Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Projets d’écohameaux, d’habitats participatifs, (...) > Fiches-Outils
Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

le 1er février 2008

Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

Comprendre et explorer les arcanes du juridique demande de longues heures...

  Statuts types et cadre juridique

Pour commencer, découvrir divers statuts types.

Les statuts types ne sont pas idéaux, loin s’en faut, mais ils évoquent les points cruciaux et c’est bien de les comprendre en détail, ainsi que l’enjeu des différents articles.

Ensuite c’est bien de découvrir le cadre législatif de ces statuts types : chaque type de structure juridique a des contraintes et des possibilités, des souplesses et des raideurs...qu’il est possible d’utiliser pour sculpter des statuts adaptés à votre projet, et notamment pour en protéger les valeurs fondamentales.

  Que voulons nous vraiment pour notre écovillage ou habitat groupé ?

A partir de la compréhension des statuts types et des divers enjeux qu’il y a derrière chacun des articles, il est possible de se poser la question de "ce que vous voulez vraiment" et "ce qui est important".

Chaque groupe écovillage ou habitat groupé a des priorités différentes (entre la sécurité du capital, le partage des ressources, la répartition du pouvoir, la gestion des arrivées, des départs, des imprévus, des successions, ...)

Ce que vous voulez est probablement très différent de ce qu’il y a dans les statuts types.

Donc il faut voir dans quelle mesure vous pouvez les adapter : ce qui est permis par la loi, et déterminer à ce moment quelle structure juridique va le mieux avec votre projet.

Souvent, c’est une combinaison de différentes structures juridiques qui sera retenue, chacune étant plus adaptée pour certains aspects de l’écovillage ou habitat groupé : pour le foncier, pour les manifestations culturelles, pour la gestion des partie commune, pour les activités économiques de certains membres...

L’association RELIER et Terre de Lien éditent des documents sur le sujet des statuts pour l’installation rurale. Ca peut être bien pour débuter, c’est bien large pour une activité agricole ou artisanale, mais ça ne fait qu’effleurer le sujet du foncier.

  Quelques statuts : SCI, association, SCOP, SCIC, SAS...

SCI et déclinaisons

La SCI est l’outil le mieux connu des notaires pour l’achat donc probablement le plus simple à mettre en oeuvre. Il est parcontre très encadré et ne permet pas toutes les libertés. (parmis les n° les plus récents, [Passerelle Eco n°26 détaille ces problématiques autour de la SCI du Moulin de Busseix).

Consultez également notre dossier "SCI et écovillages avec notamment la présentation de l’une de ses déclinaisons : la SCIL (SCI de location). Il y a d’autres déclinaisons de la SCI : la SCI par attribution notamment, qui par certains aspects se rapproche de la copropriété.

Attention : quand bien même la SCI est une solution commune, tous les notaires ou avocats ne sont pas de bon conseil lors de la mise en place d’une SCI, car leur expérience est rarement motivée par les mêmes valeurs que celles des porteurs de projet d’écolieux, écovillages ou habitats groupés... Il faut bien comprendre dans leur détail et dans leur ensemble, et dans leurs conséquences, les statuts proposés.

Association

L’association est la plus légère et facile à mettre en place. Elle permet tout, et on peut la sculpter hors de toute convention ! statuts des associations

Mais elle manque de respectabilité (trop facile !), est rèputée (à tort ?) comme étant précaire (un préjugé des banquiers !). De ce fait, seuls les projets les plus engagés politiquement l’emploient.
Par exemple : La Vieille Valette ou Baluet pour une partie.

SCOP, GAEC, SCIC et SAS

La SCOP, le GAEC, la SCIC et la SAS sont des structures conçues pour gérer une activité économique et non pour gérer la propriété.

Des SCIC et SAS sont cependant utilisées pour gérer la propriété de certaines écoprojets.

La SCIC, réservée aux projets relevant de l’économie solidaire, présente la particularité d’inviter des partenaires institutionnels locaux dans le capital : maries, communauté de communes, ... Elle est de ce fait longue à mettre en place administrativement, mais manifeste la reconnaissance locale de l’intérêt du projet, ce qui facilite parfois certaines démarches administratives (permis de construire, emplois "aidés" ou "aidants"...). C’est la revue Passerelle Eco n°9 qui a présenté les SCIC peu après leur invention par le législateur

Passerelle Eco n°27 détaille le cas d’une SAS, qui utilise la liberté la plus libérale que confère la loi à cette structure, pour défendre une éthique exigeante au service de l’agriculture paysanne et de la lutte contre la spéculation.

