Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction
Réduction des eaux usées : construction d’une toilette sèche
Toilettes sèches d'appartement

le 6 mai 2003

Contact

Toilettes sèches d’appartement

des Water aux OuaTerre

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous !

Alors que l’eau potable devient une ressource de plus en plus rare et coûteuse, la chasse d’eau des waters se remplit de cette eau potable qui à peine arrivée est souillée avec nos excréments et rejetée. Chaque jour un tiers de notre consommation en eau potable s’en va ainsi avec nos excréments. Si vous voulez changer ça, les toilettes sèches sont une alternative. A la campagne, sans problème. A la ville, la difficulté est à la mesure du désastre écologique des modes de vie actuels, et de l’importance des transformations à réaliser ...

Eric Viard explique ici comment réaliser pour la somme de 26 Euros un système de toilettes sèches qui vous évitera de gaspiller 1500 litres d’eau potable par personne et par mois.

Eric : J’ai longtemps trouvé aberrant le gaspillage d’eau potable réalisé dans nos pays occidentaux par l’utilisation de toilettes à eau. Pour avoir utilisé à plusieurs reprises des toilettes sèches à copeaux de bois, nous avons eu envie de nous lancer en démontant les toilettes à eau de notre habitation et en les remplaçant par des toilettes à compost.

Mise en oeuvre des toilettes sèches

Nous avons tout simplement démonté nos toilettes à eau, bouché le trou d’évacuation aux égouts avec un sac poubelle et l’arrivée d’eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage. Nous avons ensuite réalisé une sorte de caisson en bois avec une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre plaqué de 2 centimètres d’épaisseur que nous avons copieusement lasuré avec une lasure écologique type Biofa. L’avant est fermé par un tissu qui tient tout simplement avec trois punaises.

Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique. Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur. Dans notre cas, la poubelle de 50 litres est un peu haute (50cm) mais assure une autonomie d’une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

WC avant
Wc Avant
Oua Terre après
Oua Terre Après

Voici mon budget pour la réalisation de ces toilettes à litières :

Matériau Coût
Contre plaqué 16 Euros
Poubelle 6 Euros
Bouchon 4 Euros
Copeaux 3m3 Gratuit
Sciure 2m3 gratuit
Total 26 Euros

Principe des toilettes sèches d’intérieur

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, nous avons disposé une poubelle de 30 litres remplie de copeaux et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (facultatif) dans l’enceinte des Oua Terre.

Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l’utilisation d’une litière de copeaux et/ou sciure permet d’obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l’oxygène). Les copeaux neutralisent toute odeur. C’est bien réel. La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin. J’étudie actuellement un système de lombricompostage à ce niveau.

Où trouver des copeaux ?

Téléphonez aux scieries du coin ! Pour les scieries les copeaux et la sciure sont un déchet non valorisé et ils en mettent volontiers à votre disposition gratuitement ou un coût très modique (moins d’1 Euros le mètre cube). C’est le moment de faire un échange sympa et d’offrir un pot de confiture, de miel ou une bouteille contre un chargement de voiture qui vous permettra de tenir plusieurs mois. J’estime qu’un mètre cube de copeaux permet une autonomie de 8 à 10 semaines pour une famille de quatre personnes.

Bibliographie / Liens

Un ouvrage m’a guidé dans ce cheminement :

 "Introduction à la gestion écologique de l’eau dans la maison", Joseph Orszagh ( informations générales et expertises, Joseph Országh 11, Clos des Tuileries B-7000 MONS - Belgique - Courriel : joseph.orszagh(at)skynet.be)

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12..
Pour avancer dans votre projet d’écologie et recevoir les nouvelles du réseau éco, abonnez vous !


286 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

353 messages

| 1 | ... | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | ... | 23 |

  • > Toilettes sèches d’appartement... bien compliqué !

    Le 26 février 2006, par Christine Fanelli

    Pourquoi ne pas faire ses besoins tout simplement dans un pot (pot de chambre) comme il y en avait avant pour les adultes et comme il y en a encore pour les enfants, et le vider simplement dans la poubelle à compost ? ça évite les copeaux de bois et me semble plus hygiénique et plus ragoûtant que de faire ses besoins sur des excréments, certes reconverts de copeaux, mais quand même sur les excréments des autres personnes... La poubelle à compost se vide tous les jours, voire tous les deux jours... pas tous les 10 jours...

