Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > EcoNomades
A la découverte des écolieux
Eco-Compagnonage

le 7 octobre 2010

Eco-Compagnonage

Lire Passerelle Eco est un prélude au changement vers d’autres modes de vie. L’économadisme permet ensuite la rencontre avec le terrain et ses habitants, et révèle la saveur du vivre-ensemble et des éco-savoirs.

Cet article a été publiée dans Revue Passerelle Eco N°13 Fin de l’an 03

Avec Delphine, nous aspirions à nous rapprocher de la vie rurale et à nous réapproprier notre vie. Aussi, nous sommes partis au printemps découvrir l’écologie pratique, les pratiques solidaires et toutes ces choses que l’on n’apprend pas à l’école et qui sont pourtant si précieuses : jardinage, construction de son habitat, cuisine, plantes médicinales, naturopathie, pratiques de éveloppement personnel… Lors de ce voyage ; un constat s’est imposé à nous : vivre « pauvre », sans avoir n travail mais en voyageant dans les écolieux et y « travaillant » contre nourriture (végétarienne), toit et parage en tous genres, est infiniment plus enrichissant que faire huit heures par jour pour un salaire.

JPEG - 48 ko

Traction animale et moteur à l’huile de coude

Nous avons tout d’abord séjourné dans a communauté de Arche de la Borie Noble. Là, nous vons partagé un emps la vie des comagnons (planter des ignons, scier le bois de hauffage, repos commuautaires, accès à la bibliohèque et bien sûr la vie spirituelle e l’Arche…)

Ce fut formidable de voir là-bas toute une communauté appliquer la non violence dans tous les spects de la vie quotidienne. Voir les champs e blé cultivés à la traction animale donne une utre saveur au pain et voir tant de gens se hauffer tout l’hiver au bois sans utiliser ni trononneuse ni autre machine, cela peut changer e regard que l’on porte sur le progrès technique u siècle, soi-disant indispensable.

De la paille sur le jardin et sur le toit

Après cela nous avons passé quelque temps vec Chloé Dequecker et son projet Tout Autour e la Terre, dans ses jardins mulchés et sur le chantier du toit de sa maison en paille. Ce fut l’occasion de voir de près le fonctionnement d’un S.E.L. rural dynamique.

Ce furent de bons moments autour de la cuisine indienne, partagés aussi avec des WWOOFeuses californiennes. Le WWOOF est vraiment un réseau d’échanges extraordinaire. Passé la difficulté de l’adhésion (le siège est en Angleterre) vous avez la possibilité d’aider de nombreuses fermes bio (environ 250 en France) et communautés de type écovillage. Cela donne un sérieux coup de main à certains écolieux et permet aux voyageurs une première expérience de la vie rurale, ou un approfondissement de certains savoir-faire car on peut choisir les lieux en fonction de leurs activités (permaculture, bioconstruction, fromage, utilisation d’énergies renouvelables etc.). Ce sont aussi des échanges interculturels puisque c’est international. Pour y adhérer, outre une petite cotisation à l’association, il suffit d’être ferme Bio ou bien, pour les voyageurs, d’être bien disposés à l’égard du « travail » car il s’agit bien d’un échange, du moins en théorie car au final, c’est plus un partage…

Militance intergalactique

JPEG - 84.4 ko

Début juin, nous nous sommes rendus à Evian pendant la tenue du G8, pour participer à l’aventure du Village Alternatif Intergalactique » à Anemasse. Dans ce grand espace autogéré, lieu d’échange des pratiques et de convergence des luttes, nous avons rencontré beaucoup de monde autour de la cuisine libertaire bio végétalienne, lors des actions de désobéissance civile ou bien pendant les nombreux débats et conférences. C’est aussi dans ce village que nous avons découvert la « famille Rainbow » que nous avons retrouvée plus tard dans les Pyrénées.

Ateliers et discussions

Puis nous sommes allés dans les Vosges passer deux semaines à Ecolonie, un joli écovillage hollandais en France, avant de redescendre dans le Jura à l’écovillage du Biolopin où s’est déroulée la rencontre des amis de Silence début Juillet. Cette semaine autogérée fût elle aussi très riche de partage au travers d’ateliers proposés par chacun : échanges de graines, de vidéos et aussi d’adresses, présentation des réseaux d’hébergements solidaires, jeûne, bois cordé, esperanto, visite de la fromagerie du Biolopin, fabrication de pain, art martial, communication non violente, autosuffisance… De tout cela, il est né des amitiés, mais aussi un projet de création d’écovillage par certains : une semaine bien remplie donc !

PNG - 253.4 ko

Biolopin

Dans une clairière, un Arc-en-ciel...