Enfin, le GAEC (groupement agricole d’exploitation) permet de gérer à plusieurs une activité agricole.

GFA et GFR

Les GFA (Groupement Foncier Agricole) permettent de gérer la propriété collective bâtie ou non bâtie d’un bien à usage agricole. Ils sont très étroitement associés aux paysans qui en exploitent les terres, ce qui peut être un obstacle dans un projet global. Un autre inconvénient des GFA est la difficulté à y faire entrer des personnes morales (association, entreprise, SCI ou autre).

Le plus connu des GFA est surement le GFA du Larzac, qui a été créé pour sauver Les terres du Larzac de l’extension du camp militaire. Ce sont aussi des GFA qui permettent à des fermes basques de préserver des paysans sur leur terre, ou d’y amener de nouveaux paysans. cf, sur notre ancien site, l’article dans Passerelle Eco n°2

Les GFR (Groupement Foncier Rural) font de même lorsqu’il y a aussi des parcelles forestières.

Fondations

Les fondations sont aussi possible, pour autant que le volume des capitaux soit de l’importance énorme nécessaire pour en monter une.

Certains projets ont évoqué la possibilité d’utiliser les statuts de fondations canadiennes ou suisse pour monter leur projet, mais cela ne s’est encore jamais concrétisé à ma connaissance.

Copropriété

La plus classique des solutions pour partager un immeuble en appartements, et la moins ’partageuse’ des solutions ...

  Pour conclure

Pour un lieu de vie dont le foncier est détenu de manière collective, la question des statuts juridiques est une question critique. Il en va la durabilité de l’expérience et son épanouissement.

Des bons statuts permettront l’épanouissement du projet et de ses membres, alors que des mauvais statuts risqueront d’induire des dérives en dehors des objectifs recherchés, et, surtout, des conflits.

Enfin, il est souhaitable que les statuts soient rédigés dans une langue claire et concise. Si ce n’est dans leur texte central, pour lequel des termes de langue notariale seront probablement exigés, ce peut être dans une notice excplicative annexe. Cette notice expliquera de manière compréhensible à tous l’esprit des textes. Elle n’aura pas valeur de loi mais en illuminera la signification.


12 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

4 messages

  • Quels statuts choisir pour un éco-habitat groupé ou un écovillage ?

    Le 3 avril 2014, par Jules

    C’est exactement la question que je me posais avant d etre tombé sur ce blog, je sais maintenant quel statut choisir, je vous en remercie.

  • Quels statuts pour notre écolieu ou écovillage ?

    Le 8 février 2008, par yvonne richard

    Bonjour, chers correspondants. Après dix ans de Sel , je m’intéresse au système Sol ... et a
    u temps qui passe .

    il ya déjà longtemps que je suis jeune.....

    Plutôt que de vieillir solitairement dans une petite maison, entre un chat et un vieux porto, sortons un jeu de tarots ou de go du tiroir de ’immense pièce commune de cette maison rénovée par nous , du temps où nos bras sont encore vaillants .
    Plutôt que de quérir des subventions pour qu’on vous aide à laver vos vitres, hébergeons d’ores et déjà à moindre prix des jeunes, dans des appartements AUTONOMES, eux vous pr^terons du temps .
    Vous avez entendu entendu parler :
    de la Banque du temps ,du Système-Sol ,
    des Systemes d’Echanges Locaux ?
    Mais connaissez-vous les coopératives de services ,comme celle porteuse de sites gratuits « Ouvaton »

    Et bien , c’est aussi une coopérative qui portera cette forme de logement,petits collectifs ou lieux voisins, ces échanges de biens et de services intergénérationnels .
    Cette idée est à tous.Des initiatives se stucturent déjà .A vous de jouer.