    Christine Fanelli, Genève

    • > Toilettes sèches d’appartement... bien compliqué !

      Le 28 août 2006, par X

      Je suis d accord avec Mme Fanelli, je pense même que notre sens aigu de l’écologie va tous nous amener à changer nos habitudes. Pour ma part, j’ai déjà changé les miennes : je vais faire tous mes besoins dans un trou creusé à même la terre, et hop, retour à la nature, économie d’eau, de produits d’entretien...etc. Le seul problème, mon voisinage comprend mal mon militantisme écologique...les visionnaires sont bien seuls... Maki, Valleiry

      • Pour Maki, le visionnaire bien seul !

        Le 28 août 2006, par Nigiri

        Mais c’est génial ! Le trou dans le jardin ! Il faut breveter la trouvaille ! Et plus tard, on pourrait imaginer mettre 4 planches autour du trou et faire une petite cabane au bout du chemin... (Où j’irais quand j’en ai besoin)... Ou faire un étage au-dessus de la porcherie comme aux Indes et nourrir les cochons de façon écologique : directement du producteur au consommateur. Plus besoin de couper les arbres pour des copeaux de bois ! Et pour éviter le gaspillage du papier et de l’eau, un porcelet pour nous lécher les doigts !

        Tout est vraiment à réinventer !

      • > Toilettes sèches d’appartement... bien compliqué !

        Le 29 septembre 2008, par X

        Bon, alors la par contre, tout de suite mettre le Hola !!!!

        Car ce qui rend le procédé ecologique (non polluant) c’est le COMPOSTAGE (voir ce mot sur www.ekopedia.org par ex...) sinon, faire un trou et y faire ses besoins c’est ULTRA POLLUANT !!!

        En effet, cela revient a epandre du lisier sur les champs et tout les nitrates qui s’ensuivent !!! Seule l’adjonction de carbone permet d’amorcer la reaction chimique azote+carbone qui evite par exemple la decomposition amoniaquée de l’urine (qui est la composante la plus polluante de nos dejections...).

        Et puis voir l’usage des "dechets" du bois comme une valorisation payante, qui plus est si l’on reforeste et achete des meubles tout bois, sasn formica ou autre couche chimique...

        Cordialement, françois.

    • > Toilettes sèches d’appartement... bien compliqué !

      Le 4 juillet 2007, par veuillot

      l’idée est séduisante..je vous imagine,cricri,sur le pot..ensuite,dans l’escalier de l’immeuble,votre précieuse récolte serrée contre votre poitrine..

    • > Toilettes sèches d’appartement... bien compliqué !

      Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

      A Christine Fanelli

      La solution d’utiliser un pot de chambre en lieu et place de TLB est non seulement peu pratique, mais également très polluant et destructrice de l’environnement. Ce serait vraiment le retour à l’époque des latrines de nos grands-parents.

      La présence de la litière est indispensable dans la toilette non seulement pour maîtriser les odeurs, mais aussi pour rendre possible la transformation de nos déjections en humus pour la terre. Le fait de déverser le contenu du pot dans la poubelle à compost est source d’odeurs, mais surtout donne lieu aux fermentations anaérobies qui soustraient la matière organique du processus de formation de l’humus. A lire : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/A.Utiliser_une_toilette_seche.htm

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 16 février 2006, par fanchon74

    je trouve ce système ingénieux, écolologique, civique même, mais qu’en est-il de l’hygiène ? En effet 10 jours d’excréments humains sous les fesses...ce n’est pas risqué ? (c’est une question sérieuse car le principe m’intéresse pour la construction d’une future maison.)

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 6 février 2006, par sita1id

    Bonjour Ma femme et moi avons fait l acquisition d’une petite maison à rénover dans le Morbihan et nous avons pris la decision d ’essayer ce systeme de toilette seche .Les enfants rigolent un peu mais on comprend cette barriere psychologique !. Par contre, Que faire des eaux usées (vaisselle , douche ..), quel systeme adopté car du coup , on utilisera pas de fosse septique.Merci pour vos reponses.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 18 février 2006, par le clerc bruno

      Bonjour, Vous pouvez mettre en oeuvre une installation basée sur le principe d’un filtre planté de roseaux derrière votre maison. (Cela marche) et cela est même utilisé pour l’évacuation des eaux usées d’une laiterie de ferme ! Vous trouverez votre bonheur à l’adresse suivante. Voir plus bas. Merci de me tenir au courant

      Voir en ligne : http://atelier.reeb@wanadoo.fr

      • A propos des filtres plantés

        Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

        A leclerc bruno

        Dès le moment où l’on a renoncé à l’usage d’un W-C à chasse, l’épuration par les plantes devient complètement inutile, voire nuisible dans les régions sèches. De plus, ce type d’épuration est relativement chère et demande de l’entretien.

