Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction
Réduction des eaux usées : construction d’une toilette sèche
Toilettes sèches d'appartement

le 6 mai 2003

Contact

Toilettes sèches d’appartement

des Water aux OuaTerre

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous !

Alors que l’eau potable devient une ressource de plus en plus rare et coûteuse, la chasse d’eau des waters se remplit de cette eau potable qui à peine arrivée est souillée avec nos excréments et rejetée. Chaque jour un tiers de notre consommation en eau potable s’en va ainsi avec nos excréments. Si vous voulez changer ça, les toilettes sèches sont une alternative. A la campagne, sans problème. A la ville, la difficulté est à la mesure du désastre écologique des modes de vie actuels, et de l’importance des transformations à réaliser ...

Eric Viard explique ici comment réaliser pour la somme de 26 Euros un système de toilettes sèches qui vous évitera de gaspiller 1500 litres d’eau potable par personne et par mois.

Eric : J’ai longtemps trouvé aberrant le gaspillage d’eau potable réalisé dans nos pays occidentaux par l’utilisation de toilettes à eau. Pour avoir utilisé à plusieurs reprises des toilettes sèches à copeaux de bois, nous avons eu envie de nous lancer en démontant les toilettes à eau de notre habitation et en les remplaçant par des toilettes à compost.

Mise en oeuvre des toilettes sèches

Nous avons tout simplement démonté nos toilettes à eau, bouché le trou d’évacuation aux égouts avec un sac poubelle et l’arrivée d’eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage. Nous avons ensuite réalisé une sorte de caisson en bois avec une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre plaqué de 2 centimètres d’épaisseur que nous avons copieusement lasuré avec une lasure écologique type Biofa. L’avant est fermé par un tissu qui tient tout simplement avec trois punaises.

Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique. Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur. Dans notre cas, la poubelle de 50 litres est un peu haute (50cm) mais assure une autonomie d’une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

WC avant
Wc Avant
Oua Terre après
Oua Terre Après

Voici mon budget pour la réalisation de ces toilettes à litières :

Matériau Coût
Contre plaqué 16 Euros
Poubelle 6 Euros
Bouchon 4 Euros
Copeaux 3m3 Gratuit
Sciure 2m3 gratuit
Total 26 Euros

Principe des toilettes sèches d’intérieur

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, nous avons disposé une poubelle de 30 litres remplie de copeaux et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (facultatif) dans l’enceinte des Oua Terre.

Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l’utilisation d’une litière de copeaux et/ou sciure permet d’obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l’oxygène). Les copeaux neutralisent toute odeur. C’est bien réel. La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin. J’étudie actuellement un système de lombricompostage à ce niveau.

Où trouver des copeaux ?

Téléphonez aux scieries du coin ! Pour les scieries les copeaux et la sciure sont un déchet non valorisé et ils en mettent volontiers à votre disposition gratuitement ou un coût très modique (moins d’1 Euros le mètre cube). C’est le moment de faire un échange sympa et d’offrir un pot de confiture, de miel ou une bouteille contre un chargement de voiture qui vous permettra de tenir plusieurs mois. J’estime qu’un mètre cube de copeaux permet une autonomie de 8 à 10 semaines pour une famille de quatre personnes.

Bibliographie / Liens

Un ouvrage m’a guidé dans ce cheminement :

 "Introduction à la gestion écologique de l’eau dans la maison", Joseph Orszagh ( informations générales et expertises, Joseph Országh 11, Clos des Tuileries B-7000 MONS - Belgique - Courriel : joseph.orszagh(at)skynet.be)

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12..
Pour avancer dans votre projet d’écologie et recevoir les nouvelles du réseau éco, abonnez vous !


284 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

351 messages

| 1 | ... | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 |

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 7 juillet 2005, par François

    Merci et bravo pour cette proposition, avec un tout petit changement d’habitude cela devrait être possible chez pas mal de gens. Je fais un test dans mon "camion de vacances" et je vous tiens au courrant des réactions. Espérant toutefois éviter de faire un tonneau...

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 19 janvier 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

      Alors François, qu’est ce que ça donne en camion ?

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 22 juin 2005, par Fred

    merci pour ces infos. Une question tout de même : est-il nécessaire d’installer un systéme de ventilation particulier pour prévenir les odeurs ou est-ce superflu ?

