Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Projets Abandonnés > La Borie (Gard)
La lutte doit reprendre pour défendre cet écolieu
Virage difficile pour l'écosite de La Borie

le 28 avril 2009

Virage difficile pour l’écosite de La Borie

Cela fait plusieurs années que nous n’avions pas eu l’occasion de publier les nouvelles de La Borie.

Le projet institutionnel [1] de SCIC ayant été mis en place, la Borie vivait sa vie d’écolieu, avec la cohabitation pas toujours facile du projet d’activité de SCIC et des paysans et artisans installés sur place.

D’un côté : La commune de St Jean du Gard. Elle a acheté le terrain via une DUP (Déclaration d’Utilité Publique) pour mettre en place le projet de la SCIC : volet agricole, accueil hébergement, formation, ... un programme assez complet d’éducation à l’environnement qui a l’aval du préfet. Mais depuis le départ des initiateurs du projet [2], aucun acteur de la SCIC n’habite plus sur le lieu.

De leur côté : les habitants sur place à La Borie, et d’autres citoyens du voisinage installaient une yourte sans concertation avec la mairie mais avec de belles motivations, et y accueillaient notamment des évènements conviviaux tels que projections de films et débats.

Tout a basculé en avril 2009 lorsque l’équipe de la mairie débarque en force et démonte la yourte. C’est alors le clash avec les habitants des environs qui défendent ce lieu public !.

La yourte restituée, voici le bilan et l’actualité par le collectif des associations qui se sont mobilisées pour défendre leur bien ... public.

St Jean du Gard – La borie, dont acte !

On pouvait s’interroger sur les motivations de M. Antherieu, maire de St Jean du Gard et une partie de son équipe municipale à démonter une yourte collective, qui permettait depuis huit mois le déroulement d’animations diverses (ciné-club, débats, etc.) sur l’écosite de la Borie. Aujourd’hui, la réponse est plus claire.

Le dernier communiqué du conseil municipal, placardé ce 25 avril sur le front de la mairie, permet d’apprendre que « l’expulsion des résidents de la Borie » (sans distinction) va se « poursuivre » afin que « la commune de St Jean du Gard devienne pleinement propriétaire de ce lieu ».

Dont acte ! Il est temps de s’inquiéter face à de telles méthodes.

Il s’agit donc d’un projet planifié de longue date pour résoudre ce qu’il est maintenant devenu commun d’appeler « le problème de la Borie ». A quel conseil municipal a t-il été évoqué (et voté) une telle décision ? Quelle a été la fameuse « procédure d’expulsion » puisque personne (ni le parquet, ni la préfecture, ni les usagers de la yourte, ni les citoyens de St Jean du Gard) n’ont jamais eu la moindre information ?

La violence aurait pu être évitée.

Si la mairie était restée dans la légalité et avait entamée une concertation, la colère n’aurait jamais pris cette démesure. Elle a très souvent été interpellée à ce sujet... sans réaction, sauf du mépris.... Nous devions même entamer un cycle de concertation initié par la communauté d’Agglo. La première réunion devait se passer la semaine suivant ce malheureux mercredi.

Mais que reproche la mairie à cette yourte ?

Elle fut très bien accueillie par la population et également par les acteurs et actrices historiques de ce site devenu un symbole de résistance dans la région.

La yourte fournissait un espace gratuit, autogéré, ouvert à qui proposait une idée pertinente pour l’animation culturelle du pays. Personne n’y vivait, l’accès était libre et sa construction avait fait l’objet d’un chantier collectif... Elle n’avait rien coûté à personne et était très utile....

La mairie veut expulser les agriculteurs et artisans installés sur le lieu !

La mairie affiche aujourd’hui sa volonté d’expulser d’autres résidents et usagers du lieu, c’est-à-dire un couple d’agriculteurs et un couple d’artisans en installation de matériel solaire.

