Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
Evolution du phénomène Nicolas Hulot

le 14 octobre 2009

Contact

ARTICLES

Evolution du phénomène Nicolas Hulot

C’est un article du Monde, que nous recopions ici. Il apporte une lumière contrastée sur la place de Nicolas Hulot dans l’édifice médiatique, dans la fabrication de la mass-culture, dans le réseau des élites libérales, et dans l’évolution de l’écologisme en France...

Nicolas Hulot et l’oligarchie, par Hervé Kempf

Le film de Nicolas Hulot et Jean-Albert Lièvre, Le Syndrome du Titanic, sur les écrans le 7 octobre, dérangera. Ce documentaire écologiste ne montre presque pas de nature : rompant avec l’esthétique de carte postale habituelle en la matière, il se confronte à la dure réalité de la misère et de l’injustice. Il tente de dire, malaisément, que la dégradation vertigineuse de la biosphère est le résultat d’un ordre social devenu fou, et qui fait porter le poids de ses conséquences sur les faibles, les pauvres, les exploités.

Il répète que la clé de sortie de cette logique destructrice est dans la baisse de la consommation matérielle dans les pays riches. Gageons que ce discours, plus âpre que celui sur les "petits gestes pour la planète", recueillera un accueil mélangé. Et si Nicolas Hulot allait commencer à déranger ?

La force du personnage est de rester populaire en allant à la pointe de ce que la société française - ou plus exactement le système médiatique qui donne accès à celle-ci accepte d’entendre à un moment donné.

Depuis une dizaine d’années, il a ainsi fortifié et peu à peu durci son discours : alarmant d’abord sur l’ampleur du désastre écologique, il a ensuite cherché à impliquer les citoyens, puis a porté la question sur le terrain politique. Il arrive maintenant à montrer que l’écologie est d’abord un enjeu social, et critique - mais en termes encore très généraux - le "libéralisme".

Dans le commentaire habillant les images, il dit : "Je suis perdu." Perdu ? Ah ? Je lui téléphone pour comprendre. Il répond : "Je suis perdu parce que je ne comprends pas qu’il faille autant d’énergie pour placer des évidences auprès de nos élites. Des gens qui ont une intelligence parfois fulgurante ont des angles morts, c’est-à-dire qu’ils n’arrivent pas à comprendre que leur modèle économique ne tiendra pas."

C’est le problème de Nicolas Hulot, et donc notre problème : il croit que l’action politique est aujourd’hui inspirée par la recherche du bien commun. Mais il oublie la force des intérêts : l’intérêt individuel et l’intérêt de classe. Ce qu’Hulot appelle les élites, c’est aujourd’hui une oligarchie. Elle ne veut pas entendre l’évidence de la crise écologique et de la désagrégation sociale, parce que le but principal de l’oligarchie est de maintenir ses intérêts et ses privilèges. Elle ne s’intéresse au bien commun que pour autant que cela ne remet pas en cause sa position.

Quand on est gentil, il est difficile d’assimiler le fait que les autres ne sont pas tous gentils. Nicolas Hulot est au bord de le faire, et surtout d’en tirer les conséquences. Soit : ne plus parler vaguement du "libéralisme", mais porter le couteau dans la chair des égoïsmes de classe. Il peut le faire. Mais il sait qu’alors, tout soudain, nombre de médias et de puissances plus discrètes lui trouveraient beaucoup de défauts.

Article paru dans l’édition du 04.10.09 du Monde

3 votes
Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, simplement insérez une ligne vide entre eux.


ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Colocataire (Terre en Vue dans le 56)

Projet : Vivre en colocation dans une maison à Allaire (voir sur le bon coin maison à 490€) ou les environs , dans le 56 avec un loyer d’environ 250 à 300€ Chacun. Offre : Partage de loyer, de (...)

Le Festival des Possibles (Convergences dans le 89)

Projet : "le Festival des Possibles" Le festival des optimistes, des entrepreneurs de l’environnement, des rénovateurs de la biodiversité, des acteurs du « vivre ensemble ». Festival de films sur des (...)

Colocation entre Foix et Saint Girons a la Campagne (CoLocation dans le 09)

Projet : bonjour une chambre dispo en colocation. Offre : bonjour une chambre dispo a 20min de foix et saint girons dans le village de castelnau durban. 4 pers dans la colocation, 170 euros de (...)

Recherche Partenaire Financier: Eco Lieu (Graines d’Avenir)

Projet : Femme électrosensible recherche partenaire ( financier et amical ) ayant à cœur un projet identique pour l’achat d’un lieu . l’ idéal serait / Un grand terrain (minimum 1 hectare ) avec habitat (...)

Habitat Participatif de Montmartel (Saillans, Drome) (Elargissement dans le 26)

Projet : Groupe de 6 foyers avec une bonne mixité intergénérationnelle, ayant acquis un terrain de 7500m2 plein sud face au massif des 3 becs, à 5mn du cœur de Saillans. Cadre de vie convivial, (...)

La Lanterne-Financement Participatif (Terre en Vue)

Projet : Je viens d'acheter un corps de ferme à GENOD que je rénove pour en faire un lieu de retraites "méditation et nature". Je lance un financement participatif et fait appel à tout aide spontanée (...)

Co-Location en Sud Aveyron Petit Projet Agricole Possible (CoLocation dans le 12)

Projet : revitaliser le village . permettre a des gens d'acceder au foncier . Offre : maison en pierre dans un hameau du sud aveyron . 2 chambre de 30 m2 ( 1 deja louee ) , grande cuisine , sdb . (...)

Petit Écolieu en Auvergne Cherche à Grandir! (Elargissement dans le 43)

Projet : Mon nom: En chemin Né en 2008 Je suis implanté dans une petite commune des Gorges du Haut-Allier (43), 750m d'alt. Mon territoire: 15ha, une maison écologique autonome (2 logements), une (...)

Échange Écolieux pour 2 Ans (Autres Terres dans le 974)

Projet : Ecolieu de 2ha à la Réunion avec 1 maison et 1 gîte à côté de la forêt primaire des hauts (1500m). Nous cherchons à échanger avec un lieu similaire en France pour 2 ans. [Accueil écotouristique, (...)