        Grâce aux propriétés physico-chimiques et biologiques des eaux grises (savonneuses) l’épuration de ces eaux n’exige qu’une fermentation spontanée dans une fosse enterrée et l’infiltration des eaux "digérées" dans le sol à l’aide d’un système de dispersion. A lire : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/4.Epuration/C.Epuration_eaux_grises.htm#simple

        Si, contre toute logique environnementale, on tient absolument à épurer ses eaux grises, au lieu de les disperser dans le sol, on peut les conduire dans une tranchée végétale filtrante (environ 0,5 m² par habitant) dont le trop-plein se déverse dans un étang décoratif de 1 m² par personne. En fait l’épuration ne se fait absolument pas avec les plantes, (celles-ci ne servent que pour la décoration), mais grâce à la lumière du jour. Ce système vraiment simple et bon marché est décrit dans le chapitre : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/4.Epuration/C.Epuration_eaux_grises.htm

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 18 février 2006, par le clerc bruno

      Re bonjour, Je vous ai trouvé un site qui peut répondre aux interrogations de votre projet. C’est un début.Qu’en pensez-vous ?http://pro.wanadoo.fr/jeanvoisinsa/macrophyltres.html Cordialement Bruno le clerc

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 18 février 2006, par le clerc bruno

      Pour connaître le principe de fonctionnement et la mise en place du filtrage par roseaux, voici une autre adresse que je trouve très intéressante et qui vous renvoie à d’autres renseignements : http://www.archi.fr/CAUE45/Publications/Fiches/F6_1.html Bon courage et bonne lecture. bruno le clerc

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 16 mars 2006, par sita1id

        Merci pour ces differentes adresses -Nous allons samedi voir un principe de filtration (Ferel-56)-Une question : lorsque l’eau est insuffisante (absence )pour le remplissage du 1 er bac , qu ’elle solution adopter ?.Faut il faire une demande de travaux à la mairie ? Doit on faire une analyse de l eau epurée ?

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 18 mai 2006, par Isabelle

      Je viens de trouver ce site, nous sommes dans la même situation. Nous avons acheté une maison qui n’a pas de fosse septique et nous considérons un systême de toilette sêche et nous posons cette même question. Comment devrions-nous nous débarasser des eaux usées. Faudra-t’il installer une fosse de toute manière, ce qui rendrait le coût total très important ?

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 27 avril 2008, par Pierre

      Pourquoi ne pas essayer un lagunage dans le jardin ,cela crée un recyclage naturel des eaux grises et cela marche .

    • Toilette sèche et épuration des eaux

      Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

      A Sitalide

      J’ai déjà répondu à ces questions, mais au risque de me répéter, l’épuration des eaux savonneuses est très simple, bon marché et très efficace. Seulement, il faut une fosse septique qui, en l’absence d’eaux fécales, devient fosse à eaux grises. Les eaux digérées dans cette fosse sont alors dispersés dans le sol à l’aide d’une cavité de dispersion.

      Le système est décrit dans le chapitre : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/4.Epuration/C.Epuration_eaux_grises.htm#simple

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 17 janvier 2006, par lili

    Je suis tout à fait pour l’usage des toilettes sèches, et d’accord avec le fait qu’ils permettent d’économiser une eau qui devient rare et précieuse.

    Cependant le titre de l’article parle de toilettes d’appartement dont le principe est de vider le bac dans le jardin !!! J’habite en ville au troisième étage, et je n’ai par conséquent pas de jardin... Est-il possible de réaliser des toilettes sèches et où vider le bac ?

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 19 janvier 2006, par JLuc

      Dans ce cas il faut vous trouver une relation avec quelqu’un plus proche de la terre : un paysan bio ou un paysagiste intéressé par du compost de toilettes sèches pour leurs plantes décoratives par exemple... Chaque semaine ou chaque mois vous irez lui apporter votre don à la terre.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 5 février 2007, par hélène

      Bonjour Lili,

      je suis aussi de la ville, avez vous reçu des explications, avez vous essayé ? Merci de m’expliquer comment vous avez fait.