- Les agriculteurs entretiennent l’espace depuis quatre ans et attendent que la mairie rentre dans la légalité en signant enfin le bail qui leur est promis depuis leur installation. La jurisprudence est pourtant claire à ce sujet et la mairie nous donne un bien mauvais exemple de gestion. Ils ont été invités à s’installer par l’ancien gestionnaire du site dans le cadre d’un projet plus vaste mais encore bien flous à ce jour...

- Les artisans ont été invités à rester en place par l’ancien maire en échange de menus travaux d’entretien. Cela dure depuis 17 ans... Et voilà une mairie incapable de reconnaître leur bon droit. Depuis le haut de son tout nouveau mandat de six ans, elle s’arroge une légitimité de propriétaire sans tenir compte d’une histoire qui la dépasse.

De nombreux appels ont été lancés en direction des élus pour ouvrir un dialogue, mais la porte est toujours restée fermée... on peux constater que les décisions on été prises de manière unilatérale et sans respect de la démocratie participative mise en œuvre par les habitantEs qui servent l’intérêt général.

Personne n’est venu consulter ces résidents...

Mais la mairie avait bien un interlocuteur : la SCIC la Borie. Il est étrange que sa qualité de médiateur dans ce conflit soit tant remise en cause par les parties.

Au regard du résultat sa crédibilité peut être mis en doute. Force est de constater que certains ont laissés pourrir la situation qui permet de donner prétexte à l’expulsion.

Quel gâchis !!!

La Borie est devenue ...

La Borie est devenue, depuis la lutte contre le barrage, un site au visage pluriculturel où l’écologie, l’agriculture et les relations humaines sont devenues réalité.

La gestion hasardeuse et très maladroite des anciens comme des nouveaux responsables risque de voir mûrir en son jardin un fruit bien amer...

Nous dénonçons l’attitude provocatrice de la mairie, qui au lieu d’apaiser les tensions, décline avec une telle rapidité ses intentions d’expulsion. Ceci alors même que la yourte était encore en réparation suite aux dégâts occasionnés par le démontage.

Nous demandons que la mairie de St Jean du Gard revienne sur ses décisions d’expulsion.

L’ouverture d’une table ronde entre la municipalité, les habitants, les usagers de La Borie et les associations qui les soutiennent afin de trouver par la voie de la négociation une solution de sortie à ce conflit. Débattre et examiner ensemble le projet collectif en tenant compte des usagers de la Borie.

Les organisations signataires :

- L’association Halem,
- l’association « Demeures nomades »,
- l’association « la belle cause »,
- l’association « yourtao »
- les Objecteurs de Croissance,

Notes

[1] Sont sociétaires de la SCIC : Le Pays des Cévennes est membre de la SCIC ainsi qu’une soixantaine d’autres sociétaires

[2] Notamment : Benigne Jolliet et Hélène Hollard

Association pour les HAbitants de Logements Éphémères ou Mobiles et pour un Habitat Choisi.
Ô Cree Louche 09800 ENGOMER
06 18 94 75 16,
Contact Gard : Sunt Wilhem - 06 73 98 77 27 - mail

5 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

8 messages

  • Virage difficile pour l’écosite de La Borie

    Le 25 avril 2010, par erb

    Salut à tous.

    J’habite Nîmes et je suis sensible à votre démarche qui à le mérite d’oeuvrer à l’épanouissement des Hommes.
    Apparement la mairie doit avoir un projet sur ce terrain qui nécessite le départ des occupants actuels...Aussi, j’imagine qu’en plus d’une lutte qui va durer des mois durant lesquels vous ne pourrez travailler à votre projet, il faut penser à des solutions alternatives et, par exemple, tirer du cadastre les noms des propriétaires de terrains qui pourraient se substituer à l’actuel, et démarcher ces propriétaires afin qu’ils les louent ou les mettent à disposition grâcieusement. Ainsi, tout en poursuivant l’objectif de garder votre emplacement actuel, en leur tenant la dragée haute, vous auriez un lieu de remplacement pour continuer l’activité de votre ECOLIEU qui est à mon sens bien plus importante. Ne vous laissez pas bloquer ou ralentir par la mauvaise volonté administrative, elle peut être contournée avec un esprit d’entreprise plus intelligent que le leur car en harmonie avec les Hommes ! Je suis sûr qu’il existe dans votre région des propriétaires qui participeraient volontier à la création de lieux de vie respctueux du vivant, et que poursuivre de grands idéaux peut les exhalter !
    En route vers le cadastre et la téléprospection !

