Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > AMAP
Compléments à l’article paru dans Passerelle Eco n°32
AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l'année

le 29 janvier 2009

Contact


AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

Outils pour les AMAPs

L’article "Panier de légume AMAP : Concevoir un Plan de culture pour une saison équilibrée" publié dans Passerelle Eco n°32 présente une méthode de culture pour les maraîchers des AMAP s.

Cette page diffuse les documents utiles pour l’application de cette méthode : tableurs des cultures, prévisionnels des paniers et de la production de l’AMAP, fiches culturales vierges... Elle présente aussi des notes complémentaires et liens utiles.

  Problématique des cultures en AMAP

L’AMAP - association d’un paysan avec des consommateurs abonnés à ses paniers de légumes - est un excellent moyen de valoriser des productions agricoles alimentaires. Ce système demande toutefois des compétences élargies de la part du producteur, car pour satisfaire les goûts et les besoins des consommateurs toute l’année, il doit à la fois maîtriser les méthodes de cultures d’un grand nombre de légumes, et s’assurer d’une bonne répartition toute l’année des légumes dans les paniers.

Pour cela, il faut dès l’hiver prévoir le contenu des paniers et élaborer le plan de culture adéquat : définir les surfaces correspondantes, les dates de semis et de récolte, les quantité de semences à acquérir, etc...

La méthode présentée dans l’article de la revue Passerelle Eco n°32 s’inspire de la manière de faire des Jardins de Cocagne.

Plus largement que les AMAPs, elle intéressera tout jardinier visant l’autonomie alimentaire en même temps que les plaisirs de la table.

Les notes et documents présentés ci dessous viennent compléter cet article.

  Principes : plan de culture AMAP

Voici quelques notes complémentaires utiles pour cette partie de l’article.

(p.51)
Pour chaque espèce de légume (carotte, poireau, tomates, etc…) il existe une quantité importante de variétés ; pour la carotte : Rodchild, de Chantenay, Nantaise,… ; pour la tomates, plus de 4500 variétés ! Il ne suffit donc pas seulement de se limiter à 30 espèces de légumes : il faut aussi se limiter dans le choix des variétés...

(p.52, "quel sera le prix du panier ?")
A savoir si on mange plus de légumes dans certaines régions ou bien si les personnes préfèrent compenser en allant au marché quand elles veulent et payer un peu moins cher au départ ?…

(p.53, "combien de paniers, combien d’amap-iens ?")
De plus, le stress occasionné par la peur du manque dans les paniers est source de fatigue et une perte d’énergie importante… Bien sur, les producteurs qui arrivent à se détacher de cela ont raison : il ne faudrait pas culpabiliser quand on sait que l’on a fait le maximum et les amapiens sont informés avant leur engagement et sont sensés savoir et accepter d’avoir moins de légumes qu’ils ne devraient …
Mais ce n’est pas donné à tout le monde et pour avoir rencontré plusieurs « jeunes » maraîchers, je sais que je ne suis pas la seule à avoir eu la vie complètement gâchée par mes échecs de culture et surtout de ne pas honorer correctement l’engagement que j’avais pris… Quand la confiance des amapiens faiblit parce que les paniers sont un peu justes, il faut être vraiment solide pour assumer, en plus de la fatigue accumuler…

(fin du paragraphe)
Prévoir à l’avance pour le marché tout de même : savoir où on envisage d’aller et se renseigner pour savoir si on y sera accueilli !

(p.53 "Combien de semaines par an ?")
Pour l’été, les animateurs de l’AMAP doivent penser à organiser un planning de remplacement vacances, assez tôt dans la saison.
Faire un tableau et l’afficher afin que chacun puisse le remplir : dates d’absence, dates où on aimerait un panier de plus, nom et téléphone de la personnes qui remplacera,…

JPEG - 58.4 ko

  AMAP : Tableaux utilisés pour la planification de la culture

Les tableaux sont à télécharger en bas de cette page. Ils figurent en 2 format : l’un libre et coopératif (OpenOffice), l’autre propriétaire (Microsoft).