      Hélène

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 27 octobre 2005, par Margott

    Bonjour,

    Je me pose des questions sur cette solution d’appartement, car si les matières fécales peuvent parfaitement être stockées une semaine avec des copeux de bois sans odeurs désagréables, qu’en est il de l’urine ? Le système n’est plus aérobie puisque du liquide en grande quantité y est stocké ? Doit on aller faire pipi dans le jardin été comme hiver ? Cette solution m’intéresse beaucoup, pouvez vous me répondre ? merci d’avance Cordiales salutations. Margott

    Voir en ligne : http://www.passerelleco.info/forum....

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 30 décembre 2005, par Gros Rapoun

      Oui, oui faut pas te gêner pour aller faire pipi dans le jardin, été comme hiver !

      Gros Rapoun

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 19 janvier 2006, par JLuc (Passerelle Eco)

      Il faut mettre d’autant plus de sciures, pour absorber les urines et les odeurs. Je pense pas que vous tiendrez une semaine comme ça, il faudra vider plus souvent.

    • Le principe de fonctionnement de la TLB

      Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

      A Margott

      De toute évidence vous n’avez pas encore assimilé le principe de fonctionnement d’une bonne toilette à litière biomaîtrisée ou TLB. Vos lignes trahissent une sorte de confusion avec les toilettes à séparation (ou toilettes dites "scandinaves") qui sont plus polluantes que les W-C à chasse d’eau. Lire : http://www.ec-eau-logis.info/articles.php?lng=fr&pg=415

      Pour comprendre le principe de fonctionnement des différentes toilettes sèches, je vous invite à lire les chapitres dont les liens se trouvent à la page : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/Table_matieres.htm#toilettes

| 1 | ... | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | ... | 23 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

De la Place pour Vous! (Elargissement dans le 12)

Projet : Famille (36-35-5ans) à 25min de Millau, installée sur grand terrain 6000m², maison en paille autonome en électricité, potager, jeunes fruitiers, forêt... Cherche nouveaux habitants pour (...)

Mooc Agriculture Urbaine (Education dans le 93)

Projet  : L’agriculture urbaine, réponse aux crises. Propose  : cours en ligne : connaissances économiques et techniques afin d’assurer la mise en œuvre d’une activité professionnelle (...)

Lieu en Démarrage Ouvert (Elargissement dans le 24)

Projet : Projet initial de création d'un centre avec zômes et activités holistiques. Ouvert à recevoir personnes et activités diverses. Sur place constructions à peine démarrée. Offre : Un lieu que je (...)

Rejoindre la Coopérative d'Habitants le Village Vertical (Elargissement dans le 69)

Projet : Première coopérative d’habitat de France : Propriété collective du foncier et du bâti, location individuelle des logements + engagement dans la gestion de la coopérative : une personne = une (...)

Amitiés dans la Landes (Contacts dans le 40)

Projet : Je vais changer de région et devoir habiter dans ce département, d'ici peu. J'aimerais rencontrer des personnes éco-bio comme moi pour échanges et loisirs. Je suis retraitée active. Au (...)

Alimentation Vivante-Approfondissement (Arts de Vie dans le 67)

Projet : L’approfondissement au niveau de thème, de recettes plus techniques, produits atypiques et diverses nourritures autres qu’alimentaires. https://www.jardingourmand.com/ecole-buissonniere/stages-d-

Alimentation Vivante-les Bases (Arts de Vie dans le 67)

Projet : Une alimentation de qualité pour être pleinement en harmonie avec les forces du Vivant. Nourrir toutes les dimensions de notre être devient la clé pour une vie illuminée avec l’énergie pour (...)

Trouver sa Voie… Transformer sa Vie ! (Arts de Vie dans le 67)

Projet : 5 jours pour vous donner les moyens de valoriser vos acquis. Vos rêves : un projet professionnel ou tout simplement une vie plus épanouissante. Offre : Identifier, vos aspirations, vos (...)

Manifest'Action contre la Bétonisation & Projets Destructeurs (Agenda des Convergences dans le 44)

Projet : Carnavalons à Nantes samedi 29 février contre tous les projets destructeurs de l’Ouest et d’ailleurs Luttons ensemble, ici, pour partout ! Offre : Nous, collectifs locaux en lutte contre ces (...)