Désormais organisés en télétravail, nous continuons à envoyer les revues Passerelle Eco et les livres de permaculture que vous commandez.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en vous abonnant à la revue

Passerelle eco

Permaculture et Écovillage Global

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
2. Reseau Eco
Le covoiturage devant les tribunaux

le 28 juillet 2005

Contact

ARTICLES

Le covoiturage devant les tribunaux

Rien ne va plus ! Le covoiturage, encouragé par quelques discours de nos dirigeants de temps à autre, constituerait-il une concurrence déloyale pour les sociétés de transport ? C’est la position défendue par les "Transports Schiocchet Excursions". Cette société exploite une ligne de bus transfrontalière dédiée aux femmes de ménage. Furieuse de voir une part de marché s’effondrer suite à l’organisation par des usagers et des employés d’un système de covoiturage pour se rendre ensemble à leur travail, la société de transport assigne 10 employés et leur entreprise Onet-Luxembourg devant le tribunal de grande instance de Briey (Meurthe-et-Moselle) !

Bref, sommes-nous libres de choisir notre mode de transport ? En réparation, la société de transport demande des condamnations à 5 000 euros d’astreinte par infraction constatée et la saisie des véhicules, au motif que le covoiturage constituerait "un acte de concurrence déloyale et parasitaire".

Jugement attendu théoriquement début 2006...

Stéphane Boutin

PLus de détails

Pendant de nombreuses années, onze femmes de charge de la société ONET Luxembourg eurent recours aux services des Transports Schiocchet Excursions - basés à Boulange, en Moselle, jusqu’à ce que ceux-ci ne correspondent plus à leurs besoins et aux impératifs liés à leur emploi.

Mme Constance S., l’une des employées, explique que l’autocariste lorrain ne respectait plus ni horaires ni arrêts depuis de récentes embauches, alors qu’il exploitait, de façon régulière, une ligne reliant différents points de la Lorraine aux institutions européennes, au Kirchberg.

Pourquoi un tel reversement de situation ? C’est la question à laquelle le tribunal de commerce de Thionville tente de répondre actuellement.

Les employées se plaignent aussi d’un manque de respect quotidien du chauffeur vis à vis de ces dames, ce qui les poussent alors à s’organiser entre elles pour pouvoir se rendre à leur travail à l’heure et sans stress. Constance raconte "nous avons mis en place un système de covoiturage" et ajoute "à un rythme hebdomadaire et à tour de rôle nous emmenons chacune trois ou quatre de nos collègues dans notre véhicule personnel. Celles qui n’ont pas de permis paient de temps à autre un plein d ’essence".

L’autocariste n’a pas apprécié la manœuvre car en quelques mois sa cleintèle est passée de 80 à moins de 10 utilisatrices par jour. Il porte alors l’affaire en justice, pour "incitation au covoiturage" et "concurrence déloyale".

"Selon eux, puisqu’il existe une ligne régulière de bus, nous sommes obligées de l’utiliser", note encore Constance qui dénonce les méthodes de la famille Schiocchet. "Des membres de la société nous ont filées plusieurs fois pour voir comment nous nous organisions, savoir où nous habitions, observer nos trajets et ensuite porter plainte contre nous", peste Constance. "Et ils n’ont par ailleurs pas hésité à recourir à un huissier qui s’est posté à la frontière luxembourgeoise pour photographier nos véhicules et les occupantes qui se trouvaient à l’intérieur".

Le directeur d’ONET-Luxembourg, Frédéric Sirerol, s’insurge de cette situation et déclare "pour mes employées, il s’agit là d’une véritable atteinte à leur vie privée. Quant à ma société, j’aimerais bien comprendre : on me reproche des choses sur lesquelles je n’ai absolument aucun pouvoir d’intervention , mais surtout dont je me moque éperdument. La seule chose qui compte pour moi , c’est que ces dames soient là pour leur travail. Qu’importe si elles y viennent à pied, en voiture ou en avion !".

Le tribunal de commerce de Thionville, qui se prononcera courant 2006, pourra-t-il donner raison au plaignant puisque celui-ci a déjà été débouté en 2003 – pour les mêmes motifs – par le tribunal de commerce de Briey qui s’est déclaré incompétent. Mais l’entreprise a alors interjeté appel avant de se désister et s’est adressée au tribunal de grande instance de Nancy à qui elle a réclamé la condamnation des femmes de ménage à 5.000 euros d’astreinte par infraction constatée et la saisie de leurs véhicules.

Le motif invoqué : le covoiturage constituerait "un acte de concurrence déloyale et parasitaire".

Source : La Voix

Me Cécile Klein-Schmitt, du barreau de Metz, assure la défense de ces femmes et consternée, ajoute : "juridiquement parlant c’est une aberration totale. A ce compte-là, toutes les personnes qui pratiquent le covoiturage peuvent s’attendre à être traduites devant les tribunaux".

De son côté, l’autocariste a chiffré son manque à gagner à près de 2 millions d’euros. Il réclame également de la justice qu’elle ordonne la saisie des véhicules des femmes de ménages.