Voici quelques notes en complément aux explications parue dans l’article.

(p.54 fin de l’introduction)
Dans la mesure du possible... et de mes disponibilités !

(p.54, fin : "Tableau des quantités de légumes nécessaires")
Avec les fichiers tableurs téléchargés sur cette page, ce tableau se remplit tout seul ; des formules reprennent dans le contenu prévu pour les paniers mois par mois (si vous enlevez ou ajoutez des lignes, certaines formules ne sont plus correctes, il faut les corriger !)

(p.55 "Prévisionnel de production")
Attention : Ce sont mes chiffres. Je ne garantie pas les rendements au m2 qui peuvent être différents d’une région à l’autre, d’un terrain à l’autre ; cependant mes chiffres sont liés à la confrontation de plusieurs sources : fiches techniques de cultures réalisées au CFPA de Brens (81) et de quelques CIVAM. 

Je ne garantis pas non plus de n’avoir fait aucune erreur dans la quantité de semence nécessaire pour telle ou telle surface ; mes sources sont toujours : fiches techniques du CFPA de Brens et catalogue de semences d’Essem Bio entre autres.

(p.55 "En cas de trop de variétés")
Pour beaucoup de légumes, on ne fait pas qu’un semis dans la saison ! En particulier pour les radis qui se sèment pratiquement chaque semaine.

En prime, vous trouverez un tableau de suivi des besoins en main d’oeuvre pour l’AMAP, qui permet d’anticiper les besoins et d’organiser les coups de mains par les amapiens.

  Liens utiles

On obtient des fiches techniques de culture des différents légumes
- pendant une formation BPREA option maraîchage bio,
- auprès de CIVAM
- dans des livres ;

Quelques infos sur chaque légumes se trouvent aussi dans les catalogues de semence : Essem Bio, Agro semence. Ces informations ne sont pas spécifiques aux AMAP s puisqu’elles sont relatives aux légumes eux mêmes.

Voir sur :
- http://www.itab.asso.fr/publication... (endives, salades, concombre sous abri),
- http://www.gnis.fr/index/action/pag...
-  http://www.gabnor.org/index.php/la-... (carotte, céleri, chou),
- http://www.bio-aquitaine.com/compon... (carotte, oignons, ail, laitue, pomme de terre et une fiche maraîchage)
- http://www.terrevivante.org/410-21-... (21 légumes)
- http://www.agrobioperigord.fr/uploa... (fiches payantes, à commander),

  Commander la revue

Les explications portant sur ces tableaux et la manière détaillée de s’en servir pour planifier les cultures d’une AMAP sont publiées dans la revue Passerelle Eco n32. Si vous ne l’avez pas encore en votre possession, vous pouvez commander cette revue sur notre site internet. afin de disposer du mode d’emploi des tableurs avec les indications détaillées utiles au jardinier de l’AMAP.


40 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

13 messages

  • AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

    11 janvier 2013Â 15:40 , par Nicolas

    Bonjour,
    J’ai entre autre acheté la revue passerelle numéro 32 car les tableaux prévisionnels y figurant m’intéressent beaucoup.
    J’ai donc téléchargé ces derniers mais j’ai un problème avec.
    J’ai beau remplir les infos demandées, les tableaux ne font aucun calculs tout seul.
    Est ce arrivé à quelqu’un d’autre, pourriez vous me dire pourquoi ?

    Merci d’avance

    Nicolas

    • AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

      14 janvier 2013Â 18:07 , par Elisabeth

      Bonjour Nicolas,
      Il y a pourtant quelques formules dans les tableaux...
      Mais pas toutes, c’est vrai.
      J’ai fait ce que j’ai pu et offert à tous la méthode que j’ai utilisée. Je ne suis pas une pro en tableaux Excel et si quelqu’un veut les améliorer il sera tout à fait bienvenu de les mettre à la disposition de tous.

      Idem pour ceux qui demandent l’organisation des paniers d’hiver : je ne faisait pas de panier l’hiver ! A quelqu’un qui l’a fait de donner ses tableaux aux autres. Mais ce ne sera, comme les miens, que des modèles, à ne surtout pas reproduire tel quel, car selon votre terrain, votre projet, votre climat ; les dates, les quantités, tout peut être bien différent.

      Sinon pour des tableaux bien fait, il y a les jardins de Cocagne qui vendent un logiciel dont ma propre méthode est largement inspirée.
      Amicalement,
      Elisabeth

  • AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

    9 juin 2011Â 18:55 , par X

  • AMAP : plan de culture pour les maraîchers des AMAP, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

    1er juin 2010Â 10:34 , par X

    bonjour
    "Concevoir un Plan de culture" est prévu uniquement sur 6 mois . est-il possible que son auteur élargisse le plan à 12 mois. Je suis très intéressée de connaitre son organisation des paniers en hiver.
    Merci pour cette superbe revue donc je suis abonnée

  • Plan de culture pour les jardiniers des AMAPs, pour des paniers de légumes équilibrés toute l’année

    27 mars 2010Â 13:27 , par JLuc (Passerelle Eco)

    1 fichier tableur comprenant 3 tableaux a été mis à disposition. Ces tableaux sont une actualisation des précédentes versions.

  • une autre façon de faire ...

    7 mars 2009Â 18:18 , par luc

    je suis installé pour ma deuxième année en cot. solidaire
    Evidemment le plus écologiquement possible (pas de produits, pas d’engrais -même bio-).
    Pour ce qui est des plans ils sont certes intéressant dommage cependant qu’on ne voit pas de cultures intercalaires d’engrais vert (type phacélie, seigle, avoine, fèverolle, vesce, ...) indispensables à une agriculture écologique, qui n’importe pas de matière organique à l’extérieur (épuisant un autre sol "conventionnel" pour enrichir un sol "bio").

    Je fais le choix de ne pas faire de cultures sous abri et mes clients n’ont qu’à s’adapter il existe assez de légumes d’hiver pour travailler toute l’année en pleine terre. Le plastique c’est pas très naturel et quand il s’agit en plus de chauffer des serres au gaz pour obtenir des aubergines plus tôt ou des tomates, le bilan carbone devient franchement pas terrible...

    Je suis assez dégoûter de trouver des aubergines bio en janvier mais c’est un autre débat.

    Pour en revenir aux plans, moi, je mélange beaucoup plus les légumes entre eux (15 planches de cultures de 50m de long travaillées à la main) jusqu’à 5 légumes différents par planche (1,2 m de large) plus des fleurs.

    pour ce qui est des paniers, on fait avec ce qui pousse le mieux selon le climat. et pour la main d’oeuvre, je suis tout seul, en ville oui les citadins ils veulent bien se salir les mains mais ici à la campagne il faut pas y compter et c’est normal.

    je trouve votre article un peu compliqué pour quelque chose finalement très simple.

    • une autre façon de faire ...

      30 juin 2009Â 10:10 , par Lisa

      Bonjour,

      15 planches de 50m, largeur non précisée, même si elles faisaient 1,5m ça fait moins de 1200m2 de légumes : avec une telle surface, on peut se premettre de tout faire à la main, de mélanger les légumes, etc. mais je ne crois pas qu’il soit possible d’en vivre, à moins d’être un adepte d’une simplicité volontaire très très poussée. Donc impossible d’imposer ce modèle à vos voisins maraichers qui souhaitent vivre de leur production, avoir des enfants, une maison... pour cela il faut environ 8 ou 10 fois plus de surface !

      Ceci dit, les engrais verts sont très intéressants bien sûr, mais à chacun de savoir comment il peut les utiliser (selon la surface disponible, ce n’est pas toujours réalisable). "Pas d’engrais même bio" : faut-il comprendre que vous ne mettez pas de fumier ni de compost ? Ce sont des engrais, et si vous n’en mettez pas du tout, dans quelques années votre sol n’aura plus grand chose à fournir.

      La critique est facile, mais n’oubliez pas que chacun a des conditions différentes (économiques, pédo-climatiques, etc).

      • une autre façon de faire ...