    Si vous avez besoin d’un coup de main, que se soit, pour nettoyer les chiots ou pour négocier la mise à disposition d’un terrain, je suis Stéphan, un gars qui comme la plupart d’entres nous brûle de participer à un travail qui grandit l’humain. Tel : 06 67 87 01 23

    A tous bon toujours.

    • salut

      4 novembre 2011, par rezonet

      Salut les trou du cul.

      Vous vous rememorez le temps où le maire avec ses méchants loups s’étaient pointés pour vous chasser un 22avril ?Il y avait derrière les raisons que VOUS pretextiez autre chose...Les risques liés dans le cas où une crue surviendrait.
      Et buien voilà les connards autonomes à deux balles...En esperant que vos gosses (honte à vous de les impliquer) sauront nager...En attendant encore merci EDF pour les fournitures gratuites...

  • Virage difficile pour l’écosite de La Borie

    Le 6 avril 2010, par yago

    bonjour,
    j’ai lu votre article relatant vos conflits avec la mairie.
    Votre combat m’est apparue comme plus que soutenable.
    Je suis en recherche d’un hébergement pour ce moi d’avril ,en échange de 2 ou 3 heures de travail par jour .Mon état de santé ne me permets pas d’en promettre plus.
    Je serai aussi interressé de vous aider à mener votre lutte si biensûr en étant sur le lieu, je la trouve toujours juste.
    Si vous n’êtes pas interressés par cette initiative ,peut-être pouvez-vous m’indiquer d’autre lieu (si possible non-fumeur)qui puissent m’accueillir.
    Yago.iago@hotmail.com

  • Virage difficile pour l’écosite de La Borie

    Le 22 juin 2009, par X

    23 avril, 2009 à 11 h 04 min

    Je vis au sein d’un pays .Dans ce pays où je réside je me considère véritablement malheureux…d’y vivre,mais j’y reste.Je suis de ceux qui revendiquent : Anarchie/Autonomie.Dans mon pays tous les magistrats sont corrompus et les gendarmes procèdent à des exécutions sommaires.Dans mon pays je n’ai pas le droit de m’exprimer,je ne dispose d’aucune aide sociale (de l’état),dans mon pays les enfants arpentent les couloirs du métro de nuit comme de jour.Dans mon pays nous sommes rongés par la famine et de plus, les autorités nous mènent la vie dure.Avec un tant soit peu de réflexion je pourrais faire la part des choses,mais je m’y refuse.Je ne peux pas partir du principe que le dialogue,la concertation,le stratège puissent représenter une alternative possible à l’évolution des choses.Je privilégie la violence au détriment du savoir,de la culture,de l’échange.J’ai fait le choix d’employer la violence,tout comme mon idole de toujours : Che Guevara,même si les affres du passé ressurgissent depuis peu je me fous de savoir qu’il ai commandité l’exécution de milliers d’innocents.Malgré tout hier matin,avec le peu de forces qu’ils nous restaient exacerbées par les effets délétères de l’alcool,mes compagnons et moi-même avons jugé utile de mener notre action constructrice et ce, dans l’intérêt de tous.Durant des semaines nous nous serons privés de nourriture pour parvenir à faire l’achat de téléphones cellulaires dernier cri,de caméras,et du reste consommable…Je suis autonome,fondamentalement,mais je dispose toutefois d’un compte bancaire,d’un véhicule,d’une habitation,d’un fournisseur d’accès internet,je m’oppose au mondialisme mais je participe comme tout le monde à cela en mettant du carburant dans le réservoir de mon véhicule.Je refuse de m’isoler loin,car j’éprouve le besoin de vivre paradoxalement parmi tous ces cons que je n’apprécie pas.Et puis j’ai besoin d’énergie électrique,tous comme mes amis de Greenpeace.Je porte des jugements de valeur envers les personnes que je ne connais pas,ou qui ne me ressemblent pas.Comme les flics me l’ont exprimé oralement,moi aussi je dispose des pleins pouvoirs.J’ai mené cette action non par sentiment de révolte mais pour satisfaire mon ego.Je sais dès à présent que je serais “perdant” face au tribunal où je serais assigné de me présenter tôt ou tard.Moi le premier me serai présenté à la gendarmerie si j’avais été séquestré de la sorte.Mais au sein de mon pays, je n’ai pas pris conscience que même s’il y à des injustices,je ne suis pas le seul à éprouver des difficultés à vivre.Je n’ai pas pris conscience que même si ce n’est pas la panacée,l’état me verse 400€ par mois de revenu minimum d’insertion mais je ne désire pas “m’insérer” comme certains : tous ceux là… sont des cons.Je n’ai pas pris conscience que dans mon pays je bénéficie de la CMU avec tout ce que cela comporte et de savoir qu’en Somalie on crève au jour le jour,ça ne me regarde en rien,et puis de toute façon c’est hors sujet,il n’y à pas de comparaisons possibles.J’ai entendu un type me dire aujourd’hui vouloir partir loin d’ici,apporter son grain de sable à l’édifice d’une action humaine qui contribuerait à apporter assistance à d’autres sur cette planète,à d’autres qui n’ont véritablement RIEN.Quel connard,j’ai pourtant appris que lui aussi n’était pas en accord avec la politique menée par le gouvernement Francais actuel,mais qu’importe il reste libre de ne plus entendre de pauvres malheureux de mon acabit se plaindre de tout et de rien.Aujourd’hui dit-on sous Sarko ce n’est pas fameux,mais à mon sens sous Mitterrand cela ne l’était pas non plus.Je ne me satisfait de rien.J’ai entendu parler pourtant “d’autonomes” pleinement solidaires,actifs,et raisonnés qui donnent un sens à leurs convictions en menant des actions réfléchies,structurées et qui bien souvent parviennent légalement à atteindre leur but.Mais je suis et reste borné ,peut-être n’ai-je pas vécu l’effroi et l’horreur d’un passé révolu que les vieux que je croisent ont enduré.Ma pensée est limitée à peu de choses,et,à ma mesure je contribue à semer le trouble car ce que j’ignore encore aujourd’hui,c’est que, demain à St Jean du Gard il sera bien plus difficile voire empirique pour d’autres de réaliser un projet qui aurait pu rassembler,unir…La mairie,ses élus,les flics,le Procureur risquent dorénavant de nous mener la vie dure,n’ayant pas réfléchi à l’action que j’ai menée,je me suis en définitive grillé,avec tous ceux qui m’accompagnaient…je les emmerde tout autant.Tous les membres de l’état sont pourris,tous les flics sont des “fachos”,tout ce qui n’abonde pas dans mon sens est douteux ou à bannir.Je jubile de voir aujourd’hui sur le net la rédaction de mes méfaits,car moi,seul et unique,sans copies et sans répliques,je n’appartiens à personne,l’univers est pour moi,je suis indivisible et l’on pourra dire de moi que je suis un type qui tient la route en faisant valoir mes idées à la seule différence,c’est que l’autonomie on ne l’adopte pas de cette façon en se vendant délibérément aux autorités et à la justice.As tu connu Florence REY ?Pas vu,pas pris, les autonomes j’en connais depuis plus de trente ans et ils on toujours su préserver leur liberté en se protégeant du “systeme”.Nous n’avons pas voulu la venue des flics c’est vous qui l’avez produite,vous attirez le loup dans la bergerie,mais les actifs veillent, et parviennent tôt ou tard à leur fins.Tu n’auras plus l’occasion de me lire car je compte partir (encore une fois) d’un lieu où je ne me retrouve pas.Nous sommes libres,toi pas.