Il y a quelques années encore, cette petite entreprise familiale basée à Boulange (57) assurait le transfert quotidien, en autocar, de ces employées de part et d’autre de la frontière franco-luxembourgeoise. Mais comme elles avaient souvent du retard sur le chemin du retour, elles ont opté pour la solution très pratique du covoiturage. En effet, à tour de rôle, chacune assure le transport des autres avec sa voiture personnelle en partageant les frais, ce qui leur revient moins cher et réduit considérablement leur temps de trajet : 1h 30 avec la compagnie de transport contre 30 mn en voiture !

Me Klein Schmitt, quant à elle, n’en revient pas de cette procédure qu’elle considère sans fondement. "Le transporteur a poussé le vice jusqu’à faire comptabiliser par un huissier de justice, au passage de la frontière, le nombre de femmes de ménage transportées par voiture", se scandalise-t-elle. "Le comble, c’est qu’il poursuit également le mari de l’une d’elles qui participait au transport" s’indigne encore l’avocate qui estime toutefois que "le transporteur a peu de chance d’obtenir gain de cause".

Source Tageblatt.


1 vote
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

21 messages

| 1 | 2 | 3 | 4 |

  • > Le covoiturage devant les tribunaux

    Le 1er novembre 2005, par X

    Mais que cette histoire est absurde ! Les employées des sociétés de nettoyage sont peu formées et gagnent peu. C’est souvant le travail-refuge des femmes seules, des étrangères sans diplome, on ne fait pas ce métier par vocation... Je trouve que cette société de transport perd toute dignité en s’abaissant à vouloir porter préjudice à des gens si peu lotis !

  • > Le covoiturage devant les tribunaux

    Le 17 octobre 2005, par Jean-Yves

    Je croyais que les écolos étaient pour les transports en commun et contre la multiplication des voitures polluantes ? Je ne comprends plus rien !!

  • > Le covoiturage devant les tribunaux

    Le 14 septembre 2005, par X

    C’est du tout puissant. Contrez cette offensive sans crainte en covoiturant.

    Covoiturage.fr

    Voir en ligne : Covoiturage

    • > Le covoiturage devant les tribunaux

      Le 21 juillet 2006, par X

      Dans la série des procès perdus d’avance, celui-là fait assez fort ! Comment comptent-ils réussir à empêcher les gens d’être intelligents ???? La réponse viendra du peuple ;-) Je suis contente de voir des sites de covoiturage devenir eux, vraiment professionnels, alors que tout est gratuit ! covoiturage.fr en est le meilleur exemple effectivement...

      Allons, covoiturons !

      Alexandra.

      Voir en ligne : Covoiturage

| 1 | 2 | 3 | 4 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Masculin à Féminin (Contacts dans le 19)

Projet : Création Lieu de vie pleine nature Demande : Si tu -comme moi : As le projet de vivre en pleine nature, modestement, respectueusement.. As déjà un vécu en milieu sauvage.. As l'esprit de (...)

Stages Automne Permaterra (Agricultiver dans le 66)

Offre : Nos formations de l'automne 2020 : Maraîchage bio-intensif / Fortier / Couderc - Gestion de l'eau de ruissellement en agriculture / Franck Chevallier - Microbiologie des sols / Jérémy (...)

Migration (À l’abordage dans le 07)

Projet : Couple avec 1 enfant recherche un lieu sain avec humain bienveillant pour co créer une vie épanouissante. En Ardeche, Isère,Drôme ! Étudient ttes propositions !! Offre : Aide au quotidien, (...)

Une co-Location avec une Enchanteuse de Vie (Recherche location dans le 07)

Projet : Enchanteuse de Vie souhaite partager une colocation avec une autre enchanteuse de Vie dans la joie de la co-création d'une nouvelle civilisation de liberté et de joie de vivre. Pour la (...)

Wwoofing à la Lombarde (Dimension Agricole dans le 24)

Projet : La Lombarde est un écolieu dans le sud-ouest du Perigord, 17 ha en expérimentation (autosufisance, jardin forêt, permaculture et reforestation naturelle soutenue). Face aux crises (...)

Lieu de Vie Épanouissant et Partages en Harmonie (À l’abordage dans le 33)

Projet : Isabelle, 53 ans, je souhaite vivre dans un lieu qui m’inspire, en cours d’autonomie, dans la nature. Développer des relations basées sur: partage , collaboration, communication (...)

Forêt Nourricière (Ventes Immobilier dans le 75)

Projet : Bonjour je suis à la recherche d’une forêt nourricière je voudrais vivre et développer un projet construire des cabanes dans les arbres et utiliser la forêt nourricière merci de me laisser un (...)

Campagne 34 ou 30. Sylvie, 61Ans Ch. Maison Indépendante Calme Nature (Recherche location dans le 30)

Projet : Je cherche à louer à partir de Septembre, une Maison meublée ou vide avec placards, en campagne, ni wifi de voisinage ni linky. Maxi 1h de Montpellier et Nîmes, 50mn de la mer. Je viens loger (...)

Création d'un Écolieu et Vie de Partage Près de Lyon (Graines d’Avenir dans le 69)

Projet : J'aimerais créer un Lieu convivial et de partage (inter-générationnelle), à la Campagne. Où on peut accueillir des personnes (familles, amis, amis d'amis, petits festivals…). Dans l'optique (...)