Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > Groupements d’Achats en Produits Bio ou Locaux
“Ici & Là”, un groupement d’achat citoyen
Une coopérative d'achat de produits alimentaires sur Bézier

le 20 mai 2009

Une coopérative d’achat de produits alimentaires sur Bézier

avec Marie Hélène Dupy, Bézier

L’association Ici & là (Initiatives Citoyennes et Libres Alternatives) soutient un projet de création d’une coopérative d’achat de produits alimentaires sur Béziers.

Les choix retenus visent à obtenir les objectifs suivants :
- Maintenir et promouvoir une agriculture paysanne locale.
- Privilégier les paysans faisant des efforts dans le sens d’une agriculture biologique .
- Modifier progressivement nos habitudes alimentaires afin d’éviter les circuits de la grande distribution et de l’industrie agro-alimentaire.
- Proposer un grand choix.

Cet article est extrait de Passerelle Eco n°13, revue de l’écologie pratique et des alternatives concrètes

Parcours personnel

Marie Hèlene : Je connais les difficultés des agriculteurs, car j’ai été agricultrice pendant 15 ans. J’ai fait partie aussi de l’association du marché paysan qui a intégré des consommateurs à son fonctionnement et qui fait des animations sur le marché.

Avec eux on a travaillé à éliminer les sacs plastiques sur le marché, en demandant aux consommateurs d’amener leurs sacs. Ainsi, on s’est aperçu qu’il y avait une demande de la part des agriculteurs, car ils écoulent de moins en moins sur le marché. Comme certains font parfois 80km aller et retour pour venir, c’est dur-dur quand ils ne font que 50 .

Je me suis longtemps occupé du SEL aussi, on est une soixantaine, mais là j’ai passé la main pour m’occuper de la coopé.

Il s’y est ajouté une coordination interprofessionnelle créée pendant les mouvements sociaux du printemps. Les intermitents ont trouvé ça super : les gens ont besoin de concret  !

Tout ça c’est très lié, on utilisera peut-être le SEL pour gérer les temps de bénévolat dans l’association.

Le bitérois

JPEG - 30.7 ko

Notre public est très varié, tant sur les idées (politique, santé, alternatives, ...) que sur les revenus. Il y a des motivations très larges : Bézier est une ville sinistrée, il y a 18% de chômage, beaucoup de retraités et très peu d’actifs, tout est à faire. On a quelques associations locomotives pour ce projet : le SEL, ATTAC, l’association régionale d’écologie, l’association bitéroise contre le racisme, ...

Nous avons tout d’abord créé l’association Ici et Là, qui a pour objectif d’accompagner des projets hors norme. Elle va ainsi porter le fonctionnement de cette coopé, le temps que ça se mette en place. Ensuite, quand le fonctionnement sera bien en place, on pourra créer la structure juridique la mieux adaptée. Là, on est en train d’acquérir un local. Pour cela on a réuni des dons, et on va compléter par des prêts et un emprunt à la NEF. Il y aura une SCI pour assembler ce capital, et l’association, qui reçoit les dons, en sera actionnaire grâce à eux, aux côtés des prêteurs privés.

Ce lieu hébergera aussi les autres activités de l’association, ainsi que le SEL du Bitérois.

J’ai fait la tournée des producteurs Pour tout mettre au point, j’ai passé une demie journée en moyenne avec chacun des 20 producteurs.

Je leur ai demandé de définir :
- leur(s) produit(s)
- leur période de production,
- leur cycle : à quel moment de l’année, du mois ou de la semaine les produits sont disponibles
- la logistique : est-ce qu’ils descendent à la ville au marché ? ou sinon, est-ce qu’ils se rapprochent d’un autre marché où il est possible de récupérer la marchandise ? Est-ce qu’il faut aller chercher chez eux ? Est-ce qu’ils peuvent confier la marchandise à quelqu’un d’autre ?
- les conditions de transport et stockage (pour les produits frais / pas frais )
- le prix
- la quantité globale qu’ils peuvent fournir.

À terme, une salariée est prévue

Ç’aurait été trop compliqué avec juste du bénévolat d’avoir beaucoup de produits disponibles 2 fois par semaine.

Pour payer un salarié, la coopé fera une marge sur la vente en achètant au prix "sortie de ferme" au paysan, et revendant au "prix marché", qui reste raisonnable. Pour l’instant, pour le lancement, la coopé repose entièrement sur le bénévolat.

Comme je suis au chômage, je touche les ASSEDIC jusqu’en Juin, et je mets au point ce projet. En juin 04, la structure devrait être lancée et pourra m’accueillir comme salariée.

Le fonctionnement

J’ai repris des AMAPs l’idée de faire des commandes trés à l’avance. Ainsi, on peut encourager les installations de nouveaux agriculteurs, ou permettre de lancer des productions encore inexistantes, par exemple en légumes secs. Ainsi, une maraîchère d’Agde est prête à faire du pois chiche si elle est assurée de l’écouler.