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 15 juillet 2005, par pascal parc

      une ventilation spécifique n’est pas necessaire ; par contre la sciure utilisée ne doit pas être trop fine pour premmetre un fonctionnement aérobie de la toilette donc décomposition par l’oxygène. lire un petit coin pour sauver la planete " christophe elain éditions goutte de sable 10 euros +3 euros port

      pascal parc utilisateur de toilette séche

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches

        Le 24 octobre 2005, par corinne keller

        bonjour je souhaiterais savoir où commander et acheter le livre "un petit coin pour sauver la planète "car je n’ai pas l’adresse de l’éditeur SVP ! merci de me répondre cordialement corinne keller

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • > Toilettes sèches

          Le 21 décembre 2005, par X

          Un petit coin (288 pages) est à commander, contre un chèque de 13 euros (frais d’envoi compris) à :

          _Editions Goutte de sable _La Roussière _53 400 Athée

          _Tél : 02 43 12 24 94 _email : gouttedesable@wanadoo.fr

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 30 mai 2005, par X

    Que faites vous après ? Utilisez-vous pour le potager ? Eric

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 19 janvier 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

      Après 2 ou 3 ans de bon compostage, on peut l’utiliser pour fertiliser la terre des plantes décoratives, des arbres fruitiers ou autres plantes non consommées par les humains.

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 27 novembre 2006, par jef

        Tu peux m’expliquer pourquoi on ne met pas ce compost sur les plantes consommées par les humains ? Je crois qu’il s’agit d’un tabou sur les matières fécales (beurk caca !), et je ne me gêne pas pour mettre ce compost sur mes légumes. Ni de faire pipi dans mon jardin, comme tous les jardiniers ! Je vis à la campagne sur une source qui coule gros comme une allumette en été, alors pour moi les toilettes sèches sont une nécessité.

        Je sais qu’en Afrique on utilise aussi les excréments humains pour les potagers (ça se trouve sur le net, avec Google). Enfin, je ne suis pas sûr qu’un bon compostage nécessite 2 ou 3 ans. Tout à l’heure j’ai retourné mon compost wc vidé il y a 3 mois, et déjà la matière fécale ne se voit plus, et de gros vers blancs se sont installés dedans.

        Pour les citadins qui ne savent pas quoi faire de leur litière : vous pouvez la verser subrepticement de nuit dans les squares (je rigole), ou voir avec les jardiniers de la ville s’ils n’ont pas un tas de compost où vous pourriez vider le contenu. Les "services techniques" des communes sont plein de gars sympa.

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • > Toilettes sèches d’appartement

          Le 11 avril 2009, par mamedjo

          un de mes oncles avait un jardin immense, il était menuisier, et il construisait gratuitement les "cabanes au fond du jardin" contre leur contenu, puis en hiver, il vendait des poireaux magnifiques ...c’était au temps lointain ou l’écologie n’existait pas ! vous devriez relire Henri Vincenot, (la billebaude, les mémoires d’un enfant du rail etc...) dans l’un de ses livres il raconte la livraison des "matières "aux viticulteurs bourguignons, la nuit par des chemins détournés, et le retour triomphal avec d’autres tonneaux pleins de bon vin.

          alors le compost humain est-il toxique ? surement pas plus qu’un tas de cochonneries vendues pour être mangées

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d exterieur

    Le 11 avril 2005, par julien

    bonjour je suis membre d une compagnie de theatre en ardeche nous organisons un lieu de vie et de representation et nous souhaiterions y installer des toilettees seches seulement nous ne savons pas faire et nous n avons pas beaucoup d argent est ce que le modele ’appartement peut convenir ? Sinon que peut on faire ?merci

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d exterieur

      Le 19 janvier 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

      La revue Passerelle Eco n°13 a aussi présenté un modèle de jardin. C’est le même principe, mais plus spacieux, avec une cabane autour, et un beaucoup plus grand volume pour diminuer les vidages de maintenance. Cet autre article est paru dans Passerelle Eco n°13, à commander 4€ si vous voulez à Passerelle Eco, Corcelle, 71190 La Chapelle sous Uchon

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 15 février 2005, par Nelly

    Merci pour cet article Eric.

    Où en es tu pour le lombri-compostage avec cette matière fécale ? (je vis en appartement et ne dispose pas de jardin, donc ca m’intéresse beaucoup de savoir si tu as trouvé quelque chose...)

    Il parait que l’inox est mieux que le plastique...ton avis ?

    Nel

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

| 1 | ... | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 |


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :