Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction
Réduction des eaux usées : construction d’une toilette sèche
Toilettes sèches d'appartement

le 6 mai 2003

Contact

Toilettes sèches d’appartement

des Water aux OuaTerre

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous !

Alors que l’eau potable devient une ressource de plus en plus rare et coûteuse, la chasse d’eau des waters se remplit de cette eau potable qui à peine arrivée est souillée avec nos excréments et rejetée. Chaque jour un tiers de notre consommation en eau potable s’en va ainsi avec nos excréments. Si vous voulez changer ça, les toilettes sèches sont une alternative. A la campagne, sans problème. A la ville, la difficulté est à la mesure du désastre écologique des modes de vie actuels, et de l’importance des transformations à réaliser ...

Eric Viard explique ici comment réaliser pour la somme de 26 Euros un système de toilettes sèches qui vous évitera de gaspiller 1500 litres d’eau potable par personne et par mois.

Eric : J’ai longtemps trouvé aberrant le gaspillage d’eau potable réalisé dans nos pays occidentaux par l’utilisation de toilettes à eau. Pour avoir utilisé à plusieurs reprises des toilettes sèches à copeaux de bois, nous avons eu envie de nous lancer en démontant les toilettes à eau de notre habitation et en les remplaçant par des toilettes à compost.

Mise en oeuvre des toilettes sèches

Nous avons tout simplement démonté nos toilettes à eau, bouché le trou d’évacuation aux égouts avec un sac poubelle et l’arrivée d’eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage. Nous avons ensuite réalisé une sorte de caisson en bois avec une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre plaqué de 2 centimètres d’épaisseur que nous avons copieusement lasuré avec une lasure écologique type Biofa. L’avant est fermé par un tissu qui tient tout simplement avec trois punaises.

Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique. Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur. Dans notre cas, la poubelle de 50 litres est un peu haute (50cm) mais assure une autonomie d’une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

WC avant
Wc Avant
Oua Terre après
Oua Terre Après

Voici mon budget pour la réalisation de ces toilettes à litières :

Matériau Coût
Contre plaqué 16 Euros
Poubelle 6 Euros
Bouchon 4 Euros
Copeaux 3m3 Gratuit
Sciure 2m3 gratuit
Total 26 Euros

Principe des toilettes sèches d’intérieur

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, nous avons disposé une poubelle de 30 litres remplie de copeaux et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (facultatif) dans l’enceinte des Oua Terre.

Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l’utilisation d’une litière de copeaux et/ou sciure permet d’obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l’oxygène). Les copeaux neutralisent toute odeur. C’est bien réel. La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin. J’étudie actuellement un système de lombricompostage à ce niveau.

Où trouver des copeaux ?

Téléphonez aux scieries du coin ! Pour les scieries les copeaux et la sciure sont un déchet non valorisé et ils en mettent volontiers à votre disposition gratuitement ou un coût très modique (moins d’1 Euros le mètre cube). C’est le moment de faire un échange sympa et d’offrir un pot de confiture, de miel ou une bouteille contre un chargement de voiture qui vous permettra de tenir plusieurs mois. J’estime qu’un mètre cube de copeaux permet une autonomie de 8 à 10 semaines pour une famille de quatre personnes.

Bibliographie / Liens

Un ouvrage m’a guidé dans ce cheminement :

 "Introduction à la gestion écologique de l’eau dans la maison", Joseph Orszagh ( informations générales et expertises, Joseph Országh 11, Clos des Tuileries B-7000 MONS - Belgique - Courriel : joseph.orszagh(at)skynet.be)

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12..
Pour avancer dans votre projet d’écologie et recevoir les nouvelles du réseau éco, abonnez vous !


284 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

351 messages

| 1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | ... | 22 |

  • Toilettes sèches d’appartement

    Le 16 août 2007, par Samy

    Bonjour, Chez nous, après avoir déféqué, nous n’utilisons pas le PQ mais de l’eau. Cela ne pose-t-il aucun problème dans les toilettes sèches ?

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • Toilettes sèches d’appartement

      Le 4 août 2010, par JLuc (Passerelle Eco)

      S’il n’y en a pas trop, ça ne devrait pas poser problème. Il sera peut être préférable de mettre la sciure après l’eau.

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • Toilettes sèches d’appartement

    Le 26 juillet 2007, par Catherine

    rappel : le vrai scandale des chiottes à eau, ce n’est pas tant le gaspillage de l’eau potable qui y entre, que le fait de jeter l’azote des urines, le phosphore, la matière organique et les pathogènes des excréments dans une eau qui, après "épuration" et "potabilisation", aboutira plus ou rapidement dans... le verre d’eau du voisin !

    l’eau n’a aucune aptitude à traiter les quantités phénoménales de substances que nous y rejetons, alors que ces mêmes substances sont pour la plupart - azote, phosphore, matière organique - des fertilisants dont nos sols sont privés.

    les stations d’épuration et les usines de potabilisation ne savent pas, pour la plupart - et encore pour des coûts astronomiques -, éliminer l’azote et le phosphore, et encore moins les résidus de pesticides et de médicaments ; la présence de MO (matière organique) favorise le développement de pathogènes ; cela conduit à traiter l’eau au chlore, lequel se combine avec la MO pour donner des substances potentiellement toxiques...

    le compost et le sol, eux par contre, sont parfaitement aptes pour traiter - et recycler correctement - toutes ces substances

    pour en savoir plus : http://toiletteacompost.org/rubriqu...

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 10 mars 2007, par Céhen

    Je suis en études d’archi et quelques questions m’ont tracassée (eh oui !) en pensant aux toilettes sèches en ville :
    Où jeter les copeaux lorsqu’il n’y a pas de champs à l’horizon ? Est-ce si écologique que ça de faire 30 bornes en voiture pour jeter la sciure ? Quelles sont alors les solutions ?

    Voilà quelques petites questions, on me les a posées et j’ai été dans l’incapacité d’y répondre !

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 6 mai 2007, par Claire

      Je vais installer des toilettes sèches dans mon local commercial à Lyon, sans eau ni toilettes, (my name is Cosette :-) Je pense que si je ne trouve pas un accord avec les jardiniers municipaux du quartier, pour joindremon compostà leur compost, il y bien pas mal d’espaces verts autour, je ne tenterai d’enterrer ça kek part sous des buissons, je le sens moyen de me prendre une amende dans un secteur classé patrimoine mondial, et très surveillé par la DDA. Et bien, je jetterai ma "production" dans les poubelles de l’immeuble de mon local,v section déchets organiques recyclables, voualààà, ils n’y verront qu’un tas de sciure un peu bizarre dans un sac biodeg.

      Je comptais aménager de toute manière mes toilettes en les tapissant régulièrement d’un sac biodégradable (dont les extrêmites seront roulées, comme pour les préservatifs,je fais ça pour mapoubelle, ça protège les mains des saletés), sac en cellulose de pommme de terre sans OGM et biodeg (voir le site des emballagees Favry, vous tapez dans Google) . Je fermerai mon petit sac et le jetterai discretos avec les déchets organiques...de l’immeuble, et hop ! De toute façon c’est toujours mieux que de gaspiller de l’eau..si je n’arrive pas à donner ma production pour qu’elle soit compostée....

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 24 juillet 2007, par X

        C’t’une futée cette Claire ;) ! Merci pour ces excellentes idées les gens ! Maud, utilisatrice de toilettes sèches dès la rentrée (manque plus qu’à les faire adopter par ma Colloc...)

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 8 août 2007, par MC

        Bonjour,

        Je pense avoir recours aux toilettes sèches, avant ça je voudrais juste un éclaircissement sur le fait qu’il faille ou non un bac à compost.

        Je pense avoir compris que oui, dans ce cas est-il possible de l’installer dans les WC (quand j’en aurai trouvé un)car je réside en appartement ?

        Merci pour vos réponses

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • > Toilettes sèches d’appartement

          Le 5 décembre 2007, par jaunasse

          Bonjour ! j’y songe pour la même raison mais en fait il suffit de remettre les toilettes comme à l’origine avant de partir ! gain : 140 € économie d’eau pour 2 personnes ! nous avons qu’une douche et machine à laver que nous mettons souvent en demi consommation ( demi charge )Nous venons de recevoir un supplément sur charge de 140 € c’est incroyable ce que nous gaspillons ! Souvent nous sommes obliges d’envoyer un sceau de 10 LITRES en + par manque de pression ! je demande des aujourd’hui une chasse d’eau écono et efficasse rien que pour les embêter ! on a un contrat robinetterie qui théoriquement doit prendre cela en charge... personne ne réflechit aux solutions .les hommes sont moins respectueux que les animaux..........moins coherants et moins intelligeants que les CHIMPANZES..

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • > Toilettes sèches d’appartement

          Le 5 décembre 2007, par jaunasse

          Bonjour ! j’y songe pour la même raison mais en fait il suffit de remettre les toilettes comme à l’origine avant de partir ! gain : 140 € économie d’eau pour 2 personnes ! nous avons qu’une douche et machine à laver que nous mettons souvent en demi consommation ( demi charge )Nous venons de recevoir un supplément sur charge de 140 € c’est incroyable ce que nous gaspillons ! Souvent nous sommes obliges d’envoyer un sceau de 10 LITRES en + par manque de pression ! je demande des aujourd’hui une chasse d’eau écono et efficace rien que pour les embêter ! on a un contrat robinetterie qui théoriquement doit prendre cela en charge... personne ne réflechit aux solutions .les hommes sont moins respectueux que les animaux..........moins coherants et moins intelligeants que les CHIMPANZES..

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • Compostage en appartement

          Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

          A MC

          Je suis utilisateur de TLB depuis 1982, mais dans une maison urbaine munie d’un petit jardin. Le compostage des effluents de la toilette avec les déchets de la cuisine et ceux du jardin se fait en deux étapes. La première consiste à tout déverser dans le carré à compost (à même la terre - point important - donc pas dans un bac), dont le contenu est enlevé une fois par an pour constituer un tas de compost où la matière finit par devenir du compost mur. Le cycle dure 2 ans. A lire : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/F.Compostage_des_dejections.htm

          Je pense qu’il est illusoire de vouloir composter dans une pièce fermée comme la pièce qui a abrité votre W-C.

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 5 décembre 2007, par jaunasse

        tres bonne idée ! les crottes de chiens pourtant ramassees par les ramasses crottes vont ou à votre avis ?

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 3 février 2008, par nico!

        vous tapez dans Google…

        Tapez plutôt dans Veosearch : même moteur, mêmes résultats mais vous choisissez qui touche les bénéfices que génèrent vos clics ;-)

        Voir en ligne : cherchez ici avec Veosearch.com

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 12 septembre 2010, par Malie

        Je comprends mieux le problème qui va se poser avec la prolifération de ces "toilettes sèches." Ce sera encore du n’importe quoi pour se débarrasser de tous ces sceaux pleins de "caca" "pipi" "sciure" "papier toilette." Chacun et chacune essaiera de s’en débarrasser en cachette et sans se formaliser d’autrui. Cela va devenir la "foire d’empoigne" à tous les coups.

        Il y a déjà les camping-caristes qui vident leurs saloperies n’importe où et posent leurs poubelles au pied des arbres ; maintenant, il y aura tous les malins qui auront des toilettes sèches qui s’en débarrasseront en catimini et en dépit de tout. Ce sera un mal pour un bien. Je dis : "BRAVO."

        Je suis d’accord pour économiser l’eau mais pas comme ça. Pas tant qu’on ne sait pas quoi faire des sceaux pleins. Or, actuellement, il apparaît clairement que nul ne sait quoi faire des dépôts, surtout s’ils habitent en appart, s’ils n’ont pas de jardin, si, si, si... Malie

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 11 décembre 2007, par pascal

      La solution consiste à organiser une collecte, puis un compostage collectif. Il suffit pour cela d’utiliser des sacs en plastique biodégradables. On y mettrait tous les déchets verts. Mieux ! Il faut passer à la méthanisation : les déchets compostables sont mis à fermenter, et on récupère le méthane pour se chauffer, ou faire tourner des voitures Cela existe en suede, dans le cadre d’écosquartiers. (pas avec des toilettes sèches cependant à ma connaissance) On peut le faire à grande échelle

      Voir en ligne : a

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

        Réponse à Pascal

        La tentation est grande pour la valorisation énergétique de la biomasse par la production de méthane.

        Dans les faits ce problème est plus vaste qu’on ne pense actuellement. La valorisation énergétique de la biomasse touche non seulement le problème de la pollution, de la gestion de l’eau, mais aussi celui des changements climatiques. Ceux qui ont développé une vision globale de la biosphère, sont vraiment nuancés par rapport à la valorisation énergétique de la biomasse comme la production du biométhane ou la combustion des pellets, etc.

        A lire : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/H.Biomasse.htm

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 16 janvier 2008, par gnome

      Il existe dans les agglomérations des lieux où l’on peut jeter ses déchets végétaux. (branchages, gazons tondu,etc...). On peut jeter son mélange excréments/ copot dans ces lieux. Après, je ne sais pas où passe ces déchets. Je vais me renseigner.