    • Virage difficile pour l’écosite de La Borie

      25 avril 2010, par erb

      Salut à toi.

      Ne permettons à personne de nous rabaisser au point de le haïr !
      La violence et la peur sont LEURS armes, et les adopter c’est faire leur jeu. Dés qu’une lutte naît parmis les Hommes, les puissants du moment en sont les instigateurs ou /et les bénéficiaires. L’entretien de forces armées, police, justice et autres soldats, n’a d’autres justification que les pions ( de bonne foi certes et c’est encore plus dommageable ) poussés par la misère, qui se plongent dans de violentes révoltes, téléguidées ou récupérées en coulisses par des Hommes de l’ombre.

      La vraie force est ailleurs et nous le savons tous.
      En dignes fils de la nature qui se montre alternativement douce et belle ou cruelle et dure, nous possédons un sublime potentiel ainsi que les stigmates d’une barbarie de mieux en mieux domptée.
      L’action violente est obsolète car l’Homme aspire à la paix malgré que ses peurs ancestrales l’empêchent encore, mais plus pour longtemps, d’y accéder.
      Nos premiers outils ont à peine 500 mille ans et la moyenne de vie d’une espèce sur terre est de 18 millions d’années ! Nous commençons à peine à ouvrir un regard sur ce que nous sommes et notre univers, et la fulgurance de notre évolution nous propulse dans une aventure fabuleuse !
      Mourrir pour des idées ne fait plus recette car nous comprenons mieux qu’il n’y a aucun intérêt à servir de chair à canons pour consolider l’égémonie de quelques psychopates hantés par la domination tant l’idée de devoir se soumettre à l’intérêt commun leur est innacceptable.
      Pourtant nous avons identifié depuis longtemps les moyens de négocier en gagnant gagnant, sans violence, et il est urgent de se "réoutiller" de ces talents. Si la violence avait des vertus d’assagissement, au paradis, sur terre, nous y serions déjà déjà.

      L’horreur doit engendrer la répulsion, la violence être soignée et avec nos peurs domptées nous nous doterons d’ autant de tremplins pour accepter de s’aimer et de se le dire.

      A tous bon toujours.

      • Virage difficile pour l’écosite de La Borie

        27 juillet, par theo

        2018 La justice sur laquelle vous crachez ... Vous êtes les premiers à la saisir : avocats, associations, magistrats, juristes et j’en passe .

        Des personnes comme vous j’en ai connu une quantité importante crois moi...
        Comme à NDDL (j’y etais durant sept semaines ) vous n’êtes pas capable de saisir les armes envers l’autorité qui vous lamine perpetuellement , vos combats sont jours après jours totalement vains , sans aucune efficience .
        en prenant en "otage" vos propres enfants devant la mairie de saint jean du gard durant vos precedentes manifs afin de pouvoir trouver justification a la violence policiere disproportionnées ; aussi crades que les flics votre stratege .

        Votre putain nation Francaise , il faut avoir la tete solide pour l’affronter, sans parler de ce qui se font buter dans l’ombre .
        S’affronter à l’armée ce n’est pas et sera encore moins une mince affaire .

        C’est en Belgique , même au Pays bas où j’ai pu trouver et m’allier à des personnes raisonnables , en lutte veritablement .
        Des gens libres totalement ,la plupart sans vehicules , de moyens télématiques (je suis protégé sous moin OS de pingouin , sous linux je suis a l’abri de tout -connard-) , integrant au sein de leur ZAD des projets constructifs , voir inovants pour certains ,

        Le tout en corrélation avec les lois , sans se soumettre pour autant à elles ; car l’essentiel reside dans la durée,la solidarité, et avant tout dans l’intelligence de ne pas attirer le loup dans la bergerie comme vous le faites . vous n’attendiez qu’un nouveau remi fraisse , une seule main cette fois...
        Qu’avez vous à persister a vivre au sein de cette france que vous meprisez tant ?

        La borie c’est une chose, mais vous n’êtes absolument pas en adequation avec les valeurs que vous pretendez defendre .
        Je m’explique , de tous ceux qui resident à la borie j’ecris ceci :
        dès les beaux jours vous vous y rendez tous , l’electricité nucleaire vous la pompez gratos premier point.

        venu Octobre , rarement novembre vous vous pointez tous auprès de l’assistance sociale de votre departement , plutot de saint saint jean pour etre chaudement logés et chauffés durant tout l’hiver .

        Pour , par la suite , avec methode , prendre le soin de vous barrer en n’honorant pas vos factures edf et loyer (de toute facon pris en charge par le FSL) .deuxieme point . et ainsi de suite chaque années durant .

        Et vos actes , votre passivité , depuis toutes ces longues années nous ont mené à macron , sinistres imbéciles .

        Vos luttes caricaturales , ephemeres et steriles vous ont mené là .

        Et vous allez vous retrouver comme des cons dans quelques années avec un etat qui va vous laminer au sein propre du terme .

        vous n’etes que des petits cochons de francais , c’est pour cette raison que l’EI met votre nation a genoux depuis plus de dix ans .je resume et ce n’est pas notre sujet .

        Je remémore un 22 Avril 2009 il a plus de quatre ans . Où bon nombres d’entres-vous avaient sequestré des élus au sein de la Mairie de Saint Jean du Gard .
        Les bleus mobilisés en grand nombre, intervention à votre encontre puis garde à vue : 3 heures à peine.
        Le petit fils du Prefet était présent dans la bande , il ce sera gardé de vous le dire et vous aura épargné de très nombreuses poursuites .
        Voilà un premier point .

        vous etes à l’image de ces magistrats qui assurent vore defense , de ces flics qui consoderent que finalement, jusquà preuve du contraire vous n’etes pas biens mechants , de ces presidents , leur procureurs , de tribunaux qui vous assenent seulement de sursis (et c’est tant mieux , quoi que ) vous etes dans le systeme ., vous lui appartenez.

        Tous disposez d’un compte bancaire , sinistres idiots .
        attend ton prochain boulegan francais pour te meler a la populasse gardoise et d’ailleurs (joli les camions flambants des malheureux )

        Nous sommes moins de un pour cent comme moi , au sein de votre france à ne pas en disposer , putain.
        C’est possible abruti , mais encore faut il faire les demarches pour savoir de quelles façon pouvoir percevoir les minimas sociaux que l’etat te file .

        Certes elle pue ta france , mais elle n’est pas TOTALEMENT corrompue .
        CMU, RSA , etc ... nulle part ailleurs trois euls pays te propose ca en europe et vous chialez .

        Meme sous sarko,hollande,chirac vous etiez tranquilles , mais comme des cons vous allez vous retouver face a macron dans quelques mois avec les reformes qu’il agence sournoisement , sans avoir plus rien , vous allez vous retrouver à poil devant les flics , les crs .
        En rage de constater et realiser que vous en etes encore là , après tant d’années !!! que vos cevennes auraient pu devenir effectivement un lieu de vie commun , solidaire, autonome , libre .
        Mais vous ne faites qu’attiser vous meme les haines , les prejugés au detriment des valeurs qui animent pleinement ceux qui dans la revolte , ou l’oubli (le passé tant oublié par vous ) auront fait preuve de discernernement , de bon sens et d’action afin de faire avancer les choses , si ce n’est les neutraliser .

        Theo (dit le gaulois mort au pays bas) ; ( tu sauras le relayer collabo ) pas si anonyme que toi est un ami qui vous veux du mal .

        un francais vaut deux chiens
        un magistrat en vaut trois
        un flic en vaut quatre -n’est pas collabo qui croit

  • Mise à jour de l’introduction

    Le 4 mai 2009, par JLuc (Passerelle Eco)

    Suite à l’appel d’un membre de la SCIC, qui demandait un droit de réponse, j’ai modifié l’introduction de ce communiqué pour intégrer ses remarques et précisions sur l’activité de la SCIC et les rapports de La Borie.
    J’étais en effet auteur de l’introduction tandis que le communiqué a été rédigé par ses signataires.