Peu de temps après, s’est déroulée la rencontre annuelle européenne Rainbow, comme annoncé dans le précédent Passerelle Eco (du 20 juillet au 20 Août). Là encore, autogestion et partages en tous genres notamment avec des ateliers, mais aussi rencontres internationales pendant les repas où tout le monde est réuni en cercle dans ce cadre fabuleux à 1800 m d’altitude en pleine nature. Et puis des soirées mémorables autour des feux, à chanter des chants indiens ou à jouer de je ne sais quel instrument de musique (il y en avait tellement !). Et puis comme pour tout espace autogéré, la participation même à la vie du lieu est un enrichissement. Que l’on aide à la cuisine, à l’accueil des nouveaux arrivants ou ailleurs, on reçoit toujours plus que ce que l’on donne : veut-on aider à aménager le lieu et voilà que l’on apprend à monter une Yourte.

JPEG - 77.4 ko

Et puis… Enfin, nous avons été au rassemblement du Larzac, l’occasion de revoir des gens rencontrés ailleurs, et d’en rencontrer d’autres... Puis nous reprendrons peut-être la route des écolieux, cette fois dans un pays voisin. Et il y aura aussi le Forum Social Européen à Paris en novembre. Sur le chemin d’une autre façon de vivre, nous ne nous sentons plus seuls, nous y avons trouvé le bonheur, dans la simplicité et l’incertitude (où serons-nous dans trois mois ?) et nous savons que nos expériences « de jeunesse » se révélerons précieuses dans notre vie de demain..

Notre vie, c’est ce que l’on en fait… Fab

Cet article a été publiée dans Revue Passerelle Eco N°13 Fin de l’an 03


9 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

1 message

  • Eco-Compagnonage

    Le 18 octobre 2010, par Minilie

    J’ai qu’une question.
    Quelqu’un vit-il cela avec deux enfants dont l’un, enfant d’un autre père que celui qui constitue la famille avec laquelle je rêve de tout ça.
    Je vous demande ça très sérieusement car j’ai peur de ...
    devoir lacher les rêves de toute une famille pour ma fille.
    Nous souhaiterions voyager d’éco-lieu en éco-lieu, nous sommes nomades sans frontière mais interdit de sortie du territoire pour l’un d’entre nous. Mon premier enfant, qui n’est pas que le mien.
    Une bataille pour une non scolarisation à 4 ans ! qui coute à notre famille 1500E !!!
    Si tu rencontres dans tes rencontres un cas similaire au notre qui a pu survivre, donne nos coordonnées, s’il te plait.


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Parcelles Feuillus (Habitat Léger dans le 24)

Projet : projet écologique souhaité: lutte changement climatique, habitat éphémère, préservation des espèces naturelles, projets pédagogiques autour des espaces naturels
Offre : A vendre 2ha 21 ares de (...)

Maman Solo Recherche Logement / Coloc dans Collectif Rural avec Enfants (À l’abordage)

Offre : Bonjour, j'aime penser que je suis une femme ouverte, bienveillante et super fun! :-). J'aime l'humain et je me sens bien quand je suis en tribu ou en communauté. J'aime partager, échanger, (...)

L'Épuisement Professionnel, Cadeau Créateur de Paix Intérieure (Arts de Vie dans le 31)

Projet : Lors de cette conférence-atelier, nous découvrirons quatre facteurs de risque individuels qui nous prédisposent à en vivre un et les stratégies associées que l’on peut développer pour mieux (...)

Vente Maison Écologique en Habitat Groupé, en Vendée (Elargissement dans le 85)

Offre : Maison mitoyenne de 2010 dans résidence écologique bois BBC, en habitat groupé, à 20' de La Roche-sur-Yon. 110 m2 + jardin d’hiver (19 m2) + débarras (16 m2) + cave (3 m2). Grande pièce de vie (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Aide au Potager et aux Champs (Ecolieux existants dans le 42)

Projet : Ferme à vocation collective et non commerciale, nous visons simplement à l'autosuffisance et au troc. Toilettes sèches, eau du puits, phyto-épuration, alimentation bio
Offre : caravane (...)

Écogîte l'Esperluette de Fonchy (Ecovolontariat dans le 24)

Projet : Dans le Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin, sur 4 ha, j'accueille accueille des vacanciers, des stages et des personnes désirant un séjour à peu de frais contre un coup de main. (...)

À la Recherche d'un Terrain ! (Un Groupe Existe dans le 23)

Projet : collectif de 4 personnes. Valoriser et développer localement les écosystèmes humains et naturels. Ferme culturelle avec café associatif, expo, concert, spectacle, … un espace d’échange et de (...)
twitter

SUR LE WEB