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

      A Céhen

      Les TLB, sous leur forme actuelle, n’ont pas de place dans les appartements... à moins d’accepter une série de contraintes, comme les vidanges par l’enlèvement des ordures ménagères.

      Par contre, le principe de la TLB peut être transposé en milieu urbain à l’aide de toilettes d’un type nouveau, les turbo-toilettes ou T-T dont la description se trouve à la page : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/4.Epuration/G.TRAISELECT_en_ville.htm

      Il appartient aux architectes de proposer la construction des quartiers urbains où les principes de l’assainissement écologique sont d’application. Ces principes sont exposés dans les chapitres dont les liens se trouvent à la page : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/Table_matieres.htm#ass_ecol

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 25 février 2007, par X

    je croyais qu’il fallait séparer les liquides des matières solides... d’apès ce que je lis tout va dans le même récipient ?... pouvez-vous m’éclairer ?

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 1er mars 2007, par JLuc (Passerelle Eco)

      Séparer les liquides des solides a certains avantages mais ce n’est pas nécessaire finalement.
      Si on ajoute la bonne dose de sciure ou de copeaux à chaque usage, il n’y a pas de risque de mauvaises odeurs, et il est inutile de séparer les liquides.
      De plus, les liquides globalement contiennent beaucoup plus d’azote (bon pour la fertilité) que les solides et il serait trop bête d’en abandonner le bénéfice.

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 25 avril 2007, par X

        Les toilettes sèches ne sont pas forcément la solution au problème... aération par système électrique, décomposition toxique de l’urine directement dans vos jardin et dans la nappe... Attention aux pollutions anexes :

        Voir en ligne : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/...

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

        • > Toilettes sèches d’appartement

          Le 5 décembre 2007, par jaunasse

          SAVEZ VOUS CE QU’ON FAIT DES TONNES DE CROTTES DE CHIENS ...

          Qui êtes-vous ?
          Votre message

          Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 16 février 2007, par jul

    salut, je suis intéressé par les toilettes seches mais je me demande comment me passer de PQ ?! j’imagine que vous le mettez ailleurs mais dans ce cas : odeur, non ? je vous souhaite un bon week end

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 1er mars 2007, par JLuc (Passerelle Eco)

      Il n’est pas nécessaire de se passer de PQ : celui ci composte très bien. C’est encore mieux si vous en prenez du bio spécial biodégradable, qu’on peut commander dans les magazins bios par exemple.

      Sinon, il pousse parfois près des toilettes sèches en extérieur une plante appelée "bouillon blanc", qui a de grosses feuilles couvertes de velour. C’est très agréable ! mais il en faudrait tout le jardin pour un usage régulier...

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 16 juillet 2007, par pat

      Pour se débarrasser du papier pq, nous le brulons dans un recipient a proximité. Cela fait 10 ans que ma famille ( 4 personnes) utilise des toiulettes séches et nous en sommes tres satisfaits.

      Par contre j’ai une question : je souhaite louer une maison à la campagne ( pour l’année ou simplement les vacances). Quelqu’un sait il si l’on peut louer avec des toilettes sèches ( est ce accepté...aux normes ???).

      Qui êtes-vous ?
      Votre message

      Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

      • Brûler les PQ et louer une TLB ?

        Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

        Réponse à Pat

        Le PQ est de la cellulose presque pure. Il est parfaitement bien digéré par une bonne TLB. Le brûler est vraiment dommage pour la biosphère. Contrairement à ce que certains pensent, pour son PQ, il ne faut même pas aller dans un magasin "bio" pour en acheter celui qui convient pour sa toilette. Tout papier PQ du commerce convient parfaitement.

        Pour sa TLB à la maison de campagne, la solution la plus simple et la moins chère consiste à en fabriquer une. A la limite, afin de réduire les frais, le seau en acier inoxydable (environ 100€) peut être remplacé par deux seaux identiques en plastique. Pendant que l’un est en service, l’autre attend au jardin rempli d’eau savonneuse (l’eau de son bain par exemple). Pour les plans de la toilette, ouvrir le fichier ppt suivant : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/G.Construire_sa_TLB.ppt Lire quand-même la page sur le mode d’emploi de la TLB : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/C.Mode_d%27emploi_TLB.htm

        Actuellement, la loi autorise en France l’usage des toilettes sèches. Voir l’arrêté sur le traitement des eaux usées dans les zones à épuration individuelle.

        Qui êtes-vous ?
        Votre message

        Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

| 1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | ... | 22 |


Contact                    
Recherche sur le site :

Recherche dans la revue :