Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - la partage et l'expérimentation de l'autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Auto EcoConstruction
Réduction des eaux usées : construction d’une toilette sèche
Toilettes sèches d'appartement

le 6 mai 2003

Contact

Toilettes sèches d’appartement

des Water aux OuaTerre

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous !

Alors que l’eau potable devient une ressource de plus en plus rare et coûteuse, la chasse d’eau des waters se remplit de cette eau potable qui à peine arrivée est souillée avec nos excréments et rejetée. Chaque jour un tiers de notre consommation en eau potable s’en va ainsi avec nos excréments. Si vous voulez changer ça, les toilettes sèches sont une alternative. A la campagne, sans problème. A la ville, la difficulté est à la mesure du désastre écologique des modes de vie actuels, et de l’importance des transformations à réaliser ...

Eric Viard explique ici comment réaliser pour la somme de 26 Euros un système de toilettes sèches qui vous évitera de gaspiller 1500 litres d’eau potable par personne et par mois.

Eric : J’ai longtemps trouvé aberrant le gaspillage d’eau potable réalisé dans nos pays occidentaux par l’utilisation de toilettes à eau. Pour avoir utilisé à plusieurs reprises des toilettes sèches à copeaux de bois, nous avons eu envie de nous lancer en démontant les toilettes à eau de notre habitation et en les remplaçant par des toilettes à compost.

Mise en oeuvre des toilettes sèches

Nous avons tout simplement démonté nos toilettes à eau, bouché le trou d’évacuation aux égouts avec un sac poubelle et l’arrivée d’eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage. Nous avons ensuite réalisé une sorte de caisson en bois avec une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre plaqué de 2 centimètres d’épaisseur que nous avons copieusement lasuré avec une lasure écologique type Biofa. L’avant est fermé par un tissu qui tient tout simplement avec trois punaises.

Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique. Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur. Dans notre cas, la poubelle de 50 litres est un peu haute (50cm) mais assure une autonomie d’une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

WC avant
Wc Avant
Oua Terre après
Oua Terre Après

Voici mon budget pour la réalisation de ces toilettes à litières :

Matériau Coût
Contre plaqué 16 Euros
Poubelle 6 Euros
Bouchon 4 Euros
Copeaux 3m3 Gratuit
Sciure 2m3 gratuit
Total 26 Euros

Principe des toilettes sèches d’intérieur

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.

Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage. Pour ce faire, nous avons disposé une poubelle de 30 litres remplie de copeaux et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (facultatif) dans l’enceinte des Oua Terre.

Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l’utilisation d’une litière de copeaux et/ou sciure permet d’obtenir un rapport Carbone / Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l’oxygène). Les copeaux neutralisent toute odeur. C’est bien réel. La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin. J’étudie actuellement un système de lombricompostage à ce niveau.

Où trouver des copeaux ?

Téléphonez aux scieries du coin ! Pour les scieries les copeaux et la sciure sont un déchet non valorisé et ils en mettent volontiers à votre disposition gratuitement ou un coût très modique (moins d’1 Euros le mètre cube). C’est le moment de faire un échange sympa et d’offrir un pot de confiture, de miel ou une bouteille contre un chargement de voiture qui vous permettra de tenir plusieurs mois. J’estime qu’un mètre cube de copeaux permet une autonomie de 8 à 10 semaines pour une famille de quatre personnes.

Bibliographie / Liens

Un ouvrage m’a guidé dans ce cheminement :

 "Introduction à la gestion écologique de l’eau dans la maison", Joseph Orszagh ( informations générales et expertises, Joseph Országh 11, Clos des Tuileries B-7000 MONS - Belgique - Courriel : joseph.orszagh(at)skynet.be)

Cet article a été publié dans Passerelle Eco n°12..
Pour avancer dans votre projet d’écologie et recevoir les nouvelles du réseau éco, abonnez vous !


286 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, insérez une ligne vide entre eux.

353 messages

| 1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | ... | 23 |

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 16 février 2007, par jul

    salut, je suis intéressé par les toilettes seches mais je me demande comment me passer de PQ ?! j’imagine que vous le mettez ailleurs mais dans ce cas : odeur, non ? je vous souhaite un bon week end

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 1er mars 2007, par JLuc (Passerelle Eco)

      Il n’est pas nécessaire de se passer de PQ : celui ci composte très bien. C’est encore mieux si vous en prenez du bio spécial biodégradable, qu’on peut commander dans les magazins bios par exemple.

