Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Etudes et Alternatives Ecologiques
Mémoire de Master d’Ethnologie
Ecovillages et Ecolieux en France

le 14 mai 2009

Ecovillages et Ecolieux en France

Il existe de nombreux site internet tentant de recenser les lieux alternatifs françaisou prétendant le faire. La revue Passerelle Eco dresse chaque saison l’annuaire des écolieux actifs pendant la saison... et souhaitant rendre public cette activité.

Mais il est impossible en fait de dresser une liste exhaustive, d’une part parceque ces lieux s’ouvrent et se ferment avec une grande fluidité, d’autre part parceque le contour de la définition de ces lieu est flou et varie largement.

En tout cas, on compte quelques dizaines de communautés, éco-villages et collectifs mettant en oeuvre des stratégies très diverses pour construire un autre rapport avec la nature.

Les éco-lieux en France

Les exemples les plus mentionnés à l’époque de ce travail sont : Carapa, la ferme du Collet, Baluet, Troglobal, le vieil Audon, la Nef des Fous, la Valette, Ambiance Bois, le Bio-Lopin [1], les Oasis de Pierre Rabhi, les communautés de l’Arche, les communautés Rainbow, le Cun du Larzac, Longo Mai, Cravirola, La Borie, la Maison d’Ici et d’Ailleurs, l’université d’écologie sociale de M. Rosell, le Village du Crémadet, l’éco-hameau de Furan, [2]etc...

JPEG - 23.8 ko
Réunion des Oasis en Tous Lieux en 2005
Réunion Oasis en Tous Lieux (2005)

La population de chacun de ces lieux varie généralement entre 5 et une douzaine de personnes, avec quelques uns allant jusqu’à 80. On trouve des écolieux de trois habitants et d’autres de trente.

Outre les permanents qui habitent et font vivre ces lieux, la visite de personnes plus ou moins proches voire de "touristes alternatifs" peuplent les écolieux en saison estivale, notamment lors de concerts, d’éco-festivals ou de jardinage et de chantiers.

Nombre d’écovillages organisent des stages de formation et des chantiers de jeunes où ils réunissent des volontaires pour accomplir des tâches collectives. C’est une manière d’utiliser l’aspiration à découvrir les alternatives pour dynamiser les communautés. On peut donc chiffrer la nébuleuse qui gravite autour des éco-villages à plusieurs milliers de personnes.

Cachez cet écovillage que je ne saurais voir

L’éco-village ne constitue pas en France un modèle structuré auquel s’identifieraient et dont se réclameraient la plupart des lieux éco-alternatifs.

Parmi ces lieux, certains voient avec méfiance le terme "éco-village" par refus d’une étiquette qui prévaudrait comme modèle ou structure de développement. Ce rejet est autant le reflet d’une volonté d’autonomie politique et organisationnelle qu’une façon de se protéger d’une affluence de "touristes".

Enfin, la notion d’éco-village pose un problème dans la nature des concrétisations qu’elle regroupe : des communautés utopiques aux convictions politiques profondes, à des groupes plus spirituels prônant le retour à la nature en passant par des squats ou des coopératives de production agricole, y a-t-il vraiment lieu de parler de village ?

C’est pour respecter cette diversité des pratiques communautaires que j’ai préféré l’utilisation du concept d’éco-lieu à celui d’éco-village, l’éco-lieu regroupant l’ensemble des lieux qui mettent en oeuvre des éco-alternatives.

JPEG - 40.9 ko
Portes Ouvertes à Biolopin
Journées Portes ouverte à Biolopin (années 2000). Alain Richard, de Biolopin, avec Olivier de l’oasis Carapa (en image en haut de cette page, sur son stand "galettes végétariennes" lors d’un salon bio) ont été des animateurs du réseau français des écovillages

Une tentative de structuration en réseau

Il a existé un Réseau Français des Eco-Villages (R.F.E.V.) qui a fédéré un réseau entre 1999 et 2001, par régions. Le RFEV a surtout organisé des assemblées générales ayant pour objectif de réaliser un "état des lieux". Cette organisation a connu un échec dans sa tentative de fédérer les éco-villages.

Je rencontre Jean-Luc, rédacteur de Passerelle Eco, et Olivier, habitant de Carapa, qui s’y sont tous deux beaucoup investi. Ils regrettent que ce mouvement aie réuni beaucoup de projets d’éco-lieux mais que peu de ont aboutis à des réalisations concrètes.