        30 juin 2009Â 10:13 , par Lisa

        pardon : largeur 1,2m x 50m x 15 = 900m2, un maraicher cultive généralement 10 ou 12 fois cette surface

      • une autre façon de faire ...ENTRE NOUS SURTOUT

        16 octobre 2009Â 01:23 , par X

        Respecter la terre pour respecter l homme
        ou l invers peu importe ,commençons entre nous .je suis touche par l initiative d’ échanger des informations qui contribuent a élever et approfondir de nos richesses humaines .l amour de la terre et de la vie pourrait il être notre locomotive verte .j ai une profonde gratitude pour l initiateur de ce projet ....

        • une autre façon de faire ...ENTRE NOUS SURTOUT

          12 janvier 2012Â 18:36 , par AOUREL

          Ce dossier est enrichissant et un bon support,il me semble.Un plus pour l’organisation lorsque une vingtaine ou une trentaine de légumes et autant voir plus de variètés pour chacune d’elles,ces tableaux de cultures sont indispensables à concevoir(soit meme c’est bien aussi !)pour mieux fournir les amaps et autres clients d’ailleurs.
          N’étant pas sur le terrain,j’aurais voulu dans les mois qui viennent ,faire aussi un prévisionnel du semis au ramassage et un tableur de calcul de montant de panier par rapport au prix du légume et des variétés qui restent à récolter pour les compléter.Là ces plus des notions d’exel qui sont demandés,mais les prévisionnels de récoltes sont ici pour aider dans le calcul.
          Gerer un engrais vert après autant de variètes rajoute un casse tete de plus mais ca doit etre possible.je pense m’abonner,ce travail l’a bien mérité.

      • une autre façon de faire ...

        1er février 12:38 , par valken

        je vous conseil le livre de Jean martin Fortier....

    • une autre façon de faire ...

      19 janvier 2012Â 10:31 , par Sylvaine & Gregory

      Bonjour Luc,

      Votre état d’esprit et expérience sur votre terre nous parle.
      Pouvons-nous échanger nos coordonnées ?

      Nous nous installons en maraîchage sur 3500 m² en Bretagne pour de la vente directe, sur les bases de l’agro-écologie, la permaculture, avec culture associée/étagée et recréer l’écosystème naturel.

      En attente de votre réponse, nous vous souhaitons une très belle saison 2012.
      Sylvaine & Grégory
      lapatureeschenes(@)gmail.com

    • une autre façon de faire ...

      22 mai 2012Â 21:22 , par X

      Bonjour,
      pour combien de paniers ? As-tu des associations qui fonctionnent très bien ? Où es-tu installé ? Altitude ? Sans serre, combien de mois sont creux ?
      Merci. Je m’installe l’année prochaine, dans l’Ain.
      Virginie.


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Projet : TERRAIN PERMACULTURE, ANDALOUSIE ESPAGNE : Terrain à exploiter, projet de permaculture à développer sur 1 à 3 hectares 'mis à disposition'. Terrain vierge. La propriété au total comprend (...)
  • OFFRES D’EMPLOIProjet : Le Loubatas, asso d'éducation à l'environnement gère un écogite et accueil des groupes (classes de la maternelle au lycée, centres de loisirs, associations...) animation, repas bio et de (...)
  • Appel au bras, 3°éditionProjet : Journée bénévole pour bichonner notre jardn pédagogique
    Offre : SAMEDI 8 NOVEMBRE On bichonnera notre jardin pour lui redonner force et vigueur ! et toujours un peu de bricolage au (...)
  • Marché bio et équitableProjet : Marché bio et équitable - samedi 13 juin de 10h à 18h Consommer mieux et permettre à chacun d'acheter au meilleur prix, sans condamner les producteurs à une course effrénée au rendement (...)
  • Stage de deux jours : Jardinage - Sol VivantProjet : À l'Ecocentre Le Bouchot, nous proposons un stage de deux jours pour les jardiniers amateurs pour apprendre le jardinage écologique sur la ferme tricentenaire du Bouchot, en Sologne. Une (...)
twitter

SUR LE WEB