En général on paye à la livraison sauf cas particulier, à l’avance, pour encourager.

Par rapport au marché, le choix de produits sera beaucoup plus grand, et comme il n’y aura pas de stocks ni d’invendus, les prix seront inférieurs à ceux d’un magazin pour les produits frais ou non transformés.

Cet article est extrait de Passerelle Eco n°13, la revue de l’écologie pratique et des alternatives concrètes

JPEG - 30.9 ko

Par rapport à une biocoop : la biocoop demande des prix très bas aux producteurs et elle exige que les produits soient livrés, ce qui est trop contraignant lorsqu’il y a peu de débit. Notre structure vise à remédier à cela en permettant aux paysans d’acheminer leurs produits jusqu’en ville, et en leur achetant au même prix qu’à la ferme. De plus, par principe, notre coopé ne va s’approvisionner que chez des producteurs locaux (moins de 150 km), en bio au maximum, ou sinon, dans l’agriculture paysanne. En fait, il y a déjà une biocoop sur Bézier, et elle participe à ce projet.

54 adhérents se sont engagés à commander à l’avance, et ils payent à l’avance aussi. On va sûrement ouvrir pour chacun un compte, qui sera approvisionné au besoin, et sur lequel seront prélevées les commandes à chaque fois. De plus, les clients s’engagent à donner un certain temps de bénévolat (10h par an) pour la préparation des commandes et la distribution.

La coopé a réalisé le 25 Octobre sa première distribution de légumes.

Il y en a désormais une le mardi et une le samedi où les paysans viennent à la fois pour le marché et pour la coopé...

Marie Hélène Dupy

9 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

2 messages

  • Une coopérative d’achat de produits alimentaires sur Bézier

    Le 25 novembre 2012, par X

    La coopé a réalisé le 25 Octobre sa première distribution de légumes.

    • Une coopérative d’achat de produits alimentaires sur Bézier

      29 janvier 2014, par isabelle

      Bonjour je trouve cette action très intressante et j aimerais étudier cette création sur ma région avez vous reçu des financements de la part des acteurs locaux et qui sont vos clients ? Merci pour votre aide cordialement isabelle


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Lieu de Vie et d'Activités à la Ferme (Contacts dans le 06)

Projet : L'association Brin de Vie est un lieu de vie et d'accueil à la ferme pratiquant la thérapie facilitée par l'animal, vie communautaire et activités de réadaptation sociales accompagnement (...)

Habitat Partage a Saint Sorlin de Vienne (Contacts dans le 38)

Projet : Habitat partagé sur une maison existante à Saint sorlin de vienne (10 min de Vienne / 30 min de Lyon - allers-retours en train fréquents et rapides Vienne-Lyon) en recherche de foyers (...)

Reconversion (Graines d’Avenir dans le 84)

Projet : Couple la cinquantaine, cherche lieu de vie existant afin de partager nos valeurs : autonomie, écologie, santé naturelle et holistique, plaisir de vivre et entraide. Nous ne sommes pas des (...)

Famille Nomade, Volontaire. (EcoNomades)

Projet : Bonjour , Famille nomade depuis peu nous souhaitons partager avec des personnes qui voyagent en caravane .. Nous pensons passer l'hiver au Portugal ou en Espagne? d'infos besoin Nous (...)

Homme 60 Ans, Recherche Amitié avec Femme (Rencontres amoureuses dans le 38)

Demande : Homme 60 ans, rech amitié avec femme entre 45 et 70 ans et plus, ouverte d'esprit, pour partages, échanges par rapport aux domaines de la spiritualité, méditation, philosophie, poésie, (...)

Projet Éco-Lieu (Un Groupe Existe dans le 83)

Projet : Groupe déjà constitué cherche propriété ou terrain pour implantation d'un habitat participatif d'une dizaine de foyers dans la région Paca.

Recherche co Animatrice pour Stages (Contacts dans le 38)

Offre : RECHERCHE CO-ANIMATRICE POUR STAGES Joe thérapeute, recherche co-animatrice pour stages, domaines du massage, du magnétisme, de la méditation, du développement personnel , du tantra, du (...)

Recherche Contacts pour Creation d'un Eco Village (Graines d’Avenir dans le 38)

Projet : Je suis architecte, et souhaite créer un éco village, avec des constructions existantes à rénover soit en constructions bois et paille. désireux de changer de vie avec ma famille, couple et (...)

Lieu de Vie Wenojenn (Ecolieux existants dans le 22)

Projet : Projet global en démarrage et à dvper ensemble : Développer un lieu de vie partagé : En développant ensemble l'autonomie du lieu et de ses habitants. Bientôt, accueil de vacances possible en (...)