Le RFEV est aujourd’hui dissout mais il demeure une tentative intéressante de conceptualisation et de coordination de ces communautés que poursuit Passerelle Eco dans une démarche plus pragmatique, basée non pas sur une tentative de structuration d’un mouvement ou d’une pensée commune, mais plutôt d’une mise en partage des expériences d’écologie pratiques et d’une mise en relation.

Notes

[1] A partir de 2005, BIo Lopin ne peut plus toutefois être considéré de la même manière

[2] La revue Passerelle Eco se fait régulièrement l’écho de ces lieux et d’autres du réseau éco ainsi que des projets d’Habitat Groupés plus modernes


4 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)
DOSSIER
Ecolieux, Ecovillages et Alternatives écologiques
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 ... À suivre ...
Article précédent : Réseaux éco-alternatifs & écovillages

Je nourrissais une aspiration à la vie sauvage et à des pratiques proches de la nature, sans savoir que des concrétisations existaient. Je faisais alors des études de sociologie, sans savoir si j’allais continuer. Suite à un séjour à Carapa, j’ai rencontré un ethnologue qui m’a donné l’idée de lier mes 2 passions et de faire une étude sur les écovillages et les éco-alternatives ! C’est ce que j’ai fait...

Après de nombreuses découvertes, voici le fruit de ces années de recherches.

Mon mémoire s’intitule "Une initiation à l’éco-alternative : expérimentations et constructions de réseaux, des éco-lieux de France au WWOOF de Nouvelle-Zélande".

Plus sobrement, je pourrai l’appeler : "Mon initiation aux éco-alternatives".

1 message

  • Ecovillages et Ecolieux en France

    Le 15 juillet 2009, par NANGA DICKA LOUIS

    je suis camerounais, cuisinier, passionné de tous ce qui est bio,je souhaiterai etre menbre de grand club des angents du bio.
    je souhaiterai créer une ferme bio au cameroun avec vos conseils et votre soutien.je suis en ville et le village me manque, je vous ecrire vous trop d’emotions.
    00(237)77.02.98.81


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Parcelles Feuillus (Habitat Léger dans le 24)

Projet : projet écologique souhaité: lutte changement climatique, habitat éphémère, préservation des espèces naturelles, projets pédagogiques autour des espaces naturels
Offre : A vendre 2ha 21 ares de (...)

Maman Solo Recherche Logement / Coloc dans Collectif Rural avec Enfants (À l’abordage)

Offre : Bonjour, j'aime penser que je suis une femme ouverte, bienveillante et super fun! :-). J'aime l'humain et je me sens bien quand je suis en tribu ou en communauté. J'aime partager, échanger, (...)

L'Épuisement Professionnel, Cadeau Créateur de Paix Intérieure (Arts de Vie dans le 31)

Projet : Lors de cette conférence-atelier, nous découvrirons quatre facteurs de risque individuels qui nous prédisposent à en vivre un et les stratégies associées que l’on peut développer pour mieux (...)

Vente Maison Écologique en Habitat Groupé, en Vendée (Elargissement dans le 85)

Offre : Maison mitoyenne de 2010 dans résidence écologique bois BBC, en habitat groupé, à 20' de La Roche-sur-Yon. 110 m2 + jardin d’hiver (19 m2) + débarras (16 m2) + cave (3 m2). Grande pièce de vie (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Aide au Potager et aux Champs (Ecolieux existants dans le 42)

Projet : Ferme à vocation collective et non commerciale, nous visons simplement à l'autosuffisance et au troc. Toilettes sèches, eau du puits, phyto-épuration, alimentation bio
Offre : caravane (...)

Écogîte l'Esperluette de Fonchy (Ecovolontariat dans le 24)

Projet : Dans le Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin, sur 4 ha, j'accueille accueille des vacanciers, des stages et des personnes désirant un séjour à peu de frais contre un coup de main. (...)

À la Recherche d'un Terrain ! (Un Groupe Existe dans le 23)

Projet : collectif de 4 personnes. Valoriser et développer localement les écosystèmes humains et naturels. Ferme culturelle avec café associatif, expo, concert, spectacle, … un espace d’échange et de (...)
twitter

SUR LE WEB