    • Mise à jour de l’introduction

      22 juin 2009, par Theo

      Depuis le 17 juin 2008,le domaine de la Borie,composé de maisons d’habitations et fermes et de 22 hectares appartient en toute propriété à la commune de Saint Jean du Gard,le précédent propriétaire était le département du Gard.
      La commune de St jean du gard est devenue propriétaire du site à la suite d’une procédure de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) pour la réalisation d’un projet global d’éco-tourisme,d’éco-construction et de développement des énergies renouvelables,projet porté par la commune,mis en secne par la SCIC Ecosite de la Borie et APPROUVE par la Préfecture du Gard.Aujourd’hui la SCIC est dépossédée de son outil de travail par un "pseudo collectif"....

      De nombreuses photographies et videos édifiantes du site et de ses usagers seront bientôt en ligne...


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche un Toit + Dépendances Grange / Entrepôt (Recherche location dans le 87)

Projet : UN TOIT ........; POUR MOI & TOI Couple d' artisan / artiste cherche un toit pour y créer ses ateliers petit coin habitation + dépendances ( grange / entrepôt /...) en limousin de (...)

Cherche Petit Coin Habitation + Dépendances (Grange / Entrepôt / . . (Ventes Immobilier dans le 87)

Projet : UN TOIT ........; POUR MOI & TOI Couple d' artisan / artiste cherche un toit pour y créer ses ateliers petit coin habitation + dépendances ( grange / entrepôt /...) en limousin de (...)

Un Lieu d Accueil pour Sans Abris , Camion Aménagé , Voyageur (Ecolieux existants dans le 16)

Projet : Dans la continuité du projet de coluche . Les Chaumières du coeur , un lieu pour faire une pause, se ressourcer, reprendre de l' élan ...
Offre : terrain à cultiver, petit élevage Un espace (...)

Menuisier Cherche Habitat Partagé Collectif et Solidaire (À l’abordage dans le 29)

Projet : Un pas de plus d'écolo et de jardinier permaculteur. Ancien artisan des métiers du bois, j'aimerai rejoindre une colloc, un habitat collectif sensible à l'écologie mais actif. N'importe où, (...)

Philothérapire et Chamanisme (Arts de Vie dans le 56)

Projet : Pour trouver des réponses, appréhender le monde et la vie avec plus de calme, retrouver la joie, avancer vers la sagesse, guérir des blessures que la vie a pu nous infliger, se libérer des (...)

Mission de Service Civique pour Début Novembre 2018 (Contacts dans le 40)

Projet : Dans un écohameau participer à la préservation durable du patrimoine agricole et accompagnement de la vie sur le territoire. "Le volontaire échangera des savoirs (culture de haies fruitières, (...)

Fête des Possibles Montluçon (Convergences dans le 03)

Projet : La Fête des Possibles, fête d'envergure nationale, du 6 Sept au 6 Oct 2018 regroupe 120 assos (colibris, les amis de la terre etc...) dont le but est de présenter les possibles rencontrer, (...)

Chevaux Mécaniques Fringants Attendent Cavalière (Rencontres amoureuses dans le 50)

Projet : Bonjour, je propose un de ces deux camions à une fille de mon âge pour faire ensemble les saisons, parcequ'il n'y aura pas d'autre moyen de faire plus exaltant en attendant de se trouver un (...)

Donne Bouc Rove (Agricultiver dans le 30)

Projet : Nous avons un petit troupeau de chèvres pour notre autonomie. Un bouc rove brun de robe et au corne tordues à rejoins nos bics en forêt et depuis il est la. Pour nous c est un de trop car la (...)
twitter

SUR LE WEB