Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Villes en Transition
Montreuil, ville en transition
Le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt, un potager qui ne manque pas d'air

le 7 juillet 2010

Le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt, un potager qui ne manque pas d’air

Le sens de l’HUmus

Alors que plusieurs espaces publics dans le secteur Bas-Montreuil sont investis régulièrement ou ponctuellement par les habitants (vide-greniers rue Arago, place de la république, rue de Valmy, quartier libre, etc.), la dalle H. Arendt n’avait jamais fait l’objet d’aucune animation portée par les habitants. Il faut dire que le manque de visibilité de cette dalle, perchée sur le toit d’un magasin Décathlon, l’aménagement sommaire de cet espace isolé entre des immeubles de bureaux, ainsi que son très fort ensoleillement l’été et son exposition au vent l’hiver peuvent expliquer cet état de fait.
C’est pourtant sur cette place un peu insolite de 6000 m² que le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt a élu domicile dans le courant du printemps 2009.

Cet article complète le dossier "Montreuil, Ville comestible" publié dans Passerelle Eco n°36

Un jardin partagé à l’initiative de l’AFMM

L’initiative vient de l’association des femmes maliennes de Montreuil (AFMM). Sensible à la richesse de la mixité sociale de la ville de Montreuil et à la façon de la mettre en valeur, l’association a souhaité monter un projet de potager géré en commun par des personnes de toutes origines. Se tournant vers les services de la Ville, coordination vie de quartier et développement social urbain du secteur Bas-Montreuil, pour trouver un terrain, l’AFMM a tout de suite été emballé par la jardinière inexploitée de 800 m² se trouvant sur la dalle Hannah Arendt que la ville de Montreuil lui a proposée.

L’aventure commence donc dès mars 2009 avec l’AFMM, une coordinatrice DSU (Développement Social Urbain) du secteur bas Montreuil, une vingtaine d’habitants du Bas-Montreuil d’origines sud-sahélienne, magrébine, européenne et asiatique, et l’association Le Sens de l’Humus. L’idée est de créer un espace de partage et d’échange culturel autour d’une activité de jardinage respectueuse de l’environnement, avec l’aide notamment de cette association déjà expérimentée dans ses pratiques.

Se réapproprier l’espace urbain

Depuis avril dernier, c’est donc plus d’une trentaine de personnes qui entretiennent la jardinière de la dalle Hannah Arendt, donnant petit à petit vie à cet espace purement urbain et son paysage un peu triste, redéfinissant l’intérêt d’une diversité sociale et végétale. Car au-delà de l’activité potagère qui a vu le jour sur cette place, se dessine peut-être bien un tout autre enjeu qui est de l’ordre d’une réappropriation de l’espace urbain par ceux qui y habitent. Cet accès à la terre ouvre la question de l’autoproduction et du choix de vie, de l’échange de savoirs et de semences. Quelle ville et quelle alimentation ? Et pas seulement pour ceux qui font partie du projet, mais également pour ceux qui en bénéficient indirectement. En témoigne toutes les personnes qui travaillent dans les bureaux autour et regardent s’épanouir le jardin avec un réel intérêt, pas mécontent de voir ces activités potagères animer et reverdir leurs horizons. Ou encore ces personnes des quartiers avoisinant venant participer aux formations proposées sur le jardin, ou souhaitant bénéficier du composteur de déchets verts qui y a été mis. C’est sans compter aussi le nombre de personnes qui souhaiteraient eux même avoir un bout de terre à cultiver et s’inscrivent sur une liste d’attente qui ne cesse de grandir…

La ville regorge d’un foisonnement extraordinaire de savoir et de compétences, la question est de savoir comment cet espace urbain peut être encore et toujours plus celui de ceux qui y vivent ? C’est à chacun d’entre nous d’y participer et d’y semer sa graine.

Cette rubrique fait écho au dossier publié dans Passerelle Eco n°36 sur "Montreuil Ville Comestible" et dont on trouve dans cette rubrique "Villes en Transition" un ensemble d’aspects développés :
- D’autres pains sont possibles.
- Le blé de Montreuil, du semis à la farine.
- Du blé aux murs à pêches ?
- La naissance du jardin des murs à pêches.
- De l’or brun en partage
- Le jardin partagé de la dalle Hannah Arendt, un potager qui ne manque pas d’air
- De l’économie sociale et solidaire à Montreuil.
- La marmitte d’Eugène
- Les Filles du facteur, le crochet pour recycler et mener des actions avec le Sud.
- Un café couture à Montreuil


3 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Loue Atelier Fermé (Artisanat dans le 4)

Projet : Atelier en ossature bois , semi aménagé :13 m de long par 10 de large + coin sanitaire. Possibilité d’extension. A 20 mn de Manosque au cœur d’un massif forestier. 380V / eau de ville / fosse (...)

Cherche Agriculteur de Montagne (Elargissement dans le 06)

Projet : Faire vivre une ferme et passer le flambeau d’une activité pérenne déjà en place. ♦  Installer des personnes motivées et les introduire dans le réseau local de maintien d’une petite agriculture (...)

Envie de Création d'un Lieu Agricole et Spirituel Partagé (Elargissement dans le 43)

Projet : Partager des temps de repas, de célébration, de jeu, de travail,
Offre : Une ferme d'une 15 aine d'hectare avec une production de savons au lait d'ânesse existante, pouvant accueillir (...)

Activité Agricole Collective et Militante (Dimension Agricole)

Projet : Je m’appelle Christophe, j’ai 25 ans avec diverses expériences agricoles et collectives, je cherche à rejoindre ou créer un groupe dans lequel je me sentirai en Confiance. Mes préférences sont (...)

Rejoindre Écolieu Végétalien et Joyeux >Offre: Myself, mes . . . (À l’abordage)

Projet : Rejoindre écolieu végétalien et joyeux
Offre : Myself, mes compétences, ma bonne humeur, un petit capital.
Demande : J'aimerais rejoindre un écolieu végétalien et joyeux dans un endroit joli et (...)

Intègrer / Constituer Écolieux! (À l’abordage dans le 66)

Projet : J'aimerai beaucoup d'ici quelques mois (pour l'instant je suis coincée à Maury, au nord des POs) intègrer ou constituer un écolieu (hameau, village, colloque!) / plutôt dans le même esprit: (...)

Location d'une Chambre dans un Éco-Lieu (Elargissement dans le 22)

Offre : Bonjour ! Une chambre est disponible dans la maison principale de l’éco-lieu où nous habitons. Nous sommes situés dans un très bel endroit de plusieurs hectares dans la campagne trégoroise, à (...)

Possible Emploi CUI / CAE (Ecolieux existants dans le 40)

Offre  : poste en emploi aidé CUI CAE de secrétaire polyvalente dans écolieu avec AB. Administration, préparation des paniers de légumes, stands. Possibilité d’hébergement sur le (...)

Bonjour J'ai pour Projet de Quitter la Champagne Ardenne pour . . . (CoLocation dans le 51)

Projet : Bonjour J’ai pour projet de quitter la Champagne Ardenne pour m’installer dans le Finistère sud (ou la Bretagne plus général) dans les 2 ou 3 ans maxi.(je me suis toujours senti profondément (...)