    Initiatives déja existantes
    Cette idée de vieillir solidairement est dans l’air du temps depuis déjà belle lurette .Mais certines ont déjà pris le taureau par les cornes ...A Montreuil, dans la région parisienne, des femmes ont sollicité l"office HLM pour un projet autogéré entre femmes , incluant une ouverture de certains lieux au x gens du quartier , si j"ai bien compris .Il s’agit des "BABAYAGAS".
    Elles ont souligné l’évidence que beaucoup de femmes , avec des salaires inférieurs à ceux des hommes , avaient évidemment des retraites minables .....
    Une autre initiative s’organise près de Toulouse ?
    ET LA VOTRE ?

    Je précise que je préfère pour mon projet la mixité , entre genre , entre générations aussi .....,
    J"ai ouvert un début de blog sur over-blog.com, rubrique economie , RETAITECOOPERATIVE ;surnom yolande. nous ne vieillirons pas idiots
    Plutôt que de se laisser rabattre les oreilles sur le papy-boom et les statistiques sur notre lente déliquescence , réagissons.Agissons.
    Plutôt que de rêver nostalgiquement des cahotiques communautés des années 70,
    créons.

    Messages bienvenus : yvonnerichard@orange .com .
    Cordialement.Yvonne.

    Voir en ligne : retraiteccoperative

    • Quels statuts pour notre écolieu ou écovillage ?

      30 juin 2008, par michel

      Bonjour,

      Pour un couple 58/63 ans, c’est une idée à murir.

      Cordialement

    • Quels statuts pour notre écolieu ou écovillage ?

      9 octobre 2011, par SJMD

      Sa me samble simplement Genial


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Territoire à Partager Saint Denis 11310 (Ecolieux existants dans le 11)

Projet : Un grand terrain plat et bordé d'arbres pour un projet de 3 ou 4 foyers indépendants.Construction bois et esprit colibri. Artiste et auto-constructrice, je souhaite réunir quelques (...)

Homme 56 Ans pour Femme et Vie Proche de la Nature. (Rencontres amoureuses dans le 26)

Projet : Arriver à bien se connaître, se plaire, aller de l'avant vers une vie proche de la nature.
Offre : plutôt mince, vie saine, divorcé, vit seul, yeux bleux, interêt pour écologie, (...)

Vente ou Location Voir co-Location Possible (Ventes Immobilier dans le 74)

Projet : Grande maison de 18 pièces dont 2 gîtes ruraux agréés 2** sur 3 niveaux de 100 m2 grande terrasse, chauffage à économie d'énergie granulés bois avec grand terrain d' 1 ha, très grande terrasse, (...)

Arboriculture, Haies Fruitières Multi-Étagées, Jardin Forêt (Permaculture dans le 72)

Projet : Animé par Jérémie Ancelet, formateur / designer en permaculture, stage de 4 jours sur le domaine de Notre Dame du Chêne à VION 72 , avec pour objectifs : comprendre la physiologie et (...)

Biodiversité Fruitière et Spirituelle (Elargissement dans le 23)

Projet : Co-créer un écolieu de la biodiversité fruitière et spirituelle, trouver l'équilibre d'une autonomie durable regroupant maraîchage, artisanat, poterie, pépinière Permacole, puis, dès que cela (...)

Location pour Assistante Maternelle (CoLocation dans le 30)

Projet : Création d'un espace avec meubles et jouets en matières naturelles pour être au service de 3 ou 4 enfants, à la journée, avec un statut agréé d'assistants maternelle bienveillante. (...)

Je Suis: en Chemin, 47 Ans. Respectueux, Honnête, Sensible et . . . (Rencontres amoureuses dans le 39)

Projet : Je suis : En chemin, 47 ans. Respectueux, honnête, sensible et courageux. Un mélange martien / vénusienne, de penseur libre, praticien philosophe, pirate et professeur tournesol. Mais aussi (...)

Festi-Nomade à Theix (Convergences dans le 56)

Projet : Découvrir et comprendre l'habitat léger et mobile, dans une ambiance à la fois studieuse et festive. ♦  Rencontre organisée par les associations Halem et Antilabe, en lien avec le projet (...)

Recherche Partenariat Permaculture (Graines d’Avenir dans le 35)

Projet : Bonjour, Nous venons d'acquérir une grande longère en Ille et Vilaine dotée d'un beau terrain ; ce lieu à pour projet d'offrir un accueil à des personnes en détresse auxquelles un retour à la (...)
twitter

SUR LE WEB