu faire tourner la voiture avec. Mais l’Etat m’a dit qu’il fallait payer la TIPP : Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers. Comme je voulais pas, (normal, j’ai des vaches, pas un puit de pétrole !) ils m’ont retiré la subvention pour l’installation !

Depuis, l’installation fonctionne au ralenti Je me sers juste du gaz pour la cuisinière et pour le chauffage. ça marche très bien.
Une fois par an, ou plus si je veux, je vide toutes les cuves au tracteur, et je vais épandre le fumier vieux d’un an sur les champs. Comme il a méthanisé, il a une teneur bien plus importante en azote et il a augmenté en vertus fertilisantes ! Je remplis les cuves de nouveau fumier. 100m3, soit un dixième de la production du troupeau seulement. Comme je suis en Agriculture Biologique, je nourris pas mes animaux à la péniciline ou aux antibiotiques, et ya pas de fongicides dans la paille. La vie microbienne est donc respectée et ya une très bonne méthanisation.

GIF - 55 ko

En dehors du déchargement-chargement, il n’y a pas d’entretien. C’est bien mieux que le système de méthanisation du lisier dans lequel il se forme une croûte qu’il faut casser en permanence. Si le broyeur de croûte tombe en panne, la pression monte, et ça explose ; fatalement ça arrive un jour ou l’autre dans ces installations, alors qu’avec le fumier, pas de problème !

A l’usage, rien de particulier. Le gazomètre fournit du gaz à 18 grammes de pression, comme le gaz de ville. La différence, c’est que c’est un gaz complet, qui comprend l’oxygène nécessaire à sa combustion. Donc faut fermer les trappes d’air pour que ça brûle bien. J’en ai largement assez, j’en jette même, surtout l’été. Si je faisais un roulement entre les cuves et si j’y mettais tout le fumier du troupeau, je pourrais largement faire rouler les véhicules avec.

Changement d’époque

Quand on m’a interdit de rouler au gaz, l’effet de serre était pas vraiment connu. Maintenant la réduction des gaz à effet de serre est une priorité. Le gouvernement devrait tout mettre en oeuvre pour encourager les installations de biogaz. Or en Janvier 99, un fonctionnaire du Ministère à l’Environnement m’a encore contacté pour me dire qu’il fallait payer la TIPP et qu’il allait venir faire mettre un compteur pour ma cuisinière et ma chaudière ! "Oh mon gars si tu viens, toi, tu t’retrouves dans la cuve !".
Il est pas venu.


Collecté par Jean Luc Girard et publié dans Passerelle Eco n°9
Illustrations : Greg

Pour en savoir plus :
 Cet agriculteur était très âgé au moment de cet article en 2003. Il faisait volontiers visiter son installation à l’époque, mais il n’est désormais plus joignable.
 La revue Passerelle Eco a commencé une série d’articles sur le biogaz fermier à partir de son n° 40. Voyez les thèmes des articles et commandez les revues de votre choix


139 votes
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

199 messages

Contact --- Mentions légales

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

En Haute-Saône Pourquoi pas ? (Un Groupe Existe dans le 70)

Projet : Collectif interG, objectif coopérative habitants intégrée au village Production et atelier partagés, vie locale Co-habitation dans bâti ancien + habitat neuf mitoyen Basse Consommation (...)

Echange Coups de Main Travaux Agri contre Hébergement (Ecolieux existant dans le 66)

Projet : Accueil pers. de passage sur Ecolieu existant (avec 1 famille, 5 pers.), pour aménagement du lieu, aides aux travaux & à l'activité agri, inspir. Permaculture. Projet Dév. Solaire. Permanents (...)

Terrain, Habitat Léger Etc… (Recherche location dans le 39)

Projet : Hola à toutes/ tous, j'ai le souhait et l'envie profonde de me poser sur un terrain, en Nature, petite maisonnette ou pas M'Harmoniser et m'établir sur une Terre, un lieu , jardiner, (...)

Cherche Compagnie et Compagnons pour l'Été (Vacances dans le 10)

Projet : Pour le mois d'août et début septembre je propose de partager mes espaces géographiques et mentaux avec équipiers qui auraient besoin de se poser quelque part. Offre : Eau, électricité et (...)

Collectif des Apprenants Libres / Cultures de la Permanence (Terre en Vue dans le 32)

Projet : Collectif de actuellement 5 personnes âgées de 4 à 55 ans. Nous sommes en Phase de Création . Nous sommes en train d’acheter un Terrain de 55 hectares avec des Bâtiments et un Lac et plusieurs (...)