      Sinon, il pousse parfois près des toilettes sèches en extérieur une plante appelée "bouillon blanc", qui a de grosses feuilles couvertes de velour. C’est très agréable ! mais il en faudrait tout le jardin pour un usage régulier...

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 16 juillet 2007, par pat

      Pour se débarrasser du papier pq, nous le brulons dans un recipient a proximité. Cela fait 10 ans que ma famille ( 4 personnes) utilise des toiulettes séches et nous en sommes tres satisfaits.

      Par contre j’ai une question : je souhaite louer une maison à la campagne ( pour l’année ou simplement les vacances). Quelqu’un sait il si l’on peut louer avec des toilettes sèches ( est ce accepté...aux normes ???).

      • Brûler les PQ et louer une TLB ?

        Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

        Réponse à Pat

        Le PQ est de la cellulose presque pure. Il est parfaitement bien digéré par une bonne TLB. Le brûler est vraiment dommage pour la biosphère. Contrairement à ce que certains pensent, pour son PQ, il ne faut même pas aller dans un magasin "bio" pour en acheter celui qui convient pour sa toilette. Tout papier PQ du commerce convient parfaitement.

        Pour sa TLB à la maison de campagne, la solution la plus simple et la moins chère consiste à en fabriquer une. A la limite, afin de réduire les frais, le seau en acier inoxydable (environ 100€) peut être remplacé par deux seaux identiques en plastique. Pendant que l’un est en service, l’autre attend au jardin rempli d’eau savonneuse (l’eau de son bain par exemple). Pour les plans de la toilette, ouvrir le fichier ppt suivant : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/G.Construire_sa_TLB.ppt Lire quand-même la page sur le mode d’emploi de la TLB : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toilettes_seches/C.Mode_d%27emploi_TLB.htm

        Actuellement, la loi autorise en France l’usage des toilettes sèches. Voir l’arrêté sur le traitement des eaux usées dans les zones à épuration individuelle.

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 4 février 2007, par ANNE

    bonjour nous avons aussi mis en place un système de toillette a sec mais il me semblait qu’il n’était pas très bon de vider la poubelle sur le tas de composte les déjections humain n’étant pas de bonnes qualité. Que dois-je croire ??

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 1er mars 2007, par JLuc (Passerelle Eco)

      Le compost humain est de très bonne qualité pour le jardin, mais il peut contenir des résidus microbiens, bactériens ou viraux qui rendent son usage fortement déconseillé pour le jardin.
      Pour que les microbes soient détruits, il faut que le compost aie monté à 70° pendant suffisamment longtemps, ce qui suppose que le compost est très bien mené, suivi. Il faut un peu d’expérience et d’entretiens régulièrement pour maîtriser le processus montée en température.
      A défaut d’être sur que cette montée en température a eu lieu, il vaut mieux l’utiliser uniquement pour les arbres ou les fleurs décoratives.

      • > Toilettes sèches d’appartement

        Le 13 juin 2009, par francoise

        quelqu’un peut il me dire si on peut utiliser concrètement la technique pour les litières des chats quand on est en appartement avec balcon ?

      • La peur des bactéries réputées pathogènes et le TLB

        Le 5 novembre 2009, par Eautarcie

        Réponse à JLuc

        Je suis obligé de reprendre les termes du essage du 29 octobre dernier fait à Karoger. Cette répétition est justifiée car le problème des interactions entre les bactéries et notre organsme est bien plus complexe que d’une simple relation de cause à effet. Affirmer donc que bactérie = maladie est une approche plutôt simpliste.

        Lorsqu’on adopte une TLB, on ne se rend toujours pas compte qu’on s’engage sur un chemin, une démarche qui peut aller très loin... L’abandon de la peur des bactéries en est une des étapes importantes. L’objectif du compostage des déjections n’est nullement la destruction des germes réputées pathogènes, mais la reconduction de la matière organique dans le processus de formation de l’humus du sol. Ces germes sont, en grande partie, éliminées, mais cela n’a acune incidence sur la santé de ceux qui consomment les légumes qui ont poussé avec ce compost. Pendant le compostage des déjections où le rapport C/N n’est pas très élevé,la température ne monte pas très haut, mais cela n’a aucune importance. Il n’est pas exagéré de dire que la peur attire la maladie. Abandonne tes peurs et tu te porteras mieux. Sur le plan purement scientifique, je t’invite à litre la page : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/.... htm#idees_recues , ainsi que les chapitres dont les liens sont à la page : http://www.eautarcie.com/Eautarcie/... Bonne lecture !

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 19 décembre 2006, par cabanne christiane

    j’ai fait l’essai cet été avec un seau hygiènique et des aiguilles de pins, j’ai mis plus de 2 louches par précaution et ???? ça marche très bien merci c C

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 16 novembre 2006, par X

    voyons 1500 litre / mois = 50 litres / jours une chasse d’eau contanant en moyenne 6 litres nous allons donc au toilette 8 fois /jours

    c’est pas un peu exagéré ?

    Une autre solution consisterai a ne tirer la chasse qu’en fin de journée.

    Ce qui ferai tout de meme 180 litres soit une baignoire.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 1er mars 2007, par JLuc (Passerelle Eco)

      Les chasses d’eau contiennent malheureusement souvent plus de 6l, et jusqu’à 12l d’eau selon les modéles. De plus cette quantité est la plupart du temps également utilisée pour tous les usages : même les tout petits pipi... ou un crachat, par exemple.

    • > Toilettes sèches d’appartement

      Le 14 février 2008, par X

      oui tres bonne idée, et on en rajouterait une couche dans la soupe de colombins !!!

  • > Toilettes sèches d’appartement

    Le 10 novembre 2006, par PASCAL

    Bonjour. J’ai suivi vos conseils et voilà 6 mois que j’ai fabriqué des toilettes sèches chez moi. Ma consommation d’eau est passée de 52m3 par semestre,à 18m3. J’ai pu constater qu’il n’y avait aucune odeur et que c’était d’une simplicité enfantine à réaliser.Il est facile d’obtenir la sciure et mon container à compost ne dégage pas d’odeur,pas de risques d’incommoder les voisins. Seule ombre au tableau, les amis ( qui se disent pourtant écolo)ont une vrai difficulté à adopter ces oua-terre. (j’avais 2WC à la maison j’ai gardé un WC à eau). Pensez vous que je devrais supprimer purement et simplement ce WC ? merci pour votre rubrique.

| 1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | ... | 23 |


Contact                    

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

De la Place pour Vous! (Elargissement dans le 12)

Projet : Famille (36-35-5ans) à 25min de Millau, installée sur grand terrain 6000m², maison en paille autonome en électricité, potager, jeunes fruitiers, forêt... Cherche nouveaux habitants pour (...)

Mooc Agriculture Urbaine (Education dans le 93)

Projet  : L’agriculture urbaine, réponse aux crises. Propose  : cours en ligne : connaissances économiques et techniques afin d’assurer la mise en œuvre d’une activité professionnelle (...)

Lieu en Démarrage Ouvert (Elargissement dans le 24)

Projet : Projet initial de création d'un centre avec zômes et activités holistiques. Ouvert à recevoir personnes et activités diverses. Sur place constructions à peine démarrée. Offre : Un lieu que je (...)

Rejoindre la Coopérative d'Habitants le Village Vertical (Elargissement dans le 69)

Projet : Première coopérative d’habitat de France : Propriété collective du foncier et du bâti, location individuelle des logements + engagement dans la gestion de la coopérative : une personne = une (...)

Amitiés dans la Landes (Contacts dans le 40)

Projet : Je vais changer de région et devoir habiter dans ce département, d'ici peu. J'aimerais rencontrer des personnes éco-bio comme moi pour échanges et loisirs. Je suis retraitée active. Au (...)

Alimentation Vivante-Approfondissement (Arts de Vie dans le 67)

Projet : L’approfondissement au niveau de thème, de recettes plus techniques, produits atypiques et diverses nourritures autres qu’alimentaires. https://www.jardingourmand.com/ecole-buissonniere/stages-d-

Alimentation Vivante-les Bases (Arts de Vie dans le 67)

Projet : Une alimentation de qualité pour être pleinement en harmonie avec les forces du Vivant. Nourrir toutes les dimensions de notre être devient la clé pour une vie illuminée avec l’énergie pour (...)

Trouver sa Voie… Transformer sa Vie ! (Arts de Vie dans le 67)

Projet : 5 jours pour vous donner les moyens de valoriser vos acquis. Vos rêves : un projet professionnel ou tout simplement une vie plus épanouissante. Offre : Identifier, vos aspirations, vos (...)

Manifest'Action contre la Bétonisation & Projets Destructeurs (Agenda des Convergences dans le 44)

Projet : Carnavalons à Nantes samedi 29 février contre tous les projets destructeurs de l’Ouest et d’ailleurs Luttons ensemble, ici, pour partout ! Offre : Nous, collectifs locaux en lutte